background preloader

Too Good To Go - L'application qui lutte contre le gaspillage alimentaire !

Too Good To Go - L'application qui lutte contre le gaspillage alimentaire !

http://www.toogoodtogo.fr/

Related:  Applications et logiciels concernant le gaspillage alimentaireSolutions, initiatives, solidarité, entraideAssociations solidarités entre humainsGaspillage alimentaire

Italie: quand les migrants redonnent vie à un village de Calabre Sant'Alessio in Aspromonte, petit village en déshérence à la pointe sud de l'Italie, accueille depuis trois ans une trentaine de demandeurs d'asile: un choix humanitaire dont la commune ne cache pas non plus les nombreuses retombées économiques et sociales. Coincé dans les contreforts du sombre et somptueux parc national d'Aspromonte, à 600 mètres d'altitude, Sant'Alessio ne compte plus que 330 habitants, dans une succession d'habitations sans âme, de terrasses nues et de cabanes aux toits de tôle rouillée. Les ruelles escarpées sont vides et beaucoup de volets fermés: les propriétaires sont à Turin, à Milan, en France ou même en Australie. Depuis 2014, la municipalité loue huit de ces appartements vides pour loger des migrants dans le cadre du Sprar (Système de protection des demandeurs d'asile et réfugiés), un réseau d'accueil et d'intégration géré en partenariat avec les communes. - Petits boulots -

L'association - Kelina Après trois ans de volontariat au Bénin, et deux et demi en Guinée Conakry, les époux Coquerel continuent en France leurs projets de développement au Bénin au travers de leur propre association (Inter-Action Bénin) soutenu par leurs deux enfants et amis depuis 1988 à ce jour. Solidarité internationale, actions socio-éducatives et sanitaires sont aujourd’hui les maîtres mots de l’association KELINA, fondée par Flora Coquerel Miss France 2014, ce 14 avril 2014, pour favoriser les actions et échanges au Bénin et en France. Souhaitant ainsi mettre en avant son engagement personnel vers les populations du sud et principalement à l’encontre des femmes et des enfants. Mieux connaître le Bénin et apporter ses compétences pour agir dans un contexte d’échange et d’enrichissement mutuel, voilà les raisons profondes qui animent les membres de l’association créée en avril 2014 à Morancez.

Une carte recense plus de 1000 initiatives citoyennes de solidarité avec les migrants - Basta ! C’est la première carte interactive qui recense la multitude d’initiatives citoyennes de solidarité avec les migrants sur tout le territoire français. Elle permet d’avoir une vision précise de l’élan de solidarité, d’ouverture et d’hospitalité qui a émergé dans toutes les régions, à l’opposé des discours de repli xénophobe diffusé par la fachosphère ou le FN. Ils sont citoyens Français ou non, bénévoles ou salariés, grands-parents ou étudiants.

Help Exchange : volontariat gratuit à l'étranger, Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Europe Un réseau en ligne d’hôtes variés (fermes organiques et non-organiques, particuliers, ranchs, lodges, B&B, auberges, auberges de jeunesse, voiliers, etc) qui invitent des volontaires à venir les aider à court terme en échange du gîte et du couvert. Ce réseau vise principalement à établir un échange culturel pour les bénéficiaires du visa vacances-travail qui désirent avoir l’opportunité, durant leurs voyages à l’étranger, d’habiter avec les locaux et d’acquérir un peu d’expérience pratique. Typiquement, un volontaire travaille en moyenne 4 heures par jour en échange du gîte et du couvert. Ceci est toutefois sujet à une infinité de variations : certains hôtes demanderont seulement 2 heures de travail par jour en échange du gîte, mais il sera de la responsabilité du volontaire d’acheter et préparer sa propre nourriture. Les volontaires qui désirent se servir de ce réseau doivent s'inscrire.

La carte de France des épiceries qui font du vrac Moins d'emballages, moins de gaspillage et moins de dépenses : les épiceries en vrac ont le vent en poupe. Entre celles qui ouvrent aux quatre coins de la France et une franchise qui a déjà essaimé, nous avons regroupé ces initiatives sur une carte pour vous proposer des alternatives concrètes. (Cette carte n’est pas exhaustive, si vous avez des adresses secrètes, n’hésitez pas à nous les partager !) En novembre 2015, Biocoop a lancé un magasin éphémère bio, 100% vrac et 100% sans emballages, à l’occasion de la COP 21. Un test grandeur nature pour reproduire définitivement ce modèle dans les mois à venir. Délit de solidarité [EXTRAIT] Les délinquants solidaires de Vintimille Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre Ils viennent jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes. L’extrême droite s’engraisse sur le fantasme des hordes d’envahisseurs métèques assoiffés du bon sang des vrais Français de souche.De peur de déplaire, la plupart des candidats s’abstiennent de dénoncer ces délires xénophobes, y compris des partis de gauche, malgré les grandes postures indignées.Pourtant, études et chiffres montrent facilement que l’immigration n’est pas un problème en France, au contraire. Aux États-Unis, le 1er mai 2006, l’organisation d’une Journée sans migrants montrait que sans eux, le pays ne tarderait pas à tomber en panne. De même en France, chacun sait que notre histoire est tissée des mille fils des migrations.

Association l'Abri L’association l’Abri fût créée en 1984 par un collectif d’associations d’institutionnels et de particuliers préoccupées par la situation des personnes en situation de grande précarité, avec pour mission première l’hébergement d’urgence. Au cours de l’hiver 1982-1983, les associations caritatives sont très sollicitées pour accueillir, héberger et apporter le minimum vital aux personnes sans ressources, sans qualification, en situation d’errance. A l’initiative du Secours Catholique, du Secours Populaire, de la Croix-Rouge, se crée un collectif auquel adhèrent les Eglises catholiques, protestantes (réformée et évangélique), le CCAS d’Evreux, des associations de quartier et des particuliers. Ce collectif créé en mai 1984 est l’association L’Abri dont la mission première est l’hébergement d’urgence des familles ou personnes seules sans logement ni ressources, ceux que la société qualifie alors de «nouveaux pauvres». Le développement

Quand Français, Syriens ou Afghans cuisinent ensemble pour abolir les frontières et détendre l'atmosphère Il a plu ce matin là. Caprice de la météo parisienne. Le mois d’août n’y change rien, il a plu. Pas grand-chose, juste une averse. Juste de quoi tremper les réfugiés qui dormaient dehors, entassés en grappe aux pieds des arbres sur le quai Valmy, au niveau de la station de métro Jaurès, dans le nord de la capitale. Ceux qui avaient installé cartons, matelas et couvertures au sortir de la station de métro qui les surplombe n’ont pas essuyé la rincée.

Eco cooler : un climatiseur gratuit, écolo et sans électricité ! En matière d’économie d’énergie, les systèmes les plus rudimentaire sont parfois les plus surprenants. L’exemple qui va suivre en est la parfaite illustration : des ingénieurs du Bangladesh ont mis au point un climatiseur 100 % écolo… qui n’a besoin d’aucune électricité pour fonctionner ! Gros plan sur une invention exemplaire et pleine de bon sens. L’Eco cooler (c’est le nom de ce drôle d’engin) a été créé par Grameen Intel Social Business, une entreprise qui oeuvre pour trouver des solutions technologiques accessibles à toute la population. Pourquoi avoir travaillé sur une clim’ low cost ?

Accueillir et accompagner des réfugiés à l’Université : le cas de Nanterre Cet article est publié dans le cadre du partenariat avec les RUE 2017 Salon de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui se tient au Palais des Congrès de Paris les 16 et 17 mars 2017 autour du thème « France Campus du Monde, attractivité et rayonnement ». L’auteure de cet article intervient sur ce salon (le 17 mars à 14h30) sur le sujet suivant : « Réfugiés : quelles politiques et pratiques d’accueil de l’ESR ? Quelles mutualisations possibles ? ». Pour répondre aux besoins des hommes et femmes qui fuient les persécutions et les conflits, l’Université Paris Nanterre a décidé à l’automne 2015 d’apporter sa contribution à l’accueil des réfugié(e)s. Cette action a consisté à mettre en place des dispositifs d’aide spécifiques, notamment des formations en langue française gratuites, dispensées par des enseignants spécialisés dans l’apprentissage du français pour les étrangers.

Be My Eyes – Une application pour prêter vos yeux aux malvoyants et aux aveugles L’application Be My Eyes vous propose de prêter vos yeux afin d’aider les malvoyants ! Un excellent concept, pourtant très simple, qui utilise les smartphones afin de mettre en relation des personnes aveugles ou malvoyantes avec des utilisateurs qui pourront ainsi leur décrire ce que voit leur caméra, permettant par exemple de lire un panneau ou un texte ou de décrire une photo. Plus d’infos : Be My Eyes L’école Thot : outil d’intégration pour les migrants Depuis juin 2016, une école installée dans les locaux de l’Alliance française, boulevard Raspail à Paris, vient en aide aux réfugiés les moins qualifiés. Ses cours leur donnent une chance de s’intégrer eux aussi à la société française. Autour d’une grande table, dans une salle en bois du sol au plafond, ils sont huit à écouter la professeure disséquer la grammaire française. Il ne s’agit pas là d’étudiants tout à fait comme les autres : ils sont majoritairement originaires d’Afghanistan et du Pakistan. Peu importe leur différence d’âge - ils ont de 19 à 55 ans -, tous partagent un désir : parler français, l’écrire, pour enfin pouvoir s’intégrer pleinement à la vie de la cité. Un jeune homme, chemise blanche et cravate noire, explique qu’il s’est mis sur son 31 pour être digne du cours de français qu’il a le « privilège » de recevoir.

Related: