background preloader

Charte des médias sociaux

Charte des médias sociaux
Je voulais rédiger une étape entre les étapes du Social Media Snake afin de vous aider à élaborer votre charte des médias sociaux. Ne faisant pas partie intégrante de la stratégie, je n’ai pas inclus cette partie dans la méthode à suivre. Elle reste néanmoins une étape incontournable. De nombreuses entreprises présentes sur le net n’ont pas de charte d’utilisation des médias sociaux. Comprenez bien que la rédaction d’un tel document n’a PAS pour objectif de fliquer vos employés, ni de leur imposer des contraintes inutiles sous prétexte de jouer au petit chef. Dans le meilleur (et la plupart) des cas, elle sera simplement inutile et tant mieux ! La concurrence ne vous fera pas de cadeau et veille sur vos faits et gestes. Pour commencer, il est important de définir correctement le terme « médias sociaux ». Nous avons déjà constaté de nombreux licenciements faisant suite à certaines déclarations allant à l’encontre des intérêts d’une entreprise. au sein de votre entreprise. Le côté humain Related:  Chartes des médias sociauxcharteChartre d'usage

Quelle charte pour les médias sociaux ? J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous rappeler que les médias sociaux sont encore très jeunes et que les pratiques ne sont pas encore suffisamment stabilisées pur pouvoir établir des “grandes règles” applicables par tous. Il n’empêche… si je devais vous donner une conseil ou mettre en évidence une bonne pratique, ça serait de fixer dès le départ les règles de votre présence sur les médias sociaux, en d’autres termes de définir et publier une charte éditoriale “sociale”. Tout comme il existe des chartes graphiques ou ergonomiques, l’idée de cette charte est de poser les règles qui vont régir les interactions entre la communauté et la marque. Cette charte s’appliquant bien sur à tous les types de médias sociaux (blogs, réseaux sociaux, microblogs, forums, sites de partage…). Dans cette idée, le site Social Media Governance propose ainsi une liste des chartes d’annonceurs US : Social Media Policies. On retrouve ainsi des chartes ultra-simples comme celle de General Motors : L’U.S.

Géographie des réseaux sociaux : approches cartographiques Retour à la lettre d'information n°8 “Au niveau mondial, les internautes passent plus de temps sur les réseaux sociaux, de type Facebook ou LinkedIn, que sur leurs e-mails. Sur les marchés émergents, comme l’Amérique Latine, le Moyen-Orient et la Chine, le temps moyen hebdomadaire passé sur les réseaux sociaux est de plus de 5 heures, contre 4 heures passées à l’envoi et la réception d’emails. Les plus gros utilisateurs de réseaux sociaux sont la Malaisie (9 heures par semaine), la Russie ( plus de 8 heures) et la Turquie (près de 8 heures)”. Ces exemples tirés de la dernière enquête de TNS Sofres sur les activités, comportements et attitudes des internautes en France et dans le monde, publiée le 12 octobre 2010, montrent à quel point les réseaux sociaux sont implantés dans le paysage de l’Internet. Centrés autour du relationnel entre internautes, au travers de créations de contenus et d’interactions virtuelles, ils sont devenus déterminants dans la compréhension du Web d’aujourd’hui.

Pourquoi avoir une charte des médias sociaux et comment? Dans mes perspectives pour l’année 2011 , j’avais mis l’accent sur la consolidation des usages des médias sociaux au sein des entreprises. Je suis convaincue que les entités ( ) décidées à entrer sur le terrain des médias sociaux et aussi se prémunir de ses dangers, Et comme je l’ai évoqué lors d’une récente interview , une stratégie ( ) efficace sur les médias sociaux doit aussi englober une politique ou charte des médias sociaux. Cette action s’imbrique en amont de l’action sur le terrain des médias sociaux et doit figurer dans les préoccupations premières de chaque entité et bénéficier de l’intelligence et de l’effort collectifs de ses collaborateurs, ses premiers ambassadeurs. Quel intérêt d’une politique/charte des médias sociaux pour une entité? Elle servira aussi de ligne directrice des communications des employés, collaborateurs ou toute personne, dans le cercle proche de l’entité . Comment élaborer une politique/charte des médias sociaux? Et vous? </b>*} Articles similaires:

marketing et ressources humaines Pourquoi le mariage entre réseaux sociaux et entreprise est-il si difficile ? Les difficultés d’intégration des réseaux sociaux à l’entreprise tiennent en grande part à l’organisation de ces dernières. Dans un environnement complexe, fortement concurrentiel, difficilement prédictible et avec des exigences croissantes de la part des clients et une accélération des mutations technologiques, l’information, et sa capacité de traitement pour en faire un avantage « business » est l’élément essentiel. Malheureusement, entreprises et réseaux sociaux sont diamétralement opposés dans leur traitement de l’information. Comment entreprises et réseaux sociaux différent dans le traitement de leur information ? LE QUI : dans l’entreprise, émetteurs et récepteurs de l’information ont des rôles parfaitement identifiés : Pour l’émetteur, il s’agit de services dont c’est la mission (département de la communication) ou de personnes (les speakers officiels, habilités à s’adresser aux journalistes).

Charte des médias sociaux, le cas Cisco Ce n’est pas la première fois que je parle de Cisco , mais généralement c’est plutôt pour aborder le côté travail collaboratif interne, point sur lequel ils sont particulièrement en avance. Mais sur la question des médias sociaux externes, ils sont aussi loin d’être en retard, au contraire, et dans ce cadre ils viennent de mettre à jour leur charte des médias sociaux à l’usage de leurs collaborateurs. Elle s’intitule Voici les principaux points cette charte. Il est intéressant de voir que dès l’introduction Cisco encourage ses collaborateurs à utiliser les médias sociaux externes, considérant le partage, la conversation comme des choses très importantes. Il est important de voir que cette charte comporte une partie « règlement » obligatoire dans son application et une partie « recommandation » à suivre en fonction des situations. S’identifier comme un collaborateur de Cisco quand on aborde les sujets liés à Cisco ou son champ d’activité et préciser que ce sont des opinions personnelles

Pierre Bouchard INDICO » Charte d’utilisation des médias sociaux : bonnes pratiques et réflexion Les organisations qui comptent utiliser les médias sociaux dans leurs stratégies de relations publiques et de marketing – et qui veulent s’y prendre de la bonne façon – ont tout intérêt à rédiger et à appliquer une charte d’utilisation des médias sociaux. Dans le monde, plusieurs grandes marques ont rédigé une charte. On peut trouver plusieurs exemples de chartes d’utilisation des médias sociaux. Il y a quelques sites qui les répertorient, notamment Social Media Governance. Je termine la rédaction d’une charte d’utilisation des médias sociaux pour une multinationale du secteur de l’alimentation. Mots-clés :Charte d'utilisation des médias sociaux, Médias sociaux Cette note a été postée le Mardi, juillet 13th, 2010 à 10:40 dans la catégorie COMMUNICATIONS, MÉDIAS SOCIAUX, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES, RELATIONS PUBLIQUES.

Facebook et les widgets sociaux Je vous parlais il y a quelques jours de la stratégie de socialisation d’Internet que Facebook a su mettre en place : Facebook veut socialiser le web. Il faut dire que d’autres géants comme Google ont les dents aiguisés : Un pas de plus de Google vers le social search avec “+1 button”. Cela nous paraît être une stratégie mise en place depuis déjà quelques années par Facebook. Il est vrai qu’entre Facebook Connect et les premiers widgets autour des pages Fan, Facebook a su comprendre avant les autres l’importance du graphe social et le fait de déporter ce graphe social sur Internet. Les deux charnières sont à la fois l’année 2009 qui marque ce tournant de l’ouverture de Facebook vers les sites externes, mais aussi il y a un an avec le lancement d’un ensemble de plugins sociaux intégrables sur n’importe quel site Internet dont le fameur bouton “Like”. Pour retracer tout cet historique, je vous propose cette infographie que j’ai découverte dernièrement. Laissez un commentaire

Six bonnes pratiques pour les salariés utilisateurs des réseaux sociaux 1. Prendre conscience de l'enjeu Un salarié qui, sous sa propre identité, parle sur les réseaux sociaux ou les forums de son entreprise, engage l'image de celle-ci. Il doit donc être responsabilisé en amont, ce qui n'empêchera pas d'effectuer des contrôles a posteriori. 2. Dès lors que le salarié parle de son entreprise sur les réseaux sociaux, son appartenance à celle-ci doit apparaître explicitement. 3. Par défaut, les employés n'auront d'ailleurs l'autorisation de parler de l'entreprise qu'en leur propre nom. 4. Un compte reste personnel même lorsqu'il fait apparaître l'appartenance à l'entreprise. 5. Le salarié doit contrôler les informations qu'il publie, ne serait-ce que parce qu'il en est seul responsable. 6. Parmi les règles de bon sens, il s'agit de rester courtois, d'éviter les conflits et les polémiques, de ne pas dénigrer l'entreprise ni publier d'informations classées confidentielles, et de parler seulement de sujets sur lesquels on est compétent.

Réseaux sociaux d'entreprise : entre contrainte et opportunité Publié le 08/06/2011 Attention, cet article a été publié le 08/06/2011. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche La dernière table ronde organisée à la maison des ESSEC à Paris le 7 juin 2011 s’est déroulée autour du thème : « Les réseaux sociaux et logiques collaboratives internes à l’entreprise : changement contraint ou opportunité ? Il existe un certain paradoxe à vouloir imposer les réseaux sociaux dans l’entreprise. Une question de finalité Mais attention à ne pas inverser les priorités. « C’est la finalité de l’entreprise qui définit le type de réseau social à développer, explique Thierry Flury, directeur du projet de réseau social "Plazza" chez France Telecom-Orange. Entre ROI et belles histoires Un nouveau modèle d’entreprise Traiter les embûches en opportunités Brice Ancelin Crédits photo : Fotolia.com

Related: