background preloader

TPE Ebola

Facebook Twitter

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Ebola : les secteurs économiques les plus touchés. Ebola, qu'est-ce que c'est ? - Ebola (maladie à virus Ebola) Le virus Ebola se transmet à l’homme par contact avec des animaux sauvages infectés présents en Afrique et peut se propager ensuite dans les populations par transmission interhumaine.

Ebola, qu'est-ce que c'est ? - Ebola (maladie à virus Ebola)

Chez l’homme, la fièvre hémorragique à virus Ébola se caractérise initialement par des symptômes non spécifiques de type grippal, suivis par des vomissements, diarrhées, éruptions cutanées, insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, des hémorragies internes et externes. Le taux de mortalité varie de 25 à 90% selon le type de virus et les conditions de prise en charge.

Bien que des traitements soient actuellement expérimentés, la prise en charge repose généralement sur un traitement symptomatique. Point épidémiologique Ebola - Afrique de l’Ouest / Fièvre hémorragique virale (FHV) à virus Ebola. Le 22 mars 2014, le ministère de la santé guinéen a notifié à l’OMS une épidémie de fièvre hémorragique virale (FHV) liée au virus Ebola, souche "Zaïre", dans le sud de la Guinée.

Point épidémiologique Ebola - Afrique de l’Ouest / Fièvre hémorragique virale (FHV) à virus Ebola

Depuis le début de l’année 2014, des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont rapportés en Guinée. Fin mars, l’épidémie s’est propagée au Liberia et au Sierra Leone voisins. Depuis août 2014, le Nigéria est le 4ème pays de la région à rapporter des cas. C’est la première fois que des cas de FHV liés à Ebola sont rapportés dans ces pays d’Afrique de l’Ouest. Des cas sporadiques avaient été rapportés en Côte d’Ivoire en 1994 mais cette FHV est généralement rapportée en Afrique centrale.

Un point épidémiologique international est mis en ligne régulièrement, une fois par semaine, en fonction des informations disponibles. » 8201 Le Virus Ebola, et l’épidémie 2014. Allez, pour changer de l’Ukraine, une autre crise… Cela semble s’arranger… L’épidémie 2014 d’Ebola en Afrique de l’Ouest L’épidémie actuelle d’Ebola (nous en apprendrons plus sur le virus dans la seconde partie du billet) semble actuellement se stabiliser : La situation au Sierra Leone reste inquiétante : Pour enrayer l’épidémie, la Sierra Leone a pris une mesure controversée : confiner toute la population du pays du 19 au 21 septembre (lire ici et là).

» 8201 Le Virus Ebola, et l’épidémie 2014

Minions The Overall Journey (HD) Illumination. PADDINGTON Extrait Le salon de Thé (2014) PADDINGTON Extrait Buckingham Palace (2014) PADDINGTON Rencontre avec la famille Brown. PADDINGTON Bande annonce officielle #2 VF (2014) Guillaume Gallienne. 7230237.jpg (JPEG Image, 1100 × 1153 pixels) - Scaled (86%) Diapo Ebola. Derrière Ebola, une crise de gouvernance. Dans ce pays où l’épidémie est la plus mortelle, des émeutes ont éclaté, fin août, dans le plus grand bidonville de la capitale, West Point, en quarantaine.

Derrière Ebola, une crise de gouvernance

Derrière la crise sanitaire, la crise sociale couve. Shaki Kamara était un jeune Libérien de 15 ans qui vivait dans le bidonville de West Point à Monrovia. C’est l’une des victimes de la terrible épidémie d’Ebola qui ravage le Liberia, mais il n’est pas mort du virus. Shaki a été abattu par les forces de l’ordre libériennes au cours de heurts avec des habitants du secteur, placé en quarantaine la nuit précédente. Après avoir affirmé que l’adolescent avait été blessé par des fils barbelés, les autorités ont reconnu que des soldats avaient tiré à ba [...] Déjà abonné ? Together We Can Help Stop Ebola. Ebola : Les Pays-Bas annoncent une aide de 35 millions d’Euros en faveur de la Guinée…

CONAKRY- Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience ce mercredi 5 novembre 2014 au Palais Sékhoutouréya, M.

Ebola : Les Pays-Bas annoncent une aide de 35 millions d’Euros en faveur de la Guinée…

Hans Docter, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas. Il était venu faire part au Président de la République de l’appui financier et matériel que son pays apporte à la Guinée dans son combat contre Ebola. Il s’agit d’une enveloppe de 35 millions d’Euros et dans ce montant, 5 millions d’Euros sont en équipements sanitaires pour les hôpitaux, les laboratoires et les ambulances.

Popo

Inès. Sabi. Ebola, la menace avance. Sans titre. Tout savoir du virus Ebola. Ebola: quelles conséquences pour les entreprises face à un tel risque sanitaire? Lutte contre Ebola : une course contre la montre - Afrique Inside Un média 100% numérique. Il est encore difficile d’évaluer les fonds mobilisés pour lutter contre l’épidémie Ebola mais l’ONU a salué la générosité des pays membres.

Lutte contre Ebola : une course contre la montre - Afrique Inside Un média 100% numérique

Les Nations Unies estiment les besoins à un milliard de dollars pour lutter contre Ebola. Il y une semaine, l’Organisation mondiale pour la santé a prédit une catastrophe humanitaire avec plus de 20.000 cas d’Ebola possibles d’ici le mois de novembre. L’OMS a exhorté la communauté internationale à agir au plus vite à quelques jours seulement de l’Assemblée Générale de l’ONU à New-York où les dirigeants du monde entier ont promis d’agir avec plus de détermination. Le temps presse… Et selon les Nations Unies, un milliard de dollars sont nécessaires pour lutter contre Ebola. A New-York, plusieurs pays ont annoncé une contribution financière. Eviter l’isolement des pays les plus touchés Pour autant, les sept pays les plus riches de la planète, le G7 ont affirmé vouloir éviter que les pays affectés restent isolés.

Quâest-ce que le virus Ebola ? Le 01/08/2014 à 05:00 Vu 3007 fois.

Quâest-ce que le virus Ebola ?

Ebola: une infographie pour voir en un coup d'oeil pourquoi l'épidémie actuelle est catastrophique. Alors que la France vient de rapatrier son premier ressortissant affecté par le virus, l'Afrique tente, encore et toujours, de faire face à l'épidémie d'Ebola la plus terrible de l'histoire.

Ebola: une infographie pour voir en un coup d'oeil pourquoi l'épidémie actuelle est catastrophique

Débutée au début de l'année, supposée maîtrisée en avril avant de redoubler d'intensité en mai, cette épidémie a fait plus de victimes que toutes les autres combinées en 38 ans. Fin août, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) évoquait ainsi «1.552 décès des suites de la maladie et 3.069 cas suspectés et avérés depuis l’hiver», rapportions nous il y a quelques jours. Si vous avez du mal à vous représenter ces chiffres, ainsi que leur caractère dramatiquement exceptionnel, consultez l'infographie que le site Vox vient de réaliser (voir aussi au bas de l'article). Elle permet de comprendre en un coup d'oeil l'ampleur de l'épidémie actuelle. On y voit que depuis 1976, Ebola a causé plusieurs centaines de morts dans les pays d'Afrique de l'Ouest, sans toutefois dépasser ce bilan. Partagez cet article. Ce qui rend Ebola terrifiant, c'est que ce virus menace l'espèce humaine en s'attaquant à son humanité. Le taux de létalité est effrayant, mais le plus violent est son mode de propagation.

Ce qui rend Ebola terrifiant, c'est que ce virus menace l'espèce humaine en s'attaquant à son humanité

Le virus s'attaque à l'amour et à la sollicitude et tire profit de vertus comptant parmi les plus profondément et les plus distinctement humaines. Alors que l'épidémie d'Ebola est désormais hors de contrôle en Afrique de l'Ouest, avec des milliers de victimes comptabilisées au Liberia, au Sierra Leone et en Guinée, et plusieurs milliers d'autres menacées, le temps de réaction du monde aura été d'une lenteur aussi glaçante que mortelle. Aux yeux des dirigeants internationaux, ce n'est que depuis quelques semaines que le problème est considéré comme réellement grave. A l'heure actuelle, le virus a tué plus de 2.600 personnes. Un chiffre relativement faible par rapport à d'autres maladies plus courantes comme la malaria, le VIH/sida, la grippe, etc., mais plusieurs facteurs propres à cette épidémie font que, de par le monde, les spécialistes en santé publique sont extrêmement inquiets: Nous sommes humains.

Ebola : le mensonge généralisé. Alors que le journal Le Monde parle quotidiennement de « ravages » et de « catastrophe », la réalité est que l’épidémie de virus Ebola reste d’ampleur très modeste.

Ebola : le mensonge généralisé

La presse parle de 1 229 morts entre mars et août 2014 sur l’ensemble de l’Afrique, et encore ce chiffre n’est pas exact. Quand vous vous rendez sur la page du site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) traitant du sujet, vous vous rendez compte qu’il y a en fait 788 décès formellement identifiés comme causés par le virus Ebola. Les autres sont des cas « suspects » ou « probables ». Ce sont bien sûr 788 morts de trop, mais il faut comparer aux 1,2 MILLION de morts causés annuellement par le paludisme, ou aux 2 000 morts causés annuellement en France par la grippe saisonnière. Très peu de contagion Les images de soignants portant des masques et des combinaisons intégrales pour s’approcher des malades suspectés sont insensées et dignes d’un mauvais film de science-fiction.