background preloader

GIGN & RAID, forces spéciales antiterroristes

Facebook Twitter

1972 création d'1 groupe spécial par le cdt Prouteau. Moins de deux semaines après, les 10 et 11 mars, l’ECRI intervient pour la première fois à Ecquevilly, dans les Yvelines, pour neutraliser un forcené armé.

1972 création d'1 groupe spécial par le cdt Prouteau

Un mois plus tard, le commandement de la Gendarmerie décide la mise sur pied de deux unités d’intervention de la Gendarmerie Nationale (ou GIGN) à Maisons-Alfort (GIGN I), et à Mont-de-Marsan (GIGN IV). Ces deux unités seront regroupées en 1976 pour former le GIGN. Une unité de contre-terrorisme créée le 1er mars 1974 Entre 1974 et 1985, il a participé à plus de 650 missions qui ont permis de libérer plus de 500 otages et éliminer une douzaine de terroristes. Plus de 1000 criminels et terroristes ont été arrêtés. Le GIGN a également bien voyagé. D’hier à aujourd’hui… Crédits photos: (1, 2 & 5) © Missions impossibles Jean-Claude BOURRET(3 & 4) © Les Hommes en noir Jean-Pierre HUSSON. Chronologie. A sa création en 1974 , le GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) est scindé en deux groupes: - le GIGN 1 , basé à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), descendant de l'ECRI (Equipe commando régionale d'intervention) créée au sein de l'escadron 2/2 de gendarmerie mobile; -le GIGN 4 , basé à Mont-de-Marsan (Landes), au sein de l'escadron 9/11 parachutiste de gendarmerie mobile.

Chronologie

Les deux unités sont regroupées en 1976 à Maison-Alfort, au sein d'un seul GIGN, déplacé en 1983 à Versailles (Yvelines). GIGN - wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

GIGN - wikipedia

Ne pas confondre avec le GIPN, qui dépend de la Police nationale. Ne pas confondre avec le RAID, qui dépend de la Police nationale. Le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) est une unité d'élite de la Gendarmerie nationale française, spécialisée dans les opérations de contre-terrorisme, de libération d'otages, de lutte contre le grand banditisme[N 1], d'observation-recherche et de sécurité-protection.

Le GIGN dispense également de nombreuses formations, tant sur le plan national qu'international. Sa devise est « S'engager pour la vie[2] ». Présentation[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] GIGN site officiel.

Norbert Ambrosse

Daniel Cerdan Dans les coulisses. « J’étais persuadé que quelque part, quelqu’un avait besoin de moi !

Daniel Cerdan Dans les coulisses

» De sa passion, Daniel Cerdan a fait son métier. Membre du GIGN pendant quatorze ans, ce chevalier des temps modernes relate le quotidien de l’unité d’élite, les entraînements éprouvants, les opérations périlleuses comme la neutralisation d'Éloi Machoro en Nouvelle-Calédonie ou les prises d’otages mémorables. L’occasion aussi pour Daniel Cerdan de revenir sur la mort de son autorité, François de Grossouvre, le conseiller et ami du président Mitterrand, et de révéler ce qui s’est réellement passé le jour où il a constaté le décès de « FDG », dans son bureau à l'Élysée. Sortant de son devoir de réserve, l’auteur crie également sa colère. « Pour la première et la dernière fois ! Avec ce témoignage alerte, truffé d’anecdotes, entre émotion et action, Daniel Cerdan nous invite à le suivre sous les dorures de la République, là où se sont joués quelques pans de l’Histoire… Création unité du RAID.

Nous pourrions dire que la majorité des unités antiterroristes du monde ont été créées à la suite de la terrible prise d’otages de Munich, le 5 septembre 1972.

Création unité du RAID

Cette situation de crise eût lieu peu avant l’ouverture des Jeux Olympiques, le village olympique fit l’objet d’une attaque d’un commando palestinien, surnommé Septembre Noir. Les cibles visées étaient les athlètes de la délégation israélienne. Le commando entra dans leurs baraquements et tira sur quiconque se trouvait sur son chemin. Après de difficiles négociations, la police allemande laissa un Boeing de la Lufthansa sur la piste à la demande des terroristes. Ceux-ci voulaient se retrancher avec leurs otages dans un pays arabe éloigné. Des tireurs d’élites peu expérimentés se placèrent sur le tarmac afin de surprendre les terroristes à leur arrivée. . (25 ans entre ses photos) Les premières personnes à vivement soutenir la mise sur pied du RAID furent M. M. N’oublions pas la participation indispensable de M. Le jour où j'ai tué HB par Daniel Boulanger.

05/01/2011 FIPN, Force d’Intervention de la Police Nationale.