background preloader

Dangers d'Internet et outils pour se défendre

Facebook Twitter

Journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique. Aller au contenu principal Journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique Le 9 février 2020 aura lieu le Safer Internet Day, journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique à destination des élèves, des familles, des professionnels de l’éducation et de la protection de l’enfance.

Journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique

Les ateliers : kits et fiches conseils. Les ateliers : kits et fiches conseils Nos kits ateliers et fiches conseils "spécial SID2021" sont prêts à télécharger ci-dessous !

Les ateliers : kits et fiches conseils

Cette année, le Safer Internet Day s’adapte au contexte de la Covid-19 et à l’impact qu’il a sur les pratiques numériques des enfants et les adolescents : hyperconnexion, socialisation en ligne, autonomie de plus en plus précoce, hausse du cyberharcèlement et exposition accrue aux fake news… kitssid_isc_2021.png Afin d’accompagner les jeunes dans cette situation particulière, nous vous proposons des ressources prêtes à l'emploi pour organiser des ateliers de sensibilisation du CE2 au lycée et poursuivre la discussion en famille sur les bonnes pratiques numériques à adopter autour de 3 thèmes clés de sensibilisation : SAFER INTERNET FRANCE. Sommes-nous vraiment en train de fabriquer des “crétins digitaux" ?

J’ai l’impression que le discours sur les jeunes et les écrans est en train de changer.

Sommes-nous vraiment en train de fabriquer des “crétins digitaux" ?

Alors qu’il y a quelques années, on vantait les compétences de ces digital natives - certes un peu accro à leurs écrans, mais tellement habiles à les manipuler - aujourd’hui, ce qu’on entend, ce sont le plus souvent des discours très alarmistes. Pour ne prendre qu'un exemple, en septembre dernier, un livre a connu un gros succès commercial et médiatique “La fabrique du crétin digital”, d’un neuroscientifique du nom de Michel Desmurget. Sa thèse : les écrans sont un danger pour les jeunes - enfants et ados -, les études neuroscientifiques le prouvent. On est en train de fabriquer une génération perdue, qui aura le choix entre l’obésité, l’addiction, et toutes sortes de troubles émotionnels et cognitifs.

Evidemment, ce discours me parle. L'invitée. Connexion illimitee vie limitee. LIVRE BLANC DEF. Ma vie de profil - Vidéos. RGPD. Observatoire de la haine en ligne : analyser pour mieux lutter. Lutte contre la haine en ligne L’observatoire de la haine en ligne, dont la mission est d’analyser et de quantifier le phénomène de haine en ligne, d’en améliorer la compréhension des ressorts et des dynamiques, de favoriser le partage d’information et le retour d’expérience entre les parties prenantes, a été mis en place par le CSA le 8 juillet 2020 et s'est réuni pour la seconde fois, jeudi 15 octobre 2020.

Observatoire de la haine en ligne : analyser pour mieux lutter

Cadre légal. Je protège ma vie privée en ligne. Espace familles - CLEMI. L’explosion de nos pratiques numériques a redéfini les défis de la parentalité et bouleversé les dynamiques familiales.

Espace familles - CLEMI

Quels réflexes adopter face à la désinformation ? Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ? Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ? La course à l'attention - Canopé. Regards croisés et pistes pédagogiques pour aborder la captation de l’attention, les algorithmes et la place de l’éducation Combien de temps vous faut-il pour lire cet édito ?

La course à l'attention - Canopé

3 minutes ? Mais c’est sans compter sur les nombreuses pauses que vous ferez peut-être avec la notification d’un mail à lire par-ci, ou le dernier message d’un groupe de discussion par-là, sans oublier que votre téléphone affichait déjà 24 notifications non lues sur votre application préférée. Alors que nous passons en moyenne 21 heures par semaine sur internet et que nous sommes 30 millions à nous connecter tous les jours aux réseaux sociaux 1, il ne serait pas exagéré de penser comme Tristan Harris, cet ex-ingénieur de Google, qu’une « poignée de personnes [travaillant pour les grandes entreprises de la Silicon Valley, ndlr] (...) décident de la façon dont des milliards de personnes dans le monde utilisent leur attention 2 » Kimi Do et Pascal Mériaux, coordonnateurs du dossier 1.

BD " Dans la tête de Juliette " - CLEMI. Les discours de prévention relatifs à l’usage du numérique par les jeunes, et tout particulièrement des réseaux sociaux et du smarpthone, revêtent souvent un caractère moralisateur qui peine à convaincre les adolescents.

BD " Dans la tête de Juliette " - CLEMI

Ils ont souvent le sentiment que ces discours visent à critiquer leurs pratiques, à porter un regard négatif sur ce qui aujourd’hui constitue une partie de leur vie et même de leur identité. Le choix d’une bande dessinée éducative, basée sur le personnage de Juliette – l’adolescente de la famille Tout-Écran – qui vit avec son smartphone une séquence importante de son quotidien d’adolescente, vise précisément à aborder par la fiction des problématiques fortes telles que la captation de l’attention et des données, les algorithmes de recommandation, l’identité numérique ou encore l’évaluation de l’information.

Le ton adopté n’est pas un ton professoral : il est au service d’un récit et d’une identification adolescente.