background preloader

Attentats ENQUETES ET SUITES POLITIQUES

Facebook Twitter

Justice : les mesures de Christiane Taubira contre le terrorisme. La garde des Sceaux Christiane Taubira a détaillé mercredi soir au ministère de la Justice, lors de ses voeux pour 2015, certaines des mesures du plan de son ministère pour lutter contre le terrorisme.

Justice : les mesures de Christiane Taubira contre le terrorisme

"Nous devons être capables de protéger les Français tout en restant dans le cadre de l'État de droit", a dit la ministre devant un parterre de personnalités du monde judiciaire. "Monsieur de Sarcosie, vous pédalez dans la choucroute!" Paris, le 27 janvier,

"Monsieur de Sarcosie, vous pédalez dans la choucroute!"

Désaccord à l'UMP sur la "guerre contre notre civilisation" de Sarkozy. "Charlie Hebdo" : sonné, dépouillé, ridiculisé, Sarkozy est redevenu simple chef de parti. Nicolas Sarkozy au siège de l'UMP le 17 janvier 2015 (WITT/SIPA).

"Charlie Hebdo" : sonné, dépouillé, ridiculisé, Sarkozy est redevenu simple chef de parti

Nicolas Sarkozy ne trompe plus personne, même pas ses anciens amis, comme Alain Juppé qui s’autorise, à raison, à lui faire la leçon en matière de comportement de chef d’Etat. Nicolas Sarkozy, qui se voyait en président bis et qui, depuis des semaines, s’efforçait de marquer à la culotte François Hollande, au risque d’en être parfaitement ridicule, vient de retrouver sa place "naturelle" dans le paysage politique français. Le voilà bel et bien redevenu le petit chef de l’UMP, leader de l’opposition de droite, au même titre que Jean-Christophe Cambabélis demeure (malgré les divisions internes) le leader de la majorité socialiste.

Ni plus ni moins, n’en déplaise à ses rêves de grandeur. Nicolas Sarkozy n'est pas un "grand homme" Pécresse «ne sait pas ce qu'il y a dans le Patriot Act» dont elle voulait s'inspirer. LE SCAN POLITIQUE - La députée UMP des Yvelines voulait un «Patriot Act à la française» après les attentats qui ont frappé le pays.

Pécresse «ne sait pas ce qu'il y a dans le Patriot Act» dont elle voulait s'inspirer

Un terme qu'elle renie aujourd'hui, expliquant ne «pas être fascinée par le modèle américain». «Patriot Act à la française». L'expression était dans toutes les bouches des politiques après les attentats des 7 et 9 janvier. Nicolas Sarkozy piégé par l'unité nationale ? FIGAROVOX/ENTRETIEN - Alors que François Hollande enregistre une progression record après les attentats qui ont ensanglanté la France, Nicolas Sarkozy fait du surplace.

Nicolas Sarkozy piégé par l'unité nationale ?

Le décryptage de Christophe Bouillaud. Christophe Bouillaud est professeur agrégé de science politique à l'Institut d'Études politiques de Grenoble depuis 1999, agrégé de sciences sociales (1988), ancien élève de l'Ecole normale supérieure. Après les attentats, François Hollande et Manuel Valls font une percée spectaculaire dans les sondages tandis que l'opposition stagne.

Les politiques s'accusent mutuellement d'avoir brisé l'unité nationale. LE SCAN POLITIQUE - Et si l'«unité nationale» n'avait existé que dans les mots ?

Les politiques s'accusent mutuellement d'avoir brisé l'unité nationale

Dès le lendemain de l'attaque contre Charlie Hebdo, les politiques se sont écharpés au sujet de la marche républicaine. Attentat de "Charlie Hebdo" : une nouvelle provocation signée Jean-Marie Le Pen. Une provocation de plus.

Attentat de "Charlie Hebdo" : une nouvelle provocation signée Jean-Marie Le Pen

Dimanche, nous nous demandions quand Jean-Marie Le Pen allait arrêter ses fanfaronnades polémiques... Pas tout de suite, a priori ! Le président d'honneur du FN réussit même à faire de pire en pire. Il avait d'abord appelé à voter pour sa fille en pleine prises d'otages vendredi dernier. Après les attentats, le « New York Times » offre une tribune à Marine Le Pen. Youssoup Nassoulkhanov, de Schiltigheim au jihad ? Youssoup Nassoulkhanov (prononcer «Youssouf»), un homme d’une vingtaine d’années, d’origine tchétchène, travaillait depuis mai 2013 comme assistant infographiste à la mairie de Schiltigheim, une petite ville de l’agglomération strasbourgeoise.

Youssoup Nassoulkhanov, de Schiltigheim au jihad ?

Il apparaîtrait dans une vidéo postée le 14 janvier sur internet, titrée «Des combattants français au sujet de Charlie Hebdo à Raqqa». Le maire de Schiltigheim, Jean-Marie Kutner, a été contacté jeudi soir par les services de renseignement français, l'informant que Youssoup aurait été reconnu sur la vidéo. L'homme s’exprime en français mâtiné d’expressions arabes, vêtu chaudement, et portant un fusil d’assaut muni d’une lunette de précision.

Après une introduction «Rencontres au sujet de l’attaque bénie en France», le jeune homme déclare : «Ça devrait être fait depuis longtemps», mais il ne cite pas nommément l’attaque de Charlie Hebdo, ni la fusillade de Montrouge ou l’Hyper Casher. Philippe Tesson dérape: "C'est pas les musulmans qui amènent la merde en France aujourd'hui?" "Charlie Hebdo", ego, terrorisme : Nicolas Sarkozy a raté le rendez-vous de l'histoire. Nicolas Sarkozy, au rang des chefs d'État, lors de la Marche républicaine du 11 janvier à Paris (MEIGNEUX/SIPA) Nicolas Sarkozy ignore que l'histoire est tragique, même quand elle s'écrit sous son nez.

"Charlie Hebdo", ego, terrorisme : Nicolas Sarkozy a raté le rendez-vous de l'histoire

Ce que disait Raymond Aron de Giscard d'Estaing colle à Nicolas Sarkozy comme la tunique à Nessus. "Charlie Hebdo" : Hollande s'est montré autoritaire et sans faille. Un président est né. François Hollande, entouré de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, à la préfecture de police, le 13 janvier 2015 (SIPA).

"Charlie Hebdo" : Hollande s'est montré autoritaire et sans faille. Un président est né

Le changement, c’est maintenant : le président est né le 11 janvier 2015. C’est comme si tout à coup, par la grâce d’un grand moment d’histoire, François Hollande avait enfin endossé l’habit présidentiel qui semblait trop grand pour lui. On lui reprochait sa faiblesse, ses hésitations ? Il s’est montré autoritaire et sans faille, chef de guerre décidé à combattre le terrorisme, capitaine à la proue de son navire, gardant le cap de la république et de ses valeurs. James Galbraith : "Attention à protéger les traditions républicaines" James Galbraith est à Paris pour la promotion de son livre "La grande crise. Comment en sortir autrement " (Seuil), en librairie le 15 janvier. Professeur à l’université du Texas, à Austin, il préside le think tank Economists for Peace & Security. Ecouter les proches des terroristes ? : « Encore faut-il qu'on ait des fait précis »

"Patriot Act à la française": la France fait déjà beaucoup, faut-il vraiment aller plus loin? "Charlie Hebdo" : pourquoi il ne faut surtout pas succomber à un obscurantisme sécuritaire. Comment expliquer la défaillance des services de renseignement français ? Comment est-il possible que les services de renseignement français soient passés à côté des préparatifs des attentats de Paris, alors que les frères Kouachi ont été, pendant une période, placés sous surveillance ? "L'une des plus grandes peurs – et l'un des plus gros échecs – des service de lutte antiterroriste" : voilà comment le Wall Street Journal résume la situation. Les attentats qui ont fait 17 morts en France depuis mercredi représentent en effet une situation que tous les services de lutte antiterroriste doivent redouter : une attaque coordonnée par des gens qui ont été placés sous surveillance pendant un temps, avant d'être finalement laissés de côté.

Dès vendredi soir, le Premier ministre Manuel Valls a reconnu "une faille" dans le dispositif de renseignements. Comment est-il possible que des hommes connus des services secrets – dont un qui a suivi un entraînement d'Al-Qaida au Yémen – n'aient subi aucun contrôle avant de lancer leur attaque terroriste ?