background preloader

Maladie à virus Ebola

Maladie à virus Ebola

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs103/fr/

Related:  M.Beausoleil (Eric Beausoleil)Moyen ÂgeImagerie du service de virologie Inst.PasteurPrépa concoursassiaelodielouise

Doctors Without Borders Canada/Médecins Sans Frontières Dans certaines régions d'Afrique, l'infection a été liée à la manipulation d'animaux infectés, tels que chimpanzés, gorilles, chauves-souris frugivores, singes, antilopes des forêts ou porcs-épics, trouvés morts ou malades dans la forêt tropicale. Ebola peut infecter l'homme et l'animal. Ce n'est pas une maladie transmise par l'air. La transmission d’une personne à l’autre se produit par contact étroit avec du sang, des sécrétions ou d'autres fluides corporels d'une personne infectée par le virus Ebola. Le contact direct avec des cadavres, souvent à l’occasion de funérailles, est l'une des principales voies de transmission de la maladie. Les funérailles sont une tradition importante dans les collectivités touchées par cette épidémie, et elles impliquent que des personnes lavent et touchent le corps afin d'exprimer leur amour pour le défunt.

Nouveau décès lié à l'Ebola en Sierra Leone FREETOWN, Sierra Leone - Un nouveau cas d'Ebola, une adolescente de 16 ans décédée dimanche, a été découvert dans le nord de la Sierra Leone, sans relation avec un foyer de contamination situé dans une province voisine, ont annoncé lundi les autorités sanitaires. Testée positive au virus, elle est décédée dimanche dans le centre de l'International Medical Corps à Makeni, dans la province de Bombali, a précisé dans un communiqué le Centre national de lutte contre Ebola (NERC). Le dernier cas enregistré dans cette province remontait à près de six mois, selon les autorités sanitaires et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La jeune fille avait déclaré des symptômes de la maladie le 8 septembre mais n'avait été hospitalisée que le 12, selon des habitants joints par l'AFP. «Ses parents, son professeur et ses camarades de classe sont à présent sous surveillance», a indiqué à l'AFP Hamidu Fornah, porte-parole local du NERC.

Ce qu'en pense le Prof. Bruno Marchou de Toulouse «Je n'ai pas peur du virus Ebola, j'ai peur de la panique qu'il va provoquer en France», assure le professeur Bruno Marchou, chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de Purpan à Toulouse. C'est dans son service qu'a été admis, mardi soir, un trentenaire rentrant de Guinée. Sans pour autant être atteint du virus Ebola, qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest, il souffrait de forte fièvre et de troubles digestifs. crcf Face à l’épidémie de Maladie à Virus Ebola, nous avons créé une page qui rassemble les publications scientifiques concernant principalement l’Afrique de l’ouest. Elle couvre les champs de la santé publique, de l’épidémiologie et des sciences sociales. Sont recueillis des rapports, articles scientifiques, recommandations et guides nationaux et internationaux. Vous pouvez contribuer à cette veille documentaire en adressant les articles à crcf_contact@yahoo.com Épidémies précédentes

Article - Bulletin épidémiologique hebdomadaire Maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest : apport de la veille internationale, 3 décembre 2014 // Ebola virus disease in West Africa: Epidemic intelligence contribution, 3 December 2014 Erica Fougère (e.fougere@invs.sante.fr), Violaine Gauthier, Sophie Ioos, Alice Sanna, Thierry Cardoso, Magid Herida Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France La veille internationale repose sur un processus de détection précoce et de validation des alertes internationales de santé publique. Cette veille, mise en place à I’Institut de veille sanitaire en 2003, a permis de détecter puis de documenter l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest en temps réel, depuis mars 2014.

Peste noire: plus de 160 personnes hospitalisées au Kirghizstan SCIENCE - Plus de 160 personnes ont été hospitalisées au Kirghizstan après le décès la semaine dernière d'un garçon de peste bubonique, appelée aussi peste noire, extrêmement contagieuse, a annoncé mercredi le ministère de la Santé de cette ex-république soviétique d'Asie centrale. "Au total, 160 personnes ont été en contact" avec le garçon contaminé, Timerbek Issakounov, qui est décédé jeudi dernier dans le district d'Ak-Souou (est), situé non loin du lac Issyk-Koul, une destination très prisée des touristes, a déclaré le ministère dans un communiqué. "Toutes ces personnes sont sous surveillance médicale" et prennent des antibiotiques, indique le communiqué, en précisant que l'état de tous les patients est "satisfaisant".

Un vaccin canadien contre l'Ebola «efficace à 100%» Margaret Chan, la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé, a souligné qu'il s'agissait d'une «avancée très prometteuse». «Un vaccin efficace sera une arme supplémentaire très importante dans la lutte» contre l'Ebola, a-t-elle ajouté dans un communiqué. Testé en Guinée sur plus de 4000 personnes, le vaccin VSV-ZEBOV - développé par l'Agence de la santé publique du Canada et dont la licence est détenue par les laboratoires américains NewLink Genetics et Merck - s'est révélé à 100 % efficace, selon une étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet. «C'est une grande nouvelle et l'évènement médical le plus prometteur jusqu'à présent dans la lutte en cours pour stopper Ebola», a commenté le virologiste britannique Benjamin Neumann. Partie du sud de la Guinée, l'épidémie actuelle d'Ebola en Afrique de l'Ouest est la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, avec 27 748 cas recensés.

Certains somnifères augmentent le risque d'Alzheimer L'utilisation à long terme de certains somnifères ou médicaments contre l'anxiété de la famille des benzodiazépines (des molécules avec des propriétés anxiolytiques, hypnotiques, myorelaxantes et anticonvulsivantes qui agissent sur le système nerveux central) pourrait augmenter sensiblement le risque de développer la maladie d'Alzheimer, selon une étude franco-canadienne publiée mercredi 10 septembre sur le site du British Medical Journal. Pendant six ans, les chercheurs ont étudié 1 796 cas d'Alzheimer répertoriés dans un programme d'assurance médicale canadien et les ont comparés à plus de 7 000 personnes en bonne santé, de même âge et de même sexe. L'étude montre que la prise de benzodiazépines durant plus de trois mois était associée à un risque accru d'Alzheimer pouvant atteindre 51 %. L'association était notamment liée à la durée d'exposition et était plus importante en cas d'utilisation de benzodiazépines ayant une longue durée d'action.

Ebola : les principales dates de l'épidémie Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Mis à jour le , publié le Rappel des dates-clé de l'épidémie qui a fait plus de 11.300 morts sur quelque 29.000 cas recensés, à 99% dans trois pays limitrophes : Guinée, Liberia et Sierra Leone. Premier décès en Guinée Résultats scolaires: le numérique n'est pas un outil miracle Les pays qui ont beaucoup investi dans le numérique n'ont pas enregistré d'amélioration notable des résultats en compréhension de l'écrit, mathématiques et sciences, souligne l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), qui a étudié pour la première fois les compétences numériques des élèves de quinze ans, à partir des données recueillies lors de l'édition 2012 de son enquête Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves). Malgré l'omniprésence des nouvelles technologies dans notre vie quotidienne, elles ne sont pas encore largement répandues dans l'éducation, relève l'OCDE. Lorsqu'elles sont effectivement utilisées en classe, «leur incidence sur la performance des élèves est mitigée, dans le meilleur des cas». «Ce n'est pas forcément parce qu'on utilise le numérique de façon intensive à l'école qu'on réussit bien aux tests numériques», explique Éric Charbonnier, analyste éducation à l'OCDE. Ne pas négliger la formation des profs

Quatrième décès lié à la peste aux États-Unis Michelle L. PriceAssociated PressSALT LAKE CITY Un septuagénaire est décédé après avoir contracté la peste, faisant passer à quatre le nombre de décès liés à cette maladie survenus aux États-Unis cette année, ont rapporté les autorités médicales américaines, jeudi. Les spécialistes tentent toujours de déterminer comment l'homme, qui résidait en Utah, avait été infecté, avançant que la victime avait peut-être été en contact avec une puce ou un animal mort. Plutôt rare, la peste est une infection transmise par les puces transportées par les rongeurs. Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC), 11 autres cas de peste ont été signalés dans six États depuis le 1er avril.

La piste du mycoplasme comme arme bactériologique par Donald W. Scott Des agents pathogènes appelés mycoplasmes sont le produit de laboratoires de recherche dans le domaine de la guerre bactériologique et biologique. Plusieurs souches de mycoplasmes ont été développées dans l’optique de les rendre plus dangereuses. Elles sont aujourd’hui accusées d’être à l’origine du SIDA, du cancer, du syndrome de fatigue chronique, de la sclérose en plaques, de la maladie de Kroesfeld-Jacob et d’autres maladies du système nerveux. I.

Related:  EbolaL'ébolaEbolaLe virus Ebola