background preloader

Données sur la lecture des jeunes

Facebook Twitter

DEPS-Dépliant - 08synthese.pdf. Différences entre les genres en matière de réussite scolaire: étude sur les mesures prises et la situation actuelle en Europe - 120fr.pdf. De la voracité à l’inappétence : portrait contrasté de lecteurs adolescents. 4 désennuyer tout autant que pour s’informer et se cultiver.

De la voracité à l’inappétence : portrait contrasté de lecteurs adolescents

À la fin du secondaire, la lecture dans un but informatif croit légèrement. Les résultats de l’enquête Lebrun 2004 Les résultats de notre propre enquête (Lebrun 1994) donnent encore plus de détails sur des questions telles que les choix de livres, l’amour de la lecture, les conditions pour être un bon lecteur, les raisons pour s’adonner à la lecture, l’auto-évaluation de soi comme lecteur, etc La question des genres de livres lus librement est l’un des grands classiques des enquêtes en lecture. Examinons le tableau 1. Le plaisir de lire baisse chez les jeunes de 15 ans. Les Français étaient 61 % à aimer lire en 2009 contre 70 % en 2000.

Le plaisir de lire baisse chez les jeunes de 15 ans

Ados : zéro de lecture ? Les études récentes sont formelles : bien souvent, arrivé à l'adolescence, un jeune abandonne le livre.

Ados : zéro de lecture ?

Déplacement des centres d'intérêt ? Internet et autres écrans ? Explication d'un phénomène qui n'est pas sans paradoxe. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges. Toutes les études sociologiques le disent : arrivés à l'adolescence, les jeunes "décrochent", les livres leur tombent des mains. Les adolescents et la lecture, quinze ans après. Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet.

Les adolescents et la lecture, quinze ans après

Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération. Et pourtant, pourrait-on rétorquer, des séries comme Harry Potter ou Twilight, mais également les romans de Pierre Bottero, de Meg Cabot, de Timothée de Fombelle sont de véritables best-sellers, sans parler des mangas, même malgré leur essoufflement récent 1. Mesurer les évolutions Tentons néanmoins l’exercice, à partir de deux enquêtes longitudinales : la première débute il y aura bientôt vingt ans 3. . « Tu regardes la télévision : – Jamais ou presque jamais ; – 1, 2 ou 3 fois par mois ; – 1, 2 ou 3 fois par semaine ; Les livres et la lecture, toujours plus embarrassants pour les jeunes. L’inégal accès à la lecture.

11 novembre 2009 - 45 % des ouvriers n’ont lu aucun livre sur une année contre 10 % des cadres supérieurs.

L’inégal accès à la lecture

Un tiers de la population de plus de 15 ans ne lit aucun livre. 27 % en lit 4 par an au maximum. Les écarts entre les catégories sociales sont importants : 50 % des agriculteurs et 45 % des ouvriers ne lisent pas de livres contre 10 % des cadres supérieurs. Les ouvriers lisent en moyenne 11 ouvrages dans l’année, les cadres supérieurs, 23. Les livres les plus lus sont les romans (36 %), les livres historiques (12 %) et la bande dessinée (9 %). 15,7 % des cadres sont abonnés à une bibliothèque ou à une médiathèque, contre 8,5 % des employés et 6,1 % des ouvriers.

L’exemple de la lecture montre une nouvelle fois que les inégalités d’accès à la culture entre catégories sociales résident moins dans des éléments matériels comme le niveau de vie que culturels tels le diplôme, la maîtrise de la langue et de l’écrit ou le milieu familial. Photo / © Piano107 - Fotolia.com. Livres pour enfants (et plus grands) : la chronique de Marje #4. Vous en rêviez, Marje l’a fait, voici une nouvelle chronique de notre passionnée des livres pour enfants, adolescents et grands qui sont restés jeunes.

Livres pour enfants (et plus grands) : la chronique de Marje #4

Comme la dernière fois, je mets en fichier joint à la fin du billet le PDF de ce texte, avec illustrations et tout, que vous pouvez télécharger. Avant de laisser la parole à Marje, j’en profite, puisqu’on est justement dans le monde de l’enfance, pour vous montrer quelques clichés d’une jolie boîte cadeau envoyée par Cathy et Requia, les fondatrices de My Sweet boutique. Je vous en avais déjà touché un mot, mais maintenant que j’ai vu un échantillon de ce qu’elles proposent, je sais que désormais c’est chez elle que je me fournirai pour les fêtes, tout est adorable et plutôt abordable je trouve. Et puis entre Cathy et moi c’est une longue histoire, nous nous suivons depuis le tout début de nos aventures respectives, alors rien que pour ça je suis drôlement émue de vous faire la promo de cette boutique toute douce.

Bonjour c’est Marje ! Appel à contribution 73. Synthèse PISA 2009.