background preloader

Les compétences et le travail de groupe, pour une évaluation positive

Au collège Gérard Philipe de Niort, l’équipe pédagogique expérimente un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences - continue, différenciée et bienveillante. Conférence nationale sur l’évaluation des élèves Réunis à l’initiative du gouvernement les 11 et 12 décembre, à Paris, lors de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, des inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) et des enseignants se sont succédés pour présenter les projets d’établissements scolaires expérimentant de nouvelles formes d’évaluation. Au-delà du débat sur l’utilisation des notes, l’un des cas concret présentés concernait l’évaluation positive des élèves au collège. A Niort, au collège Gérard Philipe, l’équipe pédagogique expérimente depuis 2011 un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences. Une échelle de 0 à 4 niveaux Des échelles descriptives © Christian Schwier – Fotolia.com

http://www.vousnousils.fr/2015/02/09/les-competences-et-le-travail-de-groupe-pour-une-evaluation-positive-562406

Related:  bleuturkoizÉvaluationPédagogieIlots bonifiés, ludifiésEvaluation

Les dictées innovantes: impact sur l’orthographe Loin d’être des dictées traditionnelles, la dictée 0 faute et la phrase dictée du jour sont deux pratiques didactiques innovantes qui développent des connaissances grammaticales explicites chez les élèves en favorisant la verbalisation des savoirs, l’expression du doute et un traitement de l’écrit en termes de résolution de problèmes, dans un contexte d’apprentissage qui laisse place à l’interaction entre pairs. Ces dispositifs didactiques permettent de développer l’habileté des élèves à réfléchir consciemment sur la langue et à utiliser un métalangage précis pour l’exprimer (ex. : verbe, sujet, groupe du nom, pluriel, etc.). par Marie Nadeau de l’UQAM et Carole Fisher de l’UQAC qui ont conduit une recherche-action pour promouvoir la compétence à écrire de ces jeunes.

Évaluation des élèves du CP à la 3e. Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet Évaluer est un geste professionnel des enseignants qui doit avant tout être compris des élèves. Mais dans la majorité des cas, les évaluations sont aussi le premier point d’entrée des parents dans la scolarité de leurs enfants. A ce titre, elles peuvent être sources d’incompréhensions. Rapport du jury de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves Aujourd’hui, les pratiques sur le territoire divergent, les documents communiqués aux parents sont extrêmement différents d’une école à une autre, parfois peu clairs.

Comment utiliser la diversification des rôles dans la classe comme facteur Au rebours du mouvement d’organisation différenciée qui anime inexorablement les secteurs de la vie sociale, le système éducatif a placé dans une division régressive les rôles d’enseignants et d’élèves, ramenés et réduits à leur bi-polarité constitutive. Ce fait est toutefois relativement récent : historiquement, des modes anciens d’enseignement ont distingué au siècle dernier des voies multiples d’accès au savoir et précisé pour les élèves, des structures diverses de rôles, même à destination pédagogique [1]. Mais les irrésistibles processus de rapprochement, d’unification, qui ont beaucoup contribué à la démocratisation de l’enseignement, ont cependant entraîné des effets pervers (le « mythe identitaire »). Ainsi, au niveau des élèves, dans les classes et établissements, une indistinction inerte est mainte nue entre eux dans le déroulement de leurs apprentissages. du domaine sportif : capitaine, arbitre, supporter, soigneur, spectateur, réserviste.

Un tableur pour suivre les scores de travaux en « îlots bonifiés  Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? Evaluations des élèves: les notes restent, d'autres arbitrages en avril Paris (AFP) - La suppression des notes jusqu'en sixième n'aura pas lieu: Najat Vallaud-Belkacem écarte cette recommandation de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves, dont le jury a remis sa copie vendredi, et arbitrera sur les autres préconisations en avril. Il n'a "jamais été question de supprimer les notes", a redit la ministre de l'Education nationale à la presse. Elle veut aller vers "une évaluation positive des acquis des élèves", qui "leur indique ce qu'ils savent et ce qu'ils ne savent pas encore", ce "qu'il faut faire pour le savoir".

Je Lis Libre : Livres numériques pour les collégiens ReadingPhoto Vince Garcia, mars 2010 Coordination Mathias Treffot Des livres que tu peux télécharger, lire, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Peut-on changer l'évaluation ? Les pratiques d'évaluation sont-elles contestables ? Sans aucun doute. D'ailleurs elles sont de plus en plus souvent mises en doute par les enseignants eux-mêmes. Une véritable révolution silencieuse a eu lieu déjà au primaire et des pratiques nouvelles apparaissent au collège. La machine politique lancée par B.

Classe inversée en éducation musicale ? Une proposition Voila une année scolaire que par petites touches j’ai cherché, élaboré, étudié, comment utiliser la classe inversée en éducation musicale. Pourquoi ? D’abord pour gagner du temps ! Comprenez du temps de musique dans mon cours. Car 1h d’éducation musicale hebdomadaire ne pèse pas lourd pour réaliser des projets musicaux aboutis. Stimuler et évaluer les débats oraux avec Classdojo Il y a heureusement constamment des discussions constructives dans mes cours, — mais pas assez souvent de débats selon des cadres formels. Or les élèves eux-mêmes me demandent d’organiser de vrais débats ! Je me propose donc d’améliorer cette dimension de ma pédagogie. Evaluation des élèves : pas de suppression des notes - Publié le Lundi 16 Février 2015 Le rapport sur l’évaluation des élèves, remis vendredi 13 février à Najat Vallaud-Belkacem, recommande la suppression des notes jusqu'en classe de sixième. Des préconisations que la ministre de l'Education nationale a décidé de ne pas suivre. Faut-il supprimer les notes à l'école ? Pour la Conférence sur l'évaluation des élèves, qui rendait son rapport vendredi 13 janvier, la réponse est oui, jusqu'en sixième. Pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, la question n'est pas à l'ordre du jour. Ce que dit le rapport

Dé-chiffrer l’humain - [Pour l'abolition de la note scolaire] L’école, l’hôpital, l’action sociale, l’agriculture, l’urbanisme, la culture, le monde associatif, l’université, la recherche, etc. ont de plus en plus à rendre des comptes chiffrés à des administrations voraces. Le chiffrage est envahissant. À l’école et dans la société, que cache-t-il ? La notation : Extraits de Jean DESOLI "Boulet Rouge pour Tableau Noir" Jean DESOLI Extraits du Chapitre:« La notation : outil tranchant de l’âge de la pierre »Page 97-108 La fonction sociale désastreuse de la notation a été mise à nu par de très nombreuses recherches en sociologie : la note participe de la sélection. Elle en constitue l’outil et le justificatif pseudo-scientifique, seul élément pris en compte lors des diverses « orientations » auxquelles les élève sont soumis au cours de leurs pérégrinations dans le système éducatif, faisant ainsi l'aveu qu’ils sont perdus, que ce cheminement, prétendument fait pour leur bien, est labyrinthique En France - plus qu’ailleurs, car nous sommes les champions toutes catégories de la notation -, l'élite est en partie déterminée à l'aide de ce mode d'évaluation fruste, imprécis et subjectif. S’y ajoutent, dans sa concrétisation sommative la plus pure et la plus imbécile que représente l'examen, l'aléatoire et l'injuste.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ?

Najat Vallaud-Belkacem remet les notes à jour Un simple mot glissé par l’entourage de la ministre. La suppression des notes, plus exactement la suppression de l’évaluation chiffrée jusqu’à l’entrée au collège, ne serait « plus à l’ordre du jour ». L’annonce a surpris pour deux raisons. D’abord parce que la ministre, s’inscrivant dans la lignée progressiste de ses prédécesseurs Vincent Peillon et Benoît Hamon, s’était toujours dite favorable à une remise en question de la note dans les classes de primaire, au profit d’une évaluation “bienveillante”, plus stimulante et supposée inciter les élèves à progresser. Ensuite parce que l’annonce a été faite le 13février, le jour même où le jury de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves rendait précisément son rapport. Organisée du 11 au 13 décembre, cette Conférence, dont l’idée avait été lancée, l’été dernier, par l’ancien ministre de l’Éducation nationale Benoît Hamon, s’est appuyée sur de nombreux témoignages d’enseignants et d’experts.

Related: