background preloader

Tech

Facebook Twitter

Sci-Hub, le Pirate Bay de la recherche scientifique, est de retour. Sci-Hub donne accès, gratuitement, à 47 millions d’articles de chercheurs.

Sci-Hub, le Pirate Bay de la recherche scientifique, est de retour

Objectif affiché : lutter « contre l’inégalité de l’accès à la connaissance ». C’est l’éternel jeu du chat et de la souris : un site donne accès à du contenu piraté, est poursuivi en justice, fermé par les autorités, puis ouvre à nouveau sous un autre nom de domaine… avant d’être à nouveau poursuivi. Le site qui a cette fois réapparu, après avoir été fermé, ne pirate ni musique ni films, mais des articles de recherche scientifique.

Sci-Hub donne ainsi accès, gratuitement, à 47 millions d’articles de chercheurs, selon les chiffres donnés par le site. Du contenu d’ordinaire payant, publié par de grands éditeurs de revues scientifiques. « La révolution sera numérique » : le manifeste de John Doe, le lanceur d’alerte des « Panama papers » Le lanceur d’alerte anonyme dénonce, au-delà du cabinet Mossack Fonseca, les dérives d’un système que ni la justice ni les politiques n’ont su réguler.

« La révolution sera numérique » : le manifeste de John Doe, le lanceur d’alerte des « Panama papers »

Le lanceur d’alerte anonyme des « Panama papers », qui utilise le pseudonyme « John Doe », a transmis au journal allemand Süddeutsche Zeitung un manifeste écrit en anglais pour expliquer pourquoi il a remis à la presse les 11,5 millions de fichiers des archives de Mossack Fonseca. Gladwell, Réseaux sociaux et Slacktivisme. Les réseaux sociaux ne peuvent entrainer un réel engagement social, un activisme IRL.

Gladwell, Réseaux sociaux et Slacktivisme

C'est ce que défend Malcolm Galdwell dans les colonnes du New-Yorker. Analyse et petit rappel sur la structure des réseaux sociaux. Avez-vous lu le dernier papier de Malcolm Gladwell ? Si vous ne l’avez pas fait, c’est un peu comme si vous pensiez que MySpace est à la mode. Vous êtes déjà TRÈS en retard. Nous avons besoin d’une critique sérieuse de l’activisme sur le Net. Le journaliste, auteur de SF et blogueur, Cory Doctorow (Wikipédia) a rédigé un long, mais passionnant article dans Le Guardian qui prend appui sur une lecture (très) critique du récent mais déjà fort commenté livre The Net Delusion: The Dark Side of Internet Freedom de Evgeny Morozov.

Nous avons besoin d’une critique sérieuse de l’activisme sur le Net

C’est cette vibrante défense d’internet, récemment traduite par le Framablog, que nous souhaitons vous donner à lire aujourd’hui. Nous avons besoin d’une critique sérieuse de l’activisme sur le Net Net Delusion (NdT : que l’on pourrait traduire par Les mirages du Net ou Internet, la désillusion) avance la thèse que la technologie ne profite pas nécessairement à la liberté, mais par quel autre moyen les opprimés se feront-ils entendre ? Net Delusion est le premier livre de l’écrivain et blogueur d’origine biélorusse Evgeny Morozov, dont le thème de prédilection est la politique étrangère. Au cœur du livre, on trouve des remarques extrêmement judicieuses. Le rôle de Twitter Technologie et révolution. Un clic pour une cause.

On définit généralement le slacktivisme comme un activisme paresseux; voyez par exemple cet article publié sur la page de l'Atelier des médias de RFI.

Un clic pour une cause

Parce qu’on reproche aux slacktivistes de se contenter de cliquer pour participer à un mouvement collectif virtuel. Et ce, qu’il s’agisse de s’opposer à une décision politique, à un groupe paramilitaire ou à une multinationale. These lucile merra. Désautomatiser la société automatique : entretien avec Bernard Stiegler. Bernard Stiegler est philosophe.

Désautomatiser la société automatique : entretien avec Bernard Stiegler

Il a consacré une grande partie de son travail aux enjeux liés au numérique. Il dirige par ailleurs l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) lié au centre Georges Pompidou à Paris. Il est l’initiateur et le président de l’association Ars Industrialis qui réfléchit activement aux "enjeux de technologie de l’esprit". Il est membre du Conseil National du Numérique (CNNum), un organe consultatif qui a fait preuve de courage dans ses prises de positions récentes, concernant notamment la loi renseignement. Il est en train d'écrire un essai, en au moins deux volumes, intitulé La société automatique. Chaque semaine dans l'Atelier des médias, nous tentons de vous présenter les grandes tendances de notre monde en termes d'information et de nouvelles technologies. Où nous mènent ces nouvelles réalités? The Internet's Own Boy: The Story of Aaron Swartz.

Christopher Kullenberg, World War Web. A la tête de Telecomix, un collectif qui lutte contre la mise sous surveillance du web, le Suédois Christopher Kullenberg a permis aux révoltés tunisiens et égyptiens, lors du Printemps Arabe, de briser le bouclage du web dans leurs pays.

Christopher Kullenberg, World War Web

Pour accompagner le Summer Of Peace d’ARTE, Tracks sort de ses archives une série de reportages consacrés aux « démineurs », ces hommes et ces femmes qui ont l’art de dégoupiller les conflits et d’enterrer la hache de guerre. Dès le 17 juillet et jusqu’au 26 août, retrouvez trois fois par semaine un sujet collector de Tracks dédié à ces casseurs de violence. Pour accompagner ces reportages, une introduction inédite vous donnera l'occasion de saisir pourquoi ces démineurs pas comme les autres ont été élus pour représenter la paix "façon Tracks".