background preloader

Hypnotique : quand les plus belles peintures prennent vie

Hypnotique : quand les plus belles peintures prennent vie
Comment remettre la peinture classique et figurative au goût du jour ? Réponse du réalisateur italien Rino Stefano Tagliafierro : en les animant dans une vidéo. Sa dernière création intitulée "Beauty" a dépassé le million de vues en une semaine. C'est comme si ces images conservées jusqu'à aujourd'hui à travers l'histoire de l'art pouvaient aujourd'hui se mouvoir grâce au feu de l'invention digitale", lit-on sur le site du réalisateur de films d'animation. La vidéo fait ainsi défiler 100 peintures néo-classiques, romantiques et baroques, de la Renaissance à la fin du XIXe siècle. Les peintures animées racontent aussi une histoire, en deux temps. La deuxième partie, symétrique, met en scène le malheur, l'apocalypse, la souffrance et le deuil. Alice Maruani - Le Nouvel Observateur Related:  Petites histoiresCinema

Tatouage FAIL : Elle voulait Maurane dans le dos et finit avec Morano Lille - Fan de Maurane, Nadia voulait se faire tatouer le portrait de sa chanteuse belge préférée dans le dos. Mais voilà : suite à un malentendu entre la jeune fille et le tatoueur bruxellois, cette dernière s'est vue tatouer par erreur le visage de l'ex ministre UMP Nadine Morano. Une bourde difficile à avaler pour cette lilloise militante PS. « La faute à Google Image » Les faits sont rapportés par nos confrères du quotidien belge « Le Soir ». Nadia, aide-maternelle lilloise de 38 ans se rend à Bruxelles, chez un tatoueur qu'une amie lui avait conseillé. « J'ai demandé à me faire tatouer Maurane et Scritch [le surnom du tatoueur, NDLR] l'a bien compris. « 6 heures de douleur pour ça » a déploré Nadia Nadia et "Scritch" se mettent donc d'accord sur un tarif, la localisation du tatouage et même sur le matériel à utiliser (peu de "liner", plus de "magnum"), puis le tatoueur propose à la lilloise de revenir dans l'après-midi. La Rédaction Publicité Un commentaire ? Euh...

Butō Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour la cité égyptienne antique, voir Bouto Pour l’article homophone, voir Bhutto . Le butō est une danse née au Japon dans les années 1960. Le butō est imprégné de bouddhisme et de croyances shintô . Naissance du butō [ modifier ] En 1959, lors du VI e festival des jeunes danseurs organisé par l’AJADA, Hijikata présente la pièce Kinjiki ( Couleur interdite ), conçue d’après un roman homonyme de Yukio Mishima . Après guerre et contexte des années 1960 [ modifier ] Les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki ne sont que contingents à une dynamique que vivent toutes les populations que la guerre a meurtries. Toutes les actions des artistes d'après-guerre dans le monde moderne tendent à universaliser l'art, à sortir de l'influence spécifique de la tradition et des conventions esthétiques et techniques de l'art établi. Le butô a hérité de tous ces concepts et de toutes ces expérimentations. Danseurs butō [ modifier ]

Les Mains d’Hélène Entretien avec Laetitia Miklès et Lucien Bertolina à propos du projet de documentaire radiophonique de création Les Mains d’Hélène. Laetitia Miklès est réalisatrice de nombreux courts et longs métrage. Elle a notamment réalisé un documentaire radiophonique « Le japonais n’est pas une langue scientifique ». En 2012, l’atelier de création Euphonia est invité à prendre part à cette aventure en proposant un prix Euphonia, à l’occasion du concours Phonurgia Nova. Entretien avec Laetitia Mikles et Lucien Bertolina par Emmanuel Moreira The Most Shocking Tarantino Scenes - Films Even a full 21 years after Reservoir Dogs burst onto screens and prompted a thousand letters to the Daily Mail, Quentin Tarantino is showing no signs of calming down. Still, as our wait for his first sensitive romcom looks likely to continue, we can now look back on two decades and eight films that, let's say, you may not want to watch with your nan. Join us, then, as we run through the most shocking moments in his films. (Images: Allstar) The ear-cutting scene, Reservoir Dogs Let's start where it all began, shall we? Shooting Marvin, Pulp Fiction Shocking not just in its gore but in its totally out-of-the-blue unexpectedness, this is probably the funniest moment on this list. Bring out the gimp, Pulp Fiction As we've seen, Pulp Fiction is a movie that takes palpable delight in shocking the audience with the unexpected. Who's coming out of the bathroom? Our second unexpected death (and far from our last) comes again from Pulp Fiction. De Niro shuts Bridget Fonda up, Jackie Brown Nope.

Hommage à Mandela: l'interprète en langue des signes était un "imposteur" Il faisait juste de grands gestes. L'interprète en langue des signes apparu mardi 10 décembre sur les écrans de la télévision publique sud-africaine pour traduire la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela était "un imposteur". C'est ce qu'ont affirmé mercredi des représentants des associations de sourds en Afrique du Sud. Selon un expert, interprète officiel de la Fédération des sourds d'Afrique du Sud, "il gesticulait et bougeait juste ses mains dans tous les sens, il n'avait aucune grammaire, n'utilisait aucune structure, ne connaissait aucune règle de la langue". Comment a-t-il pu se retrouver là ?

Le blog de Fañch Atlas of Design "Any city-dweller knows that most neighborhoods don’t have clear boundaries. Yet on maps, neighborhoods are almost always drawn as perfectly bounded areas with sharp edges—homogeneous zones of ethnicity or class." Matt Forrest & Kate Chanba "Bringing this local identity into the map without sacrificing its navigational functionality was our biggest challenge, but an important one: as simple as fonts and colors are, they can speak volumes about a city." Tanya M. "The spreads in this section depart from the detailed, scientific presentation used elsewhere in the atlas, and evoke instead a field notebook style, wherein the maps appear to be produced by a hand-drawn, loose, pen/ink, and/or watercolor medium." "Over the years I have developed a map aesthetic for the magazine that features soft, muted raster backgrounds upon which more important thematic vector data and textual information are positioned." Brian E. Bieke Cattoor & Bruno De Meulder Sarah Williams & Juan Francisco Saldarriaga

5 Cyberpunk Short Films That Will Rock Your World Published on 09-23-2013 11:03 PM Since I'm currently working on a Cyberpunk novel, I decided to devour as many Cyberpunk short films I could find, and in my research, I discovered some astonishing videos in Youtube that you could watch now. Some of them have strong potential to become full-length films. In an industry swarmed by sequels and remakes, Hollywood needs more originality, and these shorts provide fresh concepts and artistic visuals worthy of developing into larger formats. Here are 5 best Cyberpunk shorts I found: TRUE SKIN Set in a gritty and futuristic Bangkok where human augmentation is the norm, True Skin by writer/director Stephan Zlotescu, is a colorful short with stunning special effects. MEMORIZEThis action spectacle from Sweden by Eric Ramberg and Jimmy Eriksson, presents a world where authorities could tap into people's memories with a high-tech scanner device that allows them to play past events in a video stream.

Les aveux du général Aussaresses : "Je me suis résolu à la torture" C'est dans cet entretien, publié dans « Le Monde » en 2000, que le général Aussaresses, mort mercredi, avait avoué « sans regrets ni remords » avoir torturé pendant la guerre d'Algérie. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Florence Beaugé C'est dans cet entretien publié dans Le Monde le 23 novembre 2000 que le général Aussaresses avait avoué « sans regrets ni remords » avoir torturé pendant la guerre d'Algérie. Nous le republions à l'occasion de sa disparition, annoncée ce mercredi 4 décembre. Il avait 95 ans. Le général Paul Aussaresses, quatre-vingt-deux ans [en novembre 2000], a été l'un des personnages-clés de la bataille d'Alger en 1957. Lire (en édition abonnés) notre dossier 23 novembre 2000 : les aveux du général Aussaresses La figure du général Aussaresses apparaît dans de nombreux récits parus ces dernières années. - Paul Teitgen a même démissionné de ses fonctions, le 12 septembre de cette année-là... - Oui, cela doit correspondre à peu près à la réalité. Que pouvait-on faire ?

bizarre bizarrerie "Le mystère de l'art c'est que tout sonne juste même quand tout est faux" "Une oeuvre d'art n'est jamais immorale" "L'art ne reproduit pas le visible...il rend visible" "L'art doit être libre... où il n'y a pas de liberté il n'y a pas d'art" "L'art est l'image de la création" "L'art est fait pour troubler" "On ne peut atteindre les limites de l'art" Sightsmap Alice au pays des merveilles de Burton Samedi 10 avril 2010{par Sonia} Tim Burton s’attaque à son tour à l’univers d’Alice au pays des merveilles. Depuis la publication de ce conte de Lewis Carroll en 1865 et de sa suite De l’autre coté du miroir en 1871, cette œuvre a imprégné l’imaginaire de générations entières, enfants et adultes. Dans cette nouvelle œuvre cinématographique, Alice est désormais âgée de 19 ans. Le lapin Blanc, la Chenille, le Chat du Cheshire et le Chapelier fou seront de l’aventure. Mais……………… !!!!!! La poésie est absente ! Merci à Linda Woolverton qui signe ici le scénario (elle avait déjà signé le scénario de La Belle et la Bête de Disney). En dépit de son utilisation habile de la trame des deux romans de Carroll (Alice au pays des merveilles et De l’autre coté du miroir), elle enfile consciencieusement toute l’histoire d’Alice avec un rythme au métronome. Burton crée pourtant un monde onirique, à l’esthétique presque parfaite. Alors rêve ou réalité commerciale ? Partagez cet article

Related: