background preloader

Charte

Facebook Twitter

TransBlogExpress 11 : chartes pour blogs et Facebook, tops et flops des médias sociaux et du SEO… Retour du Transblog Express après 2 semaines de relâche. Cette semaine, ce sont les chartes qui sont à l’honneur : les blogueurs nous gâtent avec des chartes spécifiques pour un blog, pour une communauté Facebook ou pour les médias sociaux en général. On causera également de community management et de référencement à travers une expérience ratée et des bonnes pratiques. Enfin, deux sites gourmands à dévorer, au propre et au figuré !

Des chartes pour les médias sociaux Le Prince du Web nous gratifie d’un article très complet pour bien rédiger sa charte d’utilisation des médias sociaux. Ces conseils nuancés et frappés au coin du bon sens (une expression que je m’étais promis d’utiliser aujourd’hui) sont enrichis d’exemples et de ressources utiles, et viennent compléter mon billet sur le sujet. Community Management et gestion de l’e-réputation Le blog de l’agence Acti (que je viens d’ajouter à mon top 30 des agences interactives françaises) revient sur l’expérience malheureuse de Kookaï. Un exemple de charte éditoriale pour votre blog. Lors de la formation en blog professionnel, nous avons évoqué la nécessité d'établir une charte éditoriale dès que plusieurs personnes collaborent à un blog (bloggeurs invités, contributeurs occasionnels ou collaborateurs dans le cadre d'un blog d'entreprise).

Je vous propose un exemple de charte éditoriale écrite pour l'un de mes blogs. Ce "mode d'emploi", très simple, a été établie pour le blog www.excursion.be. Ce blog accueille volontiers les articles écrits par des parents partis en excursion avec leurs enfants à la découverte de notre beau pays. La charte rédactionnelle permet d'éviter les dérapages et de justifier des modifications effectuées par le "rédacteur en chef" du blog. Bien entendu, je vous invite à formuler les choses pour ne pas vexer vos futurs-contributeurs !!! Bienvenue parmi les rédacteurs du blog www.excursion.be ! Quelle charte pour les médias sociaux ? J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous rappeler que les médias sociaux sont encore très jeunes et que les pratiques ne sont pas encore suffisamment stabilisées pur pouvoir établir des “grandes règles” applicables par tous.

Il n’empêche… si je devais vous donner une conseil ou mettre en évidence une bonne pratique, ça serait de fixer dès le départ les règles de votre présence sur les médias sociaux, en d’autres termes de définir et publier une charte éditoriale “sociale”. Tout comme il existe des chartes graphiques ou ergonomiques, l’idée de cette charte est de poser les règles qui vont régir les interactions entre la communauté et la marque. Cette charte s’appliquant bien sur à tous les types de médias sociaux (blogs, réseaux sociaux, microblogs, forums, sites de partage…).

Dans cette idée, le site Social Media Governance propose ainsi une liste des chartes d’annonceurs US : Social Media Policies. On retrouve ainsi des chartes ultra-simples comme celle de General Motors : L’U.S. The Word of Mouth People. Like Minds 2010 was such an inspiring and idea-packed event that it’s difficult to restrain my thoughts to the short form of a blog post. James and I headed to Exeter on Thursday night and spent the next three days with some of the most articulate and innovative folk working with brands in the social space. At Friday’s conference, James was part of a panel discussing the controversial ‘How can dying business models innovate through people-to-people?’ And I joined Chris Brogan, Trey Pennington, Kate Day and Kristian Carter to debate ‘Where are the forward thinking organisations going next?’ James on the far left. Photo via Britt_W @ Flickr Me gabbing. Photo via Ben Ellis @Flickr Friday’s six excellent keynote speakers (Jon Akwue, John Bell, Jo Jacobs, Olivier Blanchard, Yann Gourvennec and Chris Brogan) each had a unique perspective on the challenges and possibilities of social tools and approaches, but one phrase really stood out for me – permission to act.

Dare To WOW - Searching for 'charte ' Faut-il une charte d’utilisation des médias sociaux en entreprise ? Il y a quelques mois, une liste contenant plus de 80 exemples de chartes d’utilisation des médias sociaux en entreprise fut mise à disposition sur le web. L’objectif de ces chartes, est de recommander certaines actions et d’en déconseiller d’autres.

Est-ce du formatage ? Nous avons vu défiler plusieurs articles sur les avantages, qu’en est-il des freins ? Une charte ne crée-t-elle pas une paralysie, une peur de prendre la parole au risque de sortir du cadre fixé ? … Autoriser les collaborateurs à expérimenter et donc à faire des erreurs est un challenge important pour les organisations. Si l’on essaie de replacer l’humain au sein des stratégies de développement relationnel, de la flexibilité, de la spontanéité et une représentation de la diversité des personalités seraient essentielles (tout ceci dans une logique « People-to-People »). Plus loin encore, des conversations (retours d’expérience) entre collaborateurs paraissent plus « social » et conviviales qu’un document. Dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux, pour les journalistes.

L’affaire dans laquelle est inculpée Dominique Strauss-Kahn est loin d’être achevée, mais elle illustre à quel point il devient impératif —pour les rédactions comme pour les journalistes— d’établir des règles du jeu claires sur l’utilisation des réseaux sociaux, tant ceux-ci jouent désormais un rôle central dans l’information. C’est l’objet d’un guide établi par l’ASNE, une association qui regroupe les dirigeants des principaux médias américains. Il établit à partir d’exemples concrets et de chartes existantes, dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux à destination des journalistes. Les réseaux sociaux, en particulier Twitter, sont au cœur de « l’affaire Dominique Strauss-Kahn ».

C’est en effet, grâce à eux que la nouvelle de son arrestation rocambolesque a été connue, grâce à eux aussi que l’on a pu se tenir au courant en live, en suivant par exemple le hashtag #dsk. De cette synthèse, il ressort dix points clés, que je reprends de manière détaillée: 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Charte d'Utilisation de la page Facebook officielle de la Ville de Saint-Dizier (5) Sénat (5) 9 exemples de chartes d’utilisation de pages Facebook. De plus en plus d’associations, d’entreprises, de collectivités territoriales, d’organismes et aussi d’Espaces publics numériques possèdent une page Facebook. A mesure que ce nouveau mode de communication et d’échange s’installe chez les internautes, des chartes d’utilisation et chartes de modération des pages Facebook voient le jour afin d’expliciter des règles communes d’utilisation « engageant » les contributeurs et les administrateurs-modérateurs de la page créée et accueillant du contenu.

Voici différents exemples de chartes d’utilisation de pages Facebook ou chartes de modération de pages Facebook qui peuvent aider à élaborer sa propre charte ou à guider des personnes en charge de cette mission ; chacune de ces chartes correspond à un contexte particulier : Etat et collectivités territoriales Entreprises. Exemple de charte informatique · Portail client Olfeo. En quelques années la charte informatique ou Internet, s’est imposée comme un élément fondamental afin de maîtriser les risques liés à l’utilisation du système d’information par les salariés, les visiteurs, les stagiaires, les prestataires de service.... Recommandée par la CNIL, la charte Internet est également reconnue comme faisant partie du règlement intérieur en cas de litige, si elle a été déployée légalement. On observe d'ailleurs de plus en plus de cas de jurisprudences, faisant référence au non respect de la charte informatique.

Dès lors, se posent souvent une multitude de questions quant à la démarche de charte, son contenu ainsi que son plan de déploiement afin qu'elle soit juridiquement oppposable aux salariés. Afin d'accompagner ses clients et futurs clients, Olfeo édite un guide de charte, qui aborde ces différents sujets de manière pédagogique et donne les bonnes pratiques à mettre en place lors de la rédaction et le déploiement d'une charte.

Quel mécanisme de mise en œuvre ? Mise en place d'une charte Internet. Pourquoi adopter une charte Internet ? Une charte Internet est un document définissant les règles concernant tous les usages liés à Internet au sein de l'entreprise : navigation, courrier électronique, intranet, etc. Cette “netiquette” recense les droits et obligations des salariés, tout en soulignant leurs responsabilités. Sa mise en place permet d'éviter toute forme d'abus dans l'usage des outils informatiques et fournit une référence en cas de conflit. La charte Internet est-elle obligatoire ? Uniquement si la DSI (Direction des Systèmes Informatiques, donc l'entreprise), collecte des données à caractère personnel sur les salariés (logs de connexion, durée de visite de certains sites, archivage de messagerie, etc.).

A consulter : le point de vue de la CNIL sur la cybersurveillance au travail Les trois obligations de l'employeur Si l'entreprise a le droit de contrôler le travail de ses salariés, elle doit le faire dans le respect de la vie privée de ces derniers. A consulter : Internet. Charte d’utilisation des réseaux sociaux Facebook et Twitter de l’INSA de Toulouse : bonne pratique.

Exemple de charte de bonne conduite sur les réseaux sociaux (agence DDH) Ce document concentre les directives officielles de la communication sur les médias sociaux de DDH. Il a pour objectif de cadrer les contributions des collaborateurs et les sensibiliser aux risques. Extrait : - Si vous êtes un collaborateur de DDH et contributeur sur le blog, les réseaux sociaux, ces lignes directrices sont pour vous. Nous vous encourageons à laisser des commentaires, des photos, des vidéos et des liens. - Cependant, nous nous réservons le droit de passer en revue tous les commentaires et supprimerons ceux qui sont inappropriés ou offensants. - Nous attendons de tous ceux qui contribuent sur les réseaux sociaux pour le compte de DDH à se former, comprendre et suivre ces lignes directrices. - Votre responsabilité : Ce que vous écrivez vous incombe.

. - Avant de vous engagez, prenez connaissances de ces quelques conseils bien avisés afin d’éviter tout risque mal venu…- Ecrivez ce que vous savez, ce que vous aimez. Rédiger une charte d'utilisation des réseaux sociaux. Téléchargement illégal, usage inapproprié des réseaux sociaux : l'utilisation d'internet dans l'entreprise est de plus en plus complexe à encadrer. « L'Affaire » des trois employés licenciés fin 2010 pour avoir dénigré leur employeur sur Facebook souligne les risques liés à ces plateformes d'expression, qui sont au croisement de nombreuses problématiques : comme l'atteinte à l'e-réputation, la baisse de productivité, ou encore la fuite d'informations sensibles.

A l'heure où le télétravail pousse au mélange des usages pro et perso, comment sensibiliser les employés à une utilisation pérenne des réseaux sociaux dans l'entreprise ? Quelles limites imposer, et quelles libertés accorder aux salariés ? Une utilisation « raisonnable » des réseaux sociaux en entreprise La CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) recommande aux entreprises de donner aux salariés le droit à un usage raisonnable d'internet à des fins non professionnelles depuis le lieu de travail. Plus d'informations.