background preloader

Masculin/Féminin: Rapports de forces

Facebook Twitter

Como se siente una mujer. Este artículo es una traducción del portugués del texto 'Como se sinte uma mulher' escrito por la brasilera Claudia Regina para la revista virtual para hombres 'Papo de Homens', publicado el 22 de Mayo de 2013. El texto fue leído por más de 600.000 mil personas en menos de 2 días y tuvo más de 3200 comentarios que tuvieron que ser reprimidos por la página ya que estaban sobrecargando el servidor.

“Do you know what it feels like for a girl? Do you know what it feels like in this world?” Madonna Pasó ayer. Pasó cuando yo tenía 13 años. Ahora multiplique eso por todos los días de mi vida. Sé que para los hombres es difícil entender como eso puede ser violencia. Estos días, estaba sentada en la playa viendo el mar, y de él salió una joven. El privilegio es invisible. En su texto “Una habitación propia”, Virginia Woolf describe por qué sería imposible para una hipotética hermana de Shakespeare escribir de forma genial como él. "La libertad intelectual depende de cosas materiales. [...] Les pays où il fait bon vivre quand on est une femme... Where’s the best place to be a woman?

24 October 2013Last updated at 18:02 ET Saadia Zahidi of the World Economic Forum explains the thinking behind the report For five years in a row, Iceland has been rated the country with the world's smallest gender gap by the World Economic Forum (WEF). The rating means Iceland is the country where women enjoy the most equal access to education and healthcare. It is also where women are most likely to be able to participate fully in the country's political and economic life. Iceland is joined at the top of the The Global Gender Gap Report, 2013 by its Nordic neighbours Finland, Norway and Sweden. Overall, the gender gap narrowed slightly across the globe in 2013, as 86 of 133 countries showed improvements. Explore the maps below to find out how countries compare overall - as well as in key areas of daily life, such as in health, education, employment and politics.

Continue reading the main story Overall Health Education Economics Politics Click on the map to zoom Overall gender gap 1. 2. 3. Column: Why Scandinavian women make the rest of the world jealous. Ce que ça coûte d’être une femme (réponse : plus cher) | Rue69. On ne s’en sort pas de cette crise ; sondage après sondage on apprend que les Français ont coupé dans le gras d’à peu près tous les pans de leur budget : shopping, santé, vacances. Ce qu’on ne dit pas, c’est que le budget des Français n’est pas le même que celui des Françaises. Menstruations, épilation... il faut parfois parler trivial pour toucher le problème du doigt : ça coûte cher d’être une femme. D’autant plus qu’elles sont toujours rémunérées en moyenne 20 % de moins que les hommes et que depuis décembre, elles déboursent autant en assurance auto (elles provoquent pourtant moins de dégâts sur les routes).

Rue89 se prête à l’exercice du « gender budgeting », ou la budgétisation selon le genre (sans prétendre à l’exactitude). Les dépenses incompressibles Bien sûr, rien n’est obligatoire. Vivre sur une île et ouvrir un bar à mojitos c’est possible, et plus besoin d’acheter des collants. La pression sociale existe. Les protections périodiques L’épilation Les dépenses à discuter S’habiller. Dustin Hoffman on playing a woman in Tootsie (1982) Naître femme en Chine: une perspective démographique. Bangladesh: 1 ouvrière du textile meurt tous les 2 jours - Catastrophe industrielle. Des vêtements destinés à une marque du groupe Carrefour auraient, selon des témoignages d’ONG sur place, été fabriqués dans les ateliers du Rana Plaza, l’immeuble qui s’est effondré le 24 avril dernier au Bangladesh, ensevelissant 1 127 personnes, non loin de Dacca, la capitale du pays. « Nos partenaires ont retrouvé des étiquettes des marques Carrefour (Tex), Auchan (In Extenso) et Camaïeu dans les décombres de l’immeuble Rana Plaza.

Nos investigations se poursuivent pour déterminer si ces marques se fournissaient bien auprès de ces usines », précise Dorothée Kellou, de Peuples solidaires et du Collectif Éthique sur l’étiquette. Mais le géant français de la grande distribution nie avoir recours aux usines qu’hébergeait l’immeuble qui s’est écroulé. Se contentant d’un bref communiqué qui explique que la marque (Tex, la marque textile de Carrefour) « n’avait pas de relations commerciales avec les fournisseurs du Rana Plaza ». Les marques françaises ne s’engagent pas. Droits des femmes - Afrique.

Masculinisme & Mecsplications

L'ONU-Femmes lance une campagne sur le sexisme à travers les recherches populaires sur Google. FEMINISME - Bien que le statut des femmes dans le monde se soit amélioré au cours des dernières décennies, les inégalités demeurent : inégalités de revenus, d'accès à l'éducation... Pour souligner l'ampleur de l'inégalité globale entre les sexes, l'ONU-Femmes - une branche de l'ONU consacrée à la défense du droit des femmes - a créé une campagne publicitaire très intéressante. L'organisme a puisé dans des données recueillies à partir de Google sur les termes de recherche les plus populaires. Il s'avère que les requêtes les plus populaires sont révélateurs d'attitudes sexistes enracinées qui persistent encore aujourd'hui. En effet, sur le moteur de recherches, certains se demandent si les femmes devraient conduire, si elles n'auraient pas besoin d'être remises à leur place ou de rester à la cuisine, ou encore si on peut vraiment leur faire confiance.

Découvrez la campagne de ci-dessous : Loading Slideshow Campagne de l'ONU contre le sexisme 1 sur 5 Masquer les vignettes. Mépris et misogynie ordinaires. Dans ce blog, il y a des photos, des idées, des fleurs, des zombies, des cailloux, et plein d’autres trucs. Mais il y a surtout une chose: des sujets qui fâchent. Des sujets qui agacent, qui divisent, qui exaspèrent. Je ne parle pas seulement du pauvre ère perdu sur les internets, passant par là totalement par hasard au détour de jeuxvidéo.com ou d’une autre poubelle du net, qui croit bon de rappeler à tout hasard que les animaux sont faits pour être mangés, les putes pour êtres baisées, qu’il faut pas essayer d’influencer les autres (sauf quand on travaille dans l’enseignement, la communication, la publicité ou le marketing, mais ça c’est normal) et qu’essayer de faire évoluer la société c’est mal. Non, je parle de tout le monde. Tout le monde peut être dérangé par les sujets abordés ici, quel que soit son esprit critique ou son implication dans différentes luttes.

Ensuite j’ai abordé le sujet de la soumission aux injonctions esthétiques. Et je peux pas leur en vouloir. The “Friend Zone” is Total Fucking Bullshit | Make Me a Sammich. I know, I’m late to the party, but it’s my turn to chime in on the ubiquitous Friend Zone conversation/debate/debacle. And like many other sensible people, I’m here to tell you that this is a non-issue invented by dudes who don’t understand how attraction works and believe if a woman likes them well enough to be friends, that ought to be enough foundation for True Love to bloom.

They believe that time spent with a woman is an investment, and when that investment doesn’t pay off, you’re not only in the Friend Zone, but you were obviously not man enough for the job. As Erin Riordan points out in her post, The Friend Zone is a Sexist Myth, the movie Just Friends contains a scene that sums up the Friend Zone perfectly. It also does a great job of illustrating what some men believe it means to be (or not to be) friends with a woman: Chris: What about Sheila? Dude is confused. See, dudes who think like this are confused. And that brings me to my next point: Choice. More on entitlement later. The Friendzoner vs The Nice Guy. Why is it (sort of) wrong to be racist but completely okay to be sexist? Before I jump into this, I want to point out that racism against persons of color remains a tremendous problem in this country. To say nothing of institutional practices like gerrymandering, drug laws, wage gap, etc. (all of which demonstrate enormous obstacles), there are also more social aspects of racism that are often invisible to white Americans, including this author.

The point of this blog is to call attention to how we, as a nation, are far more sensitive to racism than sexism. Although I will never have the unique vantage point of any minority, I do have one as a member of the most privileged cluster demographic in the country: white, straight, cisgender, Christian male. Much of my life has been spent around fellow members of this cluster demographic, and as we hold, by far, the most power in this country and are clearly the most responsible for its history of bigotry and oppression, I feel I can provide some insight into the status of certain prejudices.

This is not uncommon. THE PROBLEM WITH SEXIST JOKES. Dear World, I’m confused. When did we manage to invent time travel? Forgive me for not realising we had all been transported back to the 1950s – I honestly had no idea, even though I’m typing this on my LAPTOP and checking the time on my CELLULAR PHONE. You may think I’m being ridiculous, but this is the only plausible explanation I have for the fact that people still think it’s acceptable to make jokes along the lines of: “Quiet!

The men are talking now”. I’m tired of biting my tongue. And I’m tired of people rolling their eyes and saying that I am ‘overreacting’ for being offended by sexist japes. Guess what: surprisingly enough, I don’t find it amusing when you insinuate that I am a lesser human being because I was born with different genitals to yours. Perhaps, joke makers, you don’t understand why I find these sexist jokes offensive.

I can understand this. It’s unlikely that you’ve ever been rudely condescended by someone and called ‘sweetheart’, purely because of your age and gender. Maddy, 12 ans, exclue de son équipe de foot pour éviter les «pensées impures» aux garçons. A 12 ans, Maddy Paige fait partie depuis un an de l'équipe de football américain de son école privée de l'Etat de Géorgie. Enfin, faisait partie, puisque l'école de Strong Rock Christian a décidé qu'elle ne pourrait plus jouer à la rentrée scolaire. Sa mère, Cassy Blythe, expliquait fin juin à l'Atlanta-Journal Constitution être sous le choc, puisqu'elle n'avait reçu jusque-là que des encouragements des coachs pour sa fille.

Les explications de l'école pour cette décision sont confuses. Officiellement, l'école s'est contentée d'écrire dans un communiqué à une chaîne locale que leur «politique officielle est que les collégiennes [notre équivalent de la middle school américaine, NDLR] jouent à des sports de filles, et que les collégiens jouent à des sports de garçons». Une explication qui semble étrange, vu que Maddy jouait au foot en 6th grade, première année de la middle school. publicité. En Allemagne, on met aux enchères des femmes lors de fêtes très arrosées. En Allemagne, où le printemps se laisse souvent désirer, le mois de mai est marqué par une ribambelle de festivités dans les contrées rurales lors desquelles on célèbre le retour tant attendu de la belle saison.

L'occasion pour l'hebdomadaire Die Zeit de se pencher cette semaine sur une coutume allemande des plus curieuses: la «Maifrauenversteigerung», littéralement «la vente aux enchères de femmes de mai». Dans les villages, les associations d'hommes célibataires se rassemblent dans les tavernes quelques mois avant les festivités pour choisir leurs partenaires de bal. Âge minimum: 16 ans. Lors de ces soirées généralement très arrosées lors desquelles les femmes ne sont pas présentes, les hommes «achètent» aux enchères les conquêtes de leur choix. publicité Malgré son sexisme et sa rustrerie, cette coutume d'un autre âge –elle remonterait au XVIIIème siècle– est toujours en usage dans l'ouest de l'Allemagne, particulièrement en Rhénanie.

À lire aussi sur Slate.fr. Même à la Fête de l’Huma, le sexisme est ordinaire | Maëlle Dubois. "Hé mad’moiselle ! C’est combien ? " . Il est 18h30, le samedi 14 septembre au Parc Départemental de la Courneuve. Je suis arrivée à 13 heures pour ce deuxième jour de la Fête de l’Humanité, et j’en suis déjà à une quinzaine de remarques du genre au compteur.

La journée de la robe C’est qu’il faut croire qu’il est interdit de porter une robe à la Fête de l’Huma – surtout, apparemment, si elle est accompagnée de chaussures à talons. Le sexisme ordinaire, le sexisme de rue, tout le monde y assiste chaque jour. Exemple choisi parmi tant d’autres des citations recensées sur "Paye ta Shnek" Et pourtant, tout le monde – ou presque – y est aveugle. Le principe est pourtant simple : je m’habille comme je veux m’habiller, et personne n’a le droit de m’interdire, par un ordre exprès ou par un comportement culpabilisant, une tenue particulière. La bulle féministe n’existe pas Le constat est donc simple et désolant. Un terrain expérimental pour la solidarité antisexiste " – Mais fiche moi la paix ! C'est une fille ou un garçon ? Au nom du père. Ils peinent à justifier leur choix tant il leur semble évident.

"C'est normal, c'est même logique" , explique Julien Bard. " C'est équitable, complètement naturel" , renchérit sa femme, Audrey Hugonnet. Sur son acte de naissance, Constantine, leur fille de 7 mois, porte leurs deux noms accolés. "Le double nom me paraissait légitime , explique Julien, militaire de carrière. Constantine est autant ma fille que celle de ma femme. " "Les gens sont souvent un peu étonnés, même au sein de notre génération , sourit Audrey, infirmière. Mon mari porte son nom et j'ai gardé mon nom de jeune fille. Notre fille, elle, a hérité des deux. " Depuis le 1er janvier 2005, les parents peuvent transmettre à leur enfant soit le nom du père, soit le nom de la mère, soit les deux noms accolés dans l'ordre qui leur convient.

A little gender experiment confirms that Reddit is full of douchebags | man boobz. Now that's what I call a bridegroom. So someone on Reddit did a little experiment that confirmed what we already know: that Reddit is overflowing with misogynist douchebags. Here’s the experimenter explaining her somewhat casual experimental protocol: I noticed after two months as my female username I was constantly having to defend my opinions. I mean constantly. She posted this in TwoXChromosomes, a subreddit devoted to women and women’s issues that is regularly overrun with angry MRA dudes and an assortment of FemRAs. Earthpeesfire noted: I had a feminine user name years ago. Cantstopthe tried to duplicate the experiment on a smaller scale: Just wanted to say that I made an alt yesterday with a female name, and continue to post the kind of things I normally post under this account.

Misscastaway also tried posting with a clearly female name: I just tried posting on an discussion from this account. Fatchick400 reported on the results of a similar experiment: Like this: Like Loading... Privilège du masculin. Women in Parliaments: World and Regional Averages. Global Gender Gap | World Economic Forum - Global Gender Gap. The Global Gender Gap Report 2013 The Global Gender Gap Index introduced by the World Economic Forum in 2006, is a framework for capturing the magnitude and scope of gender-based disparities and tracking their progress. The Index benchmarks national gender gaps on economic, political, education- and health-based criteria, and provides country rankings that allow for effective comparisons across regions and income groups, and over time. The rankings are designed to create greater awareness among a global audience of the challenges posed by gender gaps and the opportunities created by reducing them.

The methodology and... Post date: October 22, 2013 Five Challenges, One Solution: Women From unprecedented population ageing to increasing unemployment, from global leadership imbalances to persisting conflicts, from resource scarcity to volatile global food supplies, the world faces a series of interconnected challenges. Post date: March 15, 2013 Closing The Gender Gap Post date: March 8, 2013. Global Gender Gap Report.

Confiscation du pouvoir

De l’assujettissement des femmes/Texte entier. À POIL LES FEMMES. Bites et privilèges | Liberté (Egalité) Fraternité. Pierre BOURDIEU, La domination masculine, Paris, Seuil, 1998, coll. Liber, 134 p. La domination masculine - Un film de Patric Jean - Sortie le 25 novembre 2009. La domination masculine - Christine Delphy.

A Feminist Guide to Misogyny through Gay Male Misogyny. Simon Moritz: What I Learned From Gay Sex: Misogyny and Homophobia. Le "male gaze" (regard masculin) L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – Introduction. La séduction en creux : quand ça ne marche pas. Illusions - Vidéo replay de l'année 2011 du programme d'information Sept à huit. Perles de psys. It’s not ‘slut-shaming’, it’s woman hating ‹ Feminist Current. 5 Ways Modern Men Are Trained to Hate Women. Narcissistic Men Hate Women They Can't Dominate.

Slut-shaming study: Women discriminate against promiscuous women, but so do men. Does Facebook Hate All Women—or just Feminists? Women on ‘revenge porn’ sites describe their pain, humiliation as lawsuit moves forward.

Sexisme des élites

Galanterie: sexisme bienveillant. Travail des femmes. Droits des femmes - France.