background preloader

Génération Z (Le Nouvel Economiste)

Génération Z (Le Nouvel Economiste)
XEnvoyer cet article par e-mail Génération Z XEnvoyer cet article par e-mailGénération Z Management Les générations se suivent et ne se ressemblent pas Lucides mais idéalistes, en quête de liberté mais aussi de réassurance, solidaires mais sélectifs, plus à l'aise dans l'échange virtuel que dans le contact direct… La génération Z, ces natifs des années 1990, offre un portrait fait d'aspirations contradictoires et de valeurs paradoxales. Celle d'individus gouvernés par l'affect, dans l'entreprise comme ailleurs. Des mois, des années même que l'on nous parle de la génération Y, que des manuels de RH et des coachs en management décryptent leur mode de fonctionnement, leurs valeurs, leurs attentes. Plus jeune, cela va sans dire, puisqu'il s'agit des natifs des années 1991-1999, et surtout, plus complexe. “Ils sont extrêmement informés, conscients des réalités de l'entreprise et du monde du travail tout autant que des risques encourus par la planète. Pour Nathalie Damery, le risque est réel.

http://www.lenouveleconomiste.fr/generation-z-14478/

Related:  La tablette et la jeunesse

Ebooks, livres applications, quelles différences ? (Le Blog du LABO BnF) ). La multiplicité des acteurs permet de diversifier le catalogue en nombre d’ouvrages proposés et également en type de livres proposés. Quels types de livres numériques et où chercher ? Comportement des jeunes : « La tablette s'envole, l'écrit reste » (Ipsos) Comportement médias des jeunes de moins de 20 ans : « La tablette s'envole, l'écrit reste » 06 févr. 2014 - Ipsos MediaCT publie les résultats de Junior Connect' 2014, l'étude sur la fréquentation médias et les comportements de consommation des jeunes de moins de 20 ans. Avec l'augmentation des équipements numériques, comment s'articule aujourd'hui la fréquentation média et les pratiques de loisirs des jeunes ?

L’essor fulgurant des tablettes (Ipsos) 23 avr. 2014 - Selon Junior Connect’, dont les derniers résultats viennent de paraitre, l’équipement individuel des jeunes Français s’accélère : un adolescent sur cinq utilise désormais une tablette pour son propre usage, celle-ci rejoignant la panoplie déjà large de ses terminaux personnels (smartphone, PC, console, TV). Du côté d’internet, les plus jeunes (7-12 ans) privilégient toujours le divertissement (jeux, vidéo, musique) quand les adolescents se consacrent d’abord à la communication sociale. Facebook reste dominant (80% d’utilisateurs), mais recule légèrement, au profit de Twitter et des nouvelles messageries instantanées (WhatsApp, SnapChat), qui connaissent un succès fulgurant, échappant au contrôle des parents et protégeant mieux l’intimité et la vie privée des jeunes internautes. Cette transformation rapide des usages n’induit pas pour autant un accroissement du temps total passé devant les écrans, qui reste stable.

Livre numérique jeunesse : petits usages pour grandes créations (La Souris Grise) Qu’en est-il des usages du livre numérique Jeunesse ? Le lire numérique est une évidence pour les adultes depuis des dizaines années déjà, qu’il s’agisse de SMS, de documents PDF, d’e-mails, de posts Facebook, de lecture sur liseuse ou de consultation d’applications. Si vous allez jusqu’au bout de cet article, vous aurez lu pendant environ 1 minute 30 sur écran. Le lire numérique est une chose, la lecture une autre. En terme de lecture numérique, les chiffres progressent chez les adultes.

Définition de la liseuse et de la tablette (Agence régionale du livre de la région PACA) Liseuses et tablettes numériques Si le livre numérique prend une place croissante dans le planisphère de l’édition, il n’en reste pas moins un produit nouveau dont le vocabulaire et les supports diffèrent beaucoup du codex ! Quelle est par exemple la différence entre un livre électronique, un lecteur d’e-book, un e-reader et une liseuse ? Entre tablette numérique, ardoise numérique, netbook, smartphone et smartbook ? L'album numérique (article du BBF) Depuis deux ans maintenant, le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil a créé une nouvelle catégorie de « pépite » : celle de la création numérique. La première année, en 2011, c’est Un jeu, une application directement inspirée de l’album Un livre d’Hervé Tullet, qui avait remporté ce prix, décerné l’année suivante à Fourmi, une application encore jamais publiée, elle aussi inspirée d’un album, Fourmi d’Olivier Douzou. Si ces deux pépites distinguent, parmi une production pléthorique, deux créations qu’on pourra qualifier d’incontournables, elles braquent aussi le projecteur médiatique sur une question difficile : qu’est-ce qu’un album numérique, en particulier sur tablette, et comment analyser ces nouveaux objets culturels ? Un jeu et Fourmi ont en commun de tirer leur substance d’albums conçus par deux grands illustrateurs jeunesse. D’une certaine façon, il s’agit d’exceptions.

Projet Label : critères de sélection des applications pour les 4-12 ans (Petite Bibliothèque Ronde) Compte-rendu réunion n°2 – Création d’une plateforme de sélection d’applications numériques jeunesse (4-12 ans) Dans le cadre de sa politique sur les échanges professionnels la Petite Bibliothèque Ronde vous propose de suivre l’évolution du projet « Label » à travers la publication des compte-rendu de réunions du groupe de réflexion. (…) Nous avons décidé de répondre aux multiples interrogations en proposant la création d’un catalogue référent en matière d’applications numériques jeunesse, ainsi que par la création d’un label distinguant les applications “idéales” à utiliser dans une bibliothèque avec un public jeunesse.

Related: