background preloader

Labo d'instruments

Labo d'instruments
Faites l'expérience en ligne de tous vos instruments préférés! De quoi se compose un orchestre? Un orchestre met à contribution des instruments de musique regroupés en quatre sections : Dans ce Labo d'instruments vous pouvez écouter et manipuler « virtuellement » tous les instruments de l'orchestre. Familiarisez-vous avec l'orchestre tout entier. Un orchestre regroupe des musiciens qui jouent divers instruments de musique sous la direction d'un chef d'orchestre. L'Orchestre du CNA L'Orchestre du Centre national des Arts est spécialisé dans l'interprétation d'œuvres musicales de la période classique. Cela ne représente qu'environ la moitié de ll'effectif des orchestres symphoniques de Vancouver, de Toronto et de Montréal. La section des cordes se compose de vingts premiers violons, de six altos, de sept violoncelles , de cinq contrebasses et une harpe.

Chronologie Essor culturel de l’État bourguignon. Le Cantus firmus devient un élément commun à plusieurs parties de la messe, conférant à celle-ci un caractère unitaire. Ce Cantus firmus peut être emprunté au répertoire religieux ou profane. Ainsi, la chanson de l’Homme armé, très populaire, sert-elle de base à plusieurs messes. GenresMotet Musique calviniste, musique luthérienne, le psaume protestant Canzone, madrigal, air de cour (fin du XVIe s.) Essor de la musique instrumentale en France, en Italie, en Angleterre, en Espagne Musique de danse Le ballet de cour (fin du XVIe s.) TechniquesLa complexification de la polyphonie donne naissance à l’art du contrepoint (rapport des voix considérées dans leur déroulement horizontal) L’adoption de consonances privilégiées sur les fins de phrases donne naissance à l’art de l’harmonie : rapport des voix considérées dans leur empilement vertical. La notion de mélodie avec accompagnement se dégage. Ressource : Musique de la Rennaissance Compositeurs : Les fils de Bach

Télécharger de la musique libre et gratuite Instruments du monde Les instruments de musique Où trouver de la musique en libre diffusion ? Les netlabels sont des labels musicaux officiant de façon quasi exclusive sur le Web, certains vendant tout de même CD, vinyles ou T-shirt. Nombre d’entre eux utilisent aujourd’hui les licences Creative Commons. Mais comme ce n’est pas le cas de tous les netlabels, prenez le réflexe de rechercher la licence des albums proposés (elle est parfois commune à tous les albums d’un netlabel et imposée par ce dernier). En voici quelques-uns : www.aaahh-records.net Un netlabel allemand qui compte dans ses rangs plusieurs artistes talentueux (Entertainment for the Braindead, Bryyn, Uniform Motion, Emilie Lund…), pour des albums plutôt orientés folk/rock avec une pointe d’électro et de rock de temps à autre. www.beepbeep.nl De nombreux talents là encore chez les néerlandais de Beep ! badpandarecords.wordpress.com clinicalarchives.blogspot.com Un netlabel moscovite hyper actif (déjà presque 500 albums à son actif !) dustedwax.org

Histoire du rock L'histoire du Rock Cette musique qui me passionne depuis la première fois que je l'ai entendu lorsque j'avais 9 ans avec Elvis Presley, un disque qu'on m'avait offert, ensuite la même chose pour les Beatles. En 1973 en arrivant au secondaire, c'est la grande découverte, Pink Floyd viennent de sortir Dark Side Of The Moon qui tourne sans arrêt à l'école. Il y a aussi Deep Purple et l'album Machine Head, Johnny Winter, Alice Cooper. Dans les danses scolaires avant le disco, on danse sur Long Train Runnin' des Doobie Brothers, I'm A Man de Chicago, The Mexican de Babe Ruth, American Woman des Guess Who et j'en passe. À partir de ce moment, je veux tout connaître sur cette musique qui me fait vibrer, je découvrirai alors les Stones, Jimi Hendrix, Janis Joplin etc... Je vous présenterez des ouvrages qui font partis de mes recherches. P.S. Bonne visite Denis Legault

A propos cd1d.com a été créé par CD1D, fédération nationale de labels indépendants cd1d.com est une plate-forme de diffusion et de distribution alternative de musique (physique et numérique) cd1d.com ne réalise aucun profit, reverse 85% des recettes aux labels et aux artistes cd1d.com est en marge de la "culture business" cd1d.com est une plate-forme de vente en ligne équitable du producteur à l’auditeur CD1D est une fédération professionnelle créée par 7 labels indépendants en 2004 et qui regroupe aujourd’hui plus de 256 labels (associations, SARL, SCOP…). L’objectif de cette fédération est de proposer de nouvelles formes de collaborations et de diffusion de la musique, centrées sur le respect des artistes et du public, le renforcement de la diversité musicale et la mise en place durable d’un réseau alternatif aux majors et autres « supermarchés culturels ». Ses missions s’articulent autour de 4 grands axes : Avec cd1d.com, le label récupère 85% de ses ventes.

Biographies, Compositeurs, Musiciens, Histoire de la musique Musique numérique en bibliothèque - Association des Bibliothécaires de France - Groupe régional Alsace Dans le cadre du cycle sur les documents numériques, l'ABF Alsace a organisé une journée d'étude sur la musique numérique, le lundi 11 avril 2011 à la Médiathèque de Cernay et Environs. Même si le support CD a encore de beaux jours devant lui, la musique s'écoute et se découvre de plus en plus via internet ou des appareils mobiles (baladeurs ou téléphones). Cette journée s'est articulée en trois parties, premièrement une mise au point sur les fausses idées autour de la musique numérique et des perspectives globales dans ce domaine, deuxièmement un bilan des expérimentations en cours et troisièmement quelques réflexions pour l'articulation entre la bibliothèque musicale physique et virtuelle. Ci-dessous les liens vers les diaporamas des intervenants ou leur site : Faire fonctionner les oeuvres, Gilles Rettel (MSAI) La Borne Automazic, Sylvette Peignon (médiathèque de Gradignan) La Borne Crystalzic à Epernay. La bibliothèque musicale comme 3e lieu, Xavier Galaup (MD68)

La musique classique occidentale Introduction Comme toujours dans ce genre de vulgarisation, les périodes sont schématiques et tranchées, que les puristes n'en prennent pas ombrage ... Vous ne trouverez pas tout (notamment la biographie des musiciens, que l'on trouve dans de nombreux livres) dans cette page, mais les éléments qui m'ont le plus marqué, les auteurs que je connais le mieux (désolé pour les autres). J'essaie de rapprocher les périodes historiques des styles et genres de musique qui leur sont associés. Quand on s'attaque à l'Histoire de la Musique, notamment pour identifier différentes "périodes" dont les oeuvres "appliquent" certains principes communs, on travaille en général sur des caractéristiques du type : La définition de ces caractéristiques permet, en général, d'identifier une oeuvre et de la positionner dans son contexte historique. Comme souvent en histoire de l'Art, les nouvelles périodes apparaissent fréquemment en "réaction" des périodes précédentes. Préhistoire et Antiquité : jusqu'à 500 ap. Après

Musique numérique en bibliothèque Réflexions et retours d’expérimentations sur la musique numérique ont jalonné la journée organisée par le groupe Alsace de l’ABF (Association des bibliothécaires de France) le 11 avril 2011 à Cernay. Entre halo et aura : un rôle spécifique à jouer pour les bibliothèques Aujourd’hui, après la révolution internet dans la diffusion de la musique, toutes les cartes sont sur la table. La musique « fluide » concentrée dans quelques lieux virtuels s’écoute partout. Les supports d’écoute, dénommés « soniels » par Gilles Rettel 1, caractérisant les reproductions d’œuvres quels que soient leurs supports, restent très matériels. L’aura de l’œuvre d’art diminue avec la distance (disque par rapport au concert, ubiquité par rapport au support dédié), comme le disait Walter Benjamin. Les bibliothèques peuvent être des lieux où rayonnent cette aura et ce halo en facilitant l’accès aux œuvres par l’exposition et le temps. Les bornes musicales Écoute à distance La bibliothèque musicale, troisième lieu ?

Related: