background preloader

Les types de pédagogie v2

Facebook Twitter

L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe : Articles : Didactique * : Thot Cursus. Au début de l'année 2009, Les Cahiers Pédagogiques ont eu la bonne idée de rééditer un article de Jean-Pierre Astolfi (récemment décédé), publié sept ans auparavant. L'article s'intitule "L'oeil, la main, la tête. Expérimentation et apprentissage". Jean-Pierre Astolfi était professeur en Sciences de l'éducation à l'Université de Rouen. Il a travaillé pendant plusieurs années sur le statut de l'erreur dans le système éducatif, et cet article fournit un bon exemple de sa position à ce sujet. Constater n'est pas comprendre Depuis la fin du XIXe siècle en France, l'enseignement scientifique est essentiellement expérimental. L'expérimentation telle qu'elle se pratique en classe représente la "partie visible" de la science, censée faciliter la compréhension de phénomènes physiques, chimiques... qu'on peut constater à l'aide d'instruments d'observation et de mesure adéquats.

Une pratique sans surprise, qui ne se suffit pas à elle-même De plus, J.P. L'erreur fait partie de l'expérience J.P. Manuel de survie à l'usage des enseignants. Quatre nouveaux leviers marketing pour séduire la génération Y. Séduire la génération Y, ces jeunes adultes de 18 à 35 ans n'est pas une sinécure ! "Pour les faire sortir de chez eux et de derrière leur écran il faut une vraie bonne raison", confie Martine Ghnassia, directrice du planning stratégique et de la communcation à l'Ifop.

Car la génération Y a tendance à vivre depuis chez elle : avec un écran connecté on peut presque tout faire depuis chez soi. Symptômatique : l'événement Redbull Stratos a été suivi, liké, partagé plusieurs millions de fois sans sortir de chez soi et de sa bulle connectée ! "Pourtant les jeunes éprouvent le besoin de se retrouver ensemble et de partager des activités; on le voit avec la montée soirées vélos le vendredi soir dans de svilles du monde entier". Quelques pistes pour séduire cette "cible" réputée particulièrement difficile. Adopter leurs icônes : "Montrez à la cible que la marque a bien compris l'univers cultutrel dans lequel le jeune adulte était baigné", préconise Martine Ghnassia.

Devenir une marque "Tuteur". Les Z seront pires, Les Echos Business. Tribune : Comme Emma Bovary, la génération Facebook cherche à vivre autrement. On est bien obligés de constater qu’avec les Indignés, les Printemps arabes, les Occupy, on est sorti bien vite de l’individualisme souvent très contractuel de la génération Y. Le virage a été rapide. Les "nouveaux Bovary" ont entre 15 et 25 ans.

Ils vont arriver dans le monde du travail et de la consommation. Cette génération des réseaux sociaux, pour simplifier, la génération Facebook, (en fonctionnement depuis cinq ans seulement) qui a généré près "d’1 milliard d’amis" qui se "like" les uns les autres, est en train de créer une nouvelle illusion générationnelle. Comme Emma... L’illusion de la rencontre et d’un monde où chaque profil ressemble à une succession de moments passés à Disneyland. Un peu à la manière de l’optimiste XIXe siècle où une des égéries du siècle, Emma Bovary se rêve en femme de médecin célèbre, libre des contraintes maritales et financières et se trouve rattrapée par la réalité, la médiocrité de son mari et les banquiers de l’époque.

Le droit à la minute de gloire. Génération Z. XEnvoyer cet article par e-mail Génération Z XEnvoyer cet article par e-mailGénération Z Management Les générations se suivent et ne se ressemblent pas Lucides mais idéalistes, en quête de liberté mais aussi de réassurance, solidaires mais sélectifs, plus à l'aise dans l'échange virtuel que dans le contact direct… La génération Z, ces natifs des années 1990, offre un portrait fait d'aspirations contradictoires et de valeurs paradoxales. Celle d'individus gouvernés par l'affect, dans l'entreprise comme ailleurs. Des mois, des années même que l'on nous parle de la génération Y, que des manuels de RH et des coachs en management décryptent leur mode de fonctionnement, leurs valeurs, leurs attentes. Plus jeune, cela va sans dire, puisqu'il s'agit des natifs des années 1991-1999, et surtout, plus complexe.

“Ils sont extrêmement informés, conscients des réalités de l'entreprise et du monde du travail tout autant que des risques encourus par la planète. Pour Nathalie Damery, le risque est réel. Un prof motivant. Métacognition et transfert des apprentissages à l'école - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques. L’une des premières hypothèses des travaux sur la métacognition est qu’elle favorise le transfert des apprentissages, ces travaux portant sur des apprentissages de stratégies.

Le travail qu’a effectué Anne-Marie Doly dans des classes, qui vise à faire utiliser la métacognition par les élèves pour construire des connaissances et des procédures propres à la démarche expérimentale, illustre cette hypothèse et permet en même temps de revenir, à la suite de travaux expérimentaux sur les conditions de ce transfert sur ses conditions pédagogiques peu étudiées dans les travaux expérimentaux. Le travail présenté ici porte sur des séances de biologie effectuées de trois manières différentes (G1, G2, G3) dans quatre classes de CM2 ayant travaillé avec métacognition, mais de façon distincte deux à deux, et quatre ayant travaillé sans, sur deux thèmes, la respiration et la digestion. Pédagogie traditionnelle et pédagogie « socio-constructiviste » 1. 2. Énumérer, expliquer 1. 2. 3. 1. 2. 3. 4. Les 12 clefs du Tutorat.

L'arbre des compétences. Qu’est-ce que l’arbre des compétences ? Les arbres de compétences (également nommés "arbres de connaissances") ont été imaginés dans les années 1990. Cette méthodologie pédagogique a été rapidement utilisée dans les écoles Freinet essentiellement. Depuis quelques années, les entreprises utilisent ces arbres de compétences pour dynamiser et réorganiser leurs services (elles utilisent d’ailleurs un logiciel privé fort coûteux pour le faire, mais vous allez constater par vous même qu’il n’y a pas du tout besoin de ce logiciel pour faire le même travail et qu’il serait même plutôt contre-productif d’utiliser ce logiciel). Je dois bien vous avouer n’avoir pas lu intégralement le livre fondateur de ces "arbres de connaissances", mais je n’en ai pas -à priori- besoin car j’ai trouvé ici ce que je souhaite faire avec mes élèves afin de corriger les problèmes rencontrés.

Un outil de mutualisation des compétences et de dynamisation du groupe classe Mise en application pédagogique Les documents. Gestion de classe. Revue fr de pedagogie - pygmalion. Comment développer les compétences transversales. Il est intéressant de faire le point sur la structure de notre formation. Actuellement, nous cherchons à développer des compétences transversales, regroupées sous 2 chapitres : s’ouvrir aux autres et apprendre à apprendre. Comment structurer une formation pour intégrer ces compétences ? Voici notre réponse sous forme d’un modèle centrés sur ‘les apprenants’. Depuis un moment, nous cherchons à faire évoluer notre formation afin de développer chez nos étudiants les compétences transversales dont ils auront besoin dans leur cursus professionnel.

Dit comme ça, c’est un noble objectif ! 1 – Quelles compétences développer ? Une première piste part du constat que nous formons des étudiants à des métiers qui n’existent pas encore. Par ailleurs, on peut chercher du côté de l’entreprise quelles sont les compétences qui sont le plus recherchées. 2 – Comment développer ces compétences ?

Cela semble partir dans deux directions : Les apprenants au centre de la formation 3 – Critique du modèle Like this: L’accompagnement en éducation et la pratique réflexive. Présentation Des techniques et des stratégies concrètes pour améliorer le rendement et accroître la réussite des enseignants. L’accompagnement est un outil susceptible d’aider les gens à s’améliorer et à devenir plus compétents dans leur rôle. Par ailleurs, comme l’accompagnement implique de poser des questions stimulantes qui portent à réfléchir, il est étroitement lié aux techniques de réflexion. Découvrez comment des outils tels que la « question miracle » et les « échelles d’évaluation » peuvent donner lieu à des dialogues réfléchis de grande qualité, et comment le fait d’établir de bonnes relations, de poser des questions, d’écouter les réponses et de donner des commentaires peut faire évoluer à la fois l’individu aidant et celui qui est aidé.

Les auteurs abordent également la question de l’établissement d’objectifs et vous expliquent comment instaurer une méthode d’accompagnement axée sur les solutions dans votre propre école. Auteurs Adaptation : Gervais Sirois et Camil Sanfaçon. La compétence de l'enseignant EN CLASSE. Une position pour le développement de la compétence professionnelle. On pense souvent, à tort, que de donner une formation consiste uniquement à communiquer de l’information. Legendre (1993) définit la formation, en formation professionnelle, comme «l’ensemble des activités, des situations pédagogiques et des moyens didactiques ayant comme objectif de favoriser l’acquisition ou le développement de savoirs (connaissances, habiletés, attitudes) en vue de l’exercice d’une tâche ou d’un emploi.» La transmission d’informations à l’aide d’un «PowerPoint» ou de tout autre instrument technologique ne constitue par un acte de formation, même si cette pratique est très répandue.

La théorie à l’origine de cette pratique est très ancienne et se situe dans les origines des pratiques de formation à une époque où les livres et le papier étaient très rares et dont l’objectif était de faire mémoriser l’information. Cette pratique de formation s’apparente aux théories de l’apprentissage de type « Académique» et «Technologique». Like this: J'aime chargement… PROGRAMME D’ÉDUCATION AUX MÉDIAS | Docusound. Programme ACP-UE d’appui aux secteurs culturels ACP, mis en oeuvre par le Secrétariat du Groupe des Etats ACP et financé par l’Union Européenne. Projet réalisé par COL’OR en partenariat avec Kenya Union of the Blind et le Sécretariat del la Décennie Africaine des Personnes Handicapées. Notre but est de renforcer la démocratie et de favoriser la participation dans le débat publique des minorités et des groupes plus désavantagés, grâce à l’accès aux moyens de communication et à la production et distribution de l’information.

DOCUSOUND est un projet d’éducation à l’utilisation des médias et accès au TIC (Technologies de l’Information et Communication) ayant comme but de renforcer la démocratie et étendre la participation sociale des minorités et des groupes plus désavantagés en Afrique et en général dans les Pays en voie de développement. Les réseaux sociaux sont en train de se diffuser rapidement et leur action se transforme souvent en changement sociale (directement ou indirectement). 1. Apprendre en société. L'apprentissage social.

Bruner propose d'utiliser le terme "étayage" (scaffolding) pour caractériser les interactions pédagogiques qui prennent place au sein d'une communauté d'apprenants. Celles-ci consistent, pour le partenaire plus avancé, à prendre en charge les parties de la tâche qui dépassent initialement les capacités du partenaire moins avancé en lui permettant de se concentrer sur les parties de la tâche qui lui sont accessibles. Le terme étayage s'est imposé, parmi les chercheurs néo-cognitivistes, pour désigner les interactions de soutien mises en œuvre par un adulte ou par un pair afin d'épauler un sujet dans la résolution d'un problème qu'il ne pourrait résoudre seul. Considérée de cette manière, la notion d'étayage convient aussi parfaitement pour caractériser le type d'intervention pédagogique mise en œuvre au sein de la zone proximale de développement afin d'aider le sujet à se rapprocher de son niveau de développement potentiel.

Bruner associe six fonctions principales à l'étayage: Pédagogie de la maîtrise (Taxonomie de Bloom) - Les clandestines. Plus récemment, d'autres auteurs (Wang, Haertel et Walberg, 1993) ont souligné l'effet de variables complémentaires telles que les processus métacognitifs ou le climat de la classe. Les élèves sont aidés quand et là où ils rencontrent des difficultés: la pédagogie de maîtrise insiste beaucoup sur l'importance des remédiations qui vont de pair avec l'évaluation permanente des acquis des élèves. A ce propos, Bloom parle d'évaluation formative pour désigner une forme d'évaluation intégrée au processus d'apprentissage et dont le but est le diagnostic immédiat des difficultés pour pouvoir y apporter une réponse rapide sous la forme de remédiations ajustées aux besoins de chacun.

La régulation permanente des apprentissages à travers la passation régulière de tests et l'apport judicieux d'activités de remédiation permet, selon Bloom, d'envisager un enseignement collectif dont l'efficacité ne serait pas loin d'égaler les effets du tutorat individuel. Apprendre avec le web. Constructivisme et Socio-constructivisme. Pour lui, l''apprentissage c'est-à-dire le développement des schèmes opératoires est le résultat d'un processus dynamique de recherche d'équilibre entre le sujet et son environnement: L'assimilation correspond à l'incorporation d'un objet ou d'une situation à la structure d'accueil du sujet (structure d'assimilation) sans modifier cette structure mais avec transformation progressive de l'objet ou de la situation à assimiler.

Le sujet transforme les éléments provenant de son environnement pour pouvoir les incorporer à sa structure d'accueil.L'accommodation: lorsque l'objet ou la situation résistent, le mécanisme d'accommodation intervient en entraînant une modification de la structure d'accueil de l'individu de manière à permettre l'incorporation des éléments qui font l'objet de l'apprentissage. Dans ce cas, le sujet est transformé par son environnement. Le sujet doit disposer des prérequis cognitifs indispensables. L'écart cognitif entre les partenaires ne doit pas être trop important. Kit pédagogique universel. NEUROSCIENCES. Philosophie de l'éducation. Cerveau, Langage et Neuroplasticité : nouvelles perspectives en psychologie - Galina Iakimova - Université Nice Sophia Antipolis.

Cerveau, Langage et Neuroplasticité : nouvelles perspectives en psychologie - Galina Iakimova Le progrès des neurosciences cognitives et les moyens d’observation du « cerveau en action » par les méthodes d’imagerie cérébrale fonctionnelle ont permis d’interroger nos connaissances sur le développement humain et d’apporter un nouvel éclairage dans la compréhension de certaines pathologies. Dans cette conférence la rencontre entre les neurosciences cognitives et la psychologie sera illustrée par la présentation d’une série de recherches actuelles sur le développement des compétences communicatives précoce chez l’enfant, en particulier le langage et l’intentionnalité. Les exemples permettront d’examiner l’apport potentiel de ces recherches pour la compréhension des mécanismes neurofonctionnels impliqués dans l’autisme. Construire ses savoirs. Note sur la notion de stade. Note sur la notion de stade […] les acquisitions propres à un stade donné n'abolissent nullement de façon immédiate les manifestations caractéristiques des stades précédents.

On peut concevoir, en effet, de deux manières le déroulement des stades du développement d'une notion telle que la causalité. On peut admettre, en premier lieu, que chaque stade introduit une transformation complète, et dont les manifestations sont à peu près simultanées, de l'esprit de l'enfant. Dans cette hypothèse il suffirait, par exemple, que l'enfant devienne capable d'objectivation et de spatialisation de la causalité pour qu'il renonce par là même à toute « efficace » et à tout phénoménisme : la découverte de la nouvelle forme de causalité, tout en se produisant à propos d'un problème précis posé à l'enfant et d'un phénomène particulier et bien délimité, donnerait ainsi lieu à une généralisation immédiate, telle que les formes antérieures en seraient refoulées.

J. Reeducation fonctions attentionnelles(1) Chronique-memoire-qui-flanche.pdf (Objet application/pdf)