background preloader

RES - Réseau Environnement Santé

RES - Réseau Environnement Santé
Si elle peut sembler radicale, cette forme de protestation répond à la brutalité d’une politique de santé qui, refusant de s’assainir et de se réformer pour prendre en charge les enjeux sanitaires contemporains, continue de raisonner selon un logiciel aux conséquences insupportables. À l’origine de la crise, il y a une équipe de chercheurs français conduite par le Pr Gherardi, dont les résultats mettent en cause les sels d’aluminium contenus dans les vaccins. Résultat : l’ANSM, Agence censée veiller à la sûreté des médicaments et des dispositifs médicaux, refuse d’octroyer les financements qui permettraient la poursuite de ces études. Le dysfonctionnement des agences sanitaires en général et de l’Agence du médicament en particulier est hélas un problème récurrent ; mais rarement il aura atteint un tel degré d’évidence. Comment l’Agence pouvait-elle mieux se désavouer qu’en barrant le passage à la recherche, dès lors que celle-ci commence à révéler la toxicité de l’adjuvant aluminique ?

http://reseau-environnement-sante.fr/

Related:  La SantéInformations concernant les édulcorants

Pièces et Main d'Oeuvre Pièces et Main d’Oeuvre, atelier de bricolage pour la construction d’un esprit critique à Grenoble, agit depuis l’automne 2000 de diverses manières : enquêtes, manifestations, réunions, livres, tracts, affiches, brochures, interventions médiatiques et sur Internet, etc. Pièces et Main d’Oeuvre n’est pas l’enseigne d’un collectif, mais d’individus politiques. Nous refusons la bien-pensance grégaire, qui n’accorde de valeur qu’à une parole réputée "collective", pour mieux la réduire au conformisme, à la paresse et à l’incapacité, dans l’anonymat du groupe. Nous ne souhaitons pas de gens "qui fassent partie", mais - au contraire - nous allier chaque fois que possible et nécessaire avec d’autres "qui fassent " par eux-mêmes.

Genévrier Son nom « Genièvre » est une francisation du poitevin « genèvre », issu du latin juniperus. Comme aucune de mes incontournables sources ne semble savoir ce que signifie juniperus, il a bien fallu que je tire mes propres conclusions... Donc, Juni- viendrait peut-être de Junon, déesse-reine et déesse de la fécondité qui préside aux mariages et aux accouchements, protectrice, dit-on, des femmes mariées et des accouchements légitimes. On ne sera pas étonné, dès lors, d'apprendre que le genévrier a été employé pour faciliter le travail de l'accouchement. Quant au suffixe -perus, il pourrait venir de pera, mot latin qui signifie « petit portefeuille », ou encore, « petite besace ».

Les effets du bisphénol A sont transgénérationnels LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Il ne suffira pas d'interdire le bisphénol A (BPA) pour que ses effets sur les populations disparaissent. Il faudra aussi attendre. Et attendre suffisamment pour que passent plusieurs générations. Sylvie Simon : Réponse à ceux qui parlent sans savoir - Sylvie Simon Jeudi 15 novembre 2012 4 15 /11 /Nov /2012 16:35 Aricle remonté du : 15/11/2010 Il a rarement existé autant de mensonges au sujet des vaccins que dans le « cas teu », peu connu des Français qui n’ont pour références que les affirmations des laboratoires fabricants de vaccins, et je suis surprise que ces derniers trouvent encore autant de défenseurs alors que le monde entier a été témoin de leurs agissements lors de la « pandémie de l’indécence », comme l’a si bien décrite le Pr Gentillini. Si le Dr Andrew Wakefield a rencontré autant de problèmes, c’est parce qu’il a osé défier la mafia médicale, aidé en cela par des centaines de parents d’autistes, et que son avis avait trop de poids à l’encontre de l’industrie. Sur les conseils de leurs pédiatres, certains de ces parents ont contacté le Dr Wakefield pour les symptômes gastro-intestinaux des enfants, alors que les publications abondaient dans le même sens, venant des États-Unis, d’Italie et du Venezuela, mais sans aucun impact officiel.

CONFEDERATION SUISSE - Aspartam - Sécurité de l’aspartame Ce que nous mangeons et buvons chaque jour a un impact déterminant sur notre état de santé. En outre, nous sommes quotidiennement en contact avec des objets usuels comme, par exemple, des jouets, des cosmétiques, des vêtements ainsi que des bijoux. Ces objets peuvent également exercer une influence sur notre santé. Six pieds sur Terre Notre société mécaniste, fragmentée, inégalitaire, prédatrice pour les êtres humains et les ressources naturelles et toxique pour tous n’est pas celle que nous souhaitons pour nos enfants, pour nos familles, pour tous ceux qui en subissent les conséquences, ici comme ailleurs dans le monde, car elle est déconnectée des stratégies élémentaires de la vie : coopération, interdépendance, unité et stabilité, créativité et adaptation. Le modèle économique qui la sous-tend, envahi par une finance toxique, est un broyeur déchiqueteur pour le monde vivant, à commencer par les hommes et les femmes. Aujourd’hui les copeaux s’enflamment et le monde prend feu de toute part.

Herbes aromatiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les plantes aromatiques sont un ensemble de plantes utilisées en cuisine et en phytothérapie pour les arômes qu'elles dégagent[1], et leurs huiles essentielles que l'on peut extraire. Définitions[modifier | modifier le code] Les plantes aromatiques comprennent les plantes utilisées comme épices, aromates ou condiments, parfois combinées en mélanges aromatiques[2]. La distinction entre ces trois groupes est confuse et dépend surtout de l'utilisation que l'on va faire de la plante[3]. Si on suit la terminologie anglophone, les plantes aromatiques peuvent se répartir entre spices « les épices », plantes dont on utilise les parties dépourvues de chlorophylle, et herbes « les herbes », celles dont on utilise les parties vertes[3].

Bisphénol A, les dessous d'un scandale sanitaire LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Les archives sont souvent impitoyables. Pour qui se plonge dans celles des revues scientifiques, l'affaire du bisphénol A (BPA) a tous les traits d'un scandale sanitaire mondial, potentiellement l'un des plus graves de la décennie écoulée. Liberterre - 10 gros mensonges/grippe porcine Les grands medias sont impliqués dans une campagne de mensonges éhontés en ce qui concerne la grippe porcine. Cela semble d’autant plus vrai pour cette problématique que pour toute autre et j’en ai pris conscience récemment lorsque l’un de mes collègues - un éditorialiste d’un journal national - m’informa que son éditorial sur les défenses naturelles vis à vis de la grippe porcine avait été refusé par les journaux dans tout le pays. Les journaux refusaient de publier l’éditorial et préféraient, dans le même espace, insérer des publicités pour des “cliniques offrant des vaccins gratuits”. Les medias, semble-t-il, sont tellement imprégnés de l’idéologie des vaccins qu’ils feront presque n’importe quoi pour maintenir le public dans la désinformation. Et cela inclut, bien sûr, de mentir au sujet de la grippe porcine.

Dossier Aspartame. L’aspartame est un édulcorant artificiel puissant et faible en calories. C’est une poudre blanche inodore dont le pouvoir sucrant est environ 200 fois supérieur à celui du sucre. En Europe, son utilisation est autorisée en tant qu’additif alimentaire dans un certain nombre de denrées alimentaires, comme des boissons, des desserts, des confiseries, des produits laitiers, des chewing-gums, des produits hypocaloriques ou amaigrissants, et également comme édulcorant de table. Cet édulcorant et ses produits de dégradation font, depuis plus de 30 ans, l’objet de recherches approfondies dont, notamment, des études expérimentales sur les animaux, des recherches cliniques, des études de consommation et épidémiologiques ainsi qu’une surveillance consécutive à la mise sur le marché. À la suite d’évaluations approfondies de sa sécurité, l’aspartame a été considéré sûr pour la consommation humaine et est autorisé depuis de nombreuses années dans de nombreux pays.

Cahier n°3 _ "Le rôle de l'agenda 21 local" - Observatoire des a Le Cahier n°3 est issu de l’Atelier de travail de l’Observatoire qui s’est tenu les 15 et 16 octobre 2008 au Grand Lyon. Les principes du développement durable se diffusent progressivement au sein des différents champs de décision et d’action des collectivités territoriales : urbanisme, habitat, transport, action sociale, consommation, tourisme, préservation de la biodiversité… Ils impactent directement les politiques et leurs outils d’application, notamment les outils de planification. En se basant sur les échanges entre les participants à l’Atelier 4, le Cahier n°3 explore les liens entre l’agenda 21 et quelques outils et démarches qui semblent aujourd’hui primordiaux pour un développement durable des territoires : Télécharger le Cahier n°3 :

Shiso Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Shizo. Nom scientifique : Perilla frutescens (L.) Bisphénol A : le Sénat adopte l'interdiction dans les contenants alimentaires La France a fait mardi 9 octobre un nouveau pas vers l'interdiction générale du bisphénol A dans les contenants alimentaires, avec le vote à l'unanimité, en première lecture par le Sénat, d'une proposition de loi en ce sens. Mais le Sénat a été plus loin que prévu par le gouvernement en adoptant une mesure d'interdiction, à partir du 1er juillet 2015, de tous les dispositifs médicaux contenant non seulement du bisphénol mais aussi tout autre perturbateur endocrinien et substance cancérogène, destinés aux bébés et femmes enceintes. Le gouvernement a également été mis en minorité sur un autre amendement repoussant l'entrée en vigueur de l'interdiction générale du bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires du 1er janvier 2014 au 1er juillet 2015. Le Sénat a toutefois maintenu l'interdiction du BPA dès 2013 pour les contenants destinés aux enfants de moins de 3 ans. Le texte va maintenant repartir pour une deuxième lecture à l'Assemblée nationale.

"Technoscience sans conscience": débat du 18 novembre dans le cadre du Festival de cinéma ATTAC "La démesure, jusqu'à quand?" Le jeudi 18 novembre à 20:00 aura lieu le débat "Technoscience sans conscience", avec Thierry Méot, statisticien, responsable de l'Association Sciences Technologies Société, et moi-même (Elena Pasca, philosophe, administratrice de la Fondation Sciences Citoyennes). Le débat fera suite à la projection du documentaire "Alertes sur la cité", réalisé par Jean Druon. Il fait partie du 8ème Festival de cinéma d'ATTAC - Images Mouvementées - dont le thème choisi cette année est "La démesure, jusqu'à quand ?" et qui se déroule du du mercredi 17 au mardi 23 novembre 2010 au Centre culturel de la Clef: 34, rue Daubenton Paris 5e, Métro Censier Daubenton.

Related:  Santé environnementMicroparticules et perturbateurs endocriniensInfos santéECOLOGIE