background preloader

FN Dédiabolisation ?

Facebook Twitter

Marine Le Pen vs. Jean-Marie Le Pen : une violence révélatrice de ce qu'est vraiment le FN. Marine et Jean-Marie Le Pen au Parlement européen à Strasbourg, le 14 juillet 2009 (L.

Suite du feuilleton qui, de mon point de vue, n'intéresse que les gogos car je doute que les deux Le Pen ne soient pas de connivence dans cette suite d'actions de com'.... Bof ! Seule information intéressante : Marine Le Pen ne condamne pas les propos antisémites de son père, ce qui veut tout dire sur leur accord de fond ! – nadine1111

CIRONNEAU/SIPA).

Marine Le Pen vs. Jean-Marie Le Pen : une violence révélatrice de ce qu'est vraiment le FN

On dira que la fille s’est enfin décidée à tuer le père. Foutaises ! Ce serait une pièce de théâtre bien trop aimable pour habiller une exécution d’une vulgarité sans pitié. "Je ne suis pas Jean-Marie Le Pen", rappelle Marine dans l’entretien que lui consacre "Valeurs Actuelles" qui paraît ce jeudi 19 juin. Il n’en est rien. Il n'y a pas de recentrage de la parole du FN.

J'ai infiltré le fn

Philippot en difficulté dans "Le Supplément" de Canal Plus : les mensonges du FN dévoilés. Florian Philippot était l'invité du "Supplément" de Canal Plus ce dimanche 1er décembre (Capture d'écran) Cela fait partie de ces moments volés qui rappellent que le journalisme est un contre-pouvoir, un des piliers essentiels de la démocratie.

Philippot en difficulté dans "Le Supplément" de Canal Plus : les mensonges du FN dévoilés

Et non un simple vecteur d’opinion, sans hiérarchie pour appâter le chaland. Dans l’émission "Le Supplément", Maïtena Biraben avait décidé ce dimanche d’inviter la nouvelle figure du Front national, l’illusionniste qui prétend que la boutique a changé et que le FN est un parti devenu fréquentable, à savoir l’énarque Florian Philippot. L’émission se déroule sans aspérité, même face à un Nicolas Demorand, étonnamment prévisible et que l’on avait connu plus incisif. Un moment décevant, qui a sans doute eu raison de certains téléspectateurs qui vont certainement regretter d’avoir zappé. Paul-Marie Couteaux est pris au piège "Le Supplément" de Canal Plus du 1er décembre 2013.

Marre d'être la cible de la fachosphère et du FN : j'ai décidé de répondre par l'humour. Marine Le Pen, présidente du FN, lors d'un meeting à Lyon, le 1er mars 2014 (SIPA).

Marre d'être la cible de la fachosphère et du FN : j'ai décidé de répondre par l'humour

Depuis trois ans, l'organisation que je dirige, "France terre d’asile", à l'instar d'autres associations est la cible régulière de la "fachosphère" et du FN. Cette fois, j’en ai eu assez. Assez de recevoir des lettres anonymes insultantes – et aux termes choisis pour leur fine odeur – me traitant de collabo ou remettant en cause la bonne utilisation de l’argent public à destination des réfugiés et des migrants. J’en ai eu assez de constater qu’à peine tapé "trop d’" sur la barre de recherche du moteur Google, arrivait rapidement "trop d'arabe en France" après "trop d’impôts tue l’impôt".

Capture d'écran Google réalisée le 13 mars 2014. J’en ai eu assez que la toile se laisse tramer d’idées populistes, de rumeurs et de faux chiffres largement propagés par la "fachosphère" : non, la France ne s’apprête pas à accueillir un million d’immigrés en cinq ans. FN. De Bruno Mégret à Marine Le Pen : la dédiabolisation du parti n'est qu'une façade. Catherine et Bruno Mégret à Aix-en-Provence, le 30 juin 1997 (C.

FN. De Bruno Mégret à Marine Le Pen : la dédiabolisation du parti n'est qu'une façade

PARIS/SIPA). Depuis qu’elle dirige le FN, Marine Le Pen a entrepris de gommer les références traditionnelles de l’extrême-droite : la collaboration, l’Algérie française, le négationnisme, l’intégrisme des cathos tradis… Elle veut un parti de gouvernement, qui se présente comme républicain et social, doté d’un programme sérieux (au moins en apparence) avec des équipes dirigeantes rajeunies, ouvertes à la presse et aux médias.

Marine TIME MAGAZINE top 100 des personnalités

Un militant repenti balance les secrets de l'ultra-droite. Damien (1) a été, pendant quatre ans, membre d'une petite organisation politique d'extrême-droite proche du Bloc Identitaire.

Un militant repenti balance les secrets de l'ultra-droite

Originaire d'un petit village dans l'Aude, il a côtoyé pendant une dizaine d'années un groupe de militants de la région dont le but était de « réveiller les consciences nationales » comme il le dit, en agissant principalement sur internet. Rangé des voitures, il a souhaité témoigner de cette période de sa vie et de ses dérives. Comment êtes-vous entré en politique ? Vous dites « semblez ». Municipales 2014 : nouvelle défection au sein du Front national. En berne dans les derniers sondages, le Front national doit aussi faire face, à l'approche des municipales, à la multiplication des défections dans ses rangs.

Municipales 2014 : nouvelle défection au sein du Front national

Frédéric CHATILLON

FN et la russie. Le Pen père et fille, et les musulmans de France. Les discours du FN et de la famille Le Pen sont parfois durs à suivre.

Il aurait peut-être été bon aussi de signaler que ces soldats musulmans de la guerre de 14 ont été envoyés à la boucherie sans le moindre scrupule, précisément parce qu'on considérait qu'il était moins grave d'envoyer "ces gens-là" dans les positions les plus difficiles plutôt que des soldats de la métropole. Rien que pour ça, ça justifie un hommage et des excuses, je trouve. – nadine1111

Invitée sur Public Sénat, mercredi, Marine Le Pen y était interrogée sur la visite de François Hollande à la grande mosquée de Paris pour l'inauguration du mémorial du soldat musulman, en hommage aux 100 000 soldats de confession musulmane morts au cours des deux Guerres mondiales.

Le Pen père et fille, et les musulmans de France

Marine Le Pen épinglée pour une photo avec un néonazi présumé. La campagne de dédiabolisation du FN subit un nouveau coup dur après la diffusion la semaine dernière de photos de Sandrine Amelot, une candidate frontiste à Nevers qui, elle non plus, ne cache pas ses attaches avec la mouvance néo-nazie.

Marine Le Pen épinglée pour une photo avec un néonazi présumé

Cette fois, avec la photo récupérée sur la page Facebook de Non au FN, l'embarras vient de Kevin Reche, leader du groupuscule d'extrême droite "Sauvons Calais". L’extrême droite à l’assaut des médias et de la critique des médias. Une nébuleuse d’extrême droite Ils se défendent souvent d’être d’« extrême droite », puisqu’ils transcenderaient tous les clivages Qui sont-ils ?

L’extrême droite à l’assaut des médias et de la critique des médias

Ce sont les sites, nombreux et interconnectés, qui défendent une version nationaliste de la souveraineté nationale, une version xénophobe d’une prétendue identité française, un libéralisme économique national opposé au libéralisme économique transnational, une critique de la globalisation capitaliste qui, sous le terme de mondialisme, esquive le qualificatif. Comme ce fut toujours le cas avec l’extrême droite et culmina avec le fascisme et le nazisme, les sites d’extrême droite se nourrissent de thèmes apparemment anticapitalistes contre « l’oligarchie » ou la « tyrannie médiatique », et se drapent derrière la défense du « peuple » – le « vrai » - contre les élites.

Dans leur prose et leurs vindictes, l’islam d’aujourd’hui – rebaptisé islamisme - a remplacé le judaïsme d’hier. Ce n’est pas tout. Une menace plus redoutable encore … L'histoire est un éternelle recommencement ....

Une menace plus redoutable encore …

Ce danger sournois qui nous guette ! Nos chers gouvernants et leur champion préféré font assaut de tout bois pour nous agiter la menace terrible du parti d'extrême droite qui refuse désormais cette appellation. Nous sommes tiraillés entre des discours assez proches et une impuissance identique, des propos menaçants et une attirance pernicieuse pour les thèses des amis de Marine … Les prochaines élections vont sans aucun doute marquer une formidable progression d'un parti qui depuis si longtemps, a servi d'épouvantail. LES TECHNIQUES DE PROPAGANDE DE L’EXTREME DROITE. Comment les militants d’extrême-droite pourrissent les forums La nouvelle extrême droite, newlook, prétend défendre les faibles et les minorités avec une inversion du sens devenue assez commune ces dernières années : car dans ces minorités est inclue la majorité dominante culturellement, victime de « racisme anti Blancs », la pauvre civilisation occidentale menacée au quotidien par les hordes de barbares arrogants venus d’ailleurs.

Cette tactique est mise en œuvre notamment sur les principaux sites participatifs de l’extrême droite française dont le plus connu est Français de Souche. Après avoir - contrairement à son père - La longue marche du FN... vers la gauche ! Il y a deux semaines, Marine Le Pen a tenu une conférence de presse - la vidéo est visible sur le site internet du parti - intitulée : "Pas d'inversion de la courbe du chômage sans inversion de la politique économique". Le plus frappant, c'est le ton monocorde, suintant l'ennui, sur lequel cette oratrice d'habitude si pugnace a présenté les trois offensives économiques à mener pour sortir le pays de la crise. Elle aurait probablement mis plus de coeur et de conviction à annoncer les résultats du Loto. Cela n'est pas surprenant. L'économie n'est inscrite ni dans l'ADN des droites extrêmes européennes ni dans celui du Front national en particulier.

Au FN : "Toi et tes enfants, vous êtes bons pour le four !" Le Plus, l'info peut surprendre. Marine Le Pen lors de l'université d'été du FN le 15 septembre 2013 à Marseille (APERCU/ROBERT/SIPA). L'information devrait choquer les électeurs FN. En une seule soirée, Marine Le Pen a dépensé 22.438 euros de petits fours, et comble du comble, en demandait le remboursement à l’État, considérant que cela entrait dans la catégorie de ses dépenses de campagne électorale présidentielle. 700.000 euros pas remboursés Ce chiffre accablant, comme bien d'autres, est rapporté dans l'édition du "Canard enchainé" de la semaine.

La commission des comptes de campagne, chargée d'étudier de près les dépenses engagées par les candidats lors de la dernière élection présidentielle, a refusé de rembourser 700.000 euros de notes de frais présentés par Marine Le Pen et le FN, au motif que ces frais n'avaient rien à voir avec ceux inhérents à une campagne présidentielle.

L'hypocrisie électorale des Le Pen. Marine Le Pen s'affiche avec l'extrême-droite autrichienne. La présidente du Front National, lancée dans une nouvelle offensive de dédiabolisation, refuse d'être associée à des mouvements européens ouvertement racistes, tels que le Jobbik hongrois ou le Parti national démocratique bulgare. Pourtant, concernant le parti autrichien FPÖ, Marine Le Pen persiste et signe: il s'agirait d'une formation patriote, en pleine ascension, auprès de laquelle le FN aurait tout à gagner de s'afficher. Le 23 octobre dernier, elle a même participé à une conférence de presse à Strasbourg avec Franz Obermayr, l'un des députés du FPÖ autrichien, pour annoncer la création d'un groupe parlementaire commun après le 25 mai 2014, date des prochaines élections européennes.

Florian Philippot à "SLT" : les 9 mensonges du FN sur l'immigration enfin dévoilés. Sur Facebook, le racisme ordinaire du Front national. «Priez dans les rues, imposez-nous du halal, interdisez-nous le porc, prenez nos filles, dirigez notre pays… Tant que le Front national ne sera pas au pouvoir, vous avez tous les droits. Ouais, sauf que le Front national sera bientôt au pouvoir !» , écrit Jean-Bernard Formé, tête de liste à Lorgues (Var) pour les prochaines municipales, sur sa page Facebook. Ce post, daté du 2 juillet dernier, se trouvait toujours en ligne jeudi 24 octobre. Des propos qui viennent entacher la stratégie de Steeve Briois, secrétaire général du FN, et très proche de Marine Le Pen : son parti essaie à toute force de lisser son image, malgré les dérapages de ses candidats aux municipales sur les réseaux sociaux. La nouvelle «virginité» de l'eurodéputé FN Bruno Gollnisch.

Le député européen du Front national devra abandonner la présidence de l'Alliance européenne des mouvements nationaux à la demande de la patronne du FN, qui souhaite lancer les bases d'un nouveau groupe politique au Parlement européen. Bruno Gollnisch, député européen FN depuis juin 1989, a accepté de se plier à la ligne fixée par la présidente du Front national Marine Le Pen dans l'objectif de créer un nouveau groupe rassemblant les eurosceptiques au sein du prochain Parlement européen, au lendemain des élections européennes de mai. Municipales : l'encombrant fondateur de Marionnaud, tête de liste FN. Le distributeur de parfums et de cosmétiques Marionnaud s'est publiquement désolidarisé jeudi 24 octobre de son fondateur, Bernard Marionnaud, qui se présentera comme tête de liste pour le Front national lors des élections municipales de 2014.

Les méthodes douteuses de l'égérie de la dédiabolisation du FN. Pour dézinguer son adversaire ou son concurrent y compris au sein d'un même parti, on sait qu'en politique tous les moyens sont bons !