background preloader

Jean-Marie Le Pen

Facebook Twitter

Jean-Marie Le Pen, Charlie Hebdo et théorie du complot : un complot contre Marine Le Pen. Jean-Marie Le Pen lors de la galette des rois du FN, célébrée à Paris le 25 janvier 2015 (A.

Jean-Marie Le Pen, Charlie Hebdo et théorie du complot : un complot contre Marine Le Pen

JOCARD/AFP). Jean-Marie Le Pen complote-t-il contre Marine Le Pen en agitant la théorie du complot ? La question, paradoxale, on en convient, est de plus en plus brûlante depuis que l'ancien président, suite aux attentats de Paris et la marche républicaine du 11 janvier, s'est mis en tête de jouer les Thierry Meyssan pour maison de retraite. Après avoir un temps indiqué, dans un journal russe, que ce qui était arrivé à "Charlie Hebdo" était l’œuvre de services secrets, il en a encore rajouté lors d'un goûter "galette des rois frontiste", organisé à Paris. Un homme jamais à court de provocations. Twitter raille l'incendie chez Jean-Marie Le Pen. Non, Jean-Marie Le Pen, il n'y a pas 15 millions de musulmans en France. "Entre 15 et 20 millions de musulmans vivent en France", a déclaré Jean-Marie Le Pen dans une interview à un journal russe jeudi 15 janvier.

Non, Jean-Marie Le Pen, il n'y a pas 15 millions de musulmans en France

Un chiffre totalement fantaisiste : cela représenterait entre un quart et un tiers des 65,2 millions d'habitants de l'Hexagone... Interrogé par le quotidien pro-Poutine "Komsomolskaïa Pravda" sur les attaques terroristes qui ont visé la France, Jean-Marie Le Pen ne s'embarrasse pas avec la vérité pour mieux propager ses thèses complotistes. Mais combien sont les musulmans en France ? Impossible de s'appuyer sur des statistiques officielles. La loi interdit depuis 1872 de poser la question de l'appartenance religieuse lors des recensements. 8% de musulmans, selon l'enquête "Trajectoire et origines" réalisée par l'Ined et l'Insee Cette étude, qui date de 2010, présente comme principale limite de ne porter que sur les habitants de France métropolitaine âgés de 18 à 50 ans. 4,7 millions de musulmans, selon le Pew Research Center.

Jean-Marie Le Pen : 3 jours, 3 dérapages. Mais où va-t-il s'arrêter ?

Jean-Marie Le Pen : 3 jours, 3 dérapages

Après avoir appelé à voter pour sa fille en pleine prises d'otages vendredi. Après avoir avoir lancé fièrement "Je ne suis pas Charlie" samedi. Le président d'honneur du FN Jean-Marie Le Pen a de nouveau créé la polémique dimanche 11 janvier en annonçant, sans vergogne, sa candidature aux élections régionales en Paca en pleine journée d'hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France cette semaine. Non content de rompre l'unité nationale autour de cet hommage, il a qualifié de "charlots" les personnes qui manifestaient ce dimanche et en particulier les responsables politiques français. Jean-Marie Le Pen défend le régime de Vichy.

Heureusement qu'il est là pour montrer le vrai visage du mouvement... Allez monsieur faites encore plein de petits dérapages verbaux et nous serons peut être sauvés d'une vague bleue marine. – nadine1111
La question n'est pas celle des 80 à 90% qui ne sont pas morts, la question est celle des 10% qui ont été exterminés avec la complicité de Vichy. Le fait d'avoir été parfois moins monstrueux que les autres ne nous exonère de rien. Sous Vichy, nous avons trahi toutes nos valeurs les plus fondamentales et dans la période de doute dans laquelle se trouve la France aujourd'hui, tenter d'amoindrir la collaboration avec les nazis est une faute et une folie. – nadine1111

Médiocrité. La lettre caustique de Jean-Marie Le Pen à sa fille.

Je croyais que chez les gens "bien" on lavait son linge sale en famille... Cet étalement de soucis familiaux est pathétique de la part de fervents défenseurs de cette structure sociale ! – nadine1111

Une journaliste d'Europe 1 jetée à terre par le service d'ordre du FN. Une journaliste d’Europe 1 a déposé plainte vendredi après avoir été jetée à terre jeudi soir par le service d’ordre du FN lors de l’arrivée de Jean-Marie Le Pen à une conférence de presse à Nice.

Une journaliste d'Europe 1 jetée à terre par le service d'ordre du FN

Brigitte Renaldi, qui s’est vue prescrire 5 jours d’ITT pour une «énorme contracture qui va des cervicales jusqu’en bas», a expliqué avoir été «projetée par terre» vers 19h par le service d’ordre du parti, qui a réagi nerveusement à l’affluence de la presse à l’arrivée du président d’honneur pour la tenue d’une conférence. La journaliste, «très choquée», estime qu’elle ne serait «jamais allée jusque-là si la violence n’avait pas atteint ce degré». «Lorsque Jean-Marie Le Pen est sorti de sa voiture, on a tendu les micros, et les caméramans se sont approchés, le service d’ordre s’est jeté sur les journalistes avec une violence inouïe, comme dans une mêlée de rugby», a-t-elle raconté, affirmant qu’une journaliste de LCI avait également reçu un coup de poing dans la poitrine. Le Pen : un enrichissement suspect de 1,1 million d'euros. Après la polémique autour de ses propos antisémites, Jean-Marie Le Pen est au coeur d'une nouvelle affaire qui pourrait encore une fois semer la zizanie au sein du Front national.

Mains propres ? Visiblement non Tête haute ? Pour donner des coups de menton inutiles, ça c'est vrai Mais la vérité, c'est surtout : poches bien pleines, tout pour ma gueule et rien pour les autres... Quelle rigolade !! – nadine1111
Les idées d'extrême-droite n'ont pas changés et ce n'est pas Mme Le Pen qui nous fera croire le contraire. Leur "petite entreprise familiale de haine" n'échappe pas à l'appât du gain alors même qu'ils dénoncent la corruption des autres partis. Bien sûr, il y a des profiteurs partout et de tous bords, mais ce n'est pas en fermant les yeux sur ceux de son "bord" qu'on améliorera la vie politique... Alors chacun doit avoir le courage de ne pas reporter sur "les autres" les propres égarements de ses préférés ! – nadine1111

Selon des informations publiées par Mediapart mercredi 11 juin, le président d'honneur du parti est visé par une enquête préliminaire sur son patrimoine ouverte fin 2013, déclenchée après que la Commission pour la transparence financière de la vie politique a évalué son enrichissement personnel à 1.127.000 euros entre 2004 et 2009 et "l'a jugé suspect".

Le Pen : un enrichissement suspect de 1,1 million d'euros

"Probablement un héritage" Selon le site, Jean-Marie Le Pen a fourni plusieurs justifications quant à cette somme : - Le Front national aurait renoncé en 2006 à lui réclamer une dette de 198.000 euros contractée en 1981, "sans apporter de preuve" . - Son micro-parti, Cotelec, lui aurait viré près de 300.000 euros en 2008, "sans fourir de justificatifs". LISTE DES MEMBRES FONDATEURS DU FN. Silence dans les rangs, les Le Pen s'engueulent ! Et si le Front national venait de commettre une faute politique majeure moins de quinze jours après son triomphe aux élections européennes.

Comme les autres partis finalement ! Ils ne sont même pas au pouvoir et ils commencent déjà à s'invectiver... Le FN se présente pourtant comme le parti français vertueux. Tous unis, tous derrière le chef charismatique. Pourtant, on se souvient naguère du déchirement du parti : je me souviens de Mégret ! De Vitrolles ! De Simonpierri ! Du MNR ! De suicide à la mairie de Toulon ! De l'assassinat d'un jeune des quartiers nord par un colleur d'affiche du front ! – nadine1111
Silence dans les rangs, les Le Pen s'engueulent !

Ebola : des propos "dénaturés", selon Marine Le Pen. Ebola : la solution finale, selon Jean-Marie Le Pen. Le FN et la Gestapo. Apologie de la Gestapo : Jean-Marie Le Pen porte plainte contre Montebourg. Jean-Marie Le Pen annonce avoir porté plainte, dimanche 23 février, contre Arnaud Montebourg, qui l'accuse de faire l'apologie de la Gestapo.

Né en 1928, Jean-Marie Le Pen est devenu pupille de la nation en 1942. L'entrée dans la Résistance lui a en revanche été refusée en novembre 1944, comme l'expliquait à L'Express Raymond Casas, ancien sergent des Forces françaises de l'intérieur, en 2007. – nadine1111
En réalité, Jean-Marie, "interprète" la réalité : Partie civile au procès, le maire socialiste de Villeneuve d'Ascq, Jean-Michel Stievenard, a rappelé à la barre que la réalité avait été bien différente : Un petit groupe de résistants avait bien saboté un aiguillage, faisant dérailler deux wagons, mais il n'y avait eu aucun blessé. Quant au lieutenant allemand, il avait fait rafler les hommes du village d'Ascq et en avait fait fusiller 86, avant que la gendarmerie allemande, et non la Gestapo, n'interrompe le massacre. – nadine1111

Il l'a annoncé sur Twitter.

Apologie de la Gestapo : Jean-Marie Le Pen porte plainte contre Montebourg

Pupille de la Nation, jeune résistant, député européen, je porte plainte contre @montebourg qui m'accuse de faire l'apologie de la Gestapo. JMLP vs TAUBIRA.

Affaire LAMBERT

Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch font la Quenelle de Dieudonné ! PHOTO : Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch font la Quenelle de Dieudonné ! OK, on peut y rajouter son mauvais goût d’une interview de Ayoub.

PHOTO : Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch font la Quenelle de Dieudonné !

Mais la liberté d’expression ne se marchande pas, cela doit demeurer un PRINCIPE de tous citoyens. Sinon c’est 1984 d’Orwell, il y a toujours quelque chose à justifier. Le jour ou les artistes, les humoristes, les caricaturistes, sont filtrés, jugés parce que non-chimiquement pur, le jour ou l’on bricole ces principes républicains avec des Lois Gaysseau ou Tobira, ce sera demain les prémisses d’un fascisme « soft », à la carte, mais d’un fascisme quand même..

Cela s’appelle la LIBERTE D EXPRESSION, y compris pour les auteurs et journalistes. Demandons à Didier Porte, qui fanfaronne, ce qu’il pensait de sa révocation pour gauchisme par Philippe Vall car jugé non politiquement correct ? Léo Férré disait « un poète sa pu des pieds ». Concédons à Dieudonné ses fautes de goût, il ne se fait mal qu’à lui même. De mettre entre parenthèse sa « rente professionnelle », l’argent facile du show-biz, cela porte un nom :