background preloader

Post-vérité

Facebook Twitter

Attentats : comment identifier les rumeurs et les fausses images ? À chaque évènement ou fait divers, de fausses informations envahissent la toile.

Attentats : comment identifier les rumeurs et les fausses images ?

Le Figaro vous propose un guide simple pour ne pas tomber dans le piège. C'est une conséquence de la psychose alimentée par la série d'attentats subie par la France depuis 2015: les rumeurs se multiplient sur les réseaux sociaux et par les services de messagerie, avec parfois, à leur origine, une information erronée. À chaque évènement d'ampleur, le ministère de l'Intérieur met en garde la population face à ces rumeurs. «Ne diffusez pas de fausses informations. Comment le meurtre de Seth Rich, un salarié du Parti démocrate, a muté en théorie du complot. Un fait divers non résolu, comme il y en a des centaines par an aux Etats-Unis, a été transformé, par des manipulations politiques et des reprises erronées, en un élément de langage conspirationniste.

Comment le meurtre de Seth Rich, un salarié du Parti démocrate, a muté en théorie du complot

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff Les réseaux sociaux sur lesquels ils se disséminent ont beau mettre en place des garde-fous, les médias proposer du fact-checking (de la « vérification d’information ») à grande échelle ou les gouvernements occidentaux voter des lois pour les juguler, les « fake news » (terme regroupant désormais autant les blagues, les « attrape-clic », les articles erronés que ceux sciemment faux à visée propagandiste) atteignent encore des proportions considérables. L’histoire tragique de Seth Rich va même bien au-delà d’une fake news. Entre satire et « attrape-clics », voyage au pays des usines à buzz. D’un site satirique à des inquiétudes bien réelles, comment une fausse information fait le tour d’Internet.

Entre satire et « attrape-clics », voyage au pays des usines à buzz

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maxime Delrue « Toutes nos sources sont vérifiées par un huissier assermenté », assure le site, maquette blanc et noir, logo vert criard, ironie à tous les étages : bienvenue sur Secret News. Des Simpson qui prédisent l’élection de Marine Le Pen avec quinze ans d’avance à Philippe Poutou reconnu dans un film porno, le ton de ce site « d’info » est donné. Dans la section des articles les plus partagés, les hommes et femmes politiques tiennent le haut du pavé, mais ils ne sont pas seuls. Un encart annonce qu’une infirmière française aurait échangé plus de 9 000 bébés dans les maternités du pays pendant vingt-deux ans. Fake news, vraies conséquences. « MacronLeaks », compte offshore : l’ombre des néonazis américains. La diffusion de données volées à En marche !

« MacronLeaks », compte offshore : l’ombre des néonazis américains

Et de faux documents sur un prétendu compte offshore de M. Macron a été orchestrée depuis les Etats-Unis. Vendredi soir 5 mai. Il ne reste que quelques heures dans la campagne officielle pour le second tour de la présidentielle lorsqu’une information menace soudain de tout bousculer : des dizaines de milliers de courriels piratés du mouvement En marche ! – rebaptisé La République en marche (LRM) depuis l’élection d’Emmanuel Macron – viennent d’être publiés sur Internet. D’où viennent ces documents ? Macron conspi. L'IntelloPol #5 : "conspiration", par Raphaël Enthoven.

Dans le laboratoire de la «fake science»  - Le Temps. Dans les jardins de l’université d’Aarhus, la seconde ville du Danemark, les tracas du monde ne semblent pas exister.

Dans le laboratoire de la «fake science»  - Le Temps

Entre les élégants bâtiments serpentent des allées impeccables où les étudiants circulent à vélo, dans un calme troublé par les seuls cris des mouettes. La mer est à quelques centaines de mètres. C’est ici qu’Emil Kirkegaard a étudié et habité pendant six ans. Diplômé depuis un an, il vit aujourd’hui chez un ami. Mèche de cheveux rebelle, t-shirt froissé et sac en bandoulière, il ressemble à tous ces autres jeunes gens. Les dessous psychologiques des théories du complot. Parodie de « une » du magazine « Le Point ».

Les dessous psychologiques des théories du complot

LE COMPLOT… La ficelle est vieille et usée mais elle n’a jamais aussi bien marché. Donald Trump, président de la première puissance mondiale, a ainsi accusé son prédécesseur de l’avoir mis sur écoute et les médias de multiplier les fausses informations, par exemple sur la foule présente à sa cérémonie d’investiture. Dans un récent meeting, Marine Le Pen s’en est prise au pouvoir en place, soupçonné d’organiser contre ses opposants « des persécutions, des coups tordus, ou des cabales d’Etat ». Et personne n’a oublié le « cabinet noir » de François Fillon, qui diligenterait contre lui juges et journalistes.

Néandertal et ARTE, la vérité si je mens. Hier soir, la chaîne ARTE a tenté le… documenteur.

Néandertal et ARTE, la vérité si je mens

Logique pour un 1er avril, le jour des poissons dans le dos. Sujet : Néandertal, et son croisement avec nos ancêtres direct, les hommes « anatomiquement modernes » comme disent modestement les paléoanthropologues. Les « Cro-magnon » dans le langage populaire. Ceux des grottes Chauvet et Lascaux dont les « fac-similés » offrent au grand public le spectacle de l’enfance de l’art et de certainement bien d’autres choses mais sur lesquelles on ne peut que spéculer. Sur ce sujet populaire, un réalisateur et une bande de joyeux mais très sérieux scientifiques sont essayés au documenteur… un vrai/faux documentaire où l’on raconte une histoire fausse pour faire réfléchir à la recherche de notre lointain passé et à ses multiples avatars. Le "documenteur" d'Arte, la leçon d'un canular sur le Néandertalien. "Zeitgeist" : quand Netflix diffuse le complotisme.

Décodex : à l’heure de la « post-vérité », se battre pour les faits. Six semaines après son lancement, notre outil de vérification de la fiabilité des sites évolue.

Décodex : à l’heure de la « post-vérité », se battre pour les faits

L’occasion de répondre aux critiques qui ont accompagné sa sortie. Début février, Le Monde lançait le Décodex, un outil permettant aux internautes de repérer les sites fiables ou non. Concrètement, nous avons bâti un corpus de 600 sites d’information, à qui nous avons ensuite attribué une valeur de « confiance », basée sur la fiabilité des informations qu’on pouvait y trouver.

Cette base est consultable grâce à un moteur de recherche, sur notre site, ou en utilisant une extension, un petit programme pour les navigateurs Chrome et Firefox (que vous pouvez installer en cliquant ici). "CrossCheck" : un outil pour vérifier les informations douteuses qui circulent sur le web - Sud Ouest.fr. Avec la présidentielle en ligne de mire, le réseau First Draft News et le Google News Lab ont annoncé lundi le lancement avec 16 rédactions françaises d’un outil de vérification des infos du web.

"CrossCheck" : un outil pour vérifier les informations douteuses qui circulent sur le web - Sud Ouest.fr

Une initiative soutenue par Facebook qui développe son propre outil. Baptisé "CrossCheck", cet outil permettra aux rédactions de collaborer pour "identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités", explique Google. Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation. Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre.

Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation

« Nordpresse » contre « Le Parisien » : de la satire à la tromperie. Décodex: vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube. Et si les réseaux sociaux nous isolaient ? Trois fausses informations récentes qui ont influencé l’opinion. Retour sur plusieurs cas d’intox qui ont massivement circulé en ligne, jusqu’à convaincre une part non négligeable de la population. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fausses informations parviennent-elles modifier profondément l’opinion publique ? Le baromètre 2017 de la « confiance des Français dans les médias » Kantar Sofres pour La Croix, publié en février, donne quelques cas instructifs.

Intox en série sur des pages Facebook d’extrême droite. Des pages qui soutiennent souvent ouvertement le Front national ont relayé des fausses informations ces derniers jours. Elles s’appellent On aime la France, La révolte des vaches à lait, ou encore Soutien national en bleu Marine. Ces pages Facebook militantes d’extrême droite réunissent chacune des centaines de milliers d’abonnés sur la plate-forme. Et à moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, elles se montrent particulièrement actives. Gerasimov, le général russe qui mène la guerre de l'information.

Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck. Une collaboration entre une vingtaine de médias, lancée par le réseau FirstDraft et le Google News Lab, doit permettre de réduire la portée des rumeurs circulant sur Internet. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Comment lutter efficacement contre la diffusion de plus en plus massive de fausses informations sur Internet et les réseaux sociaux ? Dans la lignée du Décodex, notre outil lancé au début de février pour permettre aux internautes de repérer les sites à la source de rumeurs et de hoax (« canulars »), le réseau de fact-checking (« vérification des faits ») FirstDraft et le Google News Lab lancent, mardi 28 février, le projet CrossCheck, en partenariat avec une vingtaine de médias, dont Le Monde. De quoi s’agit-il ? CrossCheck est une plate-forme rassemblant des médias français et internationaux pour lutter contre la diffusion de fausses informations. Macron « financé par l’Arabie saoudite » : une intox massivement relayée par l’extrême droite.

Une fois mise en ligne, la fausse information a rapidement inondé les sites Internet d’extrême droite, Fdesouche en tête. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat C’est un cas d’école qui illustre bien les grosses ficelles de la fabrique des fausses nouvelles. De nombreux sites d’extrême droite ont relayé, jeudi 2 mars, des articles affirmant que la campagne d’Emmanuel Macron serait financée à « plus de 30 % » par « le royaume d’Arabie saoudite ». « Révélations de Snowden » sur des humanoïdes vivant sous terre : du canular à la fausse info. Ou comment un article satirique américain de 2013 s’est transformé, au fil du temps, en « preuve » d’un incroyable secret aux yeux de toute une série de sites peu fiables. Unicepta: Wie verbreiten sich Fake News?

UNICEPTA enthüllt für Die ZEIT, wie eine Schmutzkampagne ihre Wucht entfaltet und Länder- sowie Mediengrenzen überspringt. On te manipule. Comment détecter une vidéo complotiste ? « Informer ne suffit plus, les médias doivent redonner envie au lecteur et rétablir la confiance » Julia Cagé, économiste spécialiste des médias, a répondu, jeudi, à vos questions sur la crise de confiance entre les journalistes et leurs lecteurs. Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015)

1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. Les vrais responsables des fausses nouvelles, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 13 janvier 2017) Apparemment, tous les candidats malheureux de 2016, des gens bien sous tous rapports, du genre honnête et rationnel, auraient perdu les élections à cause d’une dangereuse épidémie de « fausses nouvelles », de vidéos virales et de mèmes (1).

Les fausses informations ne sont pas nouvelles: elles ont conduit des juifs au bûcher au XVe siècle. Les risques de la société « post-vérité » Editorial. En 2016, plusieurs personnalités ont annoncé sciemment des fausses nouvelles. Pourquoi certains nient les résultats de la science. Post-vérité: chacun choisit de croire ce qu’il a envie de croire – Ère numérique. Fake news : peut-on répondre à la désinformation.

Pour en finir avec le concept de "post-vérité" ! L’homme qui fit croire (malgré lui) que la Finlande n’existait pas. États-Unis : le "Pizzagate" ou le triomphe des "fake news" L'urgence du fact checking. La Facebookisation du monde - Le Temps. Le spectre de la désinformation russe derrière les « fake news » sur Internet. Le cupide, le politisé, le satiriste raté… ceux qui se cachent derrière les fausses infos sur Facebook. Fake news : l'engrenage infernal de la désinformation - Trump and the End of Truth. Nous voilà entrés dans l’ère du mensonge. Les médias dans l’ère « de la politique post-vérité »

Qui a fait élire Trump ? Des millions de « tâcherons du clic » sous-payés. Facebook annonce des mesures pour lutter contre la désinformation. "Donald Trump a été élu à cause de moi", admet un créateur de sites de fausses informations.