background preloader

Swissleaks 2015

Facebook Twitter

Débats Citoyens RRA, région Rhône-Alpes. SwissLeaks : le directeur général de HSBC avait plusieurs millions de dollars en Suisse. Le directeur général de la banque HSBC, Stuart Gulliver, qui s’est engagé à réformer cet établissement éclaboussé par le scandale SwissLeaks, détenait des millions de dollars sur un compte en Suisse, a affirmé dimanche le Guardian.

SwissLeaks : le directeur général de HSBC avait plusieurs millions de dollars en Suisse

Cette révélation est la dernière en date dans le scandale de fraude fiscale et de blanchiment d’argent «SwissLeaks» qui a plombé la réputation du géant de la banque britannique HSBC et provoqué une tempête politique à la veille des élections générales de mai prochain en Grande-Bretagne. Selon le quotidien britannique, le directeur général de HSBC était client de la filiale suisse de la banque, accusée d’avoir aidé de riches clients à frauder le fisc.

Stuart Gulliver aurait ainsi détenu environ 7,6 millions de dollars (6,7 millions d’euros) en 2007 sur un compte au nom de Worcester Equities Inc., une société enregistrée au Panama, selon l’article du Guardian. Le Monde.fr - Actualité à la Une. La fin du secret bancaire a sonné en Europe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé La coïncidence est symbolique : alors que l'ancien responsable de la gestion de fortune de l'UBS est jugé à partir de mardi 14 octobre en Floride, les 28 ministres européens des finances, réunis en Ecofin, viennent de parvenir à un accord à Luxembourg pour pratiquer dès 2017 l'échange automatique d'informations.

La fin du secret bancaire a sonné en Europe

(Le secret bancaire est mort et l'échange automatique d'information sera appliqué de la façon la plus large.) Si les Etats-Unis ont déclaré la guerre au secret bancaire, la question progresse donc également en Europe... à un rythme plus lent. Les pays de l'OCDE, s'inspirant de la loi américaine Fatca, se sont engagés à mettre en œuvre cette nouvelle norme de transparence. Mais cet accord exclut toujours le Luxembourg, l'Autriche et la Suisse. Lire : Suisse, Luxembourg, Autriche... Tous sports - SwissLeaks : le sport éclaboussé aussi.

Explore the Swiss Leaks Data. Swissleaks, au coeur d'un scandale international d'évasion fiscale - rts.ch - Economie. « SwissLeaks » : la réponse de la banque HSBC. SwissLeaks pour les nuls: les dessous du système d'évasion fiscale - L'Express L'Expansion. « SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale.

« Le Monde » a eu accès aux données bancaires de plus de 100 000 clients de la filiale suisse d’HSBC.

« SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale

Elles révèlent l’étendue d’un système de fraude fiscale encouragé par la banque. Des personnalités étrangères et françaises sont impliquées. Les chiffres donnent le vertige. Le Monde publie le premier volet d’une enquête à la fois spectaculaire et inédite. Fruit d’investigations hors norme, menées entre Paris, Washington, Bruxelles ou Genève, elle dévoile les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale accepté, et même encouragé, par l’établissement britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l’intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank. Le Monde, qui enquête sur l’affaire HSBC depuis son origine, est entré début 2014 en possession de données bancaires mondiales, portant sur la période 2005-2007 et établissant une gigantesque fraude à l’échelle internationale. « SwissLeaks » : les principales personnalités et les pays concernés. SwissLeaks: 6 milliards d'euros ont fui la Belgique via HSBC. En infraction des législations fiscales et financières, la HSBC Private Bank (Suisse) a mis la main sur 102 milliards de dollars de dépôts venus du monde entier, et a activement aidé ses clients à échapper à leurs obligations fiscales.

SwissLeaks: 6 milliards d'euros ont fui la Belgique via HSBC

En ce qui concerne la Belgique, la fraude porte sur 6,2 milliards de dollars, un chiffre énorme pour un petit pays mais qui s’explique par les nombreux dépôts de diamantaires anversois. Après l’OffshoreLeaks et le LuxLeaks, « Le Soir » s’associe à ce SwissLeaks (#Swissleaks) aux côtés de l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), du quotidien « Le Monde » et de nos confrères flamands du « Tijd » et de « MO* ». Pour la Belgique, la fraude porte sur 6,2 milliards de dollars Pas moins de 6,26 milliards de dollars, répartis dans 4.612 comptes bancaires ouverts aux noms de plus de 3.000 Belges ou de société-écrans appartenant à des Belges!

Des stars dans le viseur Mais aujourd’hui, la surprise est aussi planétaire. HSBC. La fuite du siècle. Pour la première fois dans l’histoire du secret bancaire, plus de 13o journalistes de 46 pays ont pu se pencher sur les entrailles d’une des plus grandes banques privées genevoises.

HSBC. La fuite du siècle

Le 29 janvier dernier, le directeur de HSBC Private Bank (Suisse) SA, Franco Morra, a écrit une nouvelle fois à ses clients. Sous l’entête «Strictement privé et confidentiel», sa missive commençait ainsi: «Nous vous avions déjà écrit en mars 2010 pour vous informer que la banque avait été victime d’un grave vol de données perpétré par un informaticien.» Passé ce rappel venait la mauvaise nouvelle: «Nous avons appris que certains médias, dont le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont obtenu accès à ces informations.

Swissleaks. International Consortium of Investigative Journalists. Evasion fiscaleHSBC swissleaks. Plantu HSBC. Infographie HSBC. Infographie Le Monde HSBC.