background preloader

Le privilège blanc (Rokhaya Diallo) - Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le privilège blanc (Rokhaya Diallo) - Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale
Colloque du 9 février 2013 Sous les masques du « racisme anti-Blancs » Réflexions sur les enjeux du racisme et de l’antiracisme aujourd’hui Ce texte traite l'invisibilité des minoritaires dans le contexte des pays dits occidentaux. Le privilège blanc Rokhaya Diallo, Chroniqueuse Radio, Télé Le fait d’être blanc est peu questionné, on évoque plus volontiers une « question noire », les « minorités visibles » que la « majorité invisible » ou la « question blanche » Pourtant, les uns comme les autres sont partie prenante des phénomènes liés au racisme. Une identité posée comme neutre En général, les Blancs sont posés comme la normalité détentrice de tous les attributs généraux face aux particularités des minorités. Notre monde se pense blanc. La couleur des pansements censés être invisibles sur les peaux blanches est loin de passer inaperçue sur les peaux plus foncées…. L’identité invisible et universelle La plupart des Blancs ne se perçoivent pas comme blancs. Le privilège majoritaire Related:  Blanc privilègeA CHARGE / Blogs, collectifs, visages de l'afrofrem francophone

Quelle est la couleur du blanc ? Dans son ouvrage intitulé Dans le blanc des yeux, le sociologue Maxime Cervulle, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-8-Vincennes, ainsi qu’au Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), interroge la notion de «blanchité». Depuis quelques mois, cette question agite la sphère sociale française, d’injures publiques en tribunes médiatiques, parfois nauséabondes. C’est pourquoi il convient d’étudier le champ théorique qui entoure la «blanchité», tout comme sa représentation sur les écrans. C’est aussi le sujet d’un article de Maxime Cervulle dans un autre livre, De quelle couleur sont les Blancs ?, un ouvrage collectif cette fois-ci, sous la direction de Sylvie Laurent et Thierry Leclère. Comment percevez-vous les événements récents liés aux injures racistes visant Christiane Taubira ? Que recouvre le terme de «blanchité» ? Dans le blanc des yeux.

AssiégéEs Magali Bessone : «Les races sont socialement construites» Dans votre livre Sans distinction de race ?, vous proposez un « usage analytique et critique du concept de race ». Qu’entendez-vous par là? Magali Bessone : Analyser le concept de race, c’est essayer de comprendre son statut : son référent, ses éléments définitionnels ; son fonctionnement : quels sont ses usages (scientifiques ou naïfs), dans quel type de discours il est pris – s’il s’agit d’anthropologie, de biologie ou de politique. Vient ensuite l’idée de critique. Comment définissez-vous le concept de « race »? Je soutiens l’idée que la race est un concept, contre ceux qui pensent qu’elle est une pure illusion sans réalité conceptuelle. Mon hypothèse est constructiviste et contextualiste. «Refuser d’en parler, c’est s’interdire de diagnostiquer, puis de traiter une réalité sociale. En quoi les races ne sont-elles pas biologiques? De nombreux travaux, en particulier aux États-Unis, portent sur la validité ou non du concept biologique de race.

As Clemmie Wonders “Non mais qu'ils ne respectent pas les femmes chez eux, c'est leur problème, mais ici, on est en France” “ Je suis pas raciste, mais j'en ai marre de me faire draguer dans la rue! ” “ C'est dans leur culture, ils n'ont pas le même rapport à la séduction”. Ces déclarations n'ont pas particulièrement été tenues par des membres du FN ou même des personnes se disant (se pensant) racistes. Non. Parce que, comme en parlait récemment un article de rue89, c'est un fait : pour beaucoup de personnes, y compris les victimes de harcèlement de rue, les agresseurs de rue ne sont que des mecs de banlieue, de cité, de quartiers populaires. Non, elle me révolte, en fait. Parce qu'en ne parlant que d'un type très spécifique de harcèlement, mes copines Blanches et/ou bourgeoises invisibilisent totalement un autre type de harcèlement que, pourtant, les femmes racisées vivent aussi fréquemment et avec autant de violence. J'habite dans un quartier très bourgeois qui est aussi le quartier des putes de la ville.

Les pompiers de New Haven sont-ils plus sages qu'une vieille dame hispanique ? Je sais que ce titre est mystérieux de prime abord. Mais laissez-moi vous l'expliquer en inaugurant une nouvelle rubrique (qui se caractérisera pas des titres aussi incompréhensibles de prime abord que celui-là). Le droit comparé est en fac de droit une matière noble et prestigieuse. Comprendre : personne ne prend cette matière. Et c'est dommage car étudier des systèmes de droit différents du nôtre est passionnant. L'actualité juridique de ce pays n'ayant rien à envier à la nôtre, je parlerai régulièrement dans ma rubrique Iou Héssé de ce qui se passe là-bas et dont on ne parle pas assez ici. Et commençons tout de suite en parlant de Sonia Sotomayor. Sonia Sotomayor, 55 ans tout juste, est née à New York, dans le Bronx, d'une famille portoricaine. Aux États-Unis, la nomination des juges est une affaire politique, et celle des juges à la cour suprême une affaire suprêmement politique. Et c'est ici qu'arrivent nos pompiers du Connecticut. En soi, ça ne justifie pas un rejet par le Sénat.

Chronik de Nègre(s) Inverti(s) | Black Power/ Konsyens Karayib/ Panafricanisme/ Afroféminisme/ Sexualités et genres dissidents On Don Lemon, Race & "Respectability" Ms. DreydFul | Be conscious Or Die Trying… DERAIL USING PERSONAL ATTACKS - Derailing For Dummies You Just Enjoy Being Offended Closely related to the above point, it’s another critical element of a successful derailing You really need to make sure the marginalized person knows you consider their issues to be completely trivial. It’s insensitive in the extreme – it also exemplifies your lack of awareness and empathy. By demonstrating you have absolutely no concept of what a particular issue or point may mean to them both within their conversation with you and beyond it, you get to show off just how cocooned and protected in Privilege® you really are. The fact is, many marginalized person go out of their way to avoid these sorts of debates and confrontations because it’s such a painful and unpleasant experience. Being Offended Is Great For You! Yup. Even when being “offended” means having been bashed to within an inch of their life. But You’re Different To The Others Backhanded insults are a fantastic way to trip up and flummox a marginalized person. You’re As Bad As They Are!

Many Chroniques

Related: