background preloader

Privilège Blanc

Facebook Twitter

Pensées En Blancs Cassées. White Privilege, Explained in One Simple Comic. White privilege can be a tricky thing for people to wrap their heads around. If you’ve ever called out white privilege before, chances are you’ve heard responses like “But I’m didn’t ask to be born white!” Or “You’re being reverse racist.” The next time that happens, just show the nay-sayer this succinct comic by Jamie Kapp explaining what white privilege is — and what it isn’t.

Read more on white privilege and institutionalized racism at Jamie Kapp’s Tumblr page. Jamie Kapp is a 19-year old artist. Respectez le dress-code d’Alonso ! Parce que le dernier billet d’Isabelle Alonso, c’est un peu du "je veux continuer à parler plus fort que les autres sur tous les sujets" combiné à du "je suis tellement quelqu’un de bien (mieux), pourquoi ne le vois-tu pas pendant que je te marche dessus" en mode WTF vs JokeOfTheDay.

Respectez le dress-code d’Alonso !

Du lourd en cadeau de fin d’année. Principe du coup de clavier ICI Réaction postée à chaud le vendredi 20 décembre à 23h25 sur l’ancien groupe facebook du Cercle féministe de l’ULB et adaptée ici suite à la lecture du billet "Au nom des athées en string" d’Isabelle Alonso publié le même jour en réponse à l’article "Un tournant réactionnaire et nationaliste" de Morgane Merteuil et Rokhaya Diallo publié il y a 3 semaines dans Le Monde. Il s’agit donc d’un coup de clavier, pas une thèse de doctorat, sur uniquement un texte qui m’a mise de mauvaise humeur.

C’est écrit sur le coup, au feeling, à l’arrache, tard (3h du mat’), pas dans un langage précieux. Perso, je ne sais pas par où commencer sérieux. Like this: Privilège blanc et circulation inégalitaire de la parole. Le privilège blanc1 peut être défini de manière extrêmement rapide comme l’ensemble des situations qui favorisent des blancs par rapport à des non blancs.

Privilège blanc et circulation inégalitaire de la parole

Il existe un rapport social spécifique qui n’est pas liée à la classe sociale, mais à la question raciale, et qui favorise les blancs, même si certains en profitent bien moins que d’autres. Pour plus d’informations sur le privilège blanc, vous pouvez lire un texte de Ms Dreydful et un autre de Rokhaya Diallo. Privilèges blancs dans les lieux de pouvoir Un des exemples concrets du privilège blanc concerne la circulation de la parole universitaire. Racisme anti-blanc et gestion sociale : entre diversion et intimidation. Ce texte a été initialement publié sur Les propos ont été recueillis à Paris, le 13 octobre 2012, par Y.M & A.V.

Racisme anti-blanc et gestion sociale : entre diversion et intimidation

Les intertitres et les notes sont de la rédaction du blog. Le texte et les notes ont été revus et complétés par l’auteur. 1La thèse de l’existence d’un « racisme anti-blanc » dans la société française se développe dangereusement dans le paysage politique hexagonal. Selon celle-ci, il existerait un racisme des « Noirs », des « Arabes » et même des « musulmans » dont les victimes seraient les « Blancs », les « chrétiens » et les « juifs». Ce « racisme » est posé comme équivalent aux autres formes du racisme, c’est-à-dire provenant des même causes, fonctionnant selon les mêmes logiques et ayant les mêmes effets. 3Tous ces faits se déroulent dans un contexte mondial caractérisé par une crise structurelle de grande envergure. 4Le contexte mondial est également celui de la multiplication des guerres d’ingérence. 6Cet unificateur national a nécessairement besoin d’une figure.

Pour les blancs qui s’opposent au racisme : comment arrêter d’avoir tout faux! Première traduction sur ce blog :) Ayant partagée le lien originel de ce texte en anglais sur Twitter, je me suis fait la réflexion qu’une traduction pourrait être utile, tellement l’article est dense et l’anglais un peu soutenu.

Pour les blancs qui s’opposent au racisme : comment arrêter d’avoir tout faux!

Ce texte traite de la position d’allié blanc opposant le racisme. Un corollaire pour le sexisme (que j’ai aussi partagé) existe chez le même auteur, mais les deux étant assez redondants et longs, j’ai décidé de traduire uniquement le premier. Je suis tombée sur cet article il y a un bon bout de temps de ça en naviguant sur les Internets, comme on dit… Bien que j’en ai lu plusieurs autres sur cette thématique (la thématique étant "Comment adopter un comportement correct d’allié? "), il me semblait important de relayer celui-ci… Pourquoi lui et pas un autre? Néanmoins, on pourrait me reprocher (Je pense déjà entendre des sœurs ;)) de ne pas avoir fait entendre ma propre voix sur le sujet, ou de ne pas relayer plutôt celles d’autres personnes noires.

Parlons privilège blanc, voulez-vous? S’il y a une notion qui n’a pas passé les frontières de notre bonne vieille France, c’est bien le privilège blanc.

Parlons privilège blanc, voulez-vous?

Elle a sûrement pas obtenue de visa, que voulez-vous?