background preloader

Robotique

Facebook Twitter

Des robots et des hommes. Nao est un petit robot humanoïde développé par la société Aldebaran.

Des robots et des hommes

Mignon avec ses deux grands yeux lumineux, sa démarche chaloupée, sa gaucherie mécanique, il enchante ceux qui l'approchent. L'objectif est simple : concevoir un robot compagnon. "D'ici quelques années, on espère qu'il pourra assister des personnes âgées, malvoyantes ou en difficulté chez elles", explique Rodolphe Gelin, directeur de recherche à Aldebaran. Nao réagit quand on lui parle, il vous répond, peut lire les informations, trier vos mails ou répondre au téléphone. Un véritable robot domestique et d'assistance, dans la lignée de C-3PO, le fameux "droïde de protocole" de Star Wars. Robotique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robotique

La robotique est l'ensemble des techniques permettant la conception, la réalisation de machines automatiques ou de robots[1]. L'ATILF définit le robot de la manière suivante : « Appareil effectuant, grâce à un système de commande automatique à base de micro-processeur, une tâche précise pour laquelle il a été conçu dans le domaine industriel, scientifique ou domestique »[2]. De cette définition découlent deux interprétations. la première affirme qu'un robot est une machine, qui possède des capteurs, un système logique et des actionneurs.

Il est matériel. Les_3_lois_extrait.pdf. Avantages et désavantages des robots humanoïdes. 1) Deux visions différentes de l'avenir, occident et orient.

Avantages et désavantages des robots humanoïdes

Histoire de la robotique - Chronologie. Quand est apparu le premier robot ?

Histoire de la robotique - Chronologie

Quelles ont été les grandes étapes de l’histoire de la robotique ? Voici quelques éléments de réponse dans cette chronologie rassemblant quelques-uns de ces événements. Bien sûr la liste n’est pas exhaustive et de nombreuses autres merveilles de technologie mériteraient d’être mentionnées. En particulier, de très nombreux robots ont été développés ces dernières années et il était bien sûr impossible de tous les mentionner !

Les personnes handicapées vont pouvoir remplacer leur main perdue grâce à cette prothèse au prix très abordable. Une jeune entreprise italienne a développé une prothèse de main à bas coût en utilisant l’impression 3D.

Les personnes handicapées vont pouvoir remplacer leur main perdue grâce à cette prothèse au prix très abordable

Son but étant qu’un plus grand nombre de personnes amputées puissent profiter d’un produit fini plus facilement. DGS vous présente cette invention ingénieuse et altruiste. Le domaine des prothèses se développe de plus en plus ! Seulement, ces petites merveilles sont malheureusement très onéreuses et sont encore réservées à quelques personnes pour des essais cliniques. Bien que ce travail d’innovation soit indispensable pour rendre le quotidien des personnes handicapées plus confortable, leur accessibilité l’est tout autant. Conclusion : robotique, les enjeux de demain. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie Des premiers automates aux robots humanoïdes autonomes, la robotique s'est inspirée de la nature, apportant, avec ses technologies, des considérations éthiques.

Conclusion : robotique, les enjeux de demain

Autonomie énergétique et robots polyvalents. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie Si les robots peuvent être autonomes dans leur apprentissage, il reste le problème de l'autonomie énergétique.

Autonomie énergétique et robots polyvalents

La robotique hybride : les biobots. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie Ce dernier travail annonce la conception de systèmes hybrides entre le vivant et les machines, une autre voie de recherche biomimétique, née très récemment, et qui concerne les « biobots », dont les corps sont robotiques, mais dont les équipements nerveux et sensorimoteurs peuvent être issus du vivant.

La robotique hybride : les biobots

Ecobot-II, équipé d’un système digestif « vivant » constitué d’une série de huit piles à combustible microbiennes hébergeant des bactéries prélevées dans la boue d’une station d’épuration voisine. © Chris Melhuish, University of Bristol and University of the West of England. La microrobotique. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie.

La microrobotique

Réseau neuronal et évolutionnisme : le "cerveau" des robots. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie En robotique, les capteurs et les actionneurs ne sont opérants que parce qu'ils sont reliés à un dispositif de contrôle, autrement dit, à une sorte de système nerveux.

Réseau neuronal et évolutionnisme : le "cerveau" des robots

Les robots ont-ils un cerveau ? Les robots ont-ils un cerveau ? © DR Les réseaux neuronaux artificiels. Approche animat : le déplacement des robots. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie. L'approche animat. Petite histoire de l'intelligence artificielle. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie Au milieu du XXe siècle, les travaux de McCulloch et Pitts sur les neurones artificiels simulant les lois de la logique (1943), et ceux de Turing, concernant une machine universelle capable théoriquement de résoudre tous les problèmes en manipulant des symboles (1936, 1950), ont amorcé l'idée qu'il était possible qu'un système artificiel puisse être aussi performant qu'un esprit humain. Petite histoire de l'intelligence artificielle. © automatesintelligents.com L'apparition de l'intelligence artificielle Ainsi, en 1956, l'avènement de l'intelligence artificielle (nom donné par McCarthy) a-t-il suscité la conception de systèmes ayant pour objectif délibéré de modéliser la complexité de l'intelligence humaine.

Le robot virtuel « SHRDLU » dialogue (en majuscules) avec l'expérimentateur (en minuscules). © DR Cyc : intelligence artificielle et sens commun Ces connaissances implicites font partie de ce qu'on appelle le « sens commun ». Histoire de la robotique : des automates aux premiers robots. AgnèsGuillot Chercheur en Psychophysiologie. La robotique de A à Z. Faut-il avoir peur des robots ? Le livre de Jean Claude Heudin. Robots : vers une prise de conscience éthique. Mythes et limites des trois lois de la robotique. Jean-Claude Heudin Enseignant chercheur Les lois d’Asimov apparaissent à première vue tout à fait valides et pertinentes, mais lorsqu’on y regarde de plus près, leur application pratique se révèle délicate et soumise à de nombreuses difficultés.

Ainsi, dans plusieurs nouvelles, Asimov place les robots dans des situations de dilemme où il est impossible d'agir sans prendre le moindre risque pour un humain. Aussi crée-t-il un contexte qui contredit la première loi quelle que soit la décision prise ensuite par le robot. Dans d'autres cas, le robot doit choisir entre plusieurs ordres contradictoires. Isaac Asimov à la fin des années 1970 au cours d’une interview consacrée aux lois de la robotique. © biography.com. Les trois lois d'Asimov sont-elles utiles ? Les origines de l’angoisse robotique. Jean-Claude Heudin Enseignant chercheur L'angoisse suscitée par les robots n'est pas due à une unique cause. On peut lui trouver quatre origines : la première tient à l’instinct, la deuxième à la religion, la troisième est néoludique et la quatrième culturelle.

La première réaction lorsqu'on présente un robot androïde à un groupe de personnes est le plus souvent un mélange d'attirance et d'appréhension. Ces machines provoquent un intérêt chez les observateurs humains, une curiosité envers ces « êtres » étranges qui leur ressemblent. Les trois lois d'Asimov. Jean-Claude Heudin. Les trois lois de la robotique. Jean-Claude Heudin Enseignant chercheur. La plateforme humanoïde HRP-2. JRL, le laboratoire franco-japonais en Robotique.

EiichiYoshida Codirecteur AIST-CNRS JRL Depuis 2006, le Laboratoire international associé franco-japonais en robotique (JRL, Joint Robotics Laboratory) est situé en France, à Toulouse. Quelles sont les recherches de ce laboratoire en matière de robotique ? Quelle est sa spécificité ? Eiichi Yoshida nous répond. En novembre 2006, un nouvel accord a été signé entre le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et l'AIST (National Institute of Advanced Industrial Science and Technology, Japon), pour la localisation à Toulouse, au LAAS (Laboratoire d'architecture et d'analyse des systèmes) du JRL (Joint Robotics Laboratory), Laboratoire international associé franco-japonais en robotique.

Initié par Dr. À cet égard les robots humanoïdes constituent donc le support commun des recherches conduites par le JRL. Robotique humanoïde : repères historiques et intérêts. EiichiYoshida. HRP-2, le robot humanoïde franco-japonais.

Cyborg

Robot Sapiens:Les Hommes du Futur. Bodycard xxxx.