background preloader

Jardin sur balcon

Facebook Twitter

Plantations verticales. DIY - potager suspendu récup' Un mur nu, c’est pas terrible… Alors pourquoi pas y mettre un peu de verdure pour égayer le tout?

DIY - potager suspendu récup'

Surtout que c’est bien pratique lorsque l’on a pas de place au sol. Cela peut être également suspendu à un balcon… A vous de voir ! Moi, mes salades ne pouvaient pas se développer correctement à cause des limaces, alors je me suis dis qu’elles pourraient commencer leur croissance ici et qu’elles finiraient dans mon potager bio avec un filet par dessus puisque je n’avais pas assez de place pour les mettre en terre directement. Et en effet, les limaces ne sont pas allées se régaler ! C’est donc super écolo car : c’est fait à partir de matières premières recycléescela ne prend pas beaucoup de placecela ajoute de la verdure sur un murpas besoin de produit chimique car les bestioles ne viendront pas vous les mangervous pourrez réutiliser ces bacs pour des fleurs par exemple Il vous faut donc : Faire deux encoches à l’opposé du bouchon pour faire passer la ficelle, une en bas et une en haut.

Comment réussir un potager de balcon. Pour réussir votre potager sur balcon, suivez nos conseils pratiques.

Comment réussir un potager de balcon

Comment réussir un potager de balcon - Page 2 sur 2. Pour réussir votre potager sur balcon, suivez nos conseils pratiques.

Comment réussir un potager de balcon - Page 2 sur 2

Les deux principes du potager sur balcon 1 – La culture en carrés Je vous recommande de suivre la méthode de culture en carrés qui a été décrite par Mel Bartholomew dans un livre publié en 1981, « Square Foot Gardening ». Il y décrit cette méthode qui consiste à faire des cases de 30 cm de côté, de les mettre dans un ensemble carré de 1,20m x 1,20m, au maximum. Vous obtenez ainsi 4 x 4, soit 16 carrés. On peut bien sûr regrouper les carrés par multiples de 30 cm en fonction des plantes cultivées : 2 – La rotation des cultures Le 2ème principe permet au potager sur balcon d’obtenir d’excellents rendements : une plante remplace l’autre. Pensez par exemple à mélangez les aromates et les légumes. Cette rotation des plants a le mérite de ne pas épuiser la terre : les plantes et légumes ayant des besoins nutritifs différents, votre sol est mieux préservé.

Tomate en pot ou jardinière sur balcon ou terrasse en ville. Les tomates ne sont pas réservées au potager et à la pleine terre.

Tomate en pot ou jardinière sur balcon ou terrasse en ville

Elles poussent très bien en pot ou en jardinière, sur un balcon ou une terrasse bien exposés au soleil du Midi ou de l’après-midi. La récolte se montre parfois très abondante, surtout avec les variétés à petits fruits. Voici tous les conseils pour réussir la culture de votre pied de tomate en pot. Grandes jardinières de tomates cerises 'Sun Gold', géraniums et hélichrysums; balcon parisien, photo Alain Delavie Attention, un pied de tomate qui se plaît pousse énormément !

Difficulté de culture La culture n’est pas vraiment difficile, mais elle exige une attention régulière et des soins fréquents. Boutures de gourmands de tomates cerises sur mon balcon parisien, été 2010, photo Alain DelavieDans un très gros pot ou une jardinière, mariez votre pied de tomate à quelques plants d’oeillets d’Inde (notamment l’oeillet d’Inde estragon, délicieux en salade) et de basilic à petites ou grandes feuilles.

Potager sur terrasse a Nice. Balcons, terrasses : une maxi-jardinière pour minipotager. Pour fabriquer une jardinière adaptée à la culture hors-sol, il vous faudra deux palettes, un peu de matériel et le sens du bricolage.

Balcons, terrasses : une maxi-jardinière pour minipotager

Vous êtes bon bricoleur ? Construisez votre jardinière hors-sol en suivant les conseils de Yohan Hubert... et n'hésitez pas à apporter votre touche personnelle ! Matériel : deux palettes, 4m2 de bâche agricole, 35 cm de tuyau rigide de 50 mm de diamètre, un godet de plastique rigide d'environ 10 cm de haut et 10 mm de diamètre, un sac de billes d'argile de 50 l, 50 l de broyat ou fibre de coco. En option : une petite pompe à eau, tuyau d'irrigation, petits goutteurs, panneau solaire. © Dominique Klecka 1 - Démontez entièrement une palette, vous disposerez ainsi de tout le bois nécessaire pour compléter votre bac de culture.2 - Retournez la seconde palette.

Bien irriguer Pour irriguer, il suffit de remplir un arrosoir avec de l'eau et des nutriments et de verser la solution au pied de vos plantes. Par quels légumes commencer ? Vous avez peu d'espace ?