background preloader

Se former et se transformer

Facebook Twitter

Processus de formation et apprentissage tout au long de la vie. 1Le concept d’« apprentissage tout au long de la vie » reste mal défini.

Processus de formation et apprentissage tout au long de la vie

Que nous apprenions durant toute la durée de notre vie apparaît comme une évidence. De nos premiers pas, de nos premiers mots jusqu’à notre âge le plus ancien, nous faisons des expériences nouvelles, acquérons des savoirs nouveaux et de nouvelles compétences. Cette façon que nous avons d’apprendre, nous en sommes presque aussi inconscients que du fait de respirer. Assurément nous apprenons aussi à l’école, dans l’entreprise, à l’université, et dans les établissements de formation ; mais même dans ces lieux institués de formation et d’apprentissage, ce que nous apprenons de véritablement important n’a souvent rien à voir avec les programmes officiels.

Nous expérimentons des situations, nous acquérons des habiletés, nous mettons à l’épreuve nos émotions et nos sentiments dans l’« école » la plus effective qui soit : l’« Université de la vie » (Field, 2000 : VII) . « Formation » et « apprentissage » Veille et Analyses de l'ifé. Le carnet de veille du CDFT. Trajectoire d'emploi précaire et formation continue. Se former et se transformer : perspective critique et formation universitaire aux métiers de la formation. 1Dans « l’ingénieuse » ingénierie de formation que Pineau (2010) appelle de ses vœux, la créativité nécessaire, en terme de dispositifs, interroge les responsables de formation dans leurs réponses à un contexte fortement contraint et à des attentes institutionnelles de plus en plus normées. 2Notre contribution à la production de savoirs sur cet « archipel » de l’ingénierie de la formation, en cours de recomposition (Brémaud & Guillaumin, 2010), prend ainsi la forme d’une étude de cas, à travers la description d’un dispositif mis en œuvre dans un master professionnel préparant aux métiers de la formation. 3Après avoir décrit le contexte dans lequel se situe ce dispositif, nous verrons comment l’équipe pédagogique a choisi d’articuler les modes de professionnalisation au cours des deux années de ce master. 6Les pratiques d’enseignement universitaire n’échappent pas à ces logiques complémentaires mais concurrentes. 10Comment concilier ces logiques paradoxales ?

Se former et se transformer : perspective critique et formation universitaire aux métiers de la formation

5.1. Modalités en formation : le boum du tutorat et du blended. Ce second éclairage, apporté par l’enquête que nous réalisons chaque année, va porter sur les modalités déployées dans les dispositifs de formation des différents pays interrogés.

Modalités en formation : le boum du tutorat et du blended

Le présentiel est-il toujours aussi haut ? Les modalités émergentes décollent-elles enfin cette année ? Le e-learning a-t-il encore sa place dans le mix ? Le boum du tutorat et du blended La même question est posée depuis 3 ans ce qui nous donne un courbe intéressante à décrypter : Le présentiel reste toujours installé comme modalité prioritaire à plus de 90%. On note cette année encore une progression du tutorat coaching (passant en 2 ans de 35 à 47%) et de la formation blended (passant en 2 ans de 31 à 39%). Le tutorat est une problématique qui intéresse de plus en plus d’entreprise : que ce soit pour sélectionner des tuteurs, les former ou plus largement définir une politique tutorale. Dernier chiffre, presque 1 salarié formé sur 5 (19%) a eu accès aux 4 modalités indiquées sur les 3 dernières années.

Conclusion.

La formation à distance

Pourquoi nous formons-nous ? On peut suivre une formation professionnelle pour de multiples raisons, très différentes : viser une promotion, se cultiver, bénéficier de contacts sociaux, acquérir une meilleure image de soi, s'évader de conflits familiaux, etc.

Pourquoi nous formons-nous ?

Autant dans le monde de la formation continue que dans le système scolaire, l'évocation de la notion de motivation suscite des attitudes variées. Si le praticien l'exploite pour expliquer certains comportements des apprenants, il peut également la rejeter parce qu'opaque, simpliste ou, finalement, inutile. Il peut en nier l'existence, ou au contraire, tirer du constat de sa toute-puissance une forme de résignation pédagogique. Il peut s'acharner à créer de la motivation, ou inversement, abdiquer devant sa propre incapacité à influencer ce mystérieux moteur de l'engagement éducatif. Bref, suivant l'interlocuteur, la question de la motivation peut alternativement susciter résistance, passion, curiosité ou indifférence...

Sur le plan scientifique, d'après R. Enquête sur les attentes des auditeurs du CNAM. Pourquoi faire une formation ? Carré Philippe - De la formation à l'apprenance. L'apprenance, vers une nouvelle culture de la formation. L’intégralité de la conférence. Philippe Carré [Communication] – Colloque International 2012 – OCE.