background preloader

L'actualité du virus Ebola en temps réel

L'actualité du virus Ebola en temps réel
Crédits : Charting the Path of the Deadly Ebola Virus in Central Africa. PLoS Biol 3/11/2005 Sur cette page, suivez l'actualité de la nouvelle épidémie du virus Ebola, apparue en Guinée en février 2014. Cette page est mise à jour dès que l'actualité l'exige. Pour suivre le développement en temps réel de l'épidémie du virus Ebola, vous pouvez aussi suivre le compte Twitter que nous avons créé à cet effet. Suivre l'actualité du virus Ebola sur Twitter : Au cours du mois de février 2014, une nouvelle épidémie du virus Ebola (image ci-dessus) a vu le jour dans le sud de la Guinée. 19 janvier 2015 : • L'épidémie du virus Ebola, apparue en Guinée en février 2014, serait entrée dans une phase de reflux. 15 janvier 2015 : • Des dizaines de milliers de personnes vont être vaccinées en Afrique de l'Ouest avec deux vaccins développés l'un par Merck, l'autre par GSK. >> En lire plus sur Le Figaro : "Ebola : deux vaccins testés à grande échelle". • L'épidémie Ebola en recul ? 7 janvier 2015 : Extrait :

http://www.journaldelascience.fr/sante/articles/lactualite-virus-ebola-temps-reel-3506

Related:  Histoire actualiter

L'Ebola et l'égoïsme Il y a des nouvelles qui vous gâchent une journée. Ça vient de m’arriver. Lisez, vous aussi : Le secrétaire général de l’ONU a révélé qu’il ne reste actuellement que 100 000 $ dans le fonds destiné à combattre la présente épidémie d’Ebola. 100 000 $ ! ? C’est ce que l’on donne à Sidney Crosby pour jouer un seul match de hockey. Transmission, symptômes, traitements: comprendre le virus Ebola L'Organisation mondiale de la santé tire la sonnette d'alarme. Devant l'ampleur prise par l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, elle a décrété «une urgence de santé publique de portée mondiale». Près de 1000 malades en sont morts depuis le début de l'année et plus de 1700 cas présumés ont été détectés.

Le patient d'Ottawa ne souffre pas d'Ebola À lire également: Un des deux patients présentant des symptômes associés à l'Ebola qui ont été mis en quarantaine dans des hôpitaux d'Ottawa et de Belleville, n'est pas atteint du virus. Santé publique Ottawa a reçu lundi les résultats du patient placé en isolement à l'Hôpital d'Ottawa dimanche. Ce dernier ne souffre pas de l'Ebola.

Virus Ebola Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Les deux premières épidémies recensées par l'OMS ont eu lieu en 1976, au Soudan (151 morts pour 284 cas[1]) et au Zaïre (280 décès pour 318 cas). Un cas mortel est identifié au Zaïre en 1977. De nouvelles contaminations surviennent au Soudan en 1979 : 22 décès pour 34 cas. Procès Magnotta: l'ex-directrice du Parti conservateur a témoigné La boîte qui venait d'être livrée au Parti conservateur à Ottawa, le matin du 29 mai 2012, contenait plusieurs emballages: du papier de soie rose, un sac à vin noir et un sac-poubelle. Au tout dernier, le paquet était mou, et une odeur de pourriture s'en dégageait. Jenni Byrne, alors directrice du Parti conservateur, a jugé qu'il fallait appeler la police. «Ce n'était pas le genre de paquet que l'on recevait habituellement», a fait valoir Mme Byrne, alors qu'elle témoignait au procès de Luka Rocco Magnotta, lundi matin. La boîte en question avait un grand coeur dessiné à la main, dans le fond. Mme Byrne et son assistante n'ont pas ouvert le dernier paquet.

«Le virus Ebola s'est retrouvé à 2 500 kilomètres de sa zone habituelle de circulation» Sylvain Baize, responsable du centre national de référence (CNR) des fièvres hémorragiques virales au laboratoire P4 Pasteur-Inserm de Lyon, a, le premier, identifié le 21 mars le virus Ebola à l’origine de l’épidémie apparue en Guinée qui s’étend désormais aux pays limitrophes de l’Afrique de l’Ouest: la Côte-d’Ivoire, la Sierra Leone, le Mali… Entretien. Cette nouvelle épidémie du virus Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest est-elle sans précédent? Oui et non. Des épidémies similaires en République Démocratique du Congo, en Angola et d’une manière plus générale en Afrique centrale ont déjà été recensées faisant à chaque fois entre 100 et 300 morts. Cependant, l’émergence nouvelle du virus en Afrique de l’Ouest et l’apparition de foyers secondaires à Conakry, la capitale de la Guinée, est une première. Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a pas vraiment de particularité pour cette souche.

Une infirmière du Texas a contracté l'Ebola en sol américain Le reportage d'Olivier Bachand Une infirmière d'un hôpital de Dallas qui a soigné le patient de l'Ebola la semaine dernière a à son tour contracté le virus. Il s'agit du premier cas de transmission de l'Ebola en Amérique du Nord. Les autorités de santé sont présentement sur un pied d'alerte pour empêcher la propagation du virus. L'infirmière contaminée, dont l'identité n'a pas été révélée, est dans un état stable, selon le médecin en chef du Texas Health Presbyterian Hospital. Le coût d’Ebola pourrait excéder 26 milliards d'euros en Afrique Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Moins de croissance, davantage de déficit budgétaire, des prix plus élevés, des revenus des ménages en baisse, plus de pauvreté : Ebola fait des ravages sur le plan humain et des dégâts considérables sur le plan économique que l’on commence à peine à mesurer. Dans un rapport, présenté mercredi 8 octobre, la Banque mondiale a cherché à chiffrer l’impact économique de l’épidémie, à court et à moyen terme, en dehors des coûts liés au traitement des patients et à la perte de productivité générée directement et indirectement par l’épidémie. À court terme, Ebola va d’abord se chiffrer par des pertes de croissance : – 2,1 points de produit intérieur brut (PIB) en Guinée ; – 3,4 points de PIB au Liberia et – 3,3 points en Sierra Leone. La croissance 2014 serait ainsi ramenée de 4,5 % à 2,4 % en Guinée, de 5,9 % à 2,5 % au Liberia et de 11,3 % à 8 % en Sierra Leone.

Procès Magnotta: un comportement calme à la poste Luka Rocco Magnotta était calme et décontracté quand il est allé à la poste envoyer ses macabres colis contenant les mains et les pieds de Jun Lin. «Il n’y avait rien de particulier dans son comportement», a expliqué l’employé qui avait servi Magnotta le 25 mai 2012. Tozokazu Le, qui travaillait à cette époque dans un Jean Coutu de la rue Queen Mary, a expliqué avoir vu l’accusé de 32 ans à deux reprises ce jour-là. Le virus Ebola continue ses ravages en Afrique L’épidémie de fièvre Ebola qui frappe depuis quatre mois la Guinée, Sierra Leone et le Liberia est d’une gravité sans précédent. Déjà 485 morts sont imputables au virus, et 33 sont suspectes. Cinquante nouveaux cas, dont 25 ont entraîné la mort des patients, ont été recensés dans la région entre le 2 et le 6 juillet. Le virus à l’origine du syndrome a été diagnostiqué la première fois en 1976, lors de deux flambées simultanées à Nzara, en Soudan, et à Yambuku, en République démocratique du Congo (à l’époque Zaïre).

Un cas d'Ebola à l'Hôpital d'Ottawa? Le campus général de l'Hôpital d'Ottawa (archives) Les autorités de santé publique enquêtent sur un cas possible d'Ebola au campus général de l'Hôpital d'Ottawa. Le patient a été placé en isolement. Il revient d'un séjour en Afrique de l'Ouest.

Related:  Ébolasite internet stssthémes actualités