Tjeri

Facebook Twitter

tjeri

Les fumeux histrions - par Cyprien Luraghi Mon premier, c’était il y a 42 ans. Comment qu’il se la pétait. Un petit gars tout râblé, hâbleur, ventripotent. Enflé de l’importance offerte par son poste si crucial de pousseux de boutons à lumière dans une troupe de théâtre amateur pendant un festival plouc. J’étais fasciné, les yeux puceaux, absorbé par sa brillance ; il dévorait les regards pour s’en repaître. Les fumeux histrions - par Cyprien Luraghi
Les violoncelles des musiciens de l'orchestre de Paris, à Nantes, le 28 janvier 2010 (JS.EVRARD/SIPA). Grands marcheurs devant l'éternel, de par des sentiers bien ardus, les Roms depuis des siècles, véhiculent dans leur musique le souffle primordial, la mémoire du "chant du monde". Créateurs, donc inventeurs "spontanés" de la musique, ils ont toujours su que tout vient de la vie, que tout va à la vie. Très éloignés des carcans de nos certitudes académiques, ils savent que c'est aux cœurs qu'il faut parler. Aujourd’hui, plus que jamais, il est temps de proclamer haut et fort, en tant que musiciens classiques, notre reconnaissance à leur apport essentiel à l’histoire de la musique européenne. De Ziyab à Paco de Lucia Music4Rom : vous ne le saviez pas, mais la musique classique doit beaucoup aux Roms Music4Rom : vous ne le saviez pas, mais la musique classique doit beaucoup aux Roms