background preloader

Une charte des médias sociaux pour l’entreprise

Une charte des médias sociaux pour l’entreprise
Sur les médias sociaux, les membres de l’entreprise deviennent des « porte-paroles » de la marque. A commencer par leurs dirigeants et leurs cadres. Mais tous sont concernés : chaque collaborateur est désormais un média, via un blog presonnel, un profil Facebook ou un compte Twitter. Lors de la première table ronde de l’Atelier BNP-Paribas, sur le thème du « Personal branding au service de la marque », j’intervenais sur ce sujet, en compagnie de Nicolas Bordas, Antoine Sire, Pierre Chappaz et Lilian Mahoukou. Identité numérique des salariés Les individus possèdent une « identité numérique », c’est-à-dire un « profil » sur les réseaux sociaux. L’attitude la plus restrictive consiste à interdire, purement et simplement, à un salarié de créer un profil personnel en lien avec son activité professionnelle (dans le domaine militaire, par exemple). L’attitude la plus ouverte se résume à laisser les individus libres, dans un monde libre. Prévenir les risques et encourager les initiatives 1. 2.

Prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux : des règles et des usages à définir - Marie Wiriath - , Stratégie de marque Les entreprises sont présentes par différents biais sur les réseaux sociaux. Si cette présence correspond parfois à une politique maîtrisée et orchestrée, elle s'établit également à travers la communication individuelle et libre des collaborateurs de l'entreprise. Une présence voulue et organisée à travers la fonction du community managerInternet a ouvert un champ sans précédent en terme d’information. Une présence non maîtrisée et éparse à travers les prises de parole des collaborateursLa règle 90-9-1 veut que sur une population de 100 personnes : 90 vont consulter, 9 vont interagir avec le contenu créé et l’enrichir et 1% seulement va créer du contenu inédit, la part de 1% ne cessant de croître au fil des derniers mois. Sur les réseaux sociaux, il n’est pas rare, d’évoquer des sujets personnels, d’exposer ses états d’âme. Cette porosité entre la sphère privée et publique ne s’arrête pas là.

Gérer plusieurs squelettes selon n'importe quel critère Il est (très) souvent nécessaire, dans un même site Web, de pouvoir utiliser des squelettes différents pour, disons, les rubriques : certaines rubriques ont telle présentation, d’autres telle autre maquette. La méthode la plus simple consiste à utiliser le système de nommage des squelettes en fonction de la structure du site : — rubrique.html par défaut, — rubrique-6.html pour la rubrique 6 et ses sous-rubriques, — rubrique=12.html pour la rubrique 12 uniquement. Mais on peut avoir des besoins très différentes. Par exemple, je veux avoir un squelette pour les rubriques situés à la racine du site (« secteurs », dans le jargon de SPIP) et un autre squelette pour leurs sous-rubriques. La méthode proposée ici consiste à créer des squelettes différents pour ces deux situations ; par exemple : — rubrique-secteur.html— rubrique-normale.html On a donc très simplement un test sur la position de la rubrique dans la structure du site, et l’appel de l’un ou l’autre des squelettes de rubriques.

Dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux, pour les journalistes L’affaire dans laquelle est inculpée Dominique Strauss-Kahn est loin d’être achevée, mais elle illustre à quel point il devient impératif —pour les rédactions comme pour les journalistes— d’établir des règles du jeu claires sur l’utilisation des réseaux sociaux, tant ceux-ci jouent désormais un rôle central dans l’information. C’est l’objet d’un guide établi par l’ASNE, une association qui regroupe les dirigeants des principaux médias américains. Il établit à partir d’exemples concrets et de chartes existantes, dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux à destination des journalistes. Les réseaux sociaux, en particulier Twitter, sont au cœur de « l’affaire Dominique Strauss-Kahn ». C’est en effet, grâce à eux que la nouvelle de son arrestation rocambolesque a été connue, grâce à eux aussi que l’on a pu se tenir au courant en live, en suivant par exemple le hashtag #dsk. De cette synthèse, il ressort dix points clés, que je reprends de manière détaillée: 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

L’essentiel du SMO… en deux coups de cuillère à pot – Épisode 1 « Le Blog de LunaWeb SEO, SEA, SEM, SMO… on s’y perd un peu ! D’autant plus que les contours de ces différentes stratégies de référencement ne sont pas forcément très claires pour ceux qui s’y mettent, sans compter que, parfois, elles se superposent. Pour éclairer votre lanterne, je vous propose de jeter un œil sur notre précédent billet sur le Search Engine Optimization (SEO, ou référencement naturel en français) et puis aussi sur celui dédié au Search Engine Marketing (SEM, qui concerne davantage les stratégies payantes, comme l’achat d’AdWords sur Google). Alors le SMO, c’est quoi au juste ? SMO = Social Media Optimization = « Référencement social » Pour faire bref, le but du SMO est d’utiliser le web social pour générer du trafic vers un site web, et d’améliorer le positionnement de celui-ci dans les moteurs de recherche (et par conséquent celui d’une marque ou d’un nom). Les fondamentaux du SMO Pour conclure sur cette première partie Quel est le rapport ? A la semaine prochaine ! Par Nicolas Le Cam

Le besoin d'une charte des médias sociaux... mais surtout d'un accompagnement des collaborateurs vers le numérique Avant de rentrer dans le cœur du sujet, l’un des points souvent omis est de replacer toute charte, qu’elle soit orientée accompagnement / pédagogie ou juridique / légal, dans un contexte général de la place du numérique dans la vie des collaborateurs. Le besoin d’un accompagnement global vers le numérique qu’une approche silottée par outil / usage On ne peut effectivement pas dissocier les deux puisque l’externe a des impacts forts sur l’interne, que ce soit dans les processus métiers, ou dans l’organisation globale, et que l’organisation interne rejaillit souvent sur les prises de parole externes. La prise de parole qui vient de l’entreprise va donc augmenter, encore plus lorsque les entreprises commencent à comprendre la nécessité d’impliquer les parties prenantes internes plutôt que de donner les clés de la gestion de la relation client / prospects / influenceurs sur Internet à une personne. 49% des collaborateurs se déclarent potentiels détracteurs de l’entreprise

MediasSociaux.fr Vidéo de sensibilisation et guide des bonnes pratiques sur les médias sociaux – La Poste sur les médias sociaux – Notre communication – Le Groupe Les médias sociaux sont le troisième pilier de présence du Groupe sur Internet, avec l’Internet fixe et mobile. Ils illustrent au quotidien l’esprit de service et la posture d’écoute du Groupe vis-à-vis de ses publics. Une présence forte sur les plateformes sociales L’attention que le Groupe accorde à la qualité de la relation avec l’ensemble de ses publics, et parmi eux ses clients, s’illustre aussi par sa présence sur les médias sociaux appréciés des internautes, qu’ils soient particuliers, professionnels, entreprises, partenaires ou acteurs institutionnels. Le Groupe La Poste s’appuie sur sa présence sur Facebook, Twitter et Google + pour diffuser de l’information sur le Groupe et sur ses offres, offrir des services engager le dialogue avec ses clients de manière cohérente et convergente avec les différents accès numériques du Groupe. Le Groupe La Poste est également présent sur les plateformes vidéo Dailymotion et Youtube, ainsi que sur les réseaux professionnels LinkedIn et Viadeo.

Les 10 sites de réseaux sociaux qu'il faut connaître RESEAUX SOCIAUX – Alors que le nombre de sites de réseaux sociaux augmente tous les jours, quels sont réseaux où il faut être, et ceux qu'il faut abandonner ? Les incontournables Facebook Le principe: Avec plus de 350 millions d'utilisateurs, Facebook est le réseau social leader dans le monde. Chaque internaute peut créer son profil limité à un réseau d’amis qu'il a accepté. Twitter Le principe: Twitter est un outil de microblogging qui permet d'envoyer des messages de 140 signes (ou "tweets") aux internautes qui suivent chaque compte: les "followers" ou abonnés. Les spécialisés Coopol Le principe: Le réseau du parti socialiste de "toutes celles et de tous ceux qui veulent débattre et agir à gauche!" LinkedIn Le principe : Ce réseau social professionnel permet de publier et de partager votre CV avec vos amis, et vos collègues. Viadeo Le principe : Viadeo est un réseau social professionnel qui permet de publier son CV. Les nouveaux La géolocalisation semble être la nouvelle tendance.

Pierre Bouchard INDICO » Charte d’utilisation des médias sociaux : bonnes pratiques et réflexion Les organisations qui comptent utiliser les médias sociaux dans leurs stratégies de relations publiques et de marketing – et qui veulent s’y prendre de la bonne façon – ont tout intérêt à rédiger et à appliquer une charte d’utilisation des médias sociaux. Dans le monde, plusieurs grandes marques ont rédigé une charte. On peut trouver plusieurs exemples de chartes d’utilisation des médias sociaux. Il y a quelques sites qui les répertorient, notamment Social Media Governance. Je termine la rédaction d’une charte d’utilisation des médias sociaux pour une multinationale du secteur de l’alimentation. Mots-clés :Charte d'utilisation des médias sociaux, Médias sociaux Cette note a été postée le Mardi, juillet 13th, 2010 à 10:40 dans la catégorie COMMUNICATIONS, MÉDIAS SOCIAUX, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES, RELATIONS PUBLIQUES.

Internet, un espace public pas ordinaire – Discordance Dominique Cardon était de passage fin mars à la Cantine Numérique rennaise pour une petite conférence présentant sa typologie des réseaux sociaux qui, bien qu'établie il y a deux ans et malgré la profusion de nouveaux réseaux, reste tout à fait pertinente. Depuis la publication de son essai La Démocratie Internet à l’automne dernier, le sociologue et chercheur chez Orange Labs Dominique Cardon a investi l’espace médiatique (en tout cas sur le web). Il faut dire que l’ouvrage, fluide et concis, présente une vision renouvelée de l’espace public virtuel. L’auteur y trace notamment les contours d’un web en « clair obscur », ni public, ni privé, où l’on dévoile de soi mais où surtout on fait vivre l’art de la conversation. Il fournit également un éclairage sur le débat autour de la « privacy » (qui concerne les paramètres de confidentialité), au cœur des craintes sur les réseaux sociaux. Web 2.0 : les variables de la typologie Une véritable réappropriation des services ? Mon ami est un bookmark

Six bonnes pratiques pour les salariés utilisateurs des réseaux sociaux 1. Prendre conscience de l'enjeu Un salarié qui, sous sa propre identité, parle sur les réseaux sociaux ou les forums de son entreprise, engage l'image de celle-ci. Il doit donc être responsabilisé en amont, ce qui n'empêchera pas d'effectuer des contrôles a posteriori. 2. Dès lors que le salarié parle de son entreprise sur les réseaux sociaux, son appartenance à celle-ci doit apparaître explicitement. 3. Par défaut, les employés n'auront d'ailleurs l'autorisation de parler de l'entreprise qu'en leur propre nom. 4. Un compte reste personnel même lorsqu'il fait apparaître l'appartenance à l'entreprise. 5. Le salarié doit contrôler les informations qu'il publie, ne serait-ce que parce qu'il en est seul responsable. 6. Parmi les règles de bon sens, il s'agit de rester courtois, d'éviter les conflits et les polémiques, de ne pas dénigrer l'entreprise ni publier d'informations classées confidentielles, et de parler seulement de sujets sur lesquels on est compétent.

10 astuces pour trouver un emploi par les réseaux sociaux | E-reputation pour tous || Davy KIALA Trouver un emploi – source image pratique.fr Dans cet article, je vais partager avec vous 10 astuces sur les réseaux sociaux qui vont vous permettre de retrouver un emploi. Je vous mets en garde que ces astuces vous permettront d’obtenir plus facilement les entretiens, cela vous permettra de vous distinguer surtout que le marché de l’emploi devient de plus en concurrentiel. Ces astuces seront d’autant plus utile si vous êtes dans un secteur dans lequel trouver un emploi à toujours été difficile ou si même vous souhaitez obtenir votre emploi de rêve. En appliquant ces astuces, vous verrez comment les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la recherche d’un emploi . Votre présence en ligne n’a jamais été aussi importante que nos jours. Si je postule directement sur les sites de recrutement ? Être sur le marché de l’emploi peut quelques fois être une situation difficile avec beaucoup d’offres mais aussi un effectif pléthorique de candidats. 5-Utiliser la publicité sur facebook

Related: