background preloader

Attaques France et plus

Facebook Twitter

ALAIN BADIOU, PENSER LES MEURTRES DE MASSE Là bas si j'y suis.

#parisattaque #attaqueparis #AttentatsParis #civilisation #vengence #nihilisme – filou_international

Alain Badiou. Terrorisme : Michel Collon accuse et lance un appel. » [C’EST L’ARTICLE À LIRE SUR LES ATTENTATS] “Daesh : autopsie d’un monstre” (France Inter) Si’il n’y avait qu’un billet à lire sur les racines des attentats, c’est celui-ci, tout y est.Mathieu Aron, Benoit Collombat et Jacques Monin, l’Honneur du journalisme français, chapeau bas !

L’émission Daesh : autopsie d’un monstre Re-transcription écrite d'une émission radio sur France Inter Journaliste : Mathieu Aron, Benoit Collombat, Jacques Monin, Élodie Guéguen. Historique de la situation en Syrie #inrimassi #alNosra #Daesh #ASL #Syrie #Arabiesaoudite #Qatar #Irak #alQaïda #Iran #pétrole #gaz #salafistes #DGSE #wahhabisme #sunite #chiite Personnes citées #PierreConesa #AlainChouet #MyriamBenraad #AlainJuillet #FethiBenslama #RobertBaer #HochamDaoud #MichelGoya #ClaudeAngéli #MarcTrevidic – filou_international

Merci à tous ceux qui ont aidé à préparer ce billet INDISPENSABLE… Source : France Inter, Matthieu Aron, 20/11/2015 Matthieu Aron : Ce soir, enquête sur la fabrication du monstre Daesh, quelle a été l’implication de pays comme l’Arabie Saoudite et le Qatar ?

» [C’EST L’ARTICLE À LIRE SUR LES ATTENTATS] “Daesh : autopsie d’un monstre” (France Inter)

Les attentats à Paris révèlent les limites de Daesh. Photo FLORENCE, Italie — Comme l’a déclaré le Président François Hollande, la France est bien en guerre contre Daesh.

Les attentats à Paris révèlent les limites de Daesh

La France considère le groupe Islamiste comme son ennemi numéro un. Elle le combat en première ligne avec les Américains au Moyen-Orient, et comme seule nation occidentale dans le Sahel. Elle a engagé dans cette lutte, commencée au Mali en 2013, un pourcentage de son armée bien supérieur à celui des troupes américaines. Olivier Roy. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivier Roy

Pour les articles homonymes, voir Roy. Olivier Roy, né en 1949, est un politologue français, spécialiste de l'Islam. Biographie[modifier | modifier le code] Agrégé de philosophie en 1972, et d'abord professeur dans le secondaire en 1973, Olivier Roy est engagé politiquement dans les années 1970 au sein du mouvement maoïste la Gauche prolétarienne[1]. Il est recruté au CNRS comme chercheur en 1985. Olivier Roy a participé à la guerre d'Afghanistan contre l'URSS. L’Etat islamique n’ira pas plus loin.

Comme l’a déclaré le président François Hollande, la France est bien en guerre contre Daech.

L’Etat islamique n’ira pas plus loin

La France considère le groupe islamiste comme son ennemi numéro un. Elle le combat en première ligne avec les Américains au Moyen-Orient, et comme seule nation occidentale dans le Sahel. Elle a engagé dans cette lutte, commencée au Mali en 2013, un pourcentage de son armée bien supérieur à celui des troupes américaines. France : des attentats jihadistes se prépareraient, impossibles à déjouer. Attentats de Paris : neuf jours après, l'Europe en état de siège. Paru dans leJDD Deux militaires patrouillant à Bruxelles (Reuters) 130 morts. 351 blessés. 948 perquisitions. 207 assignations à résidence. 110 interpellations. 100 gardes à vue. 191 armes saisies.

Attentats de Paris : neuf jours après, l'Europe en état de siège

J+9. Abaaoud mort. A Roissy et Orly, des salariés ont perdu leur agrément pour cause de radicalisation. Pour l'ancien coordinateur national du renseignement auprès de l'Élysée, Alain Zabulon, aujourd'hui patron de la sécurité d'Aéroports de Paris, la montée du radicalisme religieux est un risque majeur.

A Roissy et Orly, des salariés ont perdu leur agrément pour cause de radicalisation

Le phénomène s'est amplifié ces derniers mois à Roissy et à Orly comme dans plusieurs bassins d'emplois de la région parisienne et des entreprises du BTP, du transport, de la logistique. Depuis le début de l'année, une soixantaine de salariés ont perdu leur agrément sur les deux aéroports, dont certains pour cause de radicalisation. Lire aussi : Le nucléaire n'échappe pas aux dérives islamistes Elle a pu se manifester par le refus de travailler sous les ordres d'une femme ou s'est aussi exprimée par de violentes réflexions concernant les attentats contre Charlie Hebdo.

Afin d'obtenir l'agrément nécessaire pour travailler dans l'enceinte de l'aéroport, un salarié fait l'objet de trois enquêtes lancées par le préfet et le procureur. Sylvie Andreau - Le Journal du Dimanche. Daech nous attaque-t-il vraiment «pour ce que nous sommes»? «L'Etat islamique ne rêve que d'une chose c'est d'attaquer la France, et ils mettront les moyens nécessaires», expliquait l'ancien juge anti-terroriste Marc Trévidic sur France 2, au lendemain des attentats du vendredi 13 novembre qui ont coûté la vie à 129 personnes dans l’est parisien et à Saint-Denis.

Daech nous attaque-t-il vraiment «pour ce que nous sommes»?

Il ajoutait: «Si l’émir de l’Etat islamique demande à mains levées à ses recrues: "qui veut aller faire un attentat en France? ", vous allez avoir 200 bras levés en une demi-seconde». Pourquoi la France? La France ouvre les yeux sur le salafisme et réévalue sa position. Après l'attentat de Nice la France semble modifier sa perception du terrorisme.

La France ouvre les yeux sur le salafisme et réévalue sa position

Mais les hommes politiques français sauront-ils agir face à un radicalisme qu'ils ont laissé se développer ? «Vos guerres, nos morts», «choc des civilisations»: ces explications qui ne doutent de rien. Pour plusieurs courants de la gauche radicale, qu'il s'agisse d'associations ou de partis politiques, l'union nationale ne saurait masquer les «responsabilités» de la France dans le massacre perpétré vendredi 13 novembre au soir.

«Vos guerres, nos morts», «choc des civilisations»: ces explications qui ne doutent de rien

Pays Drouais - DREUX (28100) - Djamila Houd tuée dans les attentats de Paris, symbolisait à Dreux la réussite de toute une génération. En quelques heures, Dreux est passé du soulagement aux larmes.

Pays Drouais - DREUX (28100) - Djamila Houd tuée dans les attentats de Paris, symbolisait à Dreux la réussite de toute une génération

Quand les premières images des attentats de vendredi soir, à Paris, ont ensanglanté les écrans de télévision, la ville a frémi pour ses cinquante jeunes et leurs animateurs partis assister au match de football France-Allemagne. Pendant quelques heures, les élus, les familles des jeunes ont retenu leur souffle. Jusqu’à ce que le car, en provenance du Stade de France, ramène, un peu avant 2 heures du matin, la petite équipe choquée mais saine et sauve.

Le soulagement n’a été que de courte durée. Mort au fascisme islamique. L'horreur, la nausée, puis la rage et la haine. Deux fascistes musulmans ont assassiné aujourd'hui douze personnes à Charlie Hebdo, des journalistes, deux policiers et un agent d'entretien, aux cris de "Allahou akbar", "Nous avons vengé le Prophète" et en se réclamant d'Al-Qaida. La rédaction est décimée : Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Bernard Maris, des noms qu'on ne lira plus. Robert Badinter : «Les terroristes nous tendent un piège politique» Robert Badinter, ancien ministre socialiste de la Justice, réagit à l’attaque contre «Charlie Hebdo». «Devant un tel crime, préparé et exécuté de sang-froid, c’est d’abord aux victimes que pense chacun d’entre nous.

Policiers assumant le risque quotidien auquel les expose leur devoir, journalistes réunis pour accomplir leur mission d’information, sans laquelle la démocratie serait étouffée. Ces journalistes-là sont morts pour nous, pour nos libertés qu’ils ont toujours défendues. Sachons nous en souvenir. L’émotion nous saisit aussi à la pensée de leurs familles, de leurs proches, que le crime frappe au cœur par ricochet et qui vivront désormais comme des invalides, amputés de l’être humain qui était une part d’eux-mêmes.

Lettre ouverte au monde musulman  Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident! Et qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que je vois mieux que d'autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ?

Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe ! Que dis-tu en effet face à ce monstre ? "Pourquoi les musulmans ne descendent pas en masse dans la rue pour condamner ?" Opinions Un texte d'Ismaël Siadi, publié par l'auteur et réalisateur de cinéma, télévision et de théâtre, sur sa page Facebook. "Pourquoi les musulmans ne descendent pas en masse dans la rue pour condamner ?

" Parce que nous sommes en train de conduire les taxis qui ramènent gratuitement la population chez elle depuis hier... Parce que nous sommes en train de soigner les blessés dans les hôpitaux... Pourquoi je n’adopterai pas le drapeau tricolore comme symbole de ma solidarité avec les victimes de Paris. Terrorisme : qui suis-je ? Paris-Beyrouth : la compassion à géométrie variable. Kenya : au moins 148 morts dans l'attaque d'un campus par des Chabab.

Guerre, terrorisme... Et si on parlait vrai. Intervention et soumission. ( 1° partie) «Nous sommes en guerre, nous subissons depuis plusieurs mois en Europe des actes de guerre, et face à cette guerre, il faut une mobilisation de tous les instants» explique Manuel Valls, « La France est en guerre » affirme François Hollande, le chef des armées. Puisque l’exécutif l’indique, il n’y a aucune raison d’en douter, lui qui dispose sur le plan intérieur comme sur le plan extérieur, des meilleurs moyens de renseignement, des forces de maintien de l’ordre et des forces armées. 1,3 million de morts: le vrai bilan de la «guerre contre le terrorisme» (infographie) La « guerre contre le terrorisme » lancée par les États-Unis après les attentats du 11 septembre 2001 a causé en douze ans la mort d’au moins 1,3 million de personnes dans trois pays – Irak, Afghanistan et Pakistan –, affirment trois organisations scientifico-pacifistes dans un récent rapport.

Guerre, terrorisme... Et si on parlait vrai. Intervention et soumission. ( 2° partie) Lien pour la première partie. Seconde partie: