background preloader

Futur

Facebook Twitter

Pour aller sur Mars, il faudra modifier génétiquement des humains. Les projets, les candidats, les enthousiasmes ne manquent pas pour aller sur Mars.

Pour aller sur Mars, il faudra modifier génétiquement des humains

Ce vieux rêve de l’homme qui pourrait, selon Elon Musk, se réaliser en 2025. C’est presque demain. Frankenstein et le transhumanisme. Dans les boutiques, c'est la mutation du phygital. Le 16 janvier dernier on trouvait dans les Echos un article titré : « La vente à l’ère du phygital ».

Dans les boutiques, c'est la mutation du phygital

Le « phygital » est un mot valise qui décrit le rapprochement entre les univers physiques et espaces digitaux dans le domaine de la distribution. Les « pure players » (vendeurs du web) et les magasins classiques sont entrés dans un processus de convergence. Jocelyn Jarnie, président de So Bang écrit le 9 janvier dans Stratégie.fr : « Le savant dosage de ces deux univers, finalement pas contradictoires, serait peut-être la clé du succès ». Bernard Stiegler lance un projet disruptif en Seine Saint-Denis : en faire un territoire "apprenant contributif" Un territoire jeune et économiquement très dynamique mais confronté au chômage de masse et aux défis de la mixité sociale et culturelle.

Bernard Stiegler lance un projet disruptif en Seine Saint-Denis : en faire un territoire "apprenant contributif"

C’est ici qu’à la demande de Patrick Braouezec, le président de Plaine Commune, le philosophe Bernard Stiegler initie un projet d’expérimentation inédit et ambitieux : faire de cette communauté d’agglomération – qui réunit neuf villes de Seine-Saint-Denis – un « territoire apprenant contributif ». La pensée positive, une entreprise très lucrative. La Sécu selon Uber, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 16 septembre 2016)

La Silicon Valley n’a pas dû saisir l’ironie de la situation : Uber, une entreprise dirigée par un homme qui affiche ouvertement son admiration pour la romancière et philosophe libertarienne Ayn Rand (1), apparaît de plus en plus comme le sauveur des transports publics américains, en contractant des partenariats avec nombre de communes désireuses d’offrir une alternative privée qui fonctionne parallèlement au système public.

La Sécu selon Uber, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 16 septembre 2016)

Certaines d’entre elles proposent déjà des réductions impressionnantes aux habitants qui utilisent Uber. Après tout, pourquoi dépenser tout l’argent des contribuables dans l’amélioration des infrastructures quand on peut tout simplement confier la tâche à des entreprises de la Silicon Valley ? Rue89.nouvelobs. Troisième révolution industrielle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troisième révolution industrielle

Une maison passive n'a pas, ou presque pas, besoin de sources artificielles de chaleur. Il y est plus facile de produire un surplus d'énergie, qui peut être stocké pour un besoin futur ou exporté vers un usager qui en a besoin à proximité par un réseau de type Smart grid, fonctionnant sur le modèle distribué de l'Internet selon les principes de la Troisième Révolution. Le second pilier de la Troisième Révolution industrielle consiste à transformer chaque bâtiment en « mini-centrale » intelligente qui injecte dans le réseau son excédent de production et y prélève de l'énergie quand elle en manque. Changing The World Starts With You - The Huffington Post. Les dix tendances qui vont révolutionner les études supérieures. Apprentissage croisé, fortuit...

Les dix tendances qui vont révolutionner les études supérieures

Les chercheurs de l’Open University ont repéré dix innovations pédagogiques pour les prochaines années, dont certaines sont déjà à l’œuvre. Quelles grandes tendances vont révolutionner la façon d’enseigner et d’apprendre au cours des prochaines années ? Le 4e rapport annuel « Innovating pedagogy » publié en décembre 2015 par les chercheurs de l’Open University, université à distance du Royaume-Uni avec l’organisme de recherche américain SRI international, deux institutions à but non lucratif, tente de répondre en avançant dix pistes : apprentissage croisé, contextuel, fortuit, par outils commandés à distance, par l’argumentation, en empruntant la démarche informatique, en intégrant le corps, adapté à chaque profil, aux émotions de l’apprenant ou en surveillant ses performances lors de parcours multimédias… Apprentissage croisé : un impact fort Lire aussi Quand les étudiants conçoivent eux-mêmes leurs cours Des outils restent à affiner.

Faut-il prendre l’effondrement au sérieux. Les scénarios d’avenir énergétiquement vertueux, qui nous proposent de changer de modèle énergétique pour des solutions plus durables à base de solaire, d’éolien, d’hydraulique, de géothermie… (et parfois encore, non sans polémiques, de nucléaire), comme ceux que nous proposent le prospectiviste Jeremy Rifkin (@jeremyrifkin) dans La troisième révolution industrielle (voir notre article « Nous avons à nouveau un futur »), le spécialiste de génie environnemental de Stanford, Mark Jacobson (@mzjacobson), le stimulant rapport (.pdf) de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ou même le scénario Negawatt sont tous basés sur des déploiements industriels ambitieux en matière d’énergie renouvelable – même si tous évoquent également, d’une manière plus ou moins appuyée, l’exigence à décroître.

Faut-il prendre l’effondrement au sérieux

Image : La table périodique des éléments selon leur abondance. L’insoluble équation des ressources Le mythe de la croissance verte La planète n’a pas de plan B. Et si tout devenait gratuit… LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Krémer Boutiques sans argent, boîtes à livres, cafés “suspendus” pour le client suivant… La culture du don se développe.

Et si tout devenait gratuit…

Dix propositions pour prospérer sans croissance.