background preloader

Un jardin au balcon

Un jardin au balcon
Related:  potager au balcon

Potager au balcon Sommaire Avant de commencer Réunir les bonnes conditions Exposition, arrosage, terre Choisir le bon contenant Taille et matière Que planter sur mon potager au balcon ? Légumes, aromates et fruits Pour commencer votre potager au balcon Radis et tomate-cerise Avant de commencer Assurez-vous avant tout que votre balcon pourra supporter le poids des pots, jardinières ou suspensions que vous allez installer. Réunir les bonnes conditions Pour bien réussir la culture de vos plantes potagères en bac, il vous faut leur fournir les meilleures conditions. Choisir le bon contenant Offrez de l’espace à vos légumes. Que planter dans mon potager au balcon ? De nombreuses espèces potagères sont adaptées à la culture en pot, ainsi que toutes les plantes aromatiques : elles ont en commun leur croissance rapide et leur maturité précoce. Retrouvez dans notre catalogue, les légumes et aromates pour le balcon Retrouvez dans notre catalogue les fruitiers nains à cultiver sur le balcon Pour commencer

Bac de culture Biotop - Du Monde Au Balcon Biotop est un système de culture biologique hors sol qui assure une croissance rapide des plantes et une production idéales en milieu urbain. Le système Biotop a été spécialement conçu pour cultiver des jardins à haute productivité sur les balcons, les terrasses, dans les cours intérieurs ou sur les toits des villes. Biotop fournit une méthode de culture particulièrement efficace grâce à l’utilisation d’un procédé entièrement biologique qui permet de cultiver une importante variété de produits frais sur une très petite surface. Le Bac de culture Biotop est deux à trois fois plus productif qu’un bac ordinaire et requiert peu d’entretien. Les bacs peuvent être utilisés indépendamment ou reliés entre eux en réseaux. Le bac Biotop s’adresse aux particuliers comme aux organisations qui peuvent ainsi faire un geste concret en matière de “développement durable”. BIOTOP est un système bioactif (bioponie) différent de l’hydroponie En pratique Voici les matériaux requis pour l’utilisation d’un bac :

L’agriculture urbaine: Pourquoi faire pousser des aliments en ville? « Jardins et Potagers Urbains # Pour plus d’autonomie alimentaire. Aujourd’hui, dans le monde entier et plus encore dans notre société occidentale, chacun de nous est largement dépendant, pour s’alimenter, de l’industrie agro-alimentaire et du commerce mondial. Cultiver ses aliments, au moins en partie, cela signifie s’autonomiser d’un système qui repose sur l’injustice et la dégradation accélérée des ressources naturelles. # Pour créer et entretenir des liens sociaux. On sait que les espaces verts, en ville, sont des lieux privilégiés de socialisation. # Pour améliorer notre cadre de vie. Le vert, ça embellit la ville. # Pour développer et transmettre des savoir-faire. Il y a quelques dizaines d’années encore, à peu près tout le monde avait un contact avec la terre et une connaissance pratique du travail de celle-ci. # Et bien sûr, pour le plaisir. Ceux qui le pratiquent déjà savent que le jardinage est une source infinie de plaisirs. Où cultiver en ville ? Plein d’avantages… # Attention au plomb ! Like this:

Faire pousser ses légumes bio sans jardin En ville, les logements ressemblent à des cages à lapins. Plusieurs étages d’appartements plus ou moins vieux, parfois avec un minuscule balcon. Certains ont la chance d’avoir une toute petite terrasse, ou un très petit bout de jardin. En cas de problème très grave (mouvements sociaux avec grèves interminables, guerre civile, IEM,…) il saute aux yeux que l’on n’a pas du tout la place pour faire pousser de la nourriture. Ceux qui vivent dans les villes, sans avoir beaucoup d’argent vont souffrir plus que les autres. Quand on a assez de terre pour faire pousser soi-même, les fruits et légumes coûtent entre 50 et 700 fois moins chers, selon les espèces. Normalement sur un balcon standard, il n’y a la place que pour faire pousser quelques plantes. 35 centimètres entre chaque salade, ça permet de faire pousser 15 salades par balcon… Autant dire, rien. Normalement… … Je me suis dit qu’il y avait peut être un moyen pour faire pousser quand même. Ta daaaaa !!!! Ca marche ! Bon.

Cultiver un potager - De nos jours, 85% des Bruxellois ont accès à un jardin ou une terrasse. Pourtant, seuls 19% pratiquent le maraîchage. De l’avis de ceux qui ont essayé, un potager en ville cumule bien des avantages : c’est écologique, économique, et bien meilleur que les produits vendus dans le commerce. Cultiver ses propres légumes, c’est possible, même à Bruxelles ! Seul, en famille ou avec des amis, la culture des légumes, fruits et plantes aromatiques permet de se retrouver autour d’une activité commune, de redécouvrir le rythme des saisons et surtout… le goût des aliments cultivés à la maison ! Potager - Moestuin from Bruxelles Env. - Leefmilieu Brus on Vimeo. Le plan potager promeut l'alimentation durable en ville. Empreinte écologique: Mesure de la pression exercée par l’homme sur son environnement.

Que peut-on cultiver sur son balcon ou sur sa terrasse? « Plantes L’avantage d’un jardin en pots est qu’en respectant le besoin des plantes, il y a moyen de changer de décor à volonté. Le bois, la terre cuite et le grès sont les meilleurs matériaux car ils permettent aux racines de respirer. Le grès ne craint pas les fortes gelées. Le bois présente l’inconvénient de pourrir. Quant aux bacs en plastique, d’une esthétique discutable, ils présentent l’avantage d’être léger et souvent de couleur agréable. Dans des pots ou des jardinières, on peut cultiver sur un balcon ou sur une terrasse bon nombre de légumes et de petits fruits avec un rendement correct: au printemps et en été: les plantes aromatiques dont le basilic, les tomates, les tomates-cerises, les salades, les radis, les aubergines…à l’automne et en hiver: les salades dont la mâche Cet article vous propose des idées de jardinières composées de différents légumes. Quelle exposition pour mes plantes ? La meilleure exposition demeure le sud, sud-est ou sud-ouest. > Semer de la mâche en pot Les radis

Des jardins familiaux aux jardins partagés : jardinons tous ensemble en ville Le 17 septembre 2010 | Par Nathalie Ses articles Voyageuse dans l'âme et jeune maman, j'aspire à me/à vous poser toujours plus de questions pour aller vers un bonheur responsable, simple, économique et écologique ! Demandez à vos grands-parents s’ils se souviennent des jardins ouvriers. Ces jardins remportent un vif succès et l’adhésion de nouveaux jardiniers est massive. Aujourd’hui, les jardins collectifs sont regroupés plus ou moins officiellement sous 3 grandes bannières : - Les jardins familiaux, qui sont les anciens jardins ouvriers. Même s’ils se raréfient, ils ont au moins le mérite d’exister et permettent souvent à des familles de profiter d’un petit bout de nature nourricière bienvenue. - Les jardins d’insertion (sociale et par l’activité économique), s’adressent à des personnes en difficulté sociale ou en situation d’exclusion. - Les jardins partagés ou jardins communautaires, sont là pour répondre à la demande croissante de nature des habitants de quartiers urbains.

Créer un potager sur son balcon Il est tout à fait possible d'aménager un petit potager sur votre balcon. Bien sûr, impossible de nourrir toute une famille avec une culture de ce type, mais vous pourrez tout de même agrémenter votre cuisine du quotidien avec quelques produits frais et bien choisis (des tomates par exemple, sans oublier les herbes aromatiques). La meilleure période pour la plantation ? Du printemps jusqu'à la fin de l'été, pour éviter que vos plantes ne gèlent. - Les plantes aromatiques: pourquoi ne pas craquer pour le thym, le basilic, le persil ou encore la verveine citronnée ou de la menthe ? Rien de tel pour apporter un peu de saveur et de couleur à tous vos plats ! - Si vous avez suffisamment de place, pensez-aussi aux tomates et aux tomates cerises qui poussent facilement. Pour récolter régulièrement de beaux légumes, voici également quelques astuces indispensables : - En fonction des légumes et plantes aromatiques que vous y faites pousser, un minimum de lumière est également indispensable.

Légumes : cultiver des légumes ou des fruits sur son balcon - Jardin paysager Des légumes en pots et jardinières Si vous n'avez pas de jardin ou si vous n'avez pas le temps d'entretenir un potager, vous pouvez cultiver de délicieux légumes sur votre terrasse ou sur votre balcon, ou même sur le rebord d'une fenêtre à condition qu'ils soient bien ensoleillés. En principe tout type de légumes peut être cultivé en pot ou jardinière mais en pratique, mieux vaut choisir des espèces faciles et peu gourmandes en espace comme les : radis ;tomates ;haricots ;petits pois, et, bien entendu des plantes aromatiques : persil ;menthe ;ciboulette ;basilicthym ;romarin... Pour gagner de la place, la culture peut se faire en hauteur. Cultiver des légumes sur son balcon : des contenants sur mesure Pour accueillir vos légumes et plantes aromatiques, vous aurez besoin de pots et de jardinières. Choisissez des contenants pas trop grands pour ne pas envahir votre balcon. Semis et plantation sur votre balcon Au printemps, semez vos graines ou installez vos plants sans trop les serrer.

Le compostage, c'est facile !

Related: