background preloader

Qatar

Facebook Twitter

Sarkozy et Fabius sont-ils otages du Qatar. Sous le voile des Qatariennes. L'audience est entièrement masculine dans le hall de l'hôtel Sheraton de Doha, immense palace abritant le sommet annuel du Conseil de coopération du Golfe.

Sous le voile des Qatariennes

À l'instar des six dirigeants des pétromonarchies de la région, tous les journalistes ont revêtu le thoub, robe blanche traditionnelle des hommes qatariens agrémentée d'un keffieh. Certains se sont assoupis, pieds nus, sur des canapés, tandis que d'autres sirotent un thé, chapelet à la main. L'ennui semble s'être emparé des travées de ce sommet à huis clos, à l'image du quotidien de ce minuscule mais richissime émirat gazier.

Deux ombres noires viennent soudain perturber la morosité ambiante. S'approchant du copieux buffet disposé en fond de salle, les deux créatures en abaya (habit traditionnel féminin au Qatar) noir sont accostées par un vieil employé, venu leur suggérer son gâteau maison. "Mauvaise fille" L'Assemblée nationale s'intéresse aux avantages fiscaux du Qatar - L'Obs. PARIS (Reuters) - La commission des Finances de l'Assemblée nationale a adopté un amendement au projet de loi de Finances pour 2015 qui prévoit la remise par Bercy d'un rapport relatif aux avantages fiscaux accordés à certains Etats, notamment le Qatar.

L'Assemblée nationale s'intéresse aux avantages fiscaux du Qatar - L'Obs

L'amendement, déposé par la rapporteure générale Valérie Rabault (PS), demande au gouvernement de présenter au Parlement, avant le 1er juillet 2015, un rapport relatif "aux exonérations de plus-values immobilières accordées, en application des conventions fiscales conclues par la France, à certains Etats, à leur banque centrale ou à l'une de leurs institutions financières publiques".

Le Qatar passe à l'action contre les Frères musulmans. Le départ de Doha de plusieurs membres des Frères musulmans, dont le secrétaire général de la confrérie, montre que le Qatar a pris la mesure des risques que son soutien à cette organisation islamiste lui faisait courir.

Le Qatar passe à l'action contre les Frères musulmans

Sous la pression de ses voisins mais aussi des États-Unis, le Qatar commence à agir contre ses remuants alliés islamistes. Doha vient de demander à sept responsables des Frères musulmans de quitter son émirat, qui abritait jusque-là de nombreux responsables intégristes pourchassés dans leur pays. «Les autorités qatariennes ont dit à la confrérie qu'elles étaient soumises à la pression et que les circonstances n'autorisaient pas la présence de tous ses membres à Doha», a souligné à l'agence Reuter Ibrahim Munir, un responsable des Frères, installé à Londres. Cette mesure concerne notamment Mahmoud Hussein, le secrétaire général de la confrérie. Le soutien qatarien aux Frères musulmans égyptiens a provoqué une crise grave entre Doha et Le Caire.

Comment le Qatar s'est "offert" Nicolas Sarkozy. Le 14 juillet 2008, à la veille d’un sommet de l’Union pour la Méditerranée, Nicolas Sarkozy invite à sa tribune pour le défilé militaire, le carré des dictateurs de la Méditerranée : Bachar al-Assad, le Tunisien Zine El-Abidine Ben Ali, l’Egyptien Hosni Moubarak et l’émir al-Thani du Qatar.

Comment le Qatar s'est "offert" Nicolas Sarkozy

A l’époque, Bachar est traité en paria par la communauté internationale pour l’implication présumée de son régime dans l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri. Ce milliardaire a été en 2005 la cible d’un attentat-suicide commis par une camionnette contenant une charge explosive de 1 800 kilos. Les services de renseignement syriens sont vite montrés du doigt.

Deux ans plus tard, lors de la passation du pouvoir entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, c’est la question du Liban qui domine les échanges en matière de politique étrangère, expliquent Vanessa et Ratignier et Pierre Péan dans leur livre, Une France sous influence*. Sarkozy fera la sourde oreille. Mondial 2022 : le Qatar aurait versé de généreux pots-de-vin. L'attribution du Mondial 2022 au Qatar est au centre de nouvelles accusations après les révélations du "Sunday Times" affirmant dimanche 1er juin qu'un ancien haut responsable qatari aurait versé des pots-de-vin pour s'assurer de soutiens en vue de la candidature de son pays.

Mondial 2022 : le Qatar aurait versé de généreux pots-de-vin

Qatar : l'État devenu paria. Si les grandes ambitions du Qatar, tant par son soutien aux islamistes du Printemps arabe que par ses achats de nombreux biens parisiens, agacent jusqu'en France, peu de pays osaient jusqu'ici critiquer ouvertement l'attitude de Doha.

Qatar : l'État devenu paria

C'est désormais chose faite, et l'événement est d'autant plus marquant que la fronde émane de ses voisins. D'une seule et même voix, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn ont décidé mercredi de rappeler leurs ambassadeurs au Qatar, pour dénoncer les ingérences de l'émirat dans leurs affaires intérieures. Une décision rarissime, les trois pays, membres comme le Qatar du Conseil de coopération du Golfe (CCG), n'ayant pas pour habitude d'étaler en public leurs divergences.

Le Qatar, un État "esclavagiste" ? Cessons d'ignorer la face sombre de cet émirat. Affiche promotionnelle du Qatar pour la Coupe du monde de foot 2022 (HALEY/SIPA).

Le Qatar, un État "esclavagiste" ? Cessons d'ignorer la face sombre de cet émirat

Le Qatar est un régime autoritaire qui fait la promotion d’un islam ultra-orthodoxe ou très rigoriste. Ce régime est évidemment verrouillé. Il y domine, sans partage, une oligarchie régnante à la tête de colossales fortunes. C’est un émirat doté de moyens économiques extrêmement étendus compte tenu de ses énormes ressources naturelles. Cependant, et nul n’est censé l’ignorer aujourd’hui, il a une face sombre redoutable qu’aucun observateur sérieux ne peut feindre d’ignorer. Une étrange conception du travail et de l'homme Dans la perspective de l’organisation du mondial 2022, l’émirat, qui s’est déjà tristement distingué par une aide à des groupes radicaux dans des conflits régionaux majeurs du monde musulman au nord du Mali ou en Syrie par exemple, réserve un sort peu enviable à sa main d’œuvre.

La Confédération syndicale internationale (CSI) qualifie le Qatar "d’État esclavagiste". Un silence assourdissant.

Mondial 2022

Comment le Qatar sous-traite avec Al-Qaïda pour le compte des services secrets occidentaux. Football - Mondial 2022 - Qatargate : le scandale de trop pour la Fifa ? Comment le Qatar s'est payé la Coupe du monde de foot. L'enracinement du Qatar en France inquiète la droite. » Pourquoi le Qatar s’intéresse-t-il autant à la France  Encore une raison de parler du Qatar !

» Pourquoi le Qatar s’intéresse-t-il autant à la France 

L’émirat est entré au capital de Total, la plus grosse entreprise française, à hauteur de 2%. Au printemps dernier, la presse française avait déjà fait des gorges chaudes du rachat de 70% du capital du PSG par un fonds qatarien. Fin 2011, c'était au tour du fond d’investissement pour les banlieues françaises créé par l'émir en personne d'occuper les gros titres. Qatar et banlieues : les 6 raisons d'une soudaine discrétion. L’émir du Qatar, Hamad bin Khalifa al-Thani, et Nicolas Sarkozy à Doha, le 14 janvier 2008 - Philippe Wojazer/Reuters En décembre dernier, l’ambassadeur du Qatar à Paris, Mohamed al-Kuwari, annonçait la création d’un fonds d’investissement de 50 millions d’euros à destination des entrepreneurs des banlieues populaires françaises.

Qatar et banlieues : les 6 raisons d'une soudaine discrétion

L’annonce avait fait grand bruit. Depuis, plus rien. Les dossiers affluent en nombre, mais l’ambassade de l’émirat ne donne pas suite. La conférence de presse prévue mi-février pour faire un point d’étape sur le projet n’a pas eu lieu. Majid El Jarroudi, directeur de l’Adive (Agence pour la diversité entrepreneuriale), regrette cet immobilisme : « Depuis décembre, nous avons reçu beaucoup de propositions.