background preloader

Picasso

Facebook Twitter

Interview de Picasso en 1966 - Jalons pour l'histoire du temps présent. Journaliste Justement, vous aimez beaucoup le mot «Amour» Pablo Picasso ou...

Interview de Picasso en 1966 - Jalons pour l'histoire du temps présent

Pablo Picasso Même une jeune fille qui l'autre jour m'a interviewée pour je sais pas quel journal, je lui avais dit ça, vous savez pour moi y a que l'amour, n'est ce pas. Vous aimez bien les gens ? J'aime beaucoup les gens. Tout le monde ? Si j'adorais pas les gens, je crois que... j'aimerais même un bouton de porte, n'est ce pas, un pot de chambre, n'importe quoi...

Est-ce que vous aimez la télévision aussi ? Picasso à Vallauris - Jalons pour l'histoire du temps présent. Picasso, qui a adhéré au PCF en 1944 et a réalisé la Colombe de la Paix, offerte au Congrès Mondial de la Paix en 1949, est un artiste engagé.

Picasso à Vallauris - Jalons pour l'histoire du temps présent

Mais il n'a jamais appliqué un style "réaliste socialiste" conforme au modèle soviétique et prôné par un grand nombre de responsables culturels du PCF pendant la Guerre Froide. Son départ pour Vallauris , où il vit de 1948 à 1955, ne marque pas de changement dans son engagement comme en témoigne sa toile Massacre en Corée en 1951. Il reste en effet fidèle au PCF, qu'il voit toujours comme sa "patrie", lui, l'exilé espagnol. Il est également un homme public, populaire, et volontairement proche du peuple. Il veut rompre avec la représentation de l'artiste enfermé dans sa tour d'ivoire.

Site de l'A.R.T. : Pablo PICASSO. Les Femmes d’Alger, d’après DELACROIX 14 février 1955 Peint à l’huile sur une toile de 114 x 146 cm, l’original appartient à la Collection Sally Ganz Eugène DELACROIX, Femmes d’Alger dans leur appartement, 1834, huile sur toile de 180 x 229 cm, acquis par Le Louvre au Salon de 1834.

Site de l'A.R.T. : Pablo PICASSO

Si le contexte politique est important pour les deux peintres avec la conquête de l’Algérie engagée par la France en 1830 et la guerre d’Algérie éclatée en 1954. Si la ressemblance est frappante entre la jeune femme au narguilé, accroupie sur la droite du tableau de DELACROIX et Jacqueline, celle qui vient d’engager sa vie pour prendre soin de PICASSO vieillissant. Ce sont d’abord les égales audaces créatrices des deux peintres qui nous valent ces deux toiles. L’éclat des couleurs vives était déjà la préoccupation de Delacroix, après Matisse et les Fauves, Picasso en fait disparaître ici toute la grisaille.

Picasso est un maître affranchi de la contrainte du réel donné par l’instantané « photographique ». Site de l'A.R.T. : Pablo Picasso. Nu couché, 4 avril 1932 Peint à l’huile sur toile, l’original mesure 130 x 161,7 cm et se trouve au Musée Picasso à Paris.

Site de l'A.R.T. : Pablo Picasso

La présence ici de cette toile répond à la demande de Fleur qui l’accueille dans sa vitrine. Si Fleur aimait bien les couleurs du KANDINSKY, elle préférait des fruits ou des légumes dans son épicerie. Or ce Nu couché répond parfaitement à ce désir légitime, pas seulement parce qu’une pomme et une poire sont bien dans le coin droit du bas de la toile mais parce que toute la toile tourne autour de la pomme et de la poire… à la manière de PICASSO. En marchant vite on n’aperçoit qu’une pomme et une poire. Site de l'A.R.T. : Expo. Le Miroir, 14 mars 1932 Peint à l’huile sur une toile de 130,7 x 97cm, l’original se trouve à Monaco dans une collection particulière.

Site de l'A.R.T. : Expo

L’étude à l’acrylique par Odile MARY a, au centimètre près, les mêmes dimensions. Le poids du sommeil… l’œil baissé qui laisse supposer qu’il y a une vie intérieure (le miroir fait une sorte de bulle comme dans une bande dessinée)… la légèreté des bras qui font penser à des grandes plumes d’ailes… Sans contrainte de réalisme photographique, le dessin exprime librement le corps abandonné de la jeune femme qui dort, qui rêve peut-être… Picasso en connaît toutes formes. Il ne fait pas poser son modèle : il réinvente sa posture et fait jouer les lignes dans une organisation d’une grande sensualité.

Sobriété, simplicité épanouie sans aucune mièvrerie… toutefois les formes et les couleurs s’enchaînent avec une subtile complexité. Odile et Daniel MARY. GUERNICA. Star Wars à la Picasso. Il Mistero Picasso (1/6) Il Mistero Picasso (2/6) Il Mistero Picasso (3/6) Il Mistero Picasso (4/6) Il Mistero Picasso (5/6) Il Mistero Picasso (6/6) Musée national Picasso Paris. Pablo Picasso : Le site officiel. Dossier pédagogique : Pablo Picasso. Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles.

Dossier pédagogique : Pablo Picasso

L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires.

Elles permettent d'aborder les œuvres à partir de notions fondamentales dans l'apprentissage du langage de la création et sont associées aux thèmes d'enseignement abordés dans les programmes scolaires. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » Ateliers Les ateliers pour le jeune public se déroulent en deux temps. Choix de la langue. Exposition Picasso et les maîtres - Les conférences et lectures [Rmn] Rideau-picasso.pdf (Objet application/pdf) Pablo Picasso. Les Demoiselles d'Avignon. Paris, June-July 1907.

Publication Excerpt: The Museum of Modern Art, MoMA Highlights, New York: The Museum of Modern Art, revised 2004, originally published 1999, p. 64 Les Demoiselles d'Avignon is one of the most important works in the genesis of modern art.

Pablo Picasso. Les Demoiselles d'Avignon. Paris, June-July 1907

The painting depicts five naked prostitutes in a brothel; two of them push aside curtains around the space where the other women strike seductive and erotic poses—but their figures are composed of flat, splintered planes rather than rounded volumes, their eyes are lopsided or staring or asymmetrical, and the two women at the right have threatening masks for heads.