background preloader

Politique

Facebook Twitter

Face au Front National : réponse aux pompiers pyromanes qui ont voté Macron. Lawrence Lessig : « Le problème de la démocratie actuellement c’est qu’elle n’est pas représentative » Robert Littell : « Confrontés au torrent d’insultes de Trump, les espions ont riposté » L'argent, le nerf de la guerre électorale. Où va l’argent de l’Etat ? Visualisez en un coup d’œil le budget 2017.

Pour la première fois depuis cinq ans, l’éducation nationale sera en 2017 le premier poste de dépenses de l’Etat.

Où va l’argent de l’Etat ? Visualisez en un coup d’œil le budget 2017

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano Le gouvernement a procédé mercredi 28 septembre au rituel annuel de la présentation de ses grandes orientations pour le projet de loi de finances 2017, c’est-à-dire du budget de l’Etat pour la dernière année du mandat. Lire : Budget 2017 : le gouvernement maintient son objectif d’un déficit public ramené à 2,7 % du PIB Pour vous permettre de vous faire une idée des grandes masses de ce budget, nous l’avons représenté sous la forme de 100 petits carrés : avec un peu plus de 50 milliards d’euros, l’école (ou, plus précisément, l’« enseignement scolaire »), représente presque 13 % du budget.

Le gouvernement veut utiliser les moyens supplémentaires dégagés cette année pour l’école, avec en ligne de mire la concrétisation de la promesse présidentielle de créer 60 000 postes avant la fin du quinquennat. L’autodestruction du Parti socialiste, par Rémi Lefebvre (Le Monde diplomatique, juillet 2016) Pour le Parti socialiste (PS) français, l’heure du bilan approche.

L’autodestruction du Parti socialiste, par Rémi Lefebvre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)

Rarement un parti aura été aussi rapidement abîmé par son passage aux affaires. En 2012, il tenait l’ensemble des pouvoirs entre ses mains. Quatre ans plus tard, il a perdu un nombre considérable d’élus et, à moins d’un an de l’élection présidentielle, la cause paraît entendue : M. François Hollande, qui se prépare à l’évidence à solliciter le renouvellement de son mandat, n’est même pas assuré de figurer au second tour. L’impopularité du président comme celle de son premier ministre battent des records historiques. Yves Sintomer : "La France peut évoluer vers un régime autoritaire" Yves Sintomer, professeur de sciences politiques à Paris 8, spécialiste de la démocratie participative et délibérative, a surpris son auditoire mardi 9 février, lors d'une conférence sur l'avenir de la démocratie à l'UCL (University College of London), en affirmant qu'il n'était pas à exclure de voir la France évoluer rapidement vers un régime autoritaire.

Yves Sintomer : "La France peut évoluer vers un régime autoritaire"

Il déroule ici son raisonnement. Dominique Rousseau : « Le numérique signe la fin du droit des Etats » Face à l’accélération du monde, comment penser le monde de demain et poser des limites ?

Dominique Rousseau : « Le numérique signe la fin du droit des Etats »

Quels sont les contre-pouvoirs dans cette civilisation numérique qui réinvente les relations entre gouvernés et gouvernants ? En amont de la table ronde sur le thème « Civilisation numérique : quels contre-pouvoirs ? », organisée dans le cadre du Monde Festival et animée par Laure Belot, Le Monde publie une série d’interviews afin de nourrir le débat. Pour Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, le numérique oblige à repenser le droit au-delà des souverainetés nationales. Le droit semble dépassé par la nouvelle civilisation numérique ? « De l’Etat de droit à l’Etat de sécurité », par Giorgio Agamben. Refusons l’extension de la déchéance de la nationalité ! Par Patrick Weil et Jules Lepoutre Après que François Hollande a déclaré au Congrès du 16 novembre vouloir « pouvoir déchoir de sa nationalité française un individu condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ou un acte de terrorisme, même s’il est né français, je dis bien “même s’il est né français” dès lors qu’il bénéficie d’une autre nationalité », voilà que le gouvernement demande au Conseil d’Etat s’il n’est pas nécessaire de modifier la Constitution pour mettre en œuvre la proposition du président.

Refusons l’extension de la déchéance de la nationalité !

La réponse est doublement : Non ! Edouard Vaillant, le troisième homme du socialisme. Le citoyen Vaillant (1840-1915) fut en son temps le «3e homme» du socialisme français, aux côtés de Jean Jaurès (1859-1914) et de Jules Guesde (1845-1922).

Edouard Vaillant, le troisième homme du socialisme

En France, les femmes obtiennent le droit de vote. Pendant l’Occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la Résistance.

En France, les femmes obtiennent le droit de vote

Un engagement qui conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes. Le résistant communiste, Fernand Grenier, défend fermement et avec obstination les droits politiques de la Française à l’assemblée. Le 23 mars 1944, l’Assemblée consultative siégeant à Alger adopte le principe du droit de vote des femmes par 51 voix « pour » et 16 voix « contre ». Un mois après, le 21 avril, le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui, à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité : Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes.Les Françaises obtiennent enfin le droit de vote et celui d’être élues. Elles voteront pour la première fois en 1945 et entreront au Sénat en 1946. Analyse. S'abstenir, c'est voter ! On l'avait vu aux élections municipales et départementales : la droite les a gagnées, un peu en nombre de voix, beaucoup en pourcentage, l'électorat de gauche étant resté à la maison.

Analyse. S'abstenir, c'est voter !

Avec le FN, c'est encore plus spectaculaire. En 2012, Marine Le Pen faisait 17,90 % avec 6,4 millions de voix. Au premier tour des régionales, le FN atteint 27,73 % avec 6 millions de suffrages. LE LENT ELOIGNEMENT DE JACQUES CHIRAC : Carnet de notes. I vous voulez que ça marche, demandez à Chirac », disait Pompidou, émerveillé par le culot, le dynamisme et l’efficacité de son jeune collaborateur.

LE LENT ELOIGNEMENT DE JACQUES CHIRAC : Carnet de notes

Mais depuis plusieurs mois, Jacques Chirac ne marche plus, ou à peine. C’est en fauteuil roulant qu’il effectue ses rares et brefs déplacements. Voilà pourquoi il a récemment déménagé et quitté le somptueux appartement du quai Voltaire, que lui prêtaient officiellement la famille Hariri depuis son départ de l’Elysée, pour un immeuble de la rue Tournon à deux pas du jardin du Luxembourg et de l’hôtel particulier de son ami François Pinault. Voilà pourquoi Jacques Chirac ne se montre plus en public. Bernadette a fait « un mariage d’ambition » Sa vie fut un roman. Face à la montée du Front national. Le score réalisé par les listes du Front national (FN) au premier tour des élections régionales se nourrit d’éléments conjoncturels – la peur suscitée dans le pays par les attentats du 13 novembre –, mais il s’inscrit aussi dans une tendance longue alimentée par la crise économique, sociale et démocratique que connaît le pays.

Face à la montée du Front national

Le phénomène n’est pas uniquement français : on a vu également émerger des partis d’extrême droite xénophobes dans de nombreux pays européens au cours des dernières années et notamment en Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Suède et Suisse… Cette percée de l’extrême droite est malheureusement assez logique. L’Europe connaît une crise identitaire profonde. Nous avons vécu en paix depuis 1945 et avons connu depuis cette date une période d’expansion économique sans précédent historique. C'est officiel, il n'y a plus de gauche en France. « Non, le FN ne tient pas un discours de vérité », par Olivier Py. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Olivier Py (Auteur, metteur en scène et directeur du Festival d'Avignon)

Les inégalités de patrimoine sont la vraie fracture sociale. LE MONDE ECONOMIE | | Par Jean Taricat (Sociologue, enseignant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée) Paradoxes du stigmate : les représentations médiatiques de Marine Le Pen. 1 « Itinéraire d’une ennemie redoutable », Marianne, 12-18 mars 2011, p. 40.

Succès du FN et mensonge médiatique de base. Par Stéphane Montabert, depuis la Suisse. Marine Le Pen à Sciences Po en 2012 (Crédits Rémi Noyon licence Creative Commons) La responsabilité des média dans la montée du FN. L’omniprésence du FN dans les média et la banalisation de ses idées interrogent le rôle des journalistes. Par Dominique Candille* Le congrès du Front national à Lyon, fin novembre, l’a encore montré : le FN bénéficie d’une couverture médiatique impressionnante – et tout particulièrement Marine Le Pen – et de plus en plus décomplexée. Pour de nombreux média et de nombreux journalistes, le FN est devenu un parti comme les autres. Qui vote Front national en France ? Qui vote FN aujourd’hui ?