background preloader

Données des objets connectés

Facebook Twitter

Le spectre du piratage plane sur les voitures connectées. Que deviennent les données stockées sur nos objets connectés ? Francetv info Mis à jour le , publié le Chaque jour, 5 millions de Français prennent le pouls de leur santé à l'aide de leurs objets connectés qui engloutissent des informations sur leurs utilisateurs.

Que deviennent les données stockées sur nos objets connectés ?

Ces données sont envoyées via Internet sur un serveur stocké dans un lieu ultra-sécurisé, le data-center, constitué de millier d'ordinateurs. La protection de ces données dépend de la législation du pays où elles sont conservées. "Si vous avez de la chance, vos données atterriront en France dans un data-center comme celui-là, dans la réglementation française qui est très protectrice. Aux États-Unis, l'administration peut librement accéder à vos données personnelles sous couvert de sécurité nationale. Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés. Ce n'est pas de la fiction, mais la réalité d'Internet des objets, ou des objets connectés, la phase 3 de l'évolution du Web, après celle du Web 2.0 et des réseaux sociaux.

Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés

Il s'agit de l'évolution des connexions d'appareil à appareil, comme le détecteur d'incendie ou d'intrusion qui envoie une alerte à une centrale, mais où un humain doit traiter les données et prendre une décision. La prochaine étape amène l'intervention d'un logiciel adapté aux besoins de l'entreprise. La technologie permet non seulement de relier des composantes électroniques l'une à l'autre par la communication sans fil, mais elle devient un outil de croissance important pour les entreprises avec l'intelligence d'affaires par suite des analyses pour s'adapter au marché.

Les objets connectés représenteront 44 000 milliards de données en 2020. 01net. le 09/04/14 à 16h13 Ce n’est pas un scoop : les objets connectés sont entrés dans notre quotidien.

Les objets connectés représenteront 44 000 milliards de données en 2020

Qu’il s’agisse de communiquer, de se déplacer, d’apprendre, de se soigner ou de s’entretenir, ils représentent un extraordinaire potentiel économique et un océan de données à gérer et à protéger. Les professionnels chargés de cette mission auront du pain sur la planche. Selon un rapport d’IDC pour EMC, spécialiste américain du stockage, sur le sujet, ils représenteront un volume mondial de données de 44 000 milliards de Go en 2020. Ce chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il est actuellement dix fois inférieur au volume que ce marché a créé en 2013. D'ici 2020, le nombre d’objets connectés atteindra 32 milliards d’unités et représentera 10% du volume total de données générées, assure le cabinet IDC. Cette explosion s’explique par l’ouverture au numérique des pays émergents qui, selon l’étude, devraient devenir les principaux producteurs de données de la planète. Internet des Objets : Tous les data centers pourront-ils répondre à l’ensembl...

Les objets connectés s’immiscent toujours plus dans notre quotidien, les nombreux articles d’experts publiés presque chaque jour sur le sujet en font une véritable tendance de fond.

Internet des Objets : Tous les data centers pourront-ils répondre à l’ensembl...

Pourtant leur existence n’est pas nouvelle. Depuis quelques années déjà, nous utilisons des appareils connectés tels que les smartphones, les ordinateurs portables ou encore les GPS. Si la tendance n’est certes pas naissante, elle ne cesse de s’amplifier avec des innovations telles que les montres, les capteurs et autres appareils de mesure, les réfrigérateurs, les lampes, les stylos connectés, etc. Ces nouveautés ont pu voir le jour grâce à l’évolution de plusieurs composantes, à commencer par l’essor sans précédent de la mobilité, l’émergence des autoroutes de l’Information portées par le très haut débit, le stockage illimité et les performances en matière de puissance de calcul.

Cet élan novateur n’est pas prêt de s’essouffler. Pourquoi les constructeurs s'intéressent aux données des voitures connectées ... 01Business le 13/08/14 à 16h13.

Pourquoi les constructeurs s'intéressent aux données des voitures connectées ...

Objets connectés : quel sera le sort de nos données. Selon le Gartner, 26 milliards d’objets connectés seront parmi nous dans le monde en 2020.

Objets connectés : quel sera le sort de nos données

Ce sont donc des volumes énormes de données qui vont être créés, véhiculés et analysés, au travers de multiples capteurs présents dans l’entreprise, la maison, et même sur l’individu. Quels seront les principaux usages de ces objets ? Quels risques ? Quels avantages ? 60% des données d’objets connectés perdent leur valeur après avoir été générées. Pour investir 3 milliards dans l’internet des objets, IBM a conduit de nombreuses études sur la valeur des données des objets connectés : la majorité perd rapidement sa valeur.

60% des données d’objets connectés perdent leur valeur après avoir été générées

Classée parmi les 20 entreprises les plus influentes de l’internet des objets, la société américaine a annoncé récemment vouloir investir environ 3 milliards de dollars dans les objets connectés pour poursuivre sa croissance. IBM tente notamment d’imposer sa plateforme Cloud baptisée Bluemind et espère convaincre de nouveaux fabricants d’adopter sa technologie.


  1. montussac_groupeg_info Mar 12 2017
    Bonjour Merci pour cette collection. Dans le cadre d'une veille internet sur le sujet de "la sécurité des objets connectés", cette collection m'a permis de m'éclairer sur les données et leurs utilisations . Cordialement Montussaac_groupeg_info