background preloader

PNF Lettres 2016

Facebook Twitter

Rendez-vous des Lettres - Rendez-vous des Lettres 2016. Eduscol - Chaînes. 7ème Rendez-vous des Lettres 2016 Jour 1 : Transmettre et apprendre à l’heure numérique. Est-il juste d’opposer culture de la transmission et culture de l’apprentissage ?

7ème Rendez-vous des Lettres 2016 Jour 1 : Transmettre et apprendre à l’heure numérique

Loin de la menacer, le numérique ne serait-il pas en train de métamorphoser les modalités même de la transmission, au point de la revitaliser ? Quelles nouvelles pratiques lettrées inventer jusque dans l’Ecole pour que d’une Renaissance à l’autre advienne un humanisme numérique ? 7ème Rendez vous des Lettres Jour 2 : Refonder les humanités dans la culture numérique.

Quelles nouvelles pratiques lettrées inventer jusque dans l’Ecole pour que d’une Renaissance à l’autre advienne un humanisme numérique ?

7ème Rendez vous des Lettres Jour 2 : Refonder les humanités dans la culture numérique

Les 28-29 novembre, à la Bibliothèque nationale de France, le 7ème Rendez-vous des Lettres a tenté d’éclairer ce que le numérique change aux humanités. Le numérique ne serait-il pas en train de métamorphoser les modalités même de la transmission des œuvres, de favoriser une relation plus intime avec celles-ci, d’inviter à imaginer et à penser de nouvelles stratégies d’appropriation et de partage ?

Rendez vous des Lettres 2016 : Des humanistes numériques au lycée ? Les 28-29 novembre à la Bibliothèque nationale de France, le 7ème Rendez-vous des Lettres a exploré les métamorphoses de l’apprentissage et de la transmission à l’ère du numérique.

Rendez vous des Lettres 2016 : Des humanistes numériques au lycée ?

Le livre, en son temps, a permis de diffuser plus que jamais les ouvrages de l’esprit et favorisé le développement de l’humanisme. Le numérique, à son tour, ouvre des horizons inconnus, invente de nouvelles façons de construire et partager la connaissance. Peut-on alors, comme Milad Doueihi, parler d’un « humanisme numérique » ? 7ème Rendez-vous des lettres : Françoise Cahen : Voyage numérique au bout de la littérature. A Alfortville, Françoise Cahen se confronte au quotidien à une question qui hante bien des professeurs de lettres : comment enseigner la culture du livre, la littérature, à une génération qui vit dans la civilisation des écrans, « après le livre » pour reprendre les mots de François Bon ?

7ème Rendez-vous des lettres : Françoise Cahen : Voyage numérique au bout de la littérature

La solution est dans la pédagogie mise en œuvre, qui permet de dépasser bien des oppositions apparentes. Par exemple, on peut favoriser l’appropriation d’un roman aussi difficile que le Voyage au bout de la nuit en invitant les élèves à produire autour de l’œuvre des créations numériques variées : on peut les mettre en posture d’écrivains pour fortifier leur posture de lecteurs. Ce que propose Françoise Cahen, c’est bien la réconciliation entre culture littéraire et culture numérique. Rendez-vous des lettres 2016 : Transformer la formation dans la culture numérique ?

Un nouveau dispositif est actuellement en vogue : le hackathon.

Rendez-vous des lettres 2016 : Transformer la formation dans la culture numérique ?

Dans de tels événements, des développeurs volontaires se réunissent sur un temps limité pour faire de la programmation informatique collaborative. Le hackathon pédagogique en est une déclinaison dans le domaine éducatif : des enseignants se retrouvent pour construire un projet, et ainsi partager et enrichir leurs compétences. Travailler informatique et littérature avec les œuvres de Serge Bouchardon. « Il est absolument fondamental que les professeurs de lettres s’investissent progressivement dans l’enseignement « Informatique et Création Numérique » en série L » (F.

Travailler informatique et littérature avec les œuvres de Serge Bouchardon

Cahen). Favoriser chez les élèves l’appropriation créative des nouvelles technologies ? Une belle ambition illustrée par David Roche, professeur de sciences-physiques, dans un atelier du 7ème Rendez-vous des Lettres. Sur son site, il propose des éclairages techniques sur le mode de programmation utilisée dans l’œuvre multimédia de Serge Bouchardon « Déprise ». Serge Bouchardon vient de publier une nouvelle création étonnante, « Agir », une application qui propose 4 expériences interactives autour de verbes d'action. Brochure Enseigner les Lettres 2016. Programme 7ème Rendez-vous des Lettres 2016. Lire dans la gueule du loup - NRF Essais. Blog de Marcel Lebrun. Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées.

Blog de Marcel Lebrun

On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours.

Est-ce bien cela une innovation ? 1. Le projet i-voix. Diaporama-support : Vers un humanisme numérique au lycée ? L'interdisciplinarité au collège avec Amélie Mariottat. Il s’en passe de fort belles au collège de Piégut-Pluviers en Dordogne ! Projets interdisciplinaires, blog et murs virtuels, créations audio et vidéo, tablettes et classe inversée, liaison cycle 3, ateliers d’écriture, concours de capsules réalisées par les élèves, ludification de l’enseignement… : Amélie Mariottat, professeure de français, mène ce remarquable et foisonnant travail en collaboration avec ses collègues de diverses matières. Elle en explique ici les modalités, stimulantes, et les enjeux, essentiels : mettre les élèves en activité pour redonner sens, plaisir et efficacité aux apprentissages ; développer par le numérique ouverture culturelle et esprit d’innovation pour lutter contre les inégalités sociales et géographiques. « Le français ensemble et pour chacun » : autrement dit, le français ici préfigurateur du collège de demain ?

Pour nous, le numérique est clairement un vecteur d’équité. Site d'Amélie Mariottat : f2epc. Marie Soulié : Avec la classe inversée, ce sont les élèves qui travaillent. "J'ai fait enlever mon bureau.

Marie Soulié : Avec la classe inversée, ce sont les élèves qui travaillent

Je m'assois avec les enfants". Professeure de français au collège Daniel Argote d’Orthez, Marie Soulié applique avec bonheur la classe inversée. Elle décrit ses pratiques pédagogiques et en montre les impacts sur les élèves et son propre travail. Dans son collège où les élèves sont dotés d'une tablette, la clase inversée apaise la classe parce que les élèves sont enfin au travail. Racontez nous une séquence pédagogique avec la classe inversée. Blog de Marie Soulié. Le cahier des chefs d'oeuvre des élèves de Marie Soulié. Bruno Himbert : Tweetez des haïkus du primaire au collège.

Tw'Haïku – Haïkus sur micro-blogue. Caroline Duret : Si Candide m'était tweeté. Sarah Pépin-Vilar : Antigone à la une. Par Sarah Pépin-Villar, professeure au collège Jean de Beaumont, Villemomble.

Sarah Pépin-Vilar : Antigone à la une

L’Énéide en vidéo. Carole Guerin-Callebout : Ce que l’écran change à l’écrit. Les 18-19 mai à Nice, le colloque EcriTech’7 explore ainsi ce que l’écran change à l’écrit.

Carole Guerin-Callebout : Ce que l’écran change à l’écrit

Professeure de français au Collège Mendès-France à Tourcoing, Carole Guérin-Callebout y présente les expériences menées cette année avec ses élèves de 3ème : elle exploite les ressources du traitement de texte et des tablettes pour renouveler les pratiques d’écriture scolaire et accompagner les élèves dans le développement d’une écriture littéraire. Au final, le numérique lui apparait comme « un levier fécond pour faire comprendre l’essence même de l’acte d’écriture aux élèves : l’engagement qu’il suppose, le travail sur la langue qu’il initie, le tissage lexical, textuel et stylistique qu’il opère ». Il amène même à travailler « des compétences aussi essentielles que la créativité, la coopération, le développement de l’esprit critique ou encore la capacité à s’engager. » Nous écrivons de plus en plus, mais de moins en moins de façon manuscrite : qu’est-ce cela change à nos façons d’écrire ? Quand 10 classes écrivent un nouveau roman de Balzac... Les romans de Balzac sont-il encore accessibles aux élèves en 2016 ?

Assurément, pour peu qu’on invente de nouvelles modalités d’approche. C’est le pari réussi de 12 professeurs de français de l’académie de Lyon qui ont amené leurs 3èmes et 2ndes à ajouter une nouvelle œuvre à La Comédie humaine ! 10 classes se sont ainsi plongées dans la lecture de 9 romans pour explorer le personnage récurrent Horace Bianchon et lui consacrer un roman à part entière, celui que Balzac n’avait pas écrit. Est-ce un « chef-d’œuvre (pédagogique) inconnu » ? Le projet, ambitieux, démontre les intérêts de la collaboration : entre enseignants, entre classes, entre niveaux.

Horace Bianchon : le livre numérique. Site poétique des élèves de Pauline Lourdel. Fabien Florian.L Allan. Le projet HyperApollinaire. 1. Edition numérique intégrale. La première étape du travail consiste en l’océrisation et la numérisation conforme au cahier des charges du labex OBVIL du corpus d’Apollinaire. Il est convenu que les textes encore sous droits seront numérisés mais ne seront pas accessibles en open source. Marc Plateau : Maupassant à l’âge du BYOD.

L’adaptation de nouvelles de Maupassant est un classique de la télévision et du cinéma : et si les élèves s’en chargeaient à leur tour ? Au lycée Camille Claudel de Digoin, les secondes de Marc Plateau ont ainsi réalisé d’étonnants courts métrages. Ils y développent maitrise du langage cinématographique, réflexion sur le réalisme, attention aux textes et aux contextes, capacité à dégager les valeurs et les leçons portées par un récit… Selon le principe du BYOD (Bring Your Own Device : apportez votre propre matériel), les lycéens ont essentiellement utilisé leurs propres smartphones. Et la récompense est forte : « Comme tout projet mené sur le long terme et qui aboutit, il a laissé à chacun un sentiment de satisfaction, l’idée qu’en se mobilisant on peut surmonter des difficultés et que les films étaient peut-être davantage qu’un simple projet scolaire. » Dans quel contexte avez-vous conçu ce travail d’adaptation cinématographique d’un récit littéraire ?

Françoise Cahen - Un magazine d'élève sur un poème de Baudelaire. Françoise Cahen : padlet de lecture des "poèmes de la chute" Françoise Cahen : Les poèmes de la chite sur le blog BLOGABAC. Angela D XXX rue XXXXX 94140 Alfortville. Françoise Cahen : Compte rendu de séquence "Les Poèmes de la chute" Par Françoise Cahen, professeure au lycée Maximilien Perret d’Alfortville. Françoise Cahen : Le livre numérique sur le Voyage au bout de la nuit. Françoise Cahen : Compte rendu de séquence Voyage au bout de la première L. Par F.Cahen, professeure au lycée M.Perret, Alfortville.

PNF Lettres 2016 : Storify de Lionel Vighier. Le rendez-vous des Lettres - Les métamorphoses du livre et de la lecture à l'heure du numérique. Dossier Café pédagogique : 7ème Rendez-vous des Lettres 2016.