background preloader

Ebola

Facebook Twitter

Une Québécoise raconte son voyage (explications 12h) : International : Vidéos. Vaccin expérimental canadien contre Ebola: un premier envoi lundi à l'OMS. Le gouvernement du Canada s'est engagé à expédier 800 fioles de son vaccin expérimental à l'OMS.

Vaccin expérimental canadien contre Ebola: un premier envoi lundi à l'OMS

L'Agence de la santé publique du Canada a indiqué qu'il y aura trois vagues d'expédition, par mesure préventive. On veut éviter une mauvaise régulation de la température. Le vaccin doit être conservé dans la glace sèche à une température de -80 degrés Celsius. L'OMS s'occupera de la distribution et de l'utilisation du vaccin. Mais avant d'agir, elle devra avant tout explorer les questions éthiques et logistiques que soulève le recours aux vaccins et aux traitements expérimentaux chez les humains. Lundi dernier, le gouvernement Harper avait annoncé le lancement d'essais cliniques portant sur le vaccin. Ces essais se déroulent aux États-Unis. Les résultats de ces essais cliniques devraient être connus en décembre. Le gouvernement du Canada conserve les droits de propriété intellectuelle sur le vaccin.

La planète Ebola. L'Ebola est maintenant arrivée en Amérique, à Dallas.

La planète Ebola

Le Texas peut sembler bien loin de nous mais avec notre univers mondialisé, il n'est qu'à quatre heures d'avion. Il suffirait d'un seul patient infecté et de la négligence des autorités publiques - comme il s'est déjà vu dans cet hôpital de Dallas - pour qu'un cas en apparence sous contrôle provoque une réelle crise de santé publique à travers tout le continent.

D'un malade (depuis décédé), nous comptons maintenant deux infirmières traitantes qui ont été contaminées, et potentiellement plusieurs autres puisque l'une d'elle a pu voyager par avion jusqu'à Atlanta. Ces deux autres cas démontrent combien même avec tous les moyens à la disposition d'un système de santé occidental, une épidémie peut prendre des proportions inestimées lorsque surviennent des bris de précautions pourtant élémentaires et connus de tous les professionnels.

Ebola: l'Ontario donne 3 millions à la Croix-Rouge et à MSF. La première ministre Kathleen Wynne a indiqué lundi que le gouvernement versait 2 millions $ à la Croix-Rouge et 1 million à Médecins sans frontières (MSF), pour les soins aux malades sur le terrain et la lutte contre la propagation de la fièvre hémorragique sur le continent africain.

Ebola: l'Ontario donne 3 millions à la Croix-Rouge et à MSF

Le ministre de la Santé, Eric Hoskins, qui a déjà été travailleur humanitaire, a souligné que c'est le financement sur le terrain qui constitue le nerf de la guerre dans cette crise. Il a rappelé qu'au Libéria, on compte un médecin pour 74 000 citoyens, contre un pour 400 au Canada. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le virus a déjà tué 4500 des 9000 personnes infectées. L'agence onusienne craint 10 000 nouvelles infections par semaine d'ici décembre. On ne signale aucun cas au Canada.

Stephen Cornish, directeur exécutif de MSF Canada, a précisé que c'est son organisme qui a soigné la plupart des cas en Afrique de l'Ouest, et que plus de 30 humanitaires canadiens sont allés là-bas. Ebola: optimisme prudent avec l'absence de nouveau cas. «Nous nous sentons un peu soulagés mais nous retenons encore notre souffle», a déclaré le maire de Dallas, Mike Rawlings.

Ebola: optimisme prudent avec l'absence de nouveau cas

«C'est une étape clé pour Dallas et pour tous ceux qui sont inquiets aux États-Unis», a jugé Mark Rupp, un infectiologue du Nebraska Medical Center, qui a récemment traité deux malades infectés par Ebola au Liberia et qui sont désormais guéris. Virus Ebola - Symptômes du virus Ebola en vidéo. L'actualité du virus Ebola en temps réel. Crédits : Charting the Path of the Deadly Ebola Virus in Central Africa.

L'actualité du virus Ebola en temps réel

PLoS Biol 3/11/2005 Sur cette page, suivez l'actualité de la nouvelle épidémie du virus Ebola, apparue en Guinée en février 2014. Le virus Ebola : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Virus Ebola. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Virus Ebola

Historique[modifier | modifier le code] Les deux premières épidémies recensées par l'OMS ont eu lieu en 1976, au Soudan (151 morts pour 284 cas[1]) et au Zaïre (280 décès pour 318 cas). Un cas mortel est identifié au Zaïre en 1977. De nouvelles contaminations surviennent au Soudan en 1979 : 22 décès pour 34 cas. En 1989, une épidémie touche les singes d'une animalerie de Reston, États-Unis. D'autres contaminations humaines massives surviennent dans les années 1990, en 1994 au Gabon (31 décès pour 52 cas) et en Côte d'Ivoire (un cas, non mortel), en 1995 au Zaïre (254 décès pour 315 cas), en 1996 au Gabon (deux épidémies successives, faisant respectivement 21 décès pour 31 cas, de janvier à avril, et 45 décès pour 60 cas, de juillet à décembre). Ebola : Ottawa appelle les Canadiens vivant dans les pays touchés à revenir.

Questions are being raised about a made-in-Canada Ebola vaccine that was licensed to a U.S. company and now is delaying the vaccine's delivery in West Africa.

Ebola : Ottawa appelle les Canadiens vivant dans les pays touchés à revenir

Photo : CBC Le gouvernement du Canada appelle les 216 Canadiens vivant dans les pays africains touchés par le virus Ebola à rentrer au pays immédiatement. La ministre de la Santé, Rona Ambrose, demande ainsi aux Canadiens habitant en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia de quitter ces pays pendant que les vols commerciaux sont encore disponibles. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévoit que ces régions vont connaître un regain des cas d'Ebola. Les Canadiens qui reviendront de ces pays devront répondre à un questionnaire et ils seront référés à des agents de quarantaine si nécessaire, a ajouté le Mme Ambrose. Virus Ebola : l'aéroport JFK contrôle les voyageurs de l'Afrique de l'Ouest. Une infirmière du Texas a contracté l'Ebola en sol américain.

Ebola : fausse alerte en Abitibi-Témiscamingue. D'éventuels cas d'Ebola en Abitibi-Témiscamingue seraient transférés à Montréal. Fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria. Le Québec prêt à lutter contre une épidémie d'Ebola. Le Québec prêt pour Ebola : reportage de Normand Grondin.

Le Québec prêt à lutter contre une épidémie d'Ebola

Ebola : un vétérinaire à la recherche des réservoirs de la maladie. Un homme portant un équipement de protection Photo : John Rieti/CBC En entrevue à Radio-Canada, un vétérinaire français a raconté son expérience de recherche sur des animaux d'Afrique porteurs du virus Ebola dans les années 2000, des animaux considérés comme les réservoirs de la maladie.

Ebola : un vétérinaire à la recherche des réservoirs de la maladie

En poste dans le Centre international de recherche à Franceville au Gabon, Pierre Rouquet s'est rendu dans plusieurs villages reculés à la recherche de ces porteurs du virus. Son travail consistait entre autres à prélever des échantillons sur des cadavres pour déterminer s'il s'agissait bien de l'Ebola. Alors qu'il s'y trouvait, des épidémies se sont déclarées touchant les hommes. « Le premier cas, c'est un chasseur qui avait touché de la viande de chasse, principalement de grands primates, encore consommés en Afrique dans les zones forestières », explique M.