background preloader

Interventions de Benjamin Stora

Facebook Twitter

Sur la colonisation. «La colonisation fait partie de l’histoire française.

Sur la colonisation

C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes.» La phrase de Emmanuel Macron, prononcée à la télévision algérienne, a provoqué de vives réactions, notamment à droite, et comme d’habitude à l’extrême-droite, qui n’a jamais abandonné son combat pour la défense de l’Algérie française. Des réactions à gauche également. La ministre écologiste Emmanuelle Cosse a réagi en niant le terme de « crime contre l’humanité » à propos de la colonisation. Benjamin Stora : "Ce débat sur la guerre d'Algérie n'existe pas dans notre société" Benjamin Stora : «La colonisation n'est pas encore une séquence historique admise» «La colonisation fait partie de l’histoire française.

Benjamin Stora : «La colonisation n'est pas encore une séquence historique admise»

C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes.» La phrase, prononcée à la télévision algérienne, est d’Emmanuel Macron. Des propos qui ont provoqué de vives réactions, notamment à droite et à l’extrême droite. Même la ministre écologiste Emmanuelle Cosse a réagi ce jeudi matin en niant le terme de «crime contre l’humanité». Un musée de l'immigration pour enrichir le récit national. Un documentaire restitue un pan d'histoire de la diplomatie algérienne. "Alger, la Mecque des révolutionnaires", le documentaire de Ben Salama restitue l'âge d'or de diplomatie Algérienne Rédaction du Huffpost Algérie Publication: 01/02/2017 13h29 "Alger, la Mecque des révolutionnaires" (1962-1974), un documentaire dont l'idée est d'Amirouche Laïdi et réalisé par Mohamed Ben Slama, projeté mardi soir en avant-première à Paris, restitue l'âge d'or de la diplomatie algérienne mise, juste après son indépendance, au service des causes justes, indique l'APS.

Un documentaire restitue un pan d'histoire de la diplomatie algérienne

La projection s’est déroulée au Musée de l’Immigration en présence des historiens Mohammed Harbi et Benjamin Stora (conseiller historique du film), de Yannis Chebbi, directeur d’Electron Libre Productions et d’Edwy Plenel, président et co-fondateur de Médiapart. "Jusqu’au milieu des années 1970, l’Algérie, pays emblématique du groupe des non-alignés, est connue pour son soutien actif aux mouvements de libération nationale et pour sa bienveillance à l’égard des +proscrits+. Enregistrement de la conférence de Benjamin Stora - Universite Populaire de Toulouse.

Migrations, réfugiés, exil (7/9) : Benjamin Stora, Sur les histoires de trois immigrations en France au XXe siècle, François Héran, De la « crise des migrants » à la crise de l'Europe. Approches démographiques... Quelle crise, aujourd’hui, pour l’Europe devenue un continent d’immigration ?

Migrations, réfugiés, exil (7/9) : Benjamin Stora, Sur les histoires de trois immigrations en France au XXe siècle, François Héran, De la « crise des migrants » à la crise de l'Europe. Approches démographiques...

Quelles identités de migrants ? Comment les Algériens − qui n’étaient pas encore les Algériens avant l’indépendance de l’Algérie, ont-ils pu être invisibles du point de vue juridique sur deux générations, pendant 50 ans ? Comment se nouent en plusieurs temps et sur plusieurs niveaux, la complexité, l’ambiguïté et la difficulté du rapport de la singulière immigration algérienne à la France ? Pourquoi distinguer aujourd'hui migrations ordinaires et migrations extraordinaires ?

Nous poursuivons notre exploration des mouvements de population, volontaires ou contraints, des figures d’exilés, des exodes passés ou contemporains dans le cadre du colloque du Collège de France « Migrations, réfugiés, Exil », que nous diffusons sur 2 semaines. Benjamin Stora veut élargir l’histoire de France. Votre livre, Les Clés retrouvées, commence par une scène saisissante, l’irruption de soldats français, le 20 août 1955, dans votre appartement de Constantine.

Benjamin Stora veut élargir l’histoire de France

Ils installent une mitraillette et se mettent à tirer. Cette scène serait-elle comme une clé permettant de comprendre votre vocation future ? Oui, il s’agit vraisemblablement d’une scène fondatrice, mais de cela on ne s’aperçoit que des années plus tard. Pour que le souvenir remonte à la surface, il faut beaucoup de temps, de travail et d’expériences. Benjamin Stora, la paix des mémoires - La Croix. Ce fut un travail de bénédictin.

Benjamin Stora, la paix des mémoires - La Croix

Six cents noms de dirigeants, de cadres et de militants de l’indépendance algérienne rassemblés dans un dictionnaire. Le livre, aujourd’hui, a l’aspect rassurant et cossu d’un ouvrage relié en cuir, à la couverture sombre. Mais lorsqu’il n’était encore qu’une idée, dans les années 1980, les fiches cartonnées qui en fournirent la matière étaient sto­ckées dans des boîtes à chaussures. Quand la France aura-t-elle son Barack Obama ?

Des ponts entre la France et les Etats-Unis, il en existe autant que des malentendus.

Quand la France aura-t-elle son Barack Obama ?

Prenez le mot “race” : tabou pour les Français, c’est un terme neutre dans la bouche des Américains. Parfois outil de progrès social, comme dans le cadre de la discrimination positive. Un grand débat Il a été beaucoup question de race, ce mercredi à New York, lors d’un débat entre poids-lourds intellectuels des deux pays. La guerre d’Algérie racontée en BD. La guerre d’Algérie vue par les Algériens, tome 2. Un regard singulier sur l’histoire de la guerre d’Algérie La guerre d’Algérie vue par les Algériens, Tome 2, De la bataille d’Alger à l’Indépendance.

La guerre d’Algérie vue par les Algériens, tome 2

Par Renaud de Rochebrune et Benjamin Stora. Ed Denoël 450 P. 23,50 euros. Ceux qui ont attendu 2016 pour s’intéresser à l’histoire de la guerre d’Algérie ont de la chance. La vie après le 13 novembre: Benjamin Stora, historien, pour que la France continue d'avancer. Guerre d'Algérie, histoire dessinée d'une tragédie signée Stora et Vassant.

Parler de la guerre d'Algérie est toujours un exercice compliqué, tant ce conflit reste une plaie ouverte, portant en elle quantité d'amertume, de souffrances, de nostalgie et de déchirements.

Guerre d'Algérie, histoire dessinée d'une tragédie signée Stora et Vassant

Chaque évocation réveille de vieux démons, des réactions épidermiques, passionnées, où l'on a du mal à démêler le vrai du faux. Difficile alors pour celles et ceux qui n'ont pas connu cette période de percevoir avec clarté les étapes, la chronologie des faits et les enjeux qui ont conduits la France et l'Algérie à devenir le théâtre d'une violence extrême. Mort et résurrection du 17 octobre 1961, par Benjamin Stora (Le Monde diplomatique, août 2005) Le 17 octobre 2001, le maire de Paris, M.

Mort et résurrection du 17 octobre 1961, par Benjamin Stora (Le Monde diplomatique, août 2005)

Bertrand Delanoë, pose une plaque sur le pont Saint-Michel à la mémoire des Algériens tués le 17 octobre 1961. Des dizaines de morts, des centaines de blessés, des milliers d’expulsés, et 11 500 manifestants arrêtés, parqués au Palais des sports de la porte de Versailles à Paris et dans d’autres lieux. Des policiers parisiens qui jettent dans la Seine des manifestants algériens : longtemps, pourtant, le souvenir de cette soirée du 17 octobre 1961, terrible répression de manifestants dans la capitale française, restera effacé. Quarante ans après, diverses manifestations ont eu lieu, marquant une étape importante vers la reconnaissance officielle de ce qui s’est passé dans cette nuit tragique d’octobre 1961 (1).

En quarante longues années, que de chemin parcouru, d’obstacles franchis pour parvenir à une telle reconnaissance ! Ce premier recouvrement sera consolidé par les amnisties (quatre après 1962) des crimes liés à la guerre d’Algérie. La "guerre d'Algérie vue par les Algériens" de Benjamin Stora et Renaud de Rochebrune : La résonance singulière de l'équipe du FLN. A l’heure où l’on parle beaucoup des Fennecs dans les rues et les salons, le Tome deux de la «Guerre d’Algérie vue par les Algériens » de Renaud de Rochebrune/Benjamin Stora (Paris, Denoël) sortis dans les librairies françaises, nous rappelle une autre histoire de l’équipe nationale, celle de la légendaire équipe du FLN. Le livre de Stora et Renaud de Rochebrune pointe- en en bonifiant la portée/résonance - une autre page footballistique algérienne. Les deux auteurs y refont le match, mais un match différent de celui qui a mis aux prises, dimanche soir à Blida.

Fennecs aux Lions Indomptables. Dans le match revisité par Stora/de Rochebrune, il n'est pas question -- comme à Blida -- d'un challenge consistant à s'adjuger le sésame pour Russie 2018. "Nos ancêtres les Gaulois" : "C'est une invention romaine", explique un historien. Les Gaulois sont-ils nos ancêtres ? "Oui mais ils ne sont pas les seuls ancêtres des Français. Il y a d'autres aspects, d'autres composantes, en particulier les Celtes", répond Benjamin Stora, historien qui publie Histoire dessinée de la Guerre d'Algérie (Seuil).

"Le mot de Gaulois, c'est une invention romaine qui désignait des espaces particuliers. Jules César a d’ailleurs pu parler de la Guerre des Gaules", poursuit l'historien qui précise que la question de l'écriture de l'Histoire est une "donnée politique" qui émerge à partir du XIXème siècle avec le récit des grands historiens français : "Les historiens républicains ont façonné la figure de ce Gaulois résistant à l'envahisseur qu'ils vont magnifier, en rupture avec une pensée et une histoire monarchique. Donc c'est une fabrication mais qu’est ce qui n'est pas fabrication ?

" Vidéo Benjamin Stora : Fermer les frontières ne peut qu'aggraver la situation" Lutte contre le terrorisme, afflux des réfugiés, montée des nationalismes, Brexit. Après trente ans d'ouverture ininterrompue de leurs frontières, les Etats européens aspirent à se protéger et semblent tentés par un retour en arrière. Mais est-ce vraiment possible ? Le 14 septembre 2016, le magazine "Avenue de l'Europe" recevait sur son plateau l'historien Benjamin Stora, président du conseil d'orientation de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Il était interrogé par Véronique Auger et Laurent Marchand, éditorialiste à Ouest France, partenaire de l'émission. Quelques questions autour de l’histoire des migrations. Par Benjamin Stora. Publié dans La Revue Socialiste N° 61, février-mars 2016. Quelques questions autour de l’histoire des migrations.

Par Benjamin Stora. Publié dans La Revue Socialiste N° 61, février-mars 2016. Benjamin Stora est Professeur d’histoire à Paris XIII et Président du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Son dernier ouvrage s’intitule. L'Arche Benjamin Stora ITW Juillet 2016. Histoire de l'immigration et ruptures mémorielles. Intervention de Benjamin Stora le 4 mai 2015 à l’Assemblée nationale à la rencontre organisée par la Conférence des Présidents d’universités. Monsieur le Président de la CPU, chers amis, chers collègues. Ce seront simplement quelques réflexions que je ferais ce matin devant vous, sans l’ensemble des graphiques savants et précieux de l’exposé que nous venons d’entendre, et qui prouvent aussi à quel point la recherche démographique française a énormément progressé. Et le travail remarquable de François Héran n’y est pas pour rien, son travail est tout à fait indispensable. Mais il nous indique aussi à quel point existe un fossé entre l’accumulation de ce savoir académique et universitaire, et sa transmission, sa diffusion dans le grand public.

Benjamin Stora : la mémoire blessée de l'Algérie perdue. « La décolonisation des imaginaires n’est pas une question achevée » La réédition de votre essai Transfert d’une mémoire, avec vos Mémoires dangereuses, se veut un acte engagé. Benjamin Stora : « La gauche doit défendre les minorités et cesser de se cacher derrière un universalisme abstrait. HD. “Il faut dépasser le discours abstrait de dénonciation du colonialisme”: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com.

Crise des migrants : comment y faire face ? - 18/02/2016 - News et vidéos en replay - C à dire. Benjamin Stora : « le risque de la France, la rétractation sur une histoire dépassée » Benjamin Stora - Carte Blanche du 28/01. Benjamin Stora s’interroge sur la question mémorielle - La Croix. Vie Rapide by Mehdi & Badrou S2E35 - ARTE. L'Humanité - Fraternité ! par Benjamin Stora. Benjamin Stora : « La décolonisation des imaginaires n'est pas une question achevée » - direct-infos OGBL délégué. Esprit «Charlie» : «Le lien national résiste» Elle a été le point de départ, il y a un an presque jour pour jour, de la plus grande manifestation de l’histoire de France. Elle est devenue, dès le 7 janvier 2015 et l’attaque contre « Charlie Hebdo », un lieu où l’on honore la mémoire, avec des mots, des dessins et des bougies, des victimes du terrorisme. Celles de janvier comme celles des attentats du 13 novembre. Dès 11 heures ce matin, la place de la République à Paris sera le théâtre d’un hommage populaire dédié aux 149 innocents tombés en 2015 dans notre pays sous les balles des djihadistes.

Dialogue croisé : Benjamin Stora et Jean Birnbaum. Benjamin Stora et Alexis Jenni contre le choc des mémoires. En 1999, l’historien Benjamin Stora publiait dans une certaine indifférence son livre Transfert d’une mémoire, dans lequel il analysait pourquoi la société française échouait à penser son passé colonial et n’arrivait pas à l’inscrire dans un grand récit englobant l’histoire de ses blessures : un récit qui aurait le mérite de renforcer une unité nationale dans le respect de sa pluralité interne.

Souvenirs longue portée. Exposition «Frontières» au musée de l'immigration : thème sensible, polysémique et complexe. Frontières : surveiller et franchir. Invité Du 6H20 : Benjamin STORA - vidéo Dailymotion. Benjamin Stora : École et immigration, une histoire qui écrit le présent. Université d'automne du Snuipp : Benjamin Stora : Ecole et immigration. Magazine art absolument - Entretien : Benjamin Stora, « La France comme patrie culturelle » "L’urgence, c’est la solidarité envers les migrants"

#ChangerDeRegard Benjamin Stora. Benjamin Stora: la crise des réfugiés est un "tournant historique" Le club de la presse avec Benjamin Stora. Les ravages des idéologues du repli identitaire. TERRE D'ASILE MAIS PAS TROP ! À la Cité de l'Immigration, rencontre Benjamin Stora et les migrants refoulés de la Chapelle. Migrants : débattre pour mieux les connaître. La ligne de couleur au cinéma le 17 juin. L'historien de l'immigration Benjamin Stora. Benjamin Stora face à Ruth Elkrief. Retrouvons de la compassion pour les damnés de la mer. Benjamin Stora : « Il faut l’harmonisation des flux migratoires » La non assistance aux migrants en danger doit cesser !

Europe Soir - Le club de la presse – 17/04/15 - Replay. "Dehors les étrangers" affiché sur le musée de l’immigration. Que cache le débat sur l’intégration ? L’après-Charlie à Paris 13. Plenel et Stora sur l'estrade - Enquête sur Educpros. Benjamin Stora : "L'immigration participe à l'histoire française". In l'Humanité.fr, 12 février 2015. Les Matins - Pourquoi faut-il une Cité nationale de l’histoire de l’immigration ? Benjamin Stora et Salim Bachi sur Berbère TV dans Awal. Pour lutter contre les préjugés, le musée de l’Histoire de l’immigration. Projet Aladin - Conférence 1ere partie.

Projet Aladin - Conférence 2ème partie. Franceinfo.fr - Benjamin Stora : "L’histoire de l’immigration a été considérée comme extérieure à l’Histoire de France" Franceinter.fr - Benjamin Stora : l'immigration "devrait être une fierté" Afrique.lepoint.fr - Benjamin Stora : "Sur les questions migratoires, passer de la politique à l'histoire" Humanite.fr - Benjamin Stora : "L'immigration mérite notre devoir de mémoire" Europe1.fr - Benjamin Stora : "On est dans une période de peur de l'autre" Charlie Hebdo du 15 octobre 2014 - Dessin de Coco. Blogs.mediapart.fr - Discours pour mon arrivée à la Cité de l'immigration.