background preloader

On ne naît pas femme : on le devient

On ne naît pas femme : on le devient
On ne naît pas femme : on le devient[1] par Simone de Beauvoir Extrait de « Le deuxième sexe » On ne naît pas femme : on le devient Fille ou garçon L'influence de l'éducation La femme n'a jamais eu ses chances L'homosexualité On ne naît pas femme : on le devient [2] On ne naît pas femme : on le devient. Fille ou garçon [3] C'est ici que les petites filles vont d'abord apparaître comme privilégiées. Beaucoup de garçons, effrayés de la dure indépendance à laquelle on les condamne, souhaitent alors être des filles ; au temps où on les habillait d'abord comme elles, c'est souvent avec des larmes qu'ils abandonnaient la robe pour le pantalon, qu'ils voyaient couper leurs boucles. L'influence de l'éducation [5] [...] Ainsi, la passivité qui caractérisera essentiellement la femme « féminine » est un trait qui se développe en elle dès ses premières années. La femme n'a jamais eu ses chances [7] L'homosexualité [2] Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe 1, Gallimard © 1949, pages 285 et 286. [4] Le Sabbat.

http://www.philo5.com/Les%20philosophes%20Textes/Beauvoir_OnNeNaitPasFemme.htm

Related:  Simone de BeauvoirTFEGender StudiesHistoire/Géographiefeminist

La Fauteuse du mois : Simone de Beauvoir Impossible de ne pas parler d’elle dans un numéro « Féminismes ». Simone de Beauvoir est en quelque sorte la féministe par excellence, emblématique, iconique. Trop souvent, on ne retient d’elle que la célèbre formule « On ne naît pas femme, on le devient » ; parfois aussi, on la réduit à n’être que la compagne de Sartre. Souvent, elle fait peur, ou agace. [French] Le sexe est bien une construction : en discutant nature, culture et féminisme. Pascal Picq, paléoanthropologue de son état, a fait paraître dans le Monde renvoyant dans les cordes les 80 imb... abru... députés qui "pensent" (quand on écrit "théorie du genre sexuel" et qu'on prétend que cela a pour objectif de justifier la pédophilie, c'est que l'on est soit un crétin, soit quelqu'un de très malhonnête, et j'ai trop de respect pour nos représentant pour choisir la seconde option) qu'il ne faut pas dire aux lycéens que les gênes ne déterminent pas tout le comportement sexuel de l'être humain. Pourtant - peut-être du fait d'un certain opportunisme editorial - son texte s'intitule "Le sexe n'est pas que construction". Et de fait, il y critique certaines orientations "antibiologistes" (radicales, ajoute-t-il) des sciences sociales. Pourtant, le sexe - pas seulement le genre, pas seulement la sexualité - est bien une construction sociale. Il faut juste savoir ce que cela veut dire...

Beauvoir Simone Romancière et essayiste française (1908-1986). Ardente avocate de l'existentialisme, son oeuvre littéraire dont la technique narrative révèle l'influence du roman américain, évolue d'un corps à corps avec la contingence, avec l'indétermination de l'existence qui révèle l'absurdité d'un monde où nous n'avons pas choisi de naître, vers une écriture autobiographique. À travers une remarquable trilogie autobiographique — Mémoires d'une jeune fille rangée, la Force de l'âge, la Force des choses —, elle réalise «l'entreprise de vivre» dans laquelle la littérature remplace désormais toute ambition spirituelle ou religieuse. Elle y raconte l'itinéraire intellectuel d'une femme au XXe siècle aux prises avec le déficit spirituel et moral de son époque, qui tente de redéfinir son rôle d'écrivain et d'intellectuelle, sa situation de femme, ses rapports amoureux. "Simone de Beauvoir: Fifty Years After The Second Sex". Riche dossier de la revue Labyrinth (vol. 1, no 1, hiver 1999).

Simone de Beauvoir Je crois que Simone n'a pas sa chambre à l'auberge (j'espère que je ne me trompe pas ) donc je me permets de lui ouvrir un topic. J'avais envie depuis très longtemps de lire les Mémoires d'une jeune fille rangée, comme je dois travailler sur l'écriture de soi en ce moment pour mon cours de français je me suis dit que c'était le moment ! Et je n'ai pas du tout été déçue. J'ai dévoré ce livre. Le Deuxième Sexe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Deuxième Sexe est un essai existentialiste et féministe[1], paru en 1949, l’année des 41 ans de son auteure, Simone de Beauvoir. Cet essai, divisé en deux tomes, est considéré comme une œuvre majeure de la philosophe.

[French]Eric Fassin: «Les députés confondent genre et sexualité» 18 personnes ont été interpellées après avoir manifesté contre le verdict dans la salle d'audience. Les dirigeants des plus importantes fédérations sportives du pays ont signé mercredi 9 avril une charte contre les discriminations des personnes LGBT dans le sport. Quand Martin se rase, ça le met en joie. Et nous avec. La sénatrice, dont la nomination vient d'être annoncée, succède dans ce domaine à Dominique Bertinotti.

La passion psychanalytique selon Beauvoir Simone de Beauvoir et la psychanalyse ? Tout laisserait à penser qu’il s’agit d’une rencontre problématique mais en réalité, il s’agit d’un dialogue profond, d’un débat de fond extrêmement fécond sur ce qui constitue les femmes, prises entre déterminismes sociaux et historiques et leur "destin physiologique" cher à la psychanalyse. Dans son Deuxième sexe, Simone de Beauvoir a convoqué les psychanalystes (entre autres Freud, et Hélène Deutsch qui valorisait une "nature féminine" et l’expérience fondamentale de la maternité) aux côtés de la littérature, de l’anthropologie et de la philosophie pour expliquer la condition féminine. C’est parce que ce dialogue est mal connu que la revue L’homme et la société vient de publier les actes du colloque "Simone de Beauvoir et la psychanalyse" qui avait eu lieu en 2010 à Paris, à l’initiative des psychanalystes Danièle Brun et Julia Kristeva.

. - Discrimination systémique dans la fonction publique du Québec Dans son Avis, le Conseil du statut de la femme recense les réalisations des femmes, particulièrement au cours des trente dernières années. Le Conseil expose la situation en ces termes : « Bien que les femmes du Québec bénéficient aujourd’hui de l’égalité de droits, il reste encore du chemin à parcourir avant d’arriver à une égalité de fait. À l’évidence, des siècles de discrimination ne peuvent être effacés en quelques décennies d’action, mais il demeure impératif de connaître les zones de résistance et les façons de les percer, ce qui milite en faveur de l’exploration de stratégies nouvelles à ajouter à celles qui existent déjà » (1).

Madeleine Pelletier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Madeleine Pelletier ( - ) est une militante féministe et socialiste libertaire française. Elle fut la première femme médecin diplômée en psychiatrie en France. Biographie[modifier | modifier le code] Madeleine Pelletier est née dans une famille pauvre, d'une mère née de père inconnu, peu aimante, accaparée par les soins à donner à son époux malade, la tenue de la boutique familiale de fruits et légumes et douze grossesses. Suite à des décès précoces et au départ de son dernier frère survivant, Madeleine Pelletier vit à partir de ses dix ans en enfant unique, puis dès ses 15 ans seule avec sa mère à la suite du décès de son père[1]. Simone de Beauvoir (4/4) : son oeuvre littéraire (rediffusion) - Idées Par Adèle Van Reeth Réalisation : Mydia Portis-Guérin Lectures : Marianne Basler Dernier temps aujourd’hui de notre semaine en compagnie de Simone de Beauvoir, après l’autobiographe, la philosophe et la féministe, c’est avec la romancière que nous allons passer les prochaines 50 minutes, où comment la littérature est le meilleur moyen de parler de l’œuvre de Simone de Beauvoir sans la découper artificiellement en petits morceaux. Sylvie le Bon de Beauvoir MC © Radio France

[French] Genre, sexe, orientation sexuelle, les députés UMP confondent tout des cupcakes sur lesquels sont inscrits les mots boy (garçon) et girl (fille) (Kristin_A/Flick/CC). Quatre-vingts parlementaires, dont les fondateurs de la Droite populaire, ont demandé le 30 août 2011 au ministre de l’Education nationale le retrait de manuels scolaires accréditant l’idée que l’identité sexuelle est autant le fruit de l’environnement socioculturel que de la biologie. Cette demande fait suite à plusieurs interpellations du ministre sur cette question au mois de juillet dernier. Les députés se targuent d’être du côté de la science Ces parlementaires dénoncent l’idée de genre comme construction sociale de l’identité de sexe. Pour eux, cette identité est inscrite dans la nature, et plus précisément dans les organes génitaux.

Un roman oublié : »l’invitée », de Simone de Beauvoir « le deuxième sexe » de Simone de Beauvoir publié en 1948 et le massif autobiographique, »les mémoires d’une jeune fille rangée 1958) »La force de l’age (1960) et « la force des choses » (1963) ont fait oublier la jeune romancière de 38 ans qui publie en 1943« l’invitée ». et quelle jeune romancière : précise, bonne observatrice, volontaire, qui cherche la vérité de chacun de ses personnages avec une précision" clinique" comme on dit dans la critique des bons journaux... Curieux roman, violent, aux couleurs tranchées, âpre, précis ,tenant du journal intime , et quête acharnée d’une vraie morale pour ne pas sombrer dans la fausseté bourgeoise..c’est bien dialogué, pour raconter la petite bande de sartre, simone, olga, leurs dérives et leur noctambulisme dans les cafés de Montparnasse, dans les bars, les dancings. et leurs amours « contingentes « . Déjà, dans ce roman elle cimente son entreprise autobiographique.

. - Non à la symétrisation et à un conseil de l’égalité Au Québec comme ailleurs dans le monde, les femmes continuent de subir plusieurs injustices en raison de leur sexe. La violence faite aux femmes, la difficile articulation travail-famille, le partage des tâches domestiques inéquitable, les problèmes de santé mentale et la représentation symbolique dégradante des femmes n’en sont que quelques exemples. Dans plusieurs cas, les jeunes femmes constituent un groupe particulièrement touché. Féminisme et non-mixité diabolisés

Related: