background preloader

Médias, informations, réactions

Facebook Twitter

Les commentateurs face à la présidentielle. Dans cette campagne à rebondissements, les éditorialistes sont omniprésents à l’antenne, au risque de commettre des erreurs d’appréciation.

Les commentateurs face à la présidentielle

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Joël Morio Elle n’en démord pas. Dans cette campagne présidentielle, Caroline Roux souhaite bannir le mot « impossible ». Election présidentielle 2017 : TF1 a opté pour un débat de trois heures, réduit aux cinq principaux candidats. L’émission sera divisée en trois séquences de cinquante minutes : les sujets de société, l’économie, puis l’international.

Election présidentielle 2017 : TF1 a opté pour un débat de trois heures, réduit aux cinq principaux candidats

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alexis Delcambre « Ecouter les propositions », mais aussi « entendre le débat ». Ce sont les deux souhaits que formule Catherine Nayl, directrice générale adjointe à l’information du groupe TF1, avant le débat organisé, lundi 20 mars à 21 heures, entre les cinq principaux candidats à l’élection présidentielle : François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

MÉDIAS. Théorie complot rumeur. « Le Monde » roule-t-il pour Macron ? Pour de nombreux lecteurs, la cause est entendue : « Le Monde » et « En marche !

« Le Monde » roule-t-il pour Macron ?

» font cause commune. L’offensive du gouvernement polonais contre les médias privés. Les ultraconservateurs souhaitent limiter les capitaux étrangers dans les journaux.

L’offensive du gouvernement polonais contre les médias privés

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jakub Iwaniuk (Varsovie, correspondance) Après avoir pris en main les médias publics et le Tribunal constitutionnel, la majorité ultraconservatrice au pouvoir à Varsovie s’apprête à ouvrir un nouveau front dans sa bataille idéologique avec l’opposition libérale : la volonté de mainmise sur les médias privés. Si sa tentative de limiter considérablement l’accès des médias au Parlement, en décembre 2016, s’est soldée par un échec, provoquant une crise parlementaire sans précédent, une annonce de projet de loi préparé par le ministère de la culture suscite déjà de vives inquiétudes. Son objectif affiché est de supprimer les monopoles et de « repoloniser » le marché médiatique. Le président du parti au pouvoir – Droit et justice (PiS) –, Jaroslaw Kaczynski, l’a clairement expliqué à plusieurs reprises : « Une réforme des médias est nécessaire. Les erreurs et approximations de la défense de François Fillon. Le candidat de la droite à la présidentielle s’est justifié lundi devant la presse, avec des arguments parfois étranges.

Les erreurs et approximations de la défense de François Fillon

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Après dix jours d’accusations concernant les emplois de sa femme et de ses enfants comme assistants parlementaires, François Fillon a lancé une contre-offensive, lundi 6 février, en convoquant la presse. Pourquoi il faut arrêter de parler de « fake news » Le terme s’est répandu depuis quelques mois dans le vocabulaire des médias et le débat public.

Pourquoi il faut arrêter de parler de « fake news »

Mais il recouvre des réalités très différentes, et a déjà été récupéré. « La France fait la chasse aux fake news avant l’élection présidentielle » ; « Les médias et Facebook montent au front contre les fake news » ; « Présidentielle et fake news : les autorités veulent rencontrer Facebook, Google »… Il n’est pas besoin de chercher très loin pour voir le terme de « fake news » mis à toutes les sauces. Mais paradoxalement, tout le monde n’en a pas la même définition, ce qui pose un problème important pour une tendance supposée majeure de ces derniers mois.

Un anglicisme trompeur La notion de « fake news » pose d’abord un problème de traduction : à strictement parler, le terme anglais ne désigne pas un article faux, au sens d’inexact, mais plutôt un faux article, une publication qui se fait passer pour un article de presse sans en être un. Un mot fourre-tout. La « Revue des deux mondes » dans la tourmente. La plus ancienne des revues culturelles européennes est accusée de complaisance à l’égard de François Fillon.

La « Revue des deux mondes » dans la tourmente

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Truong C’est une vieille dame élégante, une institution littéraire au conservatisme assumé qui est aujourd’hui plongée dans la tourmente. Accusée d’être la danseuse d’un homme d’affaires, de mêler argent et entregent, influence et conflit d’intérêts, la Revue des deux mondes vacille sur ses fondations. La raison de cette déflagration est désormais bien connue.

Penelope Fillon est soupçonnée d’avoir bénéficié d’un emploi de complaisance à la Revue des deux mondes, où elle aurait touché 100 000 euros en tant que conseillère littéraire entre mai 2012 et décembre 2013. La défiance envers les médias s’accentue. L’enquête annuelle réalisée par l’institut Kantar pour le quotidien « La Croix » relève une dégradation accrue des relations entre le public et les supports d’information.

La défiance envers les médias s’accentue

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alexis Delcambre. La mutation réussie de Franceinfo. Malgré les bouleversements et les adaptations auxquelles elle a dû se plier avec l’arrivée de Franceinfo TV, la station tient le cap et atteint un excellent score d’audience.

La mutation réussie de Franceinfo

Le journaliste Guy Birenbaum s’en amuse. « Regardez-moi ça », feint-il de pester en montrant les oreillettes qu’il sort de sa poche. « Tous les matins, je perds un temps fou à démêler les fils. Qu’on me rende mon casque ! » Depuis la rentrée, lui et ses confrères de Franceinfo ont été amenés à changer leurs habitudes, certaines émissions de la station étant désormais diffusées simultanément sur le canal 27 de la TNT et sur la chaîne du même nom. Margarita Simonian ou le visage d’une propagande russe décomplexée. Ciblée par le renseignement américain, la rédactrice en chef de RT dirige à 36 ans le premier média russe international et s’apprête à lancer une chaîne en France.

Margarita Simonian ou le visage d’une propagande russe décomplexée

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Mandraud (Moscou, correspondante) Mise en cause à de nombreuses reprises dans le rapport du renseignement américain sur les interférences russes dans l’élection présidentielle aux Etats-Unis, Margarita Simonian contre-attaque. « Dans mon école du KGB, vous auriez été fouetté avec une branche de bouleau pour une telle incompétence, ce qui est assez douloureux », fustige dans une « lettre ouverte à la CIA », au ton délibérément provocant, la rédactrice en chef de RT, le premier média russe international présent à la fois sur Internet et à la télévision.

Détenu par le Kremlin, il est plus connu sous son ancienne appellation, Rossia Today, et revendique une audience de 800 millions de personnes. Un chiffre impossible à vérifier. Les bonnes nouvelles de l’année 2016 qui vous ont peut-être échappé. Jean-Luc Mélenchon à l’assaut des nouveaux médias. La campagne du candidat de La France insoumise qui investit massivement les nouveaux médias, notamment Internet et les réseaux sociaux, rencontre un beau succès. Comment faire campagne pour la présidentielle quand ses finances sont limitées ? C’est la délicate équation à laquelle est confronté Jean-Luc Mélenchon qui, pour le moment, ne peut compter que sur ses propres ressources.

Le candidat, qui se présente désormais sous les couleurs de son nouveau mouvement La France insoumise, a trouvé une réponse : investir massivement les nouveaux médias, notamment Internet et les réseaux sociaux. «Ennemi de la nation»: ma lettre au CSA, puis au bureau de l’Assemblée nationale. Voici donc ma nouvelle lettre, adressée au bureau de l’Assemblée nationale, suivie de la lettre précédente, adressée au président du CSA : Mesdames et Messieurs les membres du bureau de l’Assemblée nationale, En tant que simple citoyen et journaliste professionnel, directeur de publication du journal en ligne Mediapart, je vous saisis en vertu de l’article 45-2 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication.

Il énonce en effet que La Chaîne Parlementaire (LCP) ne relève pas de l’autorité du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) que, ignorant cette disposition, j’avais d’abord saisi des faits ici relatés. La chaîne Franceinfo, innovante mais encore confidentielle. On connaît enfin l’audience hertzienne de Franceinfo, la chaîne publique lancée le 1er septembre. Jusqu’ici, France Télévisions avait gardé pour elle ce chiffre, expliquant qu’elle n’avait pas souscrit au Médiamat de Médiamétrie par souci d’économie, et qu’il fallait analyser son audience d’un point de vue global : télévision, radio et numérique. Mais, auditionnée par les députés de la commission des affaires culturelles, mercredi 7 décembre, la présidente Delphine Ernotte a lâché un « à peu près 0,3 % en novembre ».

Que penser de ce chiffre ? Attentats du 13-Novembre : ce qui a changé dans les médias. L’élection de Trump et les trois échecs du « big data » électoral. La campagne de Hillary Clinton, supposée être à la pointe des technologies de ciblage électoral, a échoué à la faire élire. Du côté des médias, les modèles prévisionnistes, eux aussi basés sur le « big data », n’ont pas su prédire l’issue du scrutin. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Ce devait être le triomphe du « big data », selon l’expression (impropre) consacrée aux méthodes modernes de ciblage des électeurs. Mais l’élection américaine aura finalement signé sa grande faillite. Faillite des technologies avancées utilisées par l’équipe Clinton, qui y a mis des millions de dollars, mais aussi faillite des modèles de prévision mis en avant par de nombreux médias, et qui n’ont quasiment jamais su prédire correctement le scrutin – un échec toutefois relativisé par le fait que Hillary Clinton a obtenu un peu plus de voix que son adversaire, sans réunir assez de grands électeurs du fait du complexe mode de scrutin américain.

« Le Canard enchaîné », un siècle d’irrévérence. Le journal étendard de la liberté de la presse célèbre ses 100 ans avec une anthologie richement illustrée. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet A l’image des trois mousquetaires qui étaient quatre, Le Canard enchaîné est le seul journal au monde à célébrer son centenaire l’année de ses 101 ans. Fondé en septembre 1915 par Maurice Maréchal, l’hebdomadaire satirique ne vécut en fait que deux mois et cinq numéros après sa « première » naissance, avant de connaître un nouveau démarrage en juillet 1916, pour de bon cette fois – si l’on fait exception d’une interruption de quatre ans sous l’Occupation. La situation reste inflammable entre la direction et la rédaction d’i-Télé. Franceinfo : une offre qui veut rajeunir les codes de l’information en continu.

Médias : faut-il divulguer l’identité et la photo des terroristes ? Terrorisme : assez avec les « scoops de l’épouvante »