background preloader

Compositrices - Chefs d'orchestre

Facebook Twitter

Amy Beach. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amy Beach

Amy Beach (vers 1905 ?) Amy Beach est une compositrice et pianiste américaine, née Amy Marcy Cheney à Henniker (New Hampshire) le , décédée à New York le . Biographie[modifier | modifier le code] De talent précoce, après avoir étudié adolescente le piano et la composition dans son pays natal (mais elle fut surtout autodidacte), Amy Cheney effectue ses débuts professionnels comme pianiste en 1883. Deux ans après, en 1885, elle épouse le docteur Henry Harris Aubrey Beach et restreint alors considérablement ses activités de concertiste (se consacrant à la composition), qu'elle reprendra activement au décès de son mari en 1910, effectuant notamment une grande tournée en Europe qui s'achève en 1914, année où elle regagne les États-Unis. Betsy Jolas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Betsy Jolas

Betsy Jolas en 2006 Betsy Jolas est une compositrice française née le à Paris. Ses parents sont l'écrivain américain d'origine lorraine Eugene Jolas et la traductrice américaine Maria McDonald. Elle est la mère du trompettiste de jazz Antoine Illouz[1]. Biographie[modifier | modifier le code] En 1940 Betsy Jolas s'établit aux États-Unis avec ses parents. Tout en côtoyant l’univers effervescent de l’avant-garde de la génération d’après guerre — certaines de ses œuvres sont créées au Domaine Musical —, Betsy Jolas reste une figure indépendante. Betsy Jolas a été lauréate du Concours de Besançon en 1953. Anecdote : ses parents avaient été locataires de « La Boisserie » à Colombey-les-Deux-Églises avant son achat par le Général de Gaulle en juin 1934[2]. Compositrice. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Compositrice

Une compositrice est une femme qui pratique la composition d'œuvres musicales. De l’intimité à l’espace public[modifier | modifier le code] Si la pratique musicale dans l’espace privé était vue comme une distraction ou une lubie ajoutant du charme à la femme au foyer, une sorte d'ornement [1], la pratique publique de cet art signifiait en revanche, depuis l’Antiquité, l’assimilation à la pratique de la prostitution. Hildegarde de Bingen La légende voit en Sappho (VIIe siècle av. Au Moyen Âge, la mise au ban des femmes pratiquant la musique connaissait cependant une exception notable : les moniales pouvaient en effet produire des pièces pour leur communauté ; Hildegarde de Bingen (1098-1179) en est à ce titre un exemple célèbre, cependant elle prétendait écrire sa musique sous la dictée de Dieu.

Rebecca Clarke. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rebecca Clarke

Rebecca Clarke Rebecca Clarke avec un alto en 1919 Études et jeunesse[modifier | modifier le code] Carrière et mariage[modifier | modifier le code] Elle rencontre pour la première fois son futur mari, James Friskin (un compositeur, pianiste de concert et membre fondateur de la Juilliard School), alors qu'ils sont tous deux étudiants au Royal College of Music. Clarke est décrit par Curtis comme un des compositeurs britanniques les plus importants de l'entre-deux-guerres[5], et par Stephen Banfield comme la compositrice britannique la plus remarquable de cette période[10]. Chef d'orchestre. Emmanuelle Haïm.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emmanuelle Haïm

Pour les articles homonymes, voir Haïm. Emmanuelle Haim Emmanuelle Haïm, née en 1962 [1] à Paris, est une claveciniste et une chef d'orchestre française. Spécialiste de la musique baroque, elle a créé et dirige l’ensemble Le Concert d'Astrée. Biographie[modifier | modifier le code] Après une formation de pianiste, avec Yvonne Lefébure et d’organiste, elle étudie l'écriture musicale et l'harmonie avec Jean-Claude Raynaud, et le clavecin auprès de Kenneth Gilbert et de Christophe Rousset dont elle devient l'assistante aux Arts Florissants; elle obtient cinq Premiers Prix au Conservatoire de Paris.

C’est tout naturellement qu’elle commence à diriger, et on la retrouve bientôt sur les plus prestigieuses scènes internationales en tant que chef invitée pour diriger des formations de renom. En 2000, Emmanuelle Haïm fonde son propre ensemble de musique baroque : Le Concert d'Astrée et rencontre vite le succès, tant en France qu’à l’étranger. Claire Gibault. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Claire Gibault

Pour les articles homonymes, voir Gibault. Claire Gibault en 2007 Œuvres principales Répertoire Scènes principales Claire Gibault, née le au Mans, est une femme chef d'orchestre, membre du Conseil économique, social et environnemental. Laurence Equilbey. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laurence Equilbey

Laurence Equilbey, née le à Paris, est une chef d'orchestre française connue notamment pour la direction du chœur de chambre Accentus et d'Insula orchestra. Nathalie Stutzmann. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nathalie Stutzmann

Nathalie Stutzmann est une contralto et chef d'orchestre française, née le à Suresnes. Elle est fondatrice de l'ensemble Orfeo 55. Biographie[modifier | modifier le code] En 1983, elle gagne le 1er prix de chant et art lyrique du conservatoire de Nancy. Elle entre à l’Opéra de Paris dans la classe de Michel Sénéchal. De 1983 à 1987, elle rencontre Hans Hotter, dont elle suit les cours de maître, et débute en 1986 à l’Opéra Garnier dans Didon et Enée de Purcell.