background preloader

Désinformation

Facebook Twitter

La théorie du complot - CLEMI. Ni vrai ni faux : l'équipe Trump invente les "faits alternatifs" - 23 janvier 2017. Les premiers jours de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis ont été épuisants. Programme : supprimer du site de la Maison-Blanche les pages relatives aux droits civiques, aux droits des femmes et des personnes LGBTQ, regarder défiler la manifestation la plus importante depuis la guerre du Vietnam, et affirmer tout le week-end que les médias mentent et que sa cérémonie d'investiture avait attiré un nombre record de spectateurs. Pour défendre son droit à dire n'importe quoi, l'administration du nouveau président américain a fini par sortir de son chapeau dimanche le terme de "faits alternatifs".

Point barre A l'origine de la création de cette dimension parallèle, il y a ces deux photos. (AP/Sipa) Merci, votre inscription a bien été prise en compte. Aucune donnée officielle sur le nombre de personnes qui étaient sur place vendredi n'a été communiquée. Les images et les chiffres ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux comme par de nombreux médias. Point barre ? Post-vérité, la raison du plus fou. Sur les plans politique et social, nous vivons une époque curieuse.

Ne se croirait-on pas dans un sketch de Raymond Devos, qui avait titré un film La raison du plus fou ? À l’ère de la « post-vérité », les affabulations semblent avoir plus de poids dans les esprits que la réalité. Pour la raison, ne s’agit-il que d’une éclipse ? Ou bien faut-il craindre un triomphe durable de la déraison ? Quand les « fake news » terrassent le « fact checking » La campagne récente pour le « Brexit » en Grande Bretagne, l’élection de Donald Trump aux USA, et même la vie politique en France durant ces quinze dernières années, montrent hélas le poids grandissant du mensonge et de la manipulation dans les affaires publiques.

Le mensonge est devenu une manière (jugée habile, et de fait efficace) de communiquer. Sommes-nous victimes, ou complices ? Le problème est qu’on ne tient pas vraiment rigueur aux auteurs d’approximations ou de propos outranciers. Dans la « post-vérité », tout est-il à jeter ?

Pour déconstruire

Désinformation — WikiNotions. Caractéristiques Niveau débutant Procède d'un acte volontaire Concerne une information mensongère Tend à une manipulation de l'opinion publique Porte préjudice à un individu ou à un groupe d'individus Est construite à des fins politiques, commerciales Niveau avancé Procède d'un acte volontaire, délibéré Concerne une information mensongère, faussée, dénaturée Tend à une manipulation de l'opinion publique Porte préjudice à un ou des tiers Est élaborée à des fins politiques, économiques Est élaborée pour obtenir une action ou une réaction Définitions Niveau de formulation débutant La désinformation concerne une information mensongère. Niveau de formulation avancé La désinformation concerne une information mensongère, faussée, dénaturée, censurée sciemment. La désinformation s'appuie sur l'ignorance de l'opinion publique, à des fins politiques, économiques, pour obtenir une réaction de l'opinion ou pour convaincre l'opinion.

Complément de définition : désinformation et propagande Exemples Ressources. Biblio. Lettre Édu_Num Thématique N°01 — Enseigner avec le numérique. Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit particulièrement dans la continuité des travaux engagés au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment le TraAM ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) dont l'un des thèmes 2015-2016 aborde les notions de « hoax », « rumeur » et « désinformation ».

L’objectif de la présente lettre est donc de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Elle s'organise selon 3 axes : un axe théorique se terminant par un glossaire définissant les principaux termes, un axe pédagogique réunissant des exemples de scénarios pédagogiques et un axe de veille permettant de découvrir des ressources complémentaires à la fois numériques et imprimées. Cette lettre a été élaborée en collaboration avec les experts DNE A. Le mot-valise d'infopollution est un terme qui englobe bon nombre de notions connexes. Consulter le glossaire (fichier PDF) Franceinfo junior. Comment les fausses informations circulent-elles ? Le vote des électeurs a-t-il été influencé par les fausses informations diffusées lors de l'élection américaine ? Ont-elles eu un impact sur le comportement des électeurs ?

C'est ce que certains affirment, y compris l'un des auteurs de ces infos bidons. "Mes sites étaient en permanence consultés par des supporters de Trump. Je pense qu'il est à la Maison Blanche à cause de moi", a déclaré Paul Horner, à l'origine d'un site qui publie de fausses infos. Suite à cette polémique naissante, les géants du net et des réseaux sociaux ont décidé de prendre des mesures. Pourquoi y-a-t-il de fausses infos sur des sites ? ► Lundi 21 novembre, les enfants ont posé des questions sur l'électricité ► Mardi 22 novembre, des collégiens ont parlé des candidats à la présidentielle ► D'où viennent les images diffusées aux infos ?

► Après les attentats, comment vérifier les fausses infos ? ► Une photoreporter raconte son métier à des enfants ? ► Mon métier : reporter de guerre, sur franceinfo junior. Fausses informations en ligne : les adolescents « facilement dupés », selon une étude. Des chercheurs de l’université de Stanford qualifient la capacité de raisonnement des jeunes sur l’information en ligne de « désolante », étude à l’appui. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Alors que la question des fausses informations circulant en ligne a fait l’objet d’une polémique après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’université de Stanford (Californie) a publié, mardi 22 novembre, le résumé d’une étude à paraître sur le niveau de vigilance des adolescents et des jeunes adultes en la matière ; elle a été relayée par le Wall Street Journal.

Constat : les ceux-ci sont rarement capables de distinguer le vrai du faux. Lire aussi : Le constat d’un auteur de fausses infos sur Facebook : « Personne ne vérifie. C’est effrayant » L’image comme preuve Pour parvenir à cette conclusion sévère, les chercheurs ont donné une série d’exercices à des jeunes gens, avec un niveau de difficulté différent selon les classes d’âge. Un enjeu important.