background preloader

ANSES - JUILLET 2014 - Bulletin de veille scientifique N°24 Au sommaire: Existe-t-il un lien entre caractéristiques physico-chimiques des nanomatériaux et leur écotoxicité ? De la « gouvernance d’anticipation » à la régulation des nanotechnologies

Related:  Informations générales francophones

TECHNIQUES INGENIEUR 11/03/15 L’Anses veut renforcer la traçabilité des nanoparticules d’argent L’agence vient de publier un état de l’art des risques d’une exposition aux nanoparticules d’argent. Si la toxicité environnementale est avérée, le danger pour l’homme resterait à démontrer. A croire que les scientifiques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont du sang normand. A la question : « les nanoparticules d’argent sont-elles toxiques pour l’homme ? Face à une telle dangerosité, on est en droit de se demander ce qu’il en est pour l’homme. Dans ses propres conclusions, l’Agence se borne donc à encourager de nouveaux travaux de recherche « […] dans les domaines de la caractérisation physico-chimique, l’évaluation de l’exposition, de la toxicologie et de l’écotoxicologie, de l’évaluation de l’efficacité antibactérienne et de la résistance bactérienne ». Par Audrey Loubens

Université Claude Bernard - Lyon I, 2015. - Thèse en ligne: Rôle du rat brun (Rattus norvegicus) dans la persistance des leptospires en conditions naturelles Abstract : The leptospirosis is a zoonosis caused by spirochetes of the genus Leptospira, which could infect human and animals. This infection represents a major problem of public health in several countries. The WHO estimates at one million of severe cases of human leptospirosis by year in the world, with a 10 % fatality rate. In the human, the leptospirosis is a mortal infection if it is not treated. The rodents, including the brown rat (Rattus norvegicus), are considered as a carrier and excrete pathogenic leptospires via urine, which becomes the main source of direct or indirect contamination of human and animal. Résumé : La leptospirose est une zoonose ré-émergente de distribution mondiale, causée par un spirochète du genre Leptospira.

ANSES - Dossier : Eau du robinet L'article a été ajouté à votre bibliothèque Mis à jour le 24/01/2013 Eau destinée à la consommation humaine des réseaux publics de distribution Mots-clés : Eau du robinet, Eau L'eau est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme humain, ce qui explique l’importance accordée à sa disponibilité et à sa qualité. L'eau du robinet, ou eau de distribution publique, a pour origine des eaux de surface et des eaux souterraines. En France, l'eau du robinet, ou eau de distribution publique, provient essentiellement de captages d’eaux souterraines ou d’eaux de surface (rivières, canaux, lacs, retenues), soit près de 33 000 captages au total. L'eau du robinet couvre différents usages : alimentaires, hygiène corporelle, entretien domestique, lavage du linge. Un produit extrêmement surveillé La qualité de l'eau fait l'objet d'une surveillance réalisée par les producteurs et les distributeurs d'eau et d'un contrôle sanitaire par les Agences régionales de santé. Le rôle de l'Anses

ANSES 15/05/14 Pointant la toxicité de certains nanomatériaux, l’Anses appelle à un encadrement réglementaire renforcé. L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque Actualité du 15/05/2014 Face à la diversité des nanomatériaux présents au quotidien et aux nombreux questionnements qui les entourent, l’Anses publie ce jour un état des lieux des connaissances sur les enjeux sanitaires et environnementaux des nanomatériaux manufacturés. Celui-ci permet de préciser les connaissances scientifiques et met en évidence des effets toxiques de certains nanomatériaux sur des organismes vivants et sur l’environnement. Il souligne aussi la complexité à appréhender les diverses situations d’exposition pour l’homme et l’environnement, ainsi que les limites des méthodologies existantes en matière d’évaluation des risques. Dans ce contexte, l’évaluation spécifique des risques liés aux nanomatériaux est rendue difficile. Des nanomatériaux "anciens" existent depuis parfois près d’un siècle et certaines nanoparticules peuvent par ailleurs être produites naturellement. Enjeux et mise à jour des connaissances

IRD 24/05/17 Leptospirose, la zoonose oubliée Problème de santé publique majeur au Sud, la leptospirose affecte au moins un million de personnes chaque année et coûte la vie à 60 000 d’entre elles. Pourtant, elle reste méconnue du public, mal prise en charge par les soignants, peu étudiée et sous-évaluée par les autorités sanitaires. Elle ne figure d’ailleurs pas dans la liste des maladies tropicales négligées. Son écologie évolue à la faveur de l’urbanisation et elle pourrait progresser encore avec le changement climatique. Les scientifiques de l’IRD et des organismes partenaires explorent divers aspects de cette maladie émergente et négligée. Négligée mais émergente Diagnostic clinique ambigu, caractérisation bactériologique délicate, transmission liée à des conditions de vie précaires, la leptospirose a tout pour être une maladie mal connue et négligée... © IRD / G. Cette zoonose 3 a en effet pour réservoir toutes sortes d’animaux domestiques, commensaux et sauvages 4. Notes 1. L’étrange tangue © INPN / D. Note 1. © IRD / G. 1.

ANSES 09/06/20 Nanomatériaux dans l’alimentation : les recommandations de l’Anses pour améliorer leur identification et mieux évaluer les risques sanitaires pour les consommateurs Depuis une trentaine d’années, l’industrie, et notamment l’agroalimentaire, a développé le recours aux nanomatériaux manufacturés, utilisés pour les propriétés spécifiques à la nano-échelle. Au regard des préoccupations que leur utilisation suscite, l’Anses a été saisie par la Direction générale de l’alimentation, la Direction générale de la santé, la Direction générale du travail, la Direction générale de la prévention des risques et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Le travail d’expertise mené par l’Agence a permis de recenser les principaux usages des nanomatériaux manufacturés dans le domaine alimentaire : 37 nanomatériaux manufacturés référencés, une majorité des catégories alimentaires concernées En effet, il est possible de caractériser la présence de nanomatériaux dans les aliments grâce aux technologies analytiques avancées, comme la microscopie électronique.

IRD - OCT 2012 - Étudier l’écologie des rongeurs pour prévenir la leptospirose octobre 2012 Fiches d'actualité scientifique © IRD / V. La leptospirose est une maladie d’origine bactérienne transmise à l’homme via les urines des rats et des souris, très répandue en Asie du Sud Est. Les rongeurs transmettent à l’homme via leurs urines des bactéries telles que les leptospires, responsables de la leptospirose. Le climat et l’environnement, facteurs déterminants © IRD / V. Grâce à l’échantillonnage de près de 3 000 rats et souris au Laos, au Cambodge et en Thaïlande, des chercheurs de l’IRD et leurs partenaires du programme CERoPath ont réuni une collection unique de tissus et de parasites. Des satellites pour étudier les rongeurs © IRD / B. L’étude s’est appuyée sur l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique, ou SIG, de la télédétection et des géostatistiques. Des nouvelles zones d’émergence © CERoPath / S. Ces analyses historiques de l’usage des sols ont montré une progression de l’urbain et des zones agricoles au détriment des forêts. Une maladie multiforme

ANSES 10/10/08 Nanomatériaux : concilier l'innovation et la sécurité sanitaire Zoom sur... Actualité {*style:<b>10 octobre 2008 Nanomatériaux : concilier l’innovation et la sécurité sanitaire </b>*} L’essor des nanomatériaux s’accompagne d’une prise de conscience croissante des risques potentiels associés, que ce soit pour la santé ou pour l’environnement. Alors que les initiatives en matière de nanomatériaux se multiplient, l’Afsset est désormais identifiée comme un pôle de référence dans son périmètre d’activité : le risque sanitaire lié aux milieux de vie et de travail. Les nanomatériaux manufacturés présentent-ils des risques pour les chercheurs, les fabricants, les consommateurs, ainsi que les écosystèmes qui y sont exposés ? s’élargir. L’Afsset intervient aujourd’hui comme un acteur central de l’évaluation des risques liés aux nanomatériaux manufacturés. Les nanomatériaux sont constitués de structures élémentaires dont au moins une des dimensions varie entre 1 et 100 nm. Consulter le dossier de presse complet La nouvelle réglementation REACH

Evaluation du risque d’apparition et d’émergence de maladies animales compte tenu d’un éventuel changement climatiqueExtr L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a réalisé une analyse de risque sur les conséquences prévisibles du réchauffement de la planète relative à l’apparition, l’émergence et le développement possible de maladies animales, en particulier les zoonoses, maladies communes aux hommes et aux animaux, pouvant passer des uns aux autres. Nous en présentons les grandes lignes. Un groupe de travail a été constitué pour répondre à la question, et a développé une méthode d’approche qualitative car trop de données quantitatives manquent encore. Il faut aussi faire remarquer que si le réchauffement futur de la planète à l’échelle globale (dans le cadre de différents scénarios économiques) n’est plus vraiment discuté, les conséquences prévisibles au niveau local, à l’ échelle d’un pays restent bien délicates à anticiper. Le rapport, publié en 2005, est accessible librement sur le site de l’Afssa (www.afssa.fr). Méthode Les six maladies

ANSES 11/10/21 Un guide spécifique pour évaluer les risques sanitaires des nanomatériaux dans l’alimentation L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque Actualité du 11/10/2021 Les nanomatériaux sont de plus en plus utilisés dans notre alimentation, notamment pour améliorer l’aspect d’un produit alimentaire, son conditionnement ou sa teneur nutritive. Toutefois, leurs impacts potentiels sur la santé soulèvent de nombreuses questions. C’est notamment le cas du dioxyde de titane utilisé comme additif alimentaire (E171), dont la sécurité d’emploi a été questionnée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et qui est en voie d’être interdit dans l’Union européenne à compter de 2022. De nombreux nanomatériaux présents dans l’alimentation Dans le domaine alimentaire, les nanomatériaux manufacturés sont principalement utilisés : En tant qu’additifs alimentaires, pour améliorer l’aspect et l’appétence du produit en modifiant sa structure, sa couleur ou sa texture. Un guide pour évaluer de manière spécifique les risques sanitaires associés aux nanomatériaux

INRS – JANV 2010 - LEPTOSPIRA INTERROGANS Agent de la Leptospirose Centre de Collaboration OMS pour la Leptospirose Institut Pasteur ParisUnité de Bactériologie Moléculaire et Médicale28, rue du Docteur Roux75724 PARIS CEDEX 15Tél. : 01 45 68 83 37 / 83 67Fax : 01 40 61 30 01Responsable : M. PICARDEAUE-mail : spiroc@pasteur.fr Textes de référence : Nouvelles recommandations relatives à la prévention du risque chez les personnes exposées à la leptospirose. Recommandations pour la prévention de la leptospirose en population générale. Autres documents : Dossier Leptospirose. Levett PN - Leptospirosis. Acha PN, Szyfres B - Zoonoses et maladies transmissibles à l'homme et aux animaux. Baranton G, Perolat P - Les leptospires. Bureau de la sécurité des laboratoires (Canada) : FTSS - Fiches Techniques Santé/Sécurité - Matières infectieuses ( Bibliographie spécifique aux laboratoires :

Related: