background preloader

Simone de Beauvoir

Facebook Twitter

Feminisme. Simone de Beauvoir (1/4): sa vie (rediffusion) - Idées. Par Adèle Van Reeth Réalisation : Mydia Portis-Guérin Lectures : Marianne Basler Simone de Beauvoir est une femme dont le courage intellectuel n’a d’égal que le combat intérieur contre ce qu’elle n’est plus et pour ce qu’elle voudrait être.

Simone de Beauvoir (1/4): sa vie (rediffusion) - Idées

Le terrain de cette bataille, c’est l’écriture, à la fois arme et bouclier. Beauvoir a passé sa vie à écrire : essais, romans (dont les Mandarins pour lequel elle reçoit le prix Goncourt en 1954), et écriture de soi en abondance, pas moins de six ouvrages autobiographiques, en quête non pas d’un « je » cohérent, mais d’une force, dans laquelle elle puisse, dit-elle, se réfugier à tout jamais. Simone de Beauvoir (2/4) : sa philosophie (rediffusion) - Idées. Par Adèle Van Reeth Réalisation : Mydia Portis-Guérin Lectures : Marianne Basler L’année 1929 fût un excellent crû pour l’agrégation de philosophie.

Simone de Beauvoir (2/4) : sa philosophie (rediffusion) - Idées

La paire d’âmes Sartre –Beauvoir, se retrouva en pôle-position. Sartre pensa que son échec l’année précédente l’autorisait à passer outre les règles de galanterie et trôna en première place, Beauvoir, en deuxième, suivi de près par leurs amis Maheu et Nizan. Michel Kail MC © Radio France Références musicales: - Franco Piersanti, Budapest malinconica - Chanson Plus Bifluorée, L'Internationale - Henri Salvador, Saint-Germain-des-Prés - Boris Vian, La java des bombes atomiques. Simone de Beauvoir (3/4) : sa pensée féministe (rediffusion) - Idées. Simone de Beauvoir (4/4) : son oeuvre littéraire (rediffusion) - Idées. Par Adèle Van Reeth.

Simone de Beauvoir (4/4) : son oeuvre littéraire (rediffusion) - Idées

Simone de Beauvoir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simone de Beauvoir

Pour les articles homonymes, voir Beauvoir. Le Deuxième Sexe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Deuxième Sexe

Le Deuxième Sexe est un essai existentialiste et féministe[1], paru en 1949, l’année des 41 ans de son auteure, Simone de Beauvoir. Cet essai, divisé en deux tomes, est considéré comme une œuvre majeure de la philosophe. Le Deuxième Sexe s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, traduit dans de nombreuses langues. Il reste à ce jour la référence de la philosophie féministe. Structure de l’essai[modifier | modifier le code] Le Deuxième sexe est divisé en deux tomes composés respectivement de trois et quatre parties. TOME I. TOME II. Tome I: Les Faits et les Mythes[modifier | modifier le code] Introduction[modifier | modifier le code] Première partie : Destin[modifier | modifier le code] Avant de chercher par elle-même les causes de l’infériorisation de la femme, Beauvoir s’intéresse à trois points de vue possiblement explicatifs mais à chaque fois récusés. On ne naît pas femme : on le devient.

On ne naît pas femme : on le devient[1] par Simone de Beauvoir Extrait de « Le deuxième sexe » On ne naît pas femme : on le devient Fille ou garçon.

On ne naît pas femme : on le devient

L’invitée, de Simone de Beauvoir. Simone de Beauvoir, première féministe moderne. Google célèbre aujourd’hui Simone de Beauvoir, née officiellement le 9 janvier 1908, avec un doodle spécial anniversaire.

Simone de Beauvoir, première féministe moderne

A cette occasion, Elles osent ! Vous propose de (re)découvrir cette intellectuelle libre et scandaleuse devenue la référence du féminisme mondial. Retour sur un destin hors-norme. Simone de Beauvoir enfant Simone de Beauvoir naît le 9 janvier 1908. Simone a très tôt le goût de lecture, que suit le désir d’écrire. Simone de Beauvoir. Je crois que Simone n'a pas sa chambre à l'auberge (j'espère que je ne me trompe pas ) donc je me permets de lui ouvrir un topic.

Simone de Beauvoir

J'avais envie depuis très longtemps de lire les Mémoires d'une jeune fille rangée, comme je dois travailler sur l'écriture de soi en ce moment pour mon cours de français je me suis dit que c'était le moment ! Et je n'ai pas du tout été déçue. J'ai dévoré ce livre. Simone de beauvoir au flore. La passion psychanalytique selon Beauvoir. Simone de Beauvoir et la psychanalyse ?

La passion psychanalytique selon Beauvoir

Tout laisserait à penser qu’il s’agit d’une rencontre problématique mais en réalité, il s’agit d’un dialogue profond, d’un débat de fond extrêmement fécond sur ce qui constitue les femmes, prises entre déterminismes sociaux et historiques et leur "destin physiologique" cher à la psychanalyse. Dans son Deuxième sexe, Simone de Beauvoir a convoqué les psychanalystes (entre autres Freud, et Hélène Deutsch qui valorisait une "nature féminine" et l’expérience fondamentale de la maternité) aux côtés de la littérature, de l’anthropologie et de la philosophie pour expliquer la condition féminine.

C’est parce que ce dialogue est mal connu que la revue L’homme et la société vient de publier les actes du colloque "Simone de Beauvoir et la psychanalyse" qui avait eu lieu en 2010 à Paris, à l’initiative des psychanalystes Danièle Brun et Julia Kristeva. Existentialisme et féminisme universaliste. La Fauteuse du mois : Simone de Beauvoir. Impossible de ne pas parler d’elle dans un numéro « Féminismes ».

La Fauteuse du mois : Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir est en quelque sorte la féministe par excellence, emblématique, iconique. Trop souvent, on ne retient d’elle que la célèbre formule « On ne naît pas femme, on le devient » ; parfois aussi, on la réduit à n’être que la compagne de Sartre. Souvent, elle fait peur, ou agace. C’est pourquoi on a aussi souvent tenté de « lisser » son image, publiant ses fesses en couverture (Le Nouvel Observateur, 2008) pour rassurer : c’est donc aussi une femme (et pas seulement un cerveau austère et revêche ?)

, ouf ! Mais alors, qui est-elle ? Cette icône du féminisme ne se destinait pas à une telle carrière. Pendant des années, elle se tiendra à l’écart du mouvement féministe, lui accordant sa sympathie mais décidant de faire confiance à l’avenir pour l’amélioration du sort des femmes : « je pensais que la condition féminine évoluerait en même temps que la société », écrit-elle dans Tout compte fait (1972). Simone de Beauvoir 1908-1986.