background preloader

Les 10 clés de l'agro-écologie

Les 10 clés de l'agro-écologie

L’agro-écologie à l’Inra, la recherche s’organise Une discipline scientifique émergente… L’agro-écologie est une discipline émergente qui a pour ambition de conjuguer les sciences agronomiques et l’écologie, deux domaines d’étude historiquement disjoints. L’agro-écologie considère les systèmes de culture ou d’élevage comme des écosystèmes particuliers, dans lesquels le milieu naturel est transformé par les pratiques agronomiques. Mots clés apparaissant dans les articles les plus cités au carrefour entre sciences agronomiques et écologie. Derrière le couple agronomie-écologie, c’est une agrégation disciplinaire beaucoup plus large qui se profile, englobant les sciences fondatrices que sont la biologie, les sciences de l’environnement, les sciences sociales et les sciences de l’information. …porteuse d’opportunités… Les transitions agro-écologiques visent une double performance économique et environnementale de l’agriculture grâce à une mobilisation des régulations écologiques, ce qui permet généralement de réduire les intrants.

Biocontrôle C’est l’ensemble des méthodes de protection des végétaux par l’utilisation de mécanismes naturels. Il vise à la protection des plantes par le recours aux mécanismes et interactions qui régissent les relations entre espèces dans le milieu naturel. Ainsi, le principe du biocontrôle est fondé sur la gestion des équilibres des populations d’agresseurs plutôt que sur leur éradication. Les produits de biocontrôle se classent en 4 familles : Les macro-organismes auxiliaires sont des invertébrés, insectes, acariens ou nématodes utilisés de façon raisonnée pour protéger les cultures contre les attaques des bio-agresseurs. Attractifs Cette méthode repose sur l’utilisation d’appâts alimentaires ou de kairomones (molécules odorantes qui permettent à un insecte de repérer les plantes dont il se nourrit, des sites de pontes ou des proies) pour attirer les ravageurs et les neutraliser dans des pièges (par emprisonnement, adhérence à des surfaces engluées, noyade ou contact avec un insecticide). Répulsifs

Agriculture: Engage farmers in research Soil Association UK farmers in the Duchy Originals Future Farming Programme. Climate change threatens a creaking food system in which harvests are already lagging behind rising demand1, 2. Since the 1970s, agricultural research and development (R&D) has invested mainly in a few research institutes equipped with cutting-edge instruments. This one-size-fits-all approach has had qualified success. But advances are slowing. The next wave of innovation must be at smaller scales. Enhancing farmers' own R&D could reap big rewards for minimal extra cost. Listen Reporter Geoff Marsh meets farmer John Pawsey to discuss the research he is conducting on his farm. Such essential contributions are rarely recognized in official assessments of agricultural R&D. Some of the best returns can come from helping farmers to assess their own ideas. Grass-roots research Farmer-centred approaches are not new. These field labs do not always provide clear answers because of their small samples and short timescales.

Related: