background preloader

Litté.jeunesse: histoire, débats, podcasts et vidéos

Facebook Twitter

Historique, étude critique de la littérature jeunesse, conférences et podcasts

Babar, Harry Potter et Cie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui. Livre pour enfants ou littérature pour la jeunesse Il est pourtant nécessaire de distinguer "livre pour enfants" et "littérature pour la jeunesse", même si cette distinction reste somme toute théorique.

Babar, Harry Potter et Cie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui

Si on s’intéresse aux publications destinées aux enfants dans une perspective littéraire, c’est-à-dire en s’attachant au corpus des œuvres de fiction mises entre les mains des enfants, on parlera de littérature pour la jeunesse. Les albums s'animent / Historique de la littérature jeunesse. Les prémices d'un genre littéraire entièrement destinée à un jeune public sont apparus tardivement à travers les contes de Charles Perrault au XVIIe siècle.

Les albums s'animent / Historique de la littérature jeunesse

Jusqu'au XIXeme siècle la littérature de jeunesse demeure un genre confidentiel. Ce n'est qu'avec la vulgarisation de la scolarisation obligatoire et le développement des techniques d'impression dans la seconde moitié du XIXe siècle que naît une véritable littérature de jeunesse promue par des éditeurs tels que Hetzel qui publie les œuvres de Jules Verne et Hachette, éditeur de la Comtesse de Ségur. Cependant jusqu'aux années 1930 cette littérature est invariablement présentée sous la forme de volumes reliés très encombrants , argumentés d'illustrations non intégrées dans le récit dont le seul but est d'agrémenter.

Télémaque littérature de jeunesse - présentation. CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées.

Télémaque littérature de jeunesse - présentation

Article paru dans Argos n°5 - CRDP de l'académie de Créteil - novembre 1990 (numéro épuisé) Chronologie sur la littérature enfantine. "Quels enjeux pour la littérature de jeunesse au regard de l'histoire": Dominique Estève. "L'avenir du livre pour la jeunesse" Les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse. Cet espace est en principe réservé aux drames contemporains, au fracas de l’Histoire, à la Politique avec un P majuscule.

Les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse

Une fois n’est pas coutume, ouvrons-le à l’école de la vie, aux émois de l’enfance et de l’adolescence, aux bonheurs de lecture : tout ce qui fait le succès, depuis trente ans, du Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Ces trente années sont, en quelque sorte, les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse, et ce n’est pas terminé. Depuis 1984, ce secteur de l’édition a fait preuve d’une remarquable et réjouissante vitalité.

Il est passé du 5e au 2e rang de l’édition française, talonne désormais la littérature générale, et son chiffre d’affaires a dépassé les 350 millions d’euros en 2012, contre 200 millions douze ans plus tôt. Les nouveaux héros Des bébés aux jeunes adultes, c’est tout un secteur qui, en quelques décennies, s’est renouvelé en profondeur. Les albums s'animent / Historique de la littérature jeunesse. 30 ans de lecture jeunesse. Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil a 30 ans.

30 ans de lecture jeunesse

C’est l’occasion de dresser un bilan, de mesurer l’évolution des goûts littéraires et des usages des jeunes lecteurs depuis 1984. Et de faire avec Denis Cheissoux un tour d’horizon des incontournables de ces 30 dernières années. ►►► LA SELECTION DE LIVRES I Les incontournables de Denis Cheissoux ►►► ÉCOUTEZ I Le téléphone sonne consacré au 30e Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil Tout a commencé en 1924 avec la première bibliothèque pour enfants.

À Paris, L’heure joyeuse ouvrait pour les enfants à partir de 6 ans, parce qu’on attendait d’eux d’abord qu’ils sachent lire. Dans les années 80, les enseignants d’école maternelle, et les bibliothécaires expliquent aux parents qu’ils peuvent inscrire leur enfant, mais aussi leur petit frère ! L’évolution des goûts des enfants est difficile à connaître. En revanche, l’offre a peu changé. Calaméo - Littérature jeunesse- Geneviève Roux. L’Histoire du livre jeunesse et du livre pour les adolescents. Ce dossier a été relu et corrigé avec l’aimable participation de Jean-Paul Gourévitch, auteur d’ouvrages consacrés à la littérature de jeunesse (dont La littérature de jeunesse dans tous ses écrits, 1529-1970 ) d’essais et de romans pour la jeunesse.

L’Histoire du livre jeunesse et du livre pour les adolescents

Visitez son site ! Il était une fois, le livre jeunesse. Un conte, une aventure, une épopée, un parcours initiatique semé d’embûches, de difficultés mais dont chaque nouveau pas dans le monde littéraire contribua à sa reconnaissance, à son succès. Le livre jeunesse, une histoire courte mais conquérante, qui s’est au cours des deux derniers siècles inscrite de façon durable dans le paysage littéraire et demeure aujourd’hui le seul secteur du domaine à connaître une (petite) croissance (hormis le roman poche et le domaine Manga-BD). ? Faire une place à la littérature de jeunesse. Poser la question de la valeur littéraire pour qualifier ou disqualifier la littérature de jeunesse est hasardeux.

Faire une place à la littérature de jeunesse

Nous savons combien cette « valeur » dépend d’une série de mécanismes institutionnels. Or ces mécanismes d’évaluation critique jouent nécessairement en faveur des goûts et de la culture de ceux qui évaluent, à savoir des adultes lettrés : tout naturellement ces adultes s’intéressent d’abord à ce qu’ils lisent eux-mêmes, à ces « livres pour adultes » qu’éditeurs et libraires regroupent sous l’expression de « Littérature générale ». Quant aux enfants, ils ne produisent pas de discours critique sur les livres pour enfants ; ils n’en ont ni le besoin, ni la culture, ni les outils.

Ils ont une évaluation globale, qui est celle de leur plaisir. Tout au plus rééditions et nouveaux tirages donnent-ils au chercheur une indication quantifiée sur ce qui a — ou sur ce qui eut — « valeur (littéraire ?) Littérature de jeunesse. Chiffres INA 2016:Le livre jeunesse joue dans la cour des grands. Avec un chiffre d’affaires de 625,2 millions d’euros en 2015, le livre jeunesse assure 18 % du chiffre d’affaires total de l’édition.

Chiffres INA 2016:Le livre jeunesse joue dans la cour des grands

Les 80 millions d’exemplaires vendus représentent 25 % du volume du marché [+] NoteChiffres GFK 2015. Le site Ricochet-Jeunes recense plus de 600 éditeurs de jeunesse francophones, parmi lesquels 150 environ publient régulièrement pour ce lectorat. Le secteur n’échappe pas au phénomène de concentration qui touche l’édition tout entière : les groupes Hachette (17,4 %, avec Hachette Jeunesse, Hachette Jeunesse Disney, Le Livre de poche Jeunesse), Editis (17,3 %, avec Nathan Jeunesse, PKJ, Gründ), Madrigall (12,4 %, avec Gallimard Jeunesse, Folio Junior, Flammarion, Père Castor, Casterman) et Bayard (8,3 %, Bayard Jeunesse, Milan) réalisent à eux quatre plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Les chiffres-clés des panels GFK subdivisent le marché du livre jeunesse en sept groupes : Lire en bibliothèque, lire à l'école. Les rapports complexes entre l’école et la bibliothèque apparaissent dominés par des relations contradictoires d’imitation et de rejet, de critiques et d’interactions.

Lire en bibliothèque, lire à l'école

Les différences de conception de la lecture ont-elles cependant été un facteur d’évolution réciproque des dispositifs d’offre et des pratiques ? S’il a été brillamment montré combien le processus de didactisation des pratiques de lecture s’est amplifié 1, inversement, a-t-on suffisamment apprécié les influences de la lecture publique sur la lecture scolaire ? L’hypothèse est ici que les transformations de l’offre culturelle de lecture en bibliothèque ont contribué à faire évoluer les manières de lire et de faire lire à l’école. Articles parus dans des revues professionnelles. Etude du CNL juin 2016:Comment ça "Les jeunes ne lisent plus" ? Au contraire ! Le Centre National du Livre a commandé une étude sur les jeunes et la lecture dont les résultats permettent un peu plus de connaître l'envie de lecture entre 7 et 19 ans.

Etude du CNL juin 2016:Comment ça "Les jeunes ne lisent plus" ? Au contraire !

Plutôt positive, l'étude montre que si les jeunes sont 89% à lire des livres pour l'école (que font les 11% ? Mystère… ), ils sont tout de même 78 % à en lire pour le plaisir. Dans un trimestre, les 1500 jeunes qui ont répondu l'étude avouent avoir lu à peu près 6 livres (2 pour l'école, 4 pour les loisirs), 28% lisent tous les jours et 68 % lisent au moins une fois par semaine.

La littérature young adults : une invention marketing ? Ados : zéro de lecture ?, LeMonde, 11/2012. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges. Petite, Francine aimait les "livres un peu âgés" (pour les grands). Elle a continué : aujourd'hui, à 13 ans, elle fait partie de Lékri Dézados, le club de lecture des bibliothèques de Montreuil.

Léa en est membre également. Agée de "12 ans et demi", la collégienne assure dévorer "au moins dix livres par mois" - et plus encore pendant les vacances. Toutes les études sociologiques le disent : arrivés à l'adolescence, les jeunes "décrochent", les livres leur tombent des mains. Menée auprès de 4 000 jeunes, interrogés tous les deux ans, de 2002 à 2008 (à 11 ans, 13 ans, 15 ans, puis 17 ans), cette enquête pionnière a fait l'objet d'un commentaire éclairant des sociologues Christine Détrez et Sylvie Octobre, publié dans Lectures et lecteurs à l'heure d'Internet (sous la direction de Christophe Evans, Cercle de la librairie, 2011).

Les adolescents et la lecture, quinze ans après: BBF, 11/2011. Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet. Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération.

Et pourtant, pourrait-on rétorquer, des séries comme Harry Potter ou Twilight, mais également les romans de Pierre Bottero, de Meg Cabot, de Timothée de Fombelle sont de véritables best-sellers, sans parler des mangas, même malgré leur essoufflement récent 1. Mesurer les évolutions Tentons néanmoins l’exercice, à partir de deux enquêtes longitudinales : la première débute il y aura bientôt vingt ans 3. Pourquoi les médias snobent-ils la littérature jeunesse ? Compte-rendu de la conférence qui s’est tenue au Salon du livre de Paris, le 21 mars. Pourquoi les médias snobent-ils le livre jeunesse ? Le 21 mars dernier, la Charte, représentée par Carole Trébor, a profité du Salon du livre 2014 pour réfléchir à cette question et lancer un débat ô combien nécessaire face au manque de représentation de la littérature jeunesse dans les différents médias, papier comme audiovisuel.

En effet, hormis de rares exceptions ciblées, comme la présentation par Nathalie Lebreton d’œuvres jeunesse dans l’émission Les Maternelles sur France 5, on remarque que le livre jeunesse est souvent le grand absent des médias grand public, à commencer par la presse. Littérature de jeunesse: Foire aux questions. Voici une sélection des questions les plus fréquentes en littérature de jeunesse. Cette rubrique étant encore en cours de réalisation, la compréhension du lecteur est sollicitée quant à l'organisation graphique actuelle de la rubrique. Qu’est-ce que la littérature de jeunesse ? Il n’existe pas, à l’heure actuelle, une seule et unique définition de la littérature de jeunesse. Cette appellation qui semble renvoyer à une réalité concrète remet en questions les notions de littérature et littérature pour jeunesse.

Nous tenterons d’exposer de manière claire et concise, ce qui se cache sous cette dénomination en nous appuyant sur les dits de spécialistes. Prenons comme point de départ une définition pédagogique : « La littérature adressée à l’enfance ne s’est jamais située en dehors de la littérature que lisent les adultes. Cette première interrogation renvoie à une question plus générale : qu’est-ce que la littérature ?

Que lisent vraiment les ados?: L'Express, 08/2013. Avant, c'était simple: entre 11 et 15 ans, soit on aimait lire, soit non. Et lorsqu'on appartenait à la première catégorie, on avait à la fois un oeil dans la Bibliothèque verte et l'autre qui lorgnait celle de nos parents -où l'on piochait d'autant plus joyeusement qu'elle n'était pas forcément autorisée. Mais ça, c'était avant, il y a longtemps, quand on pouvait également s'entendre dire: "Plutôt que de ne rien faire [= lire un livre], viens m'aider à mettre la table.

" Le phénomène du cross-age. Une littérature qui a conquis un vaste lectorat et qui se présente comme une passerelle entre les lectures des adolescents et celles des adultes On constate en France, comme dans le monde entier, l'explosion d'une nouvelle littérature jeunesse pour adolescents et jeunes adultes. Les articles critiques: disparition du documentaire jeunesse? SLPJ: enquête "les enfants et la lecture"

Le LabSIC (Laboratoire des sciences de l’information et de la communication) de l’université Paris 13 a pour cela mené une enquête lors du Salon du livre et de la presse jeunesse en 2013. Les sociologues ont interrogé près de 500 enfants et 500 parents, et si l’échantillon n’est pas représentatif de la totalité des enfants en France, il permet d’entrevoir les comportements de ceux qui fréquentent le Salon et les lieux d’accès à la lecture. Le rapport complet sera publié à l’occasion du Salon 2014 par l’Enssib. Parmi les plus grands lecteurs, la lecture est motivée par le plaisir (pour 22,8% d’entre eux), l’évasion (20,7%), l’apprentissage (19%) et l’imaginaire (14,8%). Littérature : quels sont les livres préférés des jeunes Français ?

Livre jeunesse : les raisons d’un succès florissant. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Emilie Grangeray, Catherine Simon et Macha Séry Eloquents sont les chiffres : 162 000 visiteurs et 450 exposants en 2013, contre une cinquantaine d’éditeurs en 1984, lorsque le Salon du livre et de la presse jeunesse organisa à Montreuil sa première édition. C’est dire si la manifestation a accompagné le développement sans précédent de la littérature jeunesse, y compris dans son ouverture au numérique et ses liens avec l’audiovisuel.

Stimulée par le perfectionnement des techniques de fabrication et d’impression (livres pop-up, à rabat, d’activités), celle-ci est passée de support d’apprentissage à source de plaisir et les tranches d’âge auxquelles elle s’adresse se sont considérablement élargies en trente ans : des bébés, familiarisés à la lecture de l’image par des albums sans parole, aux parents qui ne boudent plus les romans dévorés par leurs ados. SLPJ: Guide Ados, regard critique. SLPJ: polémique morale et livres jeunesse intervention JF Coppé. Revoir l’intervention de Jean-François Copé cliquez ici. La monstrueuse littérature jeunesse. Je me souviens d’un livre que j’avais, petite, que mon père avait acheté: La poupoune et le Gram-Groum.

Littérature jeunesse 1/4 - Lundi actualité : Christian Grataloup et Jean-Clément Martin. Littérature jeunesse 1/4 - Lundi actualité : Christian Grataloup et Jean-Clément Martin. Littérature jeunesse 3/4. Podcasts audio de l'édition 2010 – Salon du livre de Paris 2011. La lecture en vidéos. Comment les romans construisent-ils les enfants et les adolescents ? En direct du SALON DU LIVRE. Littérature jeunesse 2/4. Littérature jeunesse. Les livres jeunesse incontournables des trente dernières années. Lecture © SLJP 2013 - 2014 / Éric Garault De Pef à Tomi Ungerer, découvrez les coups de cœur de Denis Cheissoux de l’émission L’as-tu lu mon p’tit loup sur France Inter à l'occasion des 30 ans du salon du livre jeunesse de Montreuil. Littérature de jeunesse. La littérature de jeunesse, entre frustration pour certains auteurs et bonheur pour d'autres, a souvent été présentée comme un genre "à part", commeune littérature spécifique, destinée aux seuls enfants.

Albums : ces livres qui font grandir les enfants. La lecture des adolescents : comment avoir "bon genre" ? / Christine Detrez - Université Toulouse II-le Mirail. Littérature jeunesse : quoi de neuf ? - Video. La lecture décline chez les ados et les filles lisent plus que les garçons. Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet - Université Toulouse-Jean Jaurès. Les textes du lecteur en situation scolaire / Jean-Louis Dufays - Université Toulouse-Jean Jaurès. Littérature de jeunesse britannique : Les classiques de la littérature de jeunesse britannique : Alice, Peter Pan, etc. Littérature de jeunesse française : Les classiques de la littérature de jeunesse française : un je-ne-sais-quoi d’eau dormante. Du texte du lecteur élève, de celui du maître... /Jean-Louis Dumortier, Micheline Dispy - Université Toulouse-Jean Jaurès.

Les pratiques culturelles des enfants et des adolescents à l’épreuve du genre - Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers. Mangados : trajectoires de lectures à l'adolescence. 50 ans de révolutions dans la littérature de jeunesse 1960-2010, par Jean Delas. La littérature de jeunesse, au coeur du dialogue entre les générations. Besancon acclivrelecture. Besancon panoramaados 2. L'Union européenne. Rencontres européennes de la littérature pour la jeunesse. Thèse Colin: traduction dans littérature d'enfance et de jeunesse européenne. Viviane Devriesere , La littérature de jeunesse et l'identité européenne : étude des stéréotypes d'Européens dans la liste de référence du cycle 3. Biblio "l'europe en littérature jeuness": Canopé 2009. 2009.5 l europe. Atelier : La littérature de jeunesse en Europe ; le parcours du héros dans le roman, par Anne Rabany.

SNE: Défense du prix du livre au niveau européen.