background preloader

Une charte des médias sociaux pour l’entreprise

Une charte des médias sociaux pour l’entreprise
Sur les médias sociaux, les membres de l’entreprise deviennent des « porte-paroles » de la marque. A commencer par leurs dirigeants et leurs cadres. Mais tous sont concernés : chaque collaborateur est désormais un média, via un blog presonnel, un profil Facebook ou un compte Twitter. Voilà une nouvelle opportunité de communication pour la marque mais aussi un danger pour l’entreprise. Une récente décision du tribunal des Prud’hommes vient d’en apporter la preuve. Le meilleur moyen de se prémunir des dérives et de faire des salariés des ambassadeurs de la marque se résume à fixer des règles. Lors de la première table ronde de l’Atelier BNP-Paribas, sur le thème du « Personal branding au service de la marque », j’intervenais sur ce sujet, en compagnie de Nicolas Bordas, Antoine Sire, Pierre Chappaz et Lilian Mahoukou. Identité numérique des salariés Les individus possèdent une « identité numérique », c’est-à-dire un « profil » sur les réseaux sociaux. 1. 2. Et vous, qu’en pensez-vous ?

http://www.communication-web.net/2010/12/04/une-charte-des-medias-sociaux-pour-l-entreprise/

Related:  Chartes des médias sociauxcharteRSE

Le besoin d'une charte des médias sociaux... mais surtout d'un accompagnement des collaborateurs vers le numérique Avant de rentrer dans le cœur du sujet, l’un des points souvent omis est de replacer toute charte, qu’elle soit orientée accompagnement / pédagogie ou juridique / légal, dans un contexte général de la place du numérique dans la vie des collaborateurs. Le besoin d’un accompagnement global vers le numérique qu’une approche silottée par outil / usage On ne peut effectivement pas dissocier les deux puisque l’externe a des impacts forts sur l’interne, que ce soit dans les processus métiers, ou dans l’organisation globale, et que l’organisation interne rejaillit souvent sur les prises de parole externes. La prise de parole qui vient de l’entreprise va donc augmenter, encore plus lorsque les entreprises commencent à comprendre la nécessité d’impliquer les parties prenantes internes plutôt que de donner les clés de la gestion de la relation client / prospects / influenceurs sur Internet à une personne. 49% des collaborateurs se déclarent potentiels détracteurs de l’entreprise

Prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux : des règles et des usages à définir - Marie Wiriath - , Stratégie de marque Les entreprises sont présentes par différents biais sur les réseaux sociaux. Si cette présence correspond parfois à une politique maîtrisée et orchestrée, elle s'établit également à travers la communication individuelle et libre des collaborateurs de l'entreprise. Une présence voulue et organisée à travers la fonction du community managerInternet a ouvert un champ sans précédent en terme d’information. Le Web 2.0 représente une nouvelle phase, où l’interactivité et l’échange entre les internautes sont encouragés. Conscientes de cette réalité, bon nombre d’entreprises ont déjà investi les réseaux sociaux.

Le RSE peut-il manger la GED ? Par Alain Garnier, CEO Jamespot Jamespot a participé pour la première fois au salon Documation, preuve s’il en est du rapprochement entre le RSE (réseau social d’entreprise) et le Document. Le coup de théâtre du salon était cette question – encore saugrenue il y a moins d’un an- sortie au grand jour et posée dans les conférences avec le plus grand sérieux : un RSE peut- il remplacer une GED ? Qui aurait pu croire que le réseau social, perçu dans ce milieu « sérieux » de l’ECM (Enterprise Content Management) comme un joujou pour adolescents, deviendrait un challenger à considérer ? Petit retour sur les ateliers & conférences qui ont levé quelques malentendus et montré des succès concrets qui expliquent cette évolution.

Dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux, pour les journalistes L’affaire dans laquelle est inculpée Dominique Strauss-Kahn est loin d’être achevée, mais elle illustre à quel point il devient impératif —pour les rédactions comme pour les journalistes— d’établir des règles du jeu claires sur l’utilisation des réseaux sociaux, tant ceux-ci jouent désormais un rôle central dans l’information. C’est l’objet d’un guide établi par l’ASNE, une association qui regroupe les dirigeants des principaux médias américains. Il établit à partir d’exemples concrets et de chartes existantes, dix « bonnes pratiques » sur les réseaux sociaux à destination des journalistes. Les réseaux sociaux, en particulier Twitter, sont au cœur de « l’affaire Dominique Strauss-Kahn ».

Vidéo de sensibilisation et guide des bonnes pratiques sur les médias sociaux – La Poste sur les médias sociaux – Notre communication – Le Groupe Les médias sociaux sont le troisième pilier de présence du Groupe sur Internet, avec l’Internet fixe et mobile. Ils illustrent au quotidien l’esprit de service et la posture d’écoute du Groupe vis-à-vis de ses publics. Une présence forte sur les plateformes sociales L’attention que le Groupe accorde à la qualité de la relation avec l’ensemble de ses publics, et parmi eux ses clients, s’illustre aussi par sa présence sur les médias sociaux appréciés des internautes, qu’ils soient particuliers, professionnels, entreprises, partenaires ou acteurs institutionnels.

Blog id'quation un espace pour échanger sur la formation en france Depuis 2011 en France, certaines entreprises, parmi les plus avancées ont lancé leurs réseaux sociaux d'entreprise. Il est temps de s'interroger sur les enjeux de ces nouveaux réseaux et sur leur avantage et force en termes de management. Les réseaux sociaux peuvent-ils apporter une nouvelle configuration aux modèles de management ? Charte des médias sociaux Je voulais rédiger une étape entre les étapes du Social Media Snake afin de vous aider à élaborer votre charte des médias sociaux. Ne faisant pas partie intégrante de la stratégie, je n’ai pas inclus cette partie dans la méthode à suivre. Elle reste néanmoins une étape incontournable. De nombreuses entreprises présentes sur le net n’ont pas de charte d’utilisation des médias sociaux. Si vous n’avez pas encore réalisé ce code de bonne conduite, il est temps d’y penser. Mais ne vous inquiétez pas, c’est relativement simple et je vais vous aider.

Pierre Bouchard INDICO » Charte d’utilisation des médias sociaux : bonnes pratiques et réflexion Les organisations qui comptent utiliser les médias sociaux dans leurs stratégies de relations publiques et de marketing – et qui veulent s’y prendre de la bonne façon – ont tout intérêt à rédiger et à appliquer une charte d’utilisation des médias sociaux. Dans le monde, plusieurs grandes marques ont rédigé une charte. On peut trouver plusieurs exemples de chartes d’utilisation des médias sociaux. Il y a quelques sites qui les répertorient, notamment Social Media Governance. On connaît moins d’exemples au Québec. Je termine la rédaction d’une charte d’utilisation des médias sociaux pour une multinationale du secteur de l’alimentation. Réseau Social d'Entreprise : Yammer et Chatter meilleurs sur le flux d'activité - Journal du Net Solutions Le cabinet Forrester a évalué plusieurs solutions de RSE à partir de 19 critères portant sur une fonction clé : le suivi du flux d'activité. Si Yammer et Chatter dominent, Socialcast et Pulse ont également fait preuve de qualité remarquée. Dans sa dernière enquête "Activities Streams, Q2 2012", le cabinet d'études Forrester a réalisé un comparatif des solutions américaines de réseau social d'entreprise (RSE) en matière de suivi de flux d'activité.

Quelle charte pour les médias sociaux ? J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous rappeler que les médias sociaux sont encore très jeunes et que les pratiques ne sont pas encore suffisamment stabilisées pur pouvoir établir des “grandes règles” applicables par tous. Il n’empêche… si je devais vous donner une conseil ou mettre en évidence une bonne pratique, ça serait de fixer dès le départ les règles de votre présence sur les médias sociaux, en d’autres termes de définir et publier une charte éditoriale “sociale”. Tout comme il existe des chartes graphiques ou ergonomiques, l’idée de cette charte est de poser les règles qui vont régir les interactions entre la communauté et la marque. Cette charte s’appliquant bien sur à tous les types de médias sociaux (blogs, réseaux sociaux, microblogs, forums, sites de partage…). Dans cette idée, le site Social Media Governance propose ainsi une liste des chartes d’annonceurs US : Social Media Policies. On retrouve ainsi des chartes ultra-simples comme celle de General Motors :

Six bonnes pratiques pour les salariés utilisateurs des réseaux sociaux 1. Prendre conscience de l'enjeu Un salarié qui, sous sa propre identité, parle sur les réseaux sociaux ou les forums de son entreprise, engage l'image de celle-ci. Il doit donc être responsabilisé en amont, ce qui n'empêchera pas d'effectuer des contrôles a posteriori. Les bonnes pratiques listées dans une charte devront être respectées aussi bien dans les murs de l'entreprise qu'à l'extérieur, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Au-delà de cette charte, il s'agit ensuite d'accompagner les salariés dans le temps, en les informant régulièrement et en adaptant les bonnes pratiques aux nouveaux usages.

Charte des médias sociaux : Sachez anticiper pour éviter le pire Saviez-vous que près de près de C’ets le résultat d’une étude TNS Sofres parue récemment. Cela devait bien finir par arriver : Avec l’inter-pénétration des sphères privées et professionnelles, nous arrivons à un point de non-retour : Notre vie professionnelle déborde sur notre sphère privée … et vice-versa. Ce qui nous paraissait hier une opportunité nous apparaît aujourd’hui comme une contrainte : Google scanne désormais tous nos écrits et face à nos employeurs, sous peine d’être tout simplement virés ! Mais comment en sommes-nous arrivés là ? Qui, de l’employé qui s’épanche ou de l’employeur qui sévit, doit ?

Related: