background preloader

Sarkozy candidat presidence ump

Facebook Twitter

SARKOZY et ses mensonges

En conférence à Séoul, Sarkozy s'est attribué à tort la création du G20. LE SCAN POLITIQUE - Le contenu de la conférence rémunérée donnée par le président de l'UMP le 14 octobre 2014 à Séoul a été diffusé sur Mediapart.

En conférence à Séoul, Sarkozy s'est attribué à tort la création du G20

«Quand j'ai créé le G20, M. Ban Ki-moon m'a demandé: “Pourquoi crées-tu une organisation concurrente aux Nations unies? “ Et je lui avais dit que ce n'était pas une concurrence, mais que les Nations unies, avec la règle de l'unanimité, ne pouvaient plus arbitrer les grandes questions du monde». UMP : pourquoi l’élection de Sarkozy est un cyber-fiasco - Rue89 - L'Obs. Pour le vote électronique destiné à élire son président, l’UMP a mis en place une infrastructure faible et vulnérable.

UMP : pourquoi l’élection de Sarkozy est un cyber-fiasco - Rue89 - L'Obs

Selon notre expert, les conditions garantissant une élection incontestable n’étaient pas réunies. Le poste de pilotage de la présidente du bureau de vote UMP à Neuilly, le 29 novembre 2014 (Rémi Noyon/Rue89) L’UMP est-elle frappée d’une cyber-malédiction ? À chaque fois que ce parti entreprend quelque chose sur Internet, il se débrouille pour choisir un prestataire avec lequel tout tourne au fiasco. Making Of.

Sarkozy président ump 2014

Revue de presse : la demi-victoire de Sarkozy.

Analysons les chiffres : 64% de 58% de votants, soit seulement 37, 4% des cotisants qui ont explicitement exprimé leur soutien (donc 0, 2% du corps électoral). 42% d'abstention, ça vous paraît normal pour des militants ? – nadine1111

Plus Sarkozy ment, plus les militants l'aiment : oui, Juppé est l'otage de la "secte" UMP. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé en meeting à Bordeaux, le 22 novembre 2014 (J-P.

Plus Sarkozy ment, plus les militants l'aiment : oui, Juppé est l'otage de la "secte" UMP

MULLER/AFP). Sarkozy, à bobards toute. Sarkozy : ce n'est plus du mensonge, c'est carrément du roman. En campagne pour la présidence de l’UMP, Nicolas Sarkozy poursuit sa tournée en France et continue d’inonder la France d’intox.

Sarkozy : ce n'est plus du mensonge, c'est carrément du roman

Voilà un relevé de ses mensonges lors des dernières réunions publiques. Avec des moments de pure fiction… 1. Non, Lionel Jospin n’a jamais dit à une dame : «Vous n’avez pas peur, vous avez l’impression d’avoir peur» «On était dans une situation où Jospin avait dit à une dame qui avait peur dans le métro : Madame, vous n’avez pas peur, vous avez l’impression d’avoir peur.» DÉSINTOX. Cette scène n’a jamais existé. Alain Juppé sifflé : Nicolas Sarkozy assure n'avoir rien entendu - L'Obs. Nicolas Sarkozy est-il devenu sourd ?

Alain Juppé sifflé : Nicolas Sarkozy assure n'avoir rien entendu - L'Obs

Interrogé par le Petit Journal de Canal Plus sur les sifflets essuyés samedi par Alain Juppé à Bordeaux, l'ancien président, candidat à la présidence de l'UMP, a répondu qu'il ne les avait pas entendus. Tout simplement : "Je n'ai rien entendu". Sarkozy, la machine à remonter le temps. Le Sarkozy de 2007 enchaînait les propositions.

Sarkozy, la machine à remonter le temps

Celui de 2014 semble, au contraire, embarqué dans une machine à remonter le temps : tout doit revenir comme à l'époque de son quinquennat, comme pour effacer la défaite de 2012. En moins d'une semaine, il a annoncé vouloir supprimer au moins trois lois votées depuis deux ans. Samedi 15 novembre, il prend position, lors d'une rencontre avec une association anti-mariage pour tous, en faveur de l'abrogation de la loi Taubira. Il dit ce que son auditoire veut entendre et prône le retour au monde d'hier, sans évoquer un instant l'impossibilité qu'il y a à démarier les gens. Quatre jours plus tard, il est en meeting à Mulhouse. Comme un air de Restauration. ENQUÊTE E1 - Sarkozy face à la défiance des députés UMP.

Mariage homo : comment Bruno Le Maire a remporté la bataille de l'image contre Sarkozy. Présidence de l'UMP : le vote électronique est-il une passoire ? FIGAROVOX/TRIBUNE - A moins de deux semaines du Congrès de l'UMP, à l'occasion duquel sera élu le prochain président du parti, Thomas Guénolé décrypte pour FigaroVox les différentes méthodes de fraude qui risquent de parasiter le scrutin électronique.

Présidence de l'UMP : le vote électronique est-il une passoire ?

Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po, docteur en sciences politiques (Sciences Po-Cevipof). Il est l'auteur du «Petit guide du mensonge en politique» (Éditions First, 12€, 158 pages), sorti en librairies le 6 mars 2014. ● Raison n°1: Le bureau des adhésions au siège de l'UMP a été cambriolé début juillet. Dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 juillet 2014, le bureau des adhésions de l'UMP, au siège du parti, a été cambriolé. Or, dans la compétition entre les candidats à la présidence de l'UMP, disposer du listing complet et à jour des adhérents en droit de voter est un lourd avantage. La spirale de la défaite relancée pour Sarkozy. Mariage gay : Sarkozy à la pêche aux voix. Tous les coups sont permis.

Mariage gay : Sarkozy à la pêche aux voix

La campagne électorale interne de l'UMP n'échappe pas à la règle. Acculé par les partisans de la Manif pour tous, Nicolas Sarkozy a donc concédé qu'il réécrirait la loi Taubira de manière à distinguer l'institution du mariage, réservé aux couples hétéros, et l'union des gays et lesbiens. Le mot "abrogation" qu'il peinait à employer lui a été arraché par les cris de la salle. Hervé Mariton, qui avait ardemment milité contre le mariage gay, n'en revenait pas. Furieux, le député de la Drôme pensait que les suffrages de la Manif pour tous lui seraient exclusivement réservés lors de l'élection interne à la présidence de l'UMP dans quelques jours... Bygmalion: Nicolas Sarkozy propose un poste à un militant qui a porté plainte. 2007-2014 : le jeu des sept ressemblances de Nicolas Sarkozy. Un même lieu (le Parc des expos de la porte de Versailles, à Paris), presque le même costume (bleu nuit dans un cas, noir dans l'autre), et surtout une même plume, Henri Guaino.

2007-2014 : le jeu des sept ressemblances de Nicolas Sarkozy

Le 14 janvier 2007, Nicolas Sarkozy entrait de plain-pied dans la campagne présidentielle en prononçant son premier discours de candidat officiel investi par l'UMP. Un peu plus de sept ans plus tard, vendredi 7 novembre 2014, l'ex-chef de l'État remettait ça avec un meeting majeur dans sa campagne pour une autre présidence, celle de l'UMP. Mais, à sept ans d'écart, les références n'ont guère changé. Nicolas Sarkozy reprend, dans une similitude parfois confondante, les thèmes qui l'ont fait gagner. Présidence de l'UMP : pourquoi je soutiens Bruno Le Maire face à Nicolas Sarkozy. Le candidat à la présidence de l'UMP Bruno Le Maire à l'émission "C Politique" le 26/10/2014 (IBO/SIPA) Le 29 novembre prochain, nous élirons le président de l'UMP, une échéance très importante pour l'avenir de notre formation politique, à deux ans et demi de la présidentielle.

Présidence de l'UMP : pourquoi je soutiens Bruno Le Maire face à Nicolas Sarkozy

Sarkozy, le "spoil system" et la chasse aux sorcières. Nicolas Sarkozy réfléchit, dit-il, à un "spoil system" à la française, ce système des dépouilles en vigueur à Washington qui veut que les titulaires de postes-clés dans l'administration arrivent et partent avec le président élu.

Bien entendu les premiers à être virés seront les magistrats et particulièrement les juges d'instruction. Sarkozy rendra la justice lui-même sous son chêne ! Encore une idée qui cache une mauvaise intention car on peut compter sur Sarkozy pour construire un système d’impunité plus performant encore que celui qu'il a installe pendant sa Présidence.... C'est d'ailleurs l'unique talent du bonhomme : faire ce qu'il veut et ne jamais être responsable de rien. Mais à coup sur cette idée sera inaudible comme le reste de ce qu'il proclame. Il est fini de chez fini. – nadine1111

Ce tropisme américain s'accommode mal, à première vue, avec la continuité de l'État en France. Mais celle-ci est déjà très théorique. Dette : quand Sarkozy faisait pire que Mitterrand ! Pour 75% des Français, Nicolas Sarkozy a raté son retour - L'Obs. Le retour de Nicolas Sarkozy en politique est "raté" pour 75% des Français et 48% des sympathisants de l'UMP tandis que 77% des personnes interrogées jugent que l'ex-chef de l'Etat n'a fait aucune proposition intéressante pour la France, selon un sondage Odoxa pour "le Parisien" publié samedi 1er novembre.

A la question, "Diriez-vous que le retour de Nicolas Sarkozy en politique est plutôt raté ou réussi", 75% des Français répondent "raté" contre 23% qui le jugent "réussi". "Mais surtout plus fâcheux", commente l'organisme de sondages, 57% des sympathisants de droite (contre 41%) jugent également que ce retour est un échec ainsi que un sympathisant de l'UMP sur deux (48% contre 50%).

Pas de "propositions intéressantes" pour 77% Octobre 2014. Et si Sarkozy avait prévu de dissoudre l'UMP en avril 2015 ? - L'Obs. Les jours de l'UMP sont comptés. Selon les informations du "Monde", en cas d'élection à la présidence du parti le 29 novembre prochain, Nicolas Sarkozy envisage de créer un nouveau mouvement au lendemain des élections départementales qui doivent avoir lieu fin mars 2015. Un nouveau parti avec un nouveau nom et un nouveau fonctionnement. Cote de confiance: Nicolas Sarkozy en chute libre. Sarkozy noie Toulon et Marseille sous l'intox. On a retrouvé l’image et le son du «Sarkotour»... La semaine dernière, l'équipe de campagne de l’ancien président de la République avait décidé de suspendre la retransmission des meetings de campagne de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l’UMP.

Miracle, la lumière est revenue. La réunion publique de mercredi soir, à Marseille, a été diffusée en direct, et la vidéo de celle de Toulon, la semaine dernière, a été mise en ligne. L’occasion de constater, après les épisodes précédents de Vélizy, Toulouse ou encore Nice, que si l’image peut connaître quelques ratés, le flux d’intox sarkozyste, lui, ne se tarit pas, et continue de se déverser sur la France. «Vous travaillez dur, et vous voyez des gens à côté qui ne travaillent pas, et qui gagnent autant avec un système d’allocations et d’assistanat, par rapport à ceux qui travaillent. […] Pour moi l’urgence absolue, c’est de remettre en cause un système d’assistanat où on peut gagner davantage sans travailler.»

Le projet radical de Nicolas Sarkozy pour transformer l’UMP.

Après avoir (sciemment) ruiné et détruit son jouet, il veut le réinventer. Risible et grotesque ! Il a lourdement échoué une première fois, il échouera une seconde fois avec les mêmes conséquences... Que fera-t-il alors ? Le "réinventer" à nouveau ? – nadine1111

Les propositions de Sarkozy aux gaullistes. Plus gaulliste que lui, tu meurs ! Nicolas Sarkozy vient de se livrer à un plaidoyer des valeurs gaullistes, et plus encore, lors d'un déjeuner organisé mercredi avec l'Amicale gaulliste de l'Assemblée nationale, présidée par le député UMP Patrick Ollier. Il s'est prononcé, selon l'un des élus présents, pour le cumul des mandats - une position à rebrousse-poil des vents dominants - et pour la diminution du nombre des parlementaires.

L'ex-chef de l'État a d'ailleurs souhaité, devant la trentaine d'élus (dont Hervé Gaymard, juppéiste, Philippe Briand, Philippe Goujon, Henri Guaino...), une réforme institutionnelle rapidement. Il veut ainsi que des référendums puissent être organisés en même temps que les législatives. Le candidat à la présidence de l'UMP s'est en revanche prononcé contre les ordonnances et, dans une certaine mesure, contre la cohabitation. Mariton ne veut pas s’effacer devant Sarkozy.

Autrement dit, lors d’une campagne électorale à laquelle N. Sarkozy concourt, les autres candidats sont interdits de meetings ? C’est pratique comme procédé... Que M. Mariton n’hésite pas à déposer une plainte pour inégalité de traitement auprès de la haute autorité de l’UMP chargée de contrôler le déroulement de cette élection. Celle-ci, même si elle semble très occupée à tenter de prévenir le bourrage d’urnes, et qui a déjà relevé que les partisans de $arkozy inondent les boîtes de messagerie individuelles des adhérents dont ils se sont procurés les adresses électroniques, en prendra certainement bonne note. – nadine1111

Sarkozy radicalise son discours : une vision de la laïcité erronée et proche du FN. Nicolas Sarkozy en meeting à Toulon, le 22 octobre 2014 (B. LANGLOIS/AFP). Nicolas Sarkozy toujours aussi clivant. Sarkozy, comme un avion sans ailes. Vingt-huit voix ! Plus Sarkozy parle, plus il baisse dans les sondages : pourquoi il continue quand même.

Jamais un homme politique français n'a osé se poser en victime comme lui. C'est peut-être ce qui irrite le plus les français désormais. Eux ils vont au travail tous les jours, ont du mal à boucler les fins de mois, et ils voient un ancien Président qui est grassement rémunéré dans des conférences venir se plaindre devant eux. Ils commencent peut-être à comprendre que cela fait un peu trop, et que parmi toutes ces affaires, il y en a au moins une ou deux ou il a quelque chose à se reprocher. – nadine1111
On reconnait bien là les travers de l'ex-Président: manipulation des consciences grâce à des promesses qui se sont révélées aussi gratuites que vaines... L'ennui c'est que cette partition-là fut déjà jouée et que de moins en moins de militants ne sont décidés à se faire avoir une deuxième fois ! Et puis Juppé à l'immense mérite d'avoir déjà payé son dû à la société, ce qui n'est pas encore le cas de l'ex donc aucune mauvaise surprise à attendre quant à la suite des événements: ils en ont un peu soupé des affaires à rallonge les militants ! – nadine1111

UMP - Nicolas Sarkozy a récolté 31 800 parrainages. Le retour de l'ex président ? Bande-annonce... puis navet !

Juste retour des choses... Les questions qu'il faudrait se poser c'est : comment des Berlusconi, des Sarkozy peuvent berner aussi longtemps les électeurs d'une nation ? Pour Sarkozy les alertes n'avaient pas manquées, il était connu, il avait été ministre avec Balladur, un des plus dépensier et incompétent et pourtant on l'a élu en 2007. Ne parlons pas de son quinquenat, de son comportement, ce fut une honte, nous étions à Guignol au quotidien et pourtant certains sont prêts a recommencer avec ses bouffonneries. La droite sort groggy de cette présidence, le parti est totalement déconsidéré, ruiné, waterloo morne plaine, les héritiers ou successeurs putatifs se battent pour tenter de récupérer les lambeaux, bien sûr la droite vilipende Hollande mais n'ont aucune crédibilité au vu de leurs actions passées et une seule vision à droite toujours plus à droite et là ils se retrouvent sur les terres de la fille Lepen qui, elle, fait le trajet inverse pour masquer ses idées nauséabondes et fait dans la défense de la laïcité, le protectionnisme et continue à labourer son thème favori l'immigration ! – nadine1111

Juppé plus populaire que Sarkozy? Pourquoi Nicolas Sarkozy tient tant à ses chères conférences. Sarkozy accumule les mauvais points. Brighelli - Enseignants : les comptes à mourir debout de Sarkozy.

C'est un excellent show-man, un bon humoriste, il divertit bien ses adhérents, et ses sympathisants... Mais a, hélas, une vision années 60 pour la France : des idées farfelues, comiques, extravagantes, limite dangereuses car improvisées pour la France... Il veut prendre le costume de De Gaulle pour "sauver" la France, mais celui ci est bien trop grand pour lui... – nadine1111
Ce Sarko quel génie ! Comme il n'y a pas assez de travail pour tout le monde on pouvait penser qu'il faut le partager. Eh bien non ! Au contraire, concentrons le sur ceux qui en ont déjà afin que ceux qui en ont pas comprennent qu'ils n'en auront jamais ! – nadine1111

EXCLUSIF. Primaire UMP : Juppé passe devant Sarkozy. VIDEO. Sarkozy remonte sur les planches et livre de nouveaux sketchs. Retour de Sarkozy : 2/3 des Français négatifs. Sarkozy à Vélizy, intox en rafale. Un meeting de Nicolas Sarkozy, c’est beaucoup d’énergie, une quantité de mimiques, et toujours quelques tours de magie avec les faits et chiffres. A Toulouse, Sarkozy continue sa tournée des intox. Sarkozy veut supprimer 30% des postes de profs : populiste, absurde et contre-productif.

Regardons d’abord quelques chiffres : selon les statistiques du ministère de l’Éducation nationale, la France n’a pas un million d’enseignants mais environ 840.000 dont 704.000 dans le public. L’ancien président ne souhaitant sûrement pas se mettre à dos les quelques 136.000 enseignants (et parents d’élèves) du privé, il faudrait donc supprimer 30% des 704.000 soit environ 211.200 chômeurs de plus ! Si l’on veut faire vraiment des économies à l’Éducation nationale, il suffirait pour cela – non pas d’interdire l’école privé, chacun est libre de mettre ses enfants là où il le veut – mais tout simplement que l’État arrête de payer les enseignants relevant de l’enseignement privé. L’abrogation de loi Debré de 1959 et de la loi Carle permettrait à l’État et aux collectivités de faire de nombreuses économies. Les dérives constatées à l’établissement catholique Gerson ne font que renforcer l’idée que la seule école qui permet l’émancipation et l’instruction des élèves est laïque et donc républicaine. – nadine1111

Messieurs Sarkozy et Fillon, vous êtes loin du compte ! Sarkozy, l'ombre judiciaire ! Bygmalion : Sarkozy ne connaissait pas Bygmalion !? Présidence de l'UMP: Nicolas Sarkozy en perte de vitesse chez les sympathisants. Pourquoi Nicolas Sarkozy tient tant à ses chères conférences.

Voici le texte de la première conférence de Sarkozy... Je ne pense vraiment pas que ça vaille 100.000 euros !! – nadine1111
On connait par beaucoup d'articles de journaux le contenu des conférences de Sarkozy, il suffit de chercher un peu sur internet pour en trouver de nombreux récits. Il n'y a dans ces conférences que des généralités qui ne justifient pas le prix payé pour un observateur averti ! Donc ce ne sont pas des vraies conférences, ce sont des réunions comparables à celles qui se tiennent aux USA, où des entreprises paient très cher pour un repas avec celui qui sera peut-être le futur président du pays... Bref, un moyen d'obtenir des financements privés par les entreprises et les banques, alors que c'est normalement interdit en France ! – nadine1111

Les fonctionnaires dans le viseur de Sarkozy ! "C'est cruel, mais Nicolas Sarkozy a raté son retour" Sarkozy récupère la mort d'Hervé Gourdel : opportuniste et cynique, il n'a pas changé. Sarkozy, du retour de flamme au retour de bâton. Ces jeunes députés UMP qui osent défier Sarkozy. Henri Guaino désapprouve la stratégie de Nicolas Sarkozy - Les Echos. Le problème de Sarkozy, c'est le peuple !

Quel hallucinant décalage entre la vie de ce candidat, entre luxe et volupté qui promet aux plus faibles qu'ils vont travailler plus pour gagner encore moins. – nadine1111

Une députée UMP évoque «le règne de la terreur» de Nicolas Sarkozy. Ca suffit! Il faut qu’il cesse de s’agiter et de nous harceler. Sarkozy sur France 2 : guerre de communiqués à France Télévisions.

Encore 2 ans et demi comme ça, ça va pas être possible...! Au delà des clivages gauche droite, la toxicité de ce personnage est redoutable. Buzz-man est de retour ! – nadine1111

Ils soutiennent Nicolas Sarkozy malgré eux.

Ce retour est un vrai désastre pour la démocratie. Annoncé avec le concours de Mr Copé le jour où les 12 de l'UMP présentaient un programme, il a provoqué l'enterrement du débat d'idées pour nous replacer dans la lutte des égos. Les prestations de NS puent l'hypocrisie et les soutiens présentés ressemblent à de la manipulation. J'ai voté NS en 2012, cotisé au Sarkoton mais là je me désolidarise totalement. J'ai le sentiment que cette reprise de l'UMP par NS, soutenu par Copé ne vise qu'à la volonté de contrôler de plus près l'enquête sur l'affaire du financement de la campagne et les fausses factures correspondantes... – nadine1111

1er meeting dans le Nord sept 2014. Comment Sarkozy déforme à son avantage les statistiques de sa page Facebook. Nicolas Sarkozy peut-il vraiment ne jamais avoir entendu parler de Bygmalion ? Mauvaise foi, confusion, mensonge... Les arrangements de Sarkozy avec la vérité. Sarkozy otage de la Manif pour tous : une redoutable stratégie de reconquête. Mais nocive. Mauvaise foi, confusion, mensonge... Les arrangements de Sarkozy avec la vérité. Retour de Nicolas Sarkozy en politique : un mauvais signal pour les Français et l'UMP. Les deux Sarkozy.