background preloader

Frontières

Facebook Twitter

Réfugiés : du corridor à l’impasse, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, avril 2016) Frontex et la question des droits de l’homme dans son rapport d’analyse des risques de 2013 : omission ou dépréciation? 9 novembre 2013 par Francisco Sanchez-Rodriguez, CDRE Cache misère des déboires de la politique migratoire actuelle, garde frontières de l’Europe, homme de main de la coalition européenne… Telles sont les circonlocutions dévolues à l’Agence Frontex (ci-après Agence ou Frontex), qui pointée du doigt sur la scène européenne, est aussi la grande spectatrice des drames humains qui jonchent les routes de l’immigration irrégulière en Méditerranée.

Frontex et la question des droits de l’homme dans son rapport d’analyse des risques de 2013 : omission ou dépréciation?

Le rapport annuel des risques publié en cette année 2013 propose un bilan statistique déconcertant quant aux contrôles opérationnels des flux migratoires des activités sous-jacentes dites illégales qui frappent aux portes de l’Espace Schengen. Lancement Frontexit - FSM Tunis 28 mars 13 def-290813 - file. Le Passeport de Citoyenneté Universelle présenté à Lyon. Comme d'autres droits reconnus par les textes internationaux, le droit d'asile et, plus fondamentalement, le droit à la mobilité sont bafoués quotidiennement, particulièrement pour les habitants des pays du Sud.

Le Passeport de Citoyenneté Universelle présenté à Lyon

Comment pourrait-on construire une alternative aux politiques migratoires actuelles ? C'est le thème qui a été abordé la semaine dernière, lors de l'Université d'été de la Solidarité Internationale, dans le cadre du module intitulé "Ré-inventer un monde de mobilités". Co-organisée par la Cimade, Emmaüs International, EUnomad, la FASTI, Forum Réfugiés et le Secours Catholique, cette rencontre portait sur les entraves à la mobilité qui caractérisent notre système international actuel, ainsi que sur les projets d'opposition et d'alternatives à celui-ci.

C'est dans ce contexte qu'a pu être présenté le projet de Passeport de Citoyenneté Universelle, porté conjointement par France Libertés, Emmaüs International et le Mouvement Utopia. Transmigrants subsahariens et externalisation des frontières de l’Europe (Mehdi Alioua) Principal outil de mise en œuvre des politiques de gestion des populations, des territoires et des richesses, ses frontièressont devenues poreuses .

Transmigrants subsahariens et externalisation des frontières de l’Europe (Mehdi Alioua)

Non pas que celles historiquementinstituées ne soient plus effectives, mais elles pèsent moinsque par le passé et peut-être demain ne bénéficieront-ellesplus du même monopole politique. Un effort de"déterritorialisation" de la pensée, et surtout de "dénationalisation" des cadres d’analyse, est donc nécessairepour comprendre de nouvelles formes d’expérie nce et d'action collective à l’œuvre dans la mobilité transnationale. Que les Etats nations cherchent à intervenir de façon.

Contrôles aux frontières de l’Europe. Frontex, l’agence en charge des frontières extérieures de l’Union européenne, s’est trouvée récemment au centre de l’attention médiatique, militante et politique.

Contrôles aux frontières de l’Europe

À la requête du ministère grec en charge de la protection des citoyens, le dispositif d’intervention rapide aux frontières dont elle a la charge, dit RABIT [1] a été déployé pour la première fois entre novembre 2010 et mars 2011 sur la frontière gréco-turque. L’opération Poséidon 2011 a immédiatement suivi, pour étendre les opérations de surveillance et d’interception de l’agence à la mer Egée. MIGREUROP - Observatoire des frontières. Frontières : l'échelon européen est-il le plus pertinent.

"Europe-passoire" contre "Europe-forteresse".

Frontières : l'échelon européen est-il le plus pertinent

La question des frontières de l'Union européenne peine à s'affranchir des slogans définitifs, en cette période de campagne pour l’élection des eurodéputés, le 25 mai. Pourtant, la nuance s’impose : si l’Europe des frontières existe bel et bien, elle peine à trouver son fonctionnement. Pixel, reportage multimédia et interactif, est signé Frédéric Says. (Zuchero © Fotolia.com) Ces images nous arrivent épisodiquement, après chaque nouveau drame en méditerranée.

La surveillance des quelque 50 000 kilomètres de frontières de l’Union européenne interroge. Tensions entre États. Ouvrir les frontières : les six preuves qu’on a tous à y gagner. 1 La circulation libre, un levier contre les égoïsmes nationaux Ouvrir les frontières n’est pas les abolir.

Ouvrir les frontières : les six preuves qu’on a tous à y gagner

Depuis 1985, l’espace Schengen est un espace de libre circulation pour les habitants de l’Union européenne. Il s’agirait d’appliquer ce principe à l’échelle de la planète. Cela n’interdit pas forcément les contrôles aux points de passage en cas de nécessité. Violaine Carrère : "L'ouverture des frontières n'est pas impossible". La Méditerranée, plus loin que l'horizon. Oui, les mots sont importants.

La Méditerranée, plus loin que l'horizon

Un collègue journaliste syrien me racontait, il y a quatre ou cinq ans, qu’à chaque fois qu’il entendait ses interlocuteurs lui parler du « dialogue euro-méditerranée », ça le faisait bien marrer d’imaginer l’Europe dialoguant avec... la mer. Expression bien symbolique des « termes de l’échange » que propose le nord envers ses voisins du sud : le #Maghreb, le #Machrek ou le Proche-Orient, c’est en gros la #Méditerranée. On va pas non plus faire dans le détail. Migrants : et si ouvrir les frontières générait de la richesse ? Imaginez que tous les pays ouvrent en même temps leurs frontières et autorisent la libre circulation des individus sur leur territoire.

Migrants : et si ouvrir les frontières générait de la richesse ?

Que se passerait-il dans l’immédiat ? Au bout de vingt-cinq ans ? Hier considérée comme une utopie, cette question est devenue un véritable objet d’étude. Et les scientifiques commencent à y apporter des réponses, qui n’ont pas grand-chose à voir avec les timides mesures prises face à la crise migratoire au sujet de laquelle l’Europe se déchire. Le sujet, pourtant, reste dans le secret des laboratoires. 1 500 morts depuis janvier. Soyons réalistes : 10 raisons d’ouvrir les frontières. BORDERS, NATIONS, DEPORTATIONS. Voyager sans visa. Que peut-on comprendre de la structure du monde, à partir des politiques des visas ?

Voyager sans visa

Des inégalités flagrantes : les titulaires d’un passeport de certains pays sont accueillis presque partout, tandis que d’autres nationalités sont empêchées de circuler. Des relations entre États qui ne sont pas symétriques : ainsi le détenteur d’un passeport sri-lankais est-il accepté sans visa au Lesotho, tandis qu’un résident de ce pays devra obtenir un visa à l’arrivée s’il se rend au Sri Lanka. Des coopérations, des accords de réciprocité émergent, et permettent de dessiner une hiérarchie dans la liberté de mouvement. de la planète (comme par exemple “How visas shape and make visible the geopolitical architecture of the planet”).

Mais les études de cet écheveau complexe de liens entre États oublient parfois les peuples.