background preloader

Simone Weil

Facebook Twitter

Simone Weil. Simone Weil. Simone Weil. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simone Weil

Pour les articles homonymes, voir Weil. Simone Weil Philosophe française XXe siècle Simone Weil en 1921. Simone Adolphine Weil est une philosophe française, née à Paris le et morte à Ashford le . Biographie[modifier | modifier le code] En octobre 1925, elle entre au lycée Henri-IV, où elle passe trois ans. . « Elle m'intriguait, à cause de sa réputation d'intelligence et de son accoutrement bizarre... Maison où vécut Simone Weil, professeur au Lycée de jeunes filles de Bourges en 1935-1936 Sa mauvaise santé l'empêche de poursuivre le travail en usine. La condition ouvriere. Ecrits politiques et historiques. Un point de vue sur la politique internationale et l'histoire des dernières décennies Voici le livre avec lequel j’ai découvert Simone Weil.

ecrits politiques et historiques

Je me suis intéressée à cet auteur parce qu’un des membres de ce site me l’avait recommandé lorsque je cherchais des essais traitant de géopolitique. Au départ, je pensais me tourner vers des ouvrages uniquement d’actualité très contemporaine (XXIème siècle), et qui plus est non vers des philosophes ou historiens. Mais finalement, je me suis dit que sur cette thématique, finalement peu étayée sur le plan scientifique, le regard de philosophes du XXème siècle pouvait être éclairant. Simone_Weil_Note_sur_la_suppression_generale_des_partis_politiques.pdf. Simone Weil et l'Enracinement : un trésor politique pour les "temps de crise" "Un être humain a une racine par sa participation réelle, active et naturelle à l'existence d'une collectivité qui conserve vivants certains trésors du passé et certains pressentiments d'avenir.

Simone Weil et l'Enracinement : un trésor politique pour les "temps de crise"

" “Il me paraît impossible d’imaginer pour l’Europe une renaissance qui ne tienne pas compte des exigences que Simone Weil a définies dans L’Enracinement.” Albert Camus "Ce n'est pas l'adolescent abandonné, misérable vagabond, à l'âme affamée, qu'il est juste d'accuser, mais ceux qui lui ont donné à manger du mensonge" (à propos du jeune Hitler, Ext p.156 à 160) "Si la force est absolument souveraine, la justice est absolument irréelle. Mais elle ne l'est pas. L'Enracinement. Détails Catégorie parente: Notes sur oeuvres Catégorie : Politique Écrit par L'équipe Scripto Rédigé en 1943 par Simone Weil, alors à Londres où elle travaillait pour la France Libre, inachevé puisque son auteur mourut avant d’avoir pu y mettre la dernière touche, « L’Enracinement » est probablement un des plus grands textes français du XX° siècle.

L'Enracinement

Osons, sinon un résumé, du moins un aperçu… La première partie est consacrée à un exercice de philosophie politique : dire la fin dernière du politique au service du Bien commun, et donc définir le Bien commun. Constat de départ : le devoir prime le droit, parce que c’est le devoir des uns qui fonde le droit de l’autre. Cette obligation n’est pas négociable. Cette obligation, c’est le respect. Quiconque refuse à un homme ce minimum de respect manque à l’obligation envers l’humanité. Les deuxième et troisième parties sont aujourd’hui moins intéressantes, parce qu’elles traitent spécifiquement de la situation de la France en 1943. Expressions - Actualité de Simone Weil : à propos de "L’Enracinement" Actualité philosophique : Simone Weil. Par Géraldine Mosna-Savoye Réalisation : Olivier Guérin Lectures : Georges Claisse Aujourd'hui, place à l'actualité éditoriale à l'occasion de la parution chez Gallimard du cinquième volume des Œuvres complètes de Simone Weil.

Actualité philosophique : Simone Weil

Celle qu'Alain surnommait « la martienne » disparaissait il y a tout juste 70 ans, en 1943. Elle nous a laissée une œuvre inclassable, sans cesse tendue entre action dans ce monde et contemplation de la lumière surnaturelle, entre philosophie du travail et platonisme teinté de christianisme. Mais il y a tout juste 70 ans, alors qu'elle était résistante à Londres, elle rédigeait surtout ce qui sera une œuvre qui ne ressemble à aucun autre de ses textes, et qui pourtant appelle vers toute sa pensée : le Prélude à une déclaration des devoirs envers l'être humain, plus connu sous le titre de L'Enracinement.

Et, pour nous en parler, nous avons le plaisir d'accueillir le philosophe Robert Chenavier. Robert Chenavier MC © Radio France Références musicales. Simone Weil : Les Besoins de l’âme, extrait de l’Enracinement. Ce n’est pas seulement le contenu de sa pensée qui fait de Simone Weil est un auteur difficile à appréhender, c’est aussi et peut-être avant tout les modes de son expression.

Simone Weil : Les Besoins de l’âme, extrait de l’Enracinement

Articles multiples, notes de cours, cahiers foisonnants et intimes, lettres et deux « grands œuvres » comme elle se plaisait à le dire : le leg est à la fois d’une cohérence frappante et d’une hétérogénéité qui complexifie à la fois la première accroche et la possibilité d’une photo globale d’une pensée très dynamique. Ce n’est finalement que très récemment que de fondamentaux travaux de recherche universitaire ont été publiés ; les deux plus considérables, ceux d’Emmanuel Gabellieri [3] et de Robert Chenavier [4] étant malheureusement édités dans d’aussi prestigieuses qu’inabordables collections, et s’adressant à un public déjà un peu initié aux charmes mystérieux de la pensée de celle que Bataille appellait « la vierge rouge ».